Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

BON ANNIVERSAIRE LW Viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 Poussière d'Étoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 18:13

Le Personnage

Nom & surnom : Poussière d’Étoile, pas vraiment de surnom

Âge : 15 lunes

Sexe : Femelle

Clan & Rang : Clan de l’Ombre, Valeureuse guerrière

Origines : Sauvages

Histoire :


Poussière d’Étoile n’a pas eut le meilleur des passés, sans avoir le pire non plus. Pourtant, malgré tout cela, son cœur est couvert de deux grandes et profondes cicatrices qui, peut-être, ne disparaîtront jamais… Mais bon, vous allez mieux comprendre en lisant, alors c’est partit.


Naissance



Évidemment, comme chaque être vivant en ce bas-monde, Poussière d’Étoile, alors appelée Petite Étoile, est née. Sa mère était une jolie chatte au long pelage blanc et réconfortant et deux yeux bleus perçants ornait son visage aplatit. Son père, quant à lui, était un chat au poil ras brun-crème et au visage un peu plus foncé. Il avait les mêmes yeux que sa compagne, alors la petite a hérité de yeux bleus comme de la glace. Mais bon, trêve de bla-bla sur les parents, c’est la petite qui nous intéresse.

La portée devait être nombreuse. Environ six chatons. Mais tous semblaient mort-nés, au grand malheur des deux parents. Heureusement, ils ont fait venir la guérisseuse. Celle-ci a immédiatement repéré que l’un des chatons, une chatonne plus précisément, respirait, mais surtout grelottait. Les parents, heureux d’avoir au moins un enfant, se sont empressés de dorloter la petite bouboule, qu’ils ont appelés Petite Étoile. Parce quelle était une étoile d’espoir pour eux. Parce qu’elle venait de leur redonné espoir d’avoir enfin des enfants.


Où vas-tu, papa ?



Il faisait noir, très noir. On n’y voyait pas à plus de cinq mètres devant nous. Et pourtant, elle entendait des bruits de pas. Camouflés, certes, mais des bruits de pas tout de même. Curieuse, Nuage d’Étoile, du haut de ses sept lunes, se mit brusquement sur ses jambes. Ses yeux bleus brillants de curiosité, elle sortit discrètement de la tanière des apprentis. Il faut savoir qu’elle a toujours eu une ouïe plus développée que les autres. N’essayez pas de camoufler le bruit de vos pas, elle vous entendra tout de même. Mais là n’était pas le sujet.

Lorsqu’elle arriva vers le milieu du camp, elle vit une silhouette près de l’entrée. Surprise, elle s’y dirigea doucement, tentant de reconnaître cette odeur. Mais le chat en question aillant fait sa toilette récemment, elle n’arrivait qu’à constater qu’il s’agissait bel et bien d’un chat du clan de l’Ombre. De sa petite voix douce, elle murmura :

- Que fais-tu ?

Elle se souvient l’avoir vu sursauter. Le chat se tourna et la fixa, de ses yeux bleus. Et c’est là qu’elle le reconnut. Son cher papa était devant elle, tout près de l’entrée, au bon milieu de la nuit. Les rayons
de la lune semblaient éclairés le regard bleu du chat siamois. Regard rempli de détermination, mais aussi de tristesse, se qui fit frissonner l’apprentie. Le cœur serré tant elle avait peur de savoir la réponse à sa question, elle la répéta tout de même.

- Papa, que fais-tu ?

Pas de réponse. Visiblement, le chat hésitait grandement, choisissant ses mots avec soin. Ce qui n’était pas pour rassurer sa fille, elle qui s’imaginait toujours des scénarios catastrophes.

- Je vais chasser.

- En pleine nuit ?

Inutile de dire que Nuage d’Étoile avait beaucoup de difficulté à croire ça. Le gibier dormait, la nuit, de toute façon. Et puis, la visibilité est réduite, la nuit. Alors pourquoi aller chasser à cette heure ? Elle fronça les sourcils. Elle était peut-être jeune, mais pas idiote. Et son père le savait mieux que quiconque.

- J’aurais voulut que tu restes dans ta grotte, ce soir…

Cette phrase ne présageais rien de bon, vraiment rien. Déjà, des scénarios terribles se dessinaient dans la tête de l’apprentie. Son père qui l’attaque, son père qui la tue, son père qui va se jeter sur le chemin du Tonnerre… Rien de réjouissant. Mais elle s’attendait à tout, sauf à ce qu’il s’approche d’elle et lui lèche la tête. Elle leva les yeux, le regardant avec surprise. La douceur brillait au fond du regard du père.

- N’oublie jamais que je t’aime, Nuage d’Étoile.

Le temps sembla se figer quelques instants. Quelques instants de stress, de peur. Quelques instants pendant lesquels elle comprenait qu’elle ne reverrait plus son père. La voix tremblante, elle demanda :

- Dis moi au moins où tu vas…

- Je n’en sais rien. Mais je t’aime, c’est le plus important.

