Un design d'automne flambant neuf a été installé! Pour en savoir plus, venez ici.

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 [HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: [HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫    Jeu 14 Oct 2010 - 18:31

Ceci est l'histoire de Croc de Nuit en version mâle, remise a neuf & légèrement modifiée vers la fin. Pardonnez les nombreuses fautes et la mauvaise écriture du texte.

C'est une mauvaise nuit. Une lune rouge brille, rouge comme le sang, comme le chaos. Il n'y avait pas d'étoiles, elles étaient toute cachées par les nuages. Des nuages noirs grands et opaques. Seul la lune est là, demeurant au centre du ciel comme un fidèle protecteur qui promène sa lumière rougeâtre sur le monde endormit. Endormit ? Pas tant que ça. Dans une sorte de grotte qui part sous terre, très loin des terres des 4 clans, par delà les montagnes, lac et forêt, une chatte met bas. Le nombre de petit est incertain, on n'est pas certain, mais apparemment, il y en a 4. Les parents les regardent avec fierté. Ils sont tout les deux blanc, parfaitement blanc comme la neige. Le père se fait appeler Cœur de Glace, c'était un chat étonnamment grand & musclé. Sa compagne s'appelle Ange de Givre, elle aussi est grande et musclé, mais pas autant que le mâle. Dans leur clan, tout les chats sont blanc ou gris très clair. En tout cas, leur couleur est toujours très très proche du blanc. Se sont les deux chat les plus blanc du groupe, il est donc logique que leur progéniture soit aussi albinos qu'eux non ?
Eh bien pourtant non, dans les 4 petits, il y en a un tout noir, pas une seule parties de son corps n'est d'une autre couleur. Il est plus obscur que la nuit elle même. C'était une mauvaise nuit pour mettre bas. Les parents ne le savent pas et le père part vanter sa portée à tout les autres guerrier du clan. Comment va t-il réagir quand il verra qu'aucun de ses fils et filles n'est immaculé comme lui ?

 Le temps à passé, aujourd'hui, 3 lunes après la naissance des chatons, ils vont faire leur première sortit. Les chats du clan sont en majorité partit chassé, ne reste que le chef, le lieutenant et deux guerriers qui dorment tranquillement a l'ombre d'un aubépine. Cœur de Glace attrape par la peau du coup le chaton noir et le pose au sol, devant la grotte, juste sous les yeux du chef qui tenait à être présent pour voir les chatons. Quand il voit le noir, c'est un choque. Son meilleur guerrier, le plus blanc de tout ceux qu'il compte dans son clan, aurai un fils entièrement noir ? Et ses yeux, l'un rouge et l'autre orange. Pas de toute, c'est en envoyer de Lucifer pour maudire le clan Pure (clan des chats blancs, inconnu des 4 clans normaux). Le chef, un énorme chat blanc pourvus d'un renforcement de poils au niveau du coup se faisant appeler Roc Étoilé, prend alors une voix guttural et dit au père des petits ;

 -«  Cœur de Glace mon ami, je sais que ça va te faire mal, mais tu dois te débarrassé de tes petit, surtout le noir la. Tu sais ce qu'on dit, les chat noir apporte famine, déshydratation et autre malheur. La dernière fois qu'un chat de se genre a vécu ici, 5 de mes guerriers on étaient sauvagement tuer et les proie était plus que rare, alors qu'on était en pleine saison des feuilles verte. Je suis désolé, mais tue moi ce gosse avant demain matin. Je veux bien garder secret le fait que tu ais eu un petit noir mais je t'ordonne de le faire disparaître avant l'aube. Compris ? »

 -« Pas besoin de me le redire deux fois, Roc Étoilé, un tel fils est une honte pour ma famille, si pure. Même sans ton ordre, je l'aurai tué. »

 En effet, les chats noirs sont victime d'une sale superstition dans ces contrés, ils porterai malheur et attirerai la mort. La petite boule de poil noir qui se blottissait contre son père ne comprenait pas ce que disait les deux grands chats. Il en valait peut être mieux ainsi, non ?