- Alors pourquoi partir ? !

- Un jour, tu comprendras. Je te le promets.

Il lui jeta un dernier regard, avant de disparaître, s’enfonçant dans les profondeurs de la forêt. Les yeux de la petite s’embuèrent de larmes, alors qu’elle tournait les talons, retournant péniblement à sa tanière. Son père, son meilleur ami… Il était partit. Plus jamais elle ne le reverrait, elle le savait.






Maman ? Où est maman ? !


Ce jour-là, Nuage d’Étoile se réveilla en sursaut, suite à un terrible cauchemar. Elle avait assistée, impuissant, au meurtre de sa mère, visiblement par un grand chien. Heureusement, se n’était qu’un rêve. Mais pourquoi faire se genre de rêve alors qu’aujourd’hui, elle serait promue guerrière ? Nuage d’Étoile est révolu ! Dites bonjour à… À *insérer un nom que le chef de clan décidera* ! En fait, elle ne savait pas le nouveau nom qu’elle allait avoir, mais elle s’en fichait. Au moins, elle n’aurait plus à endurer ce « Nuage » qui faisait en sorte qu’elle ne pouvait pas être considérée comme une guerrière à part entière…

Elle sortit donc, pétillante de vie et impatiente. Le soleil commençait à être haut dans le ciel, la patrouille de l’aube était déjà de retour. Cependant, la cérémonie ne pouvait avoir lieu, parce que quelque guerriers étaient partis chasser. L’apprentie attendait donc impatiemment leur retour. Tranquillement, les chats revenaient avec quelques prises, mais aucun signe de vie de la mère. S’imaginant comme d’habitude des scénarios catastrophes qui la faisait paniquée, Nuage d’Étoile s’obligeait à attendre sa mère. Mais bientôt, la patrouille de midi commença à être à court de temps pour patienter, devant partir rapidement.

Elle n’écouta qu’à moitié ce long discours, saisissant au passage son nouveau nom : Poussière d’Étoile. Elle se força à sourire alors que tous venaient la féliciter, mais elle ne parvint pas à sourire sincèrement. Les autres s’en rendirent bien compte, c’était certain. Mais ils ne dirent rien, respectant le stresse de la petite. Après tout, sa mère ne donnait aucun signe de vie, le jour de sa nomination en guerrière en plus. Mais s’ils savaient en plus le cauchemar qu’elle avait fait…

Le soir venu, Poussière d’Étoile n’avait pas faim. Pourtant, elle aurait bien besoin de force pour veiller toute la nuit, comme chaque guerrier se devait de faire le soir de sa nomination. Mais elle ne parvint pas à manger, ne serait-ce qu’une bouchée. Son estomac était noué. Sa mère n’était toujours pas rentrée et son cauchemar lui passait sans répit en tête. Qu’est-ce qui se passait, bon sang ? !

Alors que le soleil se couchait, elle se rendit au centre de la clairière. Du coin de l’œil, elle vit que le chef parlait avec un guerrier. Elle se concentra, se servant de son ouïe surdéveloppé pour entendre la conversation. Malgré tout, la distance étant grande et les chats murmurant, elle n’entendit que des bribes.

- Recherche… journée… nomination…fille… inquiète…chiens…

Elle comprit qu’ils parlaient de sa mère. Et de chiens. Elle écarquilla les yeux, se dirigeant en courant vers eux. Elle ouvrit la bouche pour parler, mais le chef lui coupa la parole.

- Pas un mot. Ce soir, tu dois veiller. Nous t’expliquerons tout ce que nous savons demain. Promis.

Elle allait protester, mais se ravisa. Elle baissa la tête et la queue, avant de se diriger à pas lents vers le centre du camp. Elle s’y installa confortablement avant de se perdre dans ses pensées sombres.

* Maman… Mais où es-tu ?*

Cette nuit-là, ce fut la plus longue de toute sa vie. Elle réfléchissait, elle paniquait, elle s’imaginait des choses horribles. Mais jamais elle ne s’endormit. Elle ne pouvait pas, bien que ça aurait été une délivrance. Pourtant, lorsque le soleil se leva, elle n’alla pas se coucher. Elle attendit. Les chats qui sortaient tranquillement de leur tanière lui faisaient leur félicitation, en l’appelant par son nouveau nom. Mais elle n’y prêtait pas attention, répondant distraitement.

Lorsque la guerrière vit finalement le chef sortir de sa tanière, elle se leva pour se diriger en courant vers lui.

- Où est ma mère ? !

Il la regarda. Visiblement, il savait parfaitement qu’elle allait venir le voir si vite. Après tout, elle n’était pas très patiente. Malgré tout, il ne semblait pas préparé. Choisissant avec soin ses mot, le félin déclara :

- Nous l’avons retrouvée. Mais… Elle chasse maintenant avec le clan des étoiles.

Poussière d’Étoile ne dit rien. Elle le savait, intérieurement, de toute façon. La voix emplit de tristesse, mais toutefois douce, elle lança :

- Les chiens…

Le chef acquiesça.

- Veux-tu la veiller, ce soir ?


- Évidemment.

Elle était sûre qu’aucune nuit ne pouvait être aussi longue que celle ou l’on était rongée par l’inquiétude. Mais elle avait tort. Aucune nuit ne pouvait être aussi longue que celle ou l’on pleurait au dessus du corps de sa mère. Aucune.



Description Physique :


Poussière d’Étoile est une Sacré de Birmanie. Son long pelage crème en témoigne, de même que le bout de ses pattes, son visage et ses oreilles, plus foncés. Ses yeux, bleus comme de la glace, sont perçants et font, souvent, sa fierté. Si on les observe en profondeurs, on peut cependant très bien voir toute la tristesse passée qu’ils contiennent. Sa musculature est fine et ferme, et son corps fin lui permet de faire toute sorte d’acrobaties, en combat. Elle est plus petite que la moyenne, mais elle s’en fiche un peu. Son museau noir lui donne un petit air attachant.

Description Psychologique : [/i]

Poussière d’Étoile porte, en son cœur, la tristesse d’un chat orphelin à un si jeune âge. Après tout, tous devraient avoir le bonheur de voir au moins l’un de ses deux parents a sa nomination en guerrier… Ce qu’elle n’a pas eut la chance de vivre. Malgré tout, la guerrière à le sourire facile, rigolant facilement lorsqu’elle est en bonne compagnie. Cependant, elle est bien impatiente, ne supportant pas l’attente quel quelle soit. Lorsque elle est en colère, ce qui arrive rarement et heureusement, elle est totalement imprévisible. Une seconde vous êtes son allié et l’autre, son ennemi. Vaut mieux ne pas déclencher cette furie, croyez-le. Face à des inconnus, elle a tendance à leur accordé trop rapidement sa confiance…

Malheureusement pour elle, dès qu’elle se retrouve seule, elle repense à son passé. C’est pour ça qu’elle aime être entourée. Elle n’a pas le temps de réfléchir, de se souvenir…

Défauts :


- Impatiente


- Mélancolique


- Fait confiance trop facilement


- Imprévisible


- Enfermée dans le passé…

Qualités :


- Sourit facilement


- Ouïe surdéveloppée


- Compréhensive


- Très douée en pistage


- Ne se mets pas facilement en colère

Votre Profil

Votre PUF : Poussy <3

Votre Âge : 13 ans depuis peu

Comment avez-vous connu ce forum ? : Petite recherche sur le site de forumactif ^^

Kit utilisé Kit provisoire, je vais en demander un dans la section graphique, probablement.

Autre Chose : Faut pas se fier à mon âge, que se soit pour n’importe quoi. Sauf peut-être mes blagues pourries xD


Sinon, toute petite question. Est-ce qu’on a le droit de faire des Rp de type FlashBack ?

Codes : Valideyyy by Baco


EDT: Correction de la mise en page pourrie >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 18:30

Welcomeuuuuuuh !!!
Revenir en haut Aller en bas
Astre de Cobalt

avatar

Félin Célèbre

Date d’inscription : 19/04/2009
Messages : 824
Féminin
Puf : Baco
Rang EÉF : Légende
Âge : 22
Multi-comptes : None

MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 18:39

Bienvenue, superbe présentation! SI tout le monde était comme toi <3

Breffouille, Validée, je laisse un peu ouvert pour qu'on te souhaites la bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 19:21

Bienvenue.

Magnifique histoire, peut-être pas très approfondis niveau description de l'environnement, mais pleine de mystères. ♥

Citation :
Est-ce qu’on a le droit de faire des Rp de type FlashBack ?

Évidemment que c'est permis. :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 20:51

Welc'ome ! =]
Belle prez' !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Dim 21 Fév - 21:13

Merci tout le monde :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Lun 22 Fév - 11:07

J'aime beaucoup ton histoire, elle est très belle (:

Ton personnage donne vraiment envie d'être joué !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Lun 22 Fév - 11:22

Wahou...
C'est tout simplement magnifique, c'est comme un rêve, doux & éphémère a la fois.
ça frôle la perfection sans l'atteindre...
...
..
....
Je suis fan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   Jeu 25 Fév - 9:21

Welcomeuuuuh
Bon je pense que je peux locker =)
Bon jeuuu ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poussière d'Étoile   

Revenir en haut Aller en bas
 

Poussière d'Étoile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Poussière d'Étoile
» Poussière d'Etoiles A finir [MANQUE KIT]
» Les Haïku ~
» nouveau menbre: Poussière d'étoile
» Avoir des Pokemon plus forts, la Poussière Étoile et les Bonbons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: L’univers RPG :: Présentations abandonnées-