 C'est la nuit, la nuit de ce même jour. Le chaton noir somnole dans la gueule de son père qui l'emmène loin du camp. Il était bien décidé à voir disparaître ce parasite porte-poisse. Le chaton ouvrit subitement ses yeux quand son père le lâcha sans ménagement sur le sol caillouteux. Poussant un miaulement pitoyable, il se mit debout et se frotta contre la patte de son frère qui l'envoya roulé au loin.

 -« Eh dire que je suis le père de cette chose... commença t-il tout bas avant de continuer a hurlant presque. Tu me dégoute, tu m'entends ?! Tu ne mérite pas de vivre ! Je vais t'offrir la mort la plus cruelle possible ! Je vais te laisser mourir de faim, de soif, de sommeil ! Et tu sera a la fin tellement faible qu'un renard te tuera sans mal et te dévorera ! Tu ne mérite pas d'être nommé, mais pour te rappeler combien du mérite la mort, tu t'appellera Maudit ! Dégage maintenant, je ne veux pas de toi ! »

 Même si il était tout jeune, Maudit avait bien comprit ce que lui avait jeté a la figure son père. Une immense tristesse l'envahit et les larme lui montèrent au yeux, mais ce fut bientôt remplacé par de la haine, une haine sourde et tellement puissante qu'elle lui donna plus de force que n'importe lequel des repas. Il se mit a avancer, avancer vers les montagne loin de son clan. Il devait survivre, coute que coute.

 Une demi lune à passé, Maudit vit encore mais sent ses dernière force le quittés. Il à couru, couru a s'en casser les os, ses coussinet sont en sang. Il s'est nourrit de petits insectes jusque la, mais il est trop faible pour faire un pas de plus. Dommage, il n'aurai pas tenu sa promesse, il va mourir, même si son esprit lui répète inlassablement ''Lève toi, le combat n'est pas finit, ne perd pas espoir maintenant.''. Il aurai voulut lui répondre, mais il s'écroula sur le l'herbe tendre d'une plaine.  
Un chat arrive, il n'est pas très grand comparé à Maudit, mais ce dernier est bien maigre par rapport à l'autre, qui le prend par la peau du cou et l'emmène à son clan.
Quelques temps après, Maudit à était soigné de ses multiple blessure et a reprit du poil de la bête. Il a était recueillit par le clan du Vent, et s'est lié d'amitié avec le guérisseur. Ce dernier cherchant un apprenti, et Maudit approchant de ses 6 lunes, il le prend comme novice et lui apprend tout ce qu'il sait. Maudit, rebaptisé Nuage Sombre, est heureux, on lui témoignait de la sympathie sans se soucier de sa couleur. Ses parents l'avaient abandonné juste pour ça, il les haïssaient. Son mentor s'appelait Rêve d'Épine, c'était un petit chat menu tigré très sympathique mais un peu cynique. Nuage Sombre l'adorait et le considérait comme un père qu'il n'avait jamais eu. Un jour malheureusement, il commença à s'ennuyer dans son clan adoptif. Étudier les plantes, soigner les gens... certes, c'était bien de faire ça, mais ennuyeux. Trop monotone au goût de Nuage Sombre, qui s'enfuit et partit dans le clan de la Rivière. La bas, il deviendrai apprenti guerrier et pas autre chose. Il regretterai amèrement Rêve d'Épine, mais tant pis, son intérêt passait avant celui des autres.

 Il réussi à s'enfuir mais eu du mal a se faire accepter par le clan de la Rivière, il sentait le Vent a plein nez et on le traita d'espion. Finalement, après les avoir littéralement harcelés, le chef donna son accord pour qu'il vienne dans leur rang. Le manque d'effectif y était aussi pour quelques chose... Il eut pour nom Nuage de Jais et commença un apprentissage avec pour mentor un chat tyrannique répondant au nom de Ciel d'Horreur. Le noiraud n'avait pas d'ami car beaucoup le soupçonnait d'être un espion. La seule personne qui l'appréciait et réciproque était une petite apprentie appelé Nuage de Poussière, gentille minette de couleur brune. Elle était très jolie et notre héros n'était pas insensible à son charme. Seulement.. Seulement, lors d'une patrouille, il se sont éloigné du groupe et un blaireau les à attaqués. Nuage de Jais à tout fait pour défendre son amie, mais elle s'est fait broyée sous les crocs du monstre. Quand il est rentrer au camp, il a fait son rapport et le chef l'a aussitôt banni, l'accusant du meurtre. ''C'est une bonne façon de se débarrassé de cet espion'', avait-il dit tout bas.

 Il est partit du clan, les larmes au yeux, il avait presque finit son apprentissage et pourtant, on l'avait exclu. Était-il destiné à être banni et a voir disparaître ceux qu'il aimait ? Peut être, et il ne voulait pas continuer comme ça. Il allait en finir, il avait vécu bien longtemps et en était content mais il en avait marre aussi, de souffrir. Aujourd'hui, il mettrai fin à ses souffrances, aujourd'hui, il mourrai. Il partit en direction du chemin du tonnerre le plus proche. La mort qu'il subirai serai douloureuse et il agonirai longtemps, mais il en finirai. Il couru vers la route, ses patte s'enfonçant dans la terre molle. Il traversa la rivière qui séparé son ancien clan de celui du Tonnerre et entendu enfin le bourdonnement sourd des monstres de métal. Le bitume était bouillant, il posa sa patte sur le goudron et sentit une vive brûlure le mordre. Grimaçant, il surmonta la douleur et se coucha au centre du chemin, les yeux fermés. Un grondement retenti. La mort arrive, doucement, sûrement. Sa mort. Il l'entend plus distinctement, ça y est, il n'y a plus moyen de s'échapper.
Soudain, il se sent voler. Que se passe t-il ? Il est déjà au paradis ? Non, en ouvrant les yeux, il voit du vert, du brun, les couleurs d'une forêt. Même l'odeur était celle de la forêt du Tonnerre, il n'était donc pas mort. Mais pourquoi se précipitait-il vers le fossé ? Soudain, il fut écraser sous une tonne de poil foncé. Il tenta de parler mais obtenu que des sons étouffés. Une voix féminine lui dit :

 -« Cesse de te débattre comme ça et tait toi, le bipède t'as vus et nous cherche, si il nous trouve il nous fait la peau à tout les deux. »

 Nuage de Jais se tait et attend. Qui dont lui ordonne, à lui, de se taire ? Il sentit le pelage dans lequel il était coincé, ça portait l'odeur de tout les clans et d'aucun en même temps. Une solitaire ? En tout cas, son parfum était exquis... Peu après, il poussa violemment vers le haut pour faire dégager celle qui était sur lui. Contrairement a ce qu'il pensait, c'était une grande chatte noire comme la nuit, ses yeux rouge orangé brillaient comme des braises tout droit sortit d'un feu. Elle le plaqua brutalement sur le sol, posant ses patte avant sur ses épaules, avançant son museau pour qu'il touche presque celui de Nuage de Jais. Elle plissa les yeux, sourcils froncés et lui cria à la figure, crocs sortit avec un air très menaçant :

 -« T'es timbré ou quoi ?! Ça va pas de t'allonger en plein milieu de la route ? Si tu tiens tant que ça à mourir, dis le moi tout de suite, tuer des gens est mon boulot préféré ! »

 -« J'en ai marre de vivre, laisse moi mourir, tu n'avais pas a me sauver. Crever est tout ce qu'il me reste, mon dernier échappatoire ! Alors laisse moi mourir, c'est tout ce que je demande !! »

 Il avait lui aussi hurlé sa réponse. Détournant la tête, il sentit la haine et la tristesse revenir en lui, de mince larmes lui montaient au yeux. La noiraude se poussa, affichant un sourire bizarre, sadique mais étonné a la fois et il lui tourna le dos. Sa patte arrière le faisait atrocement souffrir, il poussa un cris de douleur. La noire le regarda avec pitié et dit :

-« Je crois que tu as la patte cassé. J'vais pas te laisser comme ça, tu va te faire bouffer par un renard en moins de deux, et je doute que cette mort soit plaisante. Je m'appelle Apocalypse Nocturne & toi ? »

 -« Je n'ai pas de nom, du moins, je n'en ai plus. T'as qu'a m'appeler Nuage de Jais, mais je suis un éternel anonyme. »

 Plus tard, Apocalypse Nocturne et Nuage de Jais on fait connaissance, ce dernier apprenant que la chatte noire, plus âgée de 4 lunes de lui, est en vérité une assassin qui a tuer nombres de guerrier dans chaque clan par pur plaisir du meurtre. En gros, c'est un serial killer. Notre matou s'en fiche, elle lui soigne sa patte cassée, elle lui apporte eau et nourriture et lui tient même compagnie en dormant à côté de lui & d'autre chose de ce genre. C'est son amie, c'est tout ce qui compte. Oui, il l'adore mais ou est le problème ?
Se soir la, cela fait 2 lunes qu'elle s'occupe de lui, 2 lunes qu'elle a trouvé un chat différent des autres. 2 merveilleuses lunes. Se soir, il est guéri, il peut de nouveau marcher. Se soir, il va partir, sans doute pour toujours.
Mais non, Nuage de Jais reste, il a trouvé quelqu'un qui n'a pas un quotidien monotone, qui l'accepte comme il est et ne le traite pas d'espion ou de tueur. Il est au paradis et ne veut pas le quitter. Dans la petite caverne pleine de mousse, où, sur le côté, coule un petit ruisseau parfait pour se désaltérer, le tout entouré d'arbres feuillus, ils se racontent des histoires, comme chaque soirs depuis qu'il se connaissent. Elle est couché, il est assis a côté d'elle, il pourrai la regarder des heures sans jamais se lasser. Elle lui dit d'une voix douce mais joyeuse :

 -« J'en ai assez de t'appeler Nuage de Jais ou Anonyme, à partir d'aujourd'hui, tu t'appellera Croc de Nuit ! »  

 Ce fut suivit d'un concert de rire. Le lendemain, Croc de Nuit partit en chasse avec Apocalypse Nocturne, elle lui apprit beaucoup de technique connu d'elle seule. Elle lui donna quelques chose qu'il n'oubliera jamais, la passion de tuer. Le meurtre, le goût du sang. Une addiction, pour le jeune Croc de Nuit, qui vite, devient un assassin capable de tuer n'importe qui sans se défaire de son masque d'impassibilité. Il suit le chemin de son amie, devient un tueur sur patte. Il a 16 lunes et demi, il fait la taille de deux chat adultes et est devenu une machine à tuer. Aujourd'hui, ils ont tués deux solitaires et son plein de sang, de la tête au pattes. Une fois rentré de leur chasse horrifiante, Croc de Nuit se lave a l'aide du ruisseau, Apocalypse le regarde bizarrement, ne cessant de le fixé. Il s'approche d'elle pour savoir ce qui se passe et elle lui annonce de but en blanc :

 -« Croc de Nuit, je crois que je t'aime... »

 Elle détourne le regard et baisse la tête. Le grand chat noir la regarde, choqué. Choqué ou heureux ? Car lui aussi, il l'aime. Depuis quand ? Qui saurai le dire ? Un jour ? Une lune ? Il l'ignore et s'en moque, ce qui compte n'est pas le temps, mais les sentiments. Il baisse la tête pour la mettre à hauteur de son oreille et murmure :

 -« Moi aussi... »  

 Elle le regarde et sourit. Deux tueurs sortit droit de l'enfer s'adorant, comment sera leur progéniture ?

 De cet amour infernal est né un petit. Un seul et unique petit, tout noir, comme ses géniteurs. Nommé Patte des Enfers, il est aimé de ses parents et ces derniers font tout pour qu'il soit heureux. Ils ne veulent pas le voir grandir dans la haine comme eux. Ils en feront un brillant guerrier.
Hélas, une lune plus tard, en pleine nuit, tandis que la petite famille dormait bien tranquillement, des cris retentissent. Ce sont des chats, plein de chats qui viennent attaquer Croc de Nuit et Apocalypse Nocturne, les tueurs. Ceux qui ont assassiné tellement de leur amis par bonheur de faire le mal. Ils pensaient être bien cachés, dans leur petit grotte à l'abri des regard indiscret. Faux ! On les a malheureusement retrouvé et la vengeance doit être accomplie. Le grand matou noir se lève d'un bond, presse sa compagne et lui dit d'une voix paniquée :

-« Les clans !! Ils nous on retrouvés !!! Nous devons à tout prix fuir !! »

-« Ça ne servirai à rien, répondit la chatte noire d'un ton parfaitement calme, ils nous courrai après et on finirai dans tout les cas taillé en pièces... »  

 Croc de Nuit la regarde, horrifié. N'aura t-il jamais droit au bonheur ? C'est vraiment trop demander ? Non ! Il ne peut accepter l'idée que les deux personnes qu'il aiment meurt tués par de misérables chat de clans. Il a trop peur de cette réalité. Il pousse sa compagne vers la sortie de la caverne et lui dit :

 -« Vite !! Fuis avec Patte des Enfers ! Partez loin d'ici et attendez moi, je reviendrai ! Je vais faire une diversion pour que vous puissiez filer sans problème ! Ne m'oubliez pas, je reviens bientôt !  »

 C'est le dernier dialogue qu'il a eu avec sa belle. Ensuite, il a couru, griffe et croc sorti, sur le tas de chats de clans. Il plongea dans la masse, mordant, griffant tout ce qui passait à sa portée. La rage l'animait, ils voulaient tous les tuer un par un, les faire souffrir autant que lui avait souffert. Il attrapait par le cou et leur ouvrait la gorge sans pitié, le sang lui giclant dessus et se répandant sur le sol en formait une large flaque. Il n'était plus lui même, c'était devenu un monstre dont le seul but était de semer la mort dans le champs de bataille. Les cris de ses victimes se répercutaient dans ses oreilles et lui procurait un plaisir immense, il adorait combattre. Mais le nombre l'emporta sur sa colère et il dû battre en retraite, ou il risquait sa propre vie, il était déjà salement amoché. Sa compagne et son fils avaient eut le temps de s'enfuir, c'était déjà ça. C'est couvert de griffures, morsures et de touffes de poil arrachées qu'il s'éclipsa au plus profond des ronces qui poussaient au pieds des arbres.
 
 Quand ses blessures furent guéries, il se mit en quête de sa compagne. Il chercha longtemps, très longtemps, fouillant chaque recoins, chaque tanière, allant même jusque s'aventurer près des clans pour voir si elle ne s'était pas fait capturée. Mais il ne la trouva pas et hurlait partout sa tristesse profonde. Il ne ressemblait plus qu'a une coquille vide, sans âme, tout autre sentiment que la haine et le déséspoir l'ayant déserté. Il continuerai à chercher, il continuerai, même si il devait en mourir...
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫    Dim 2 Jan 2011 - 15:47

C'est trop triste :( Mais super bien écrit =)
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫    Dim 10 Avr 2011 - 0:13

Haan j'adore. :3
Très bien écrite bravo. (:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫    

Revenir en haut Aller en bas
 
[HISTOIRE] Raconte moi une histoire ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Père Castor, Raconte-moi une histoire !
» Père Castor, raconte-nous une histoire
» Raconte-moi ton histoire. Je te dirais quelle est ta voie et qui tu deviendras. [Terminé]
» Père Castor, raconte nous une histoire! - Neal
» [Libre] Raconte moi une histoire s'il te plaît

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-
Sauter vers: