Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Love like ghosts | PV: Étoile de Minuit
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr 2018 - 20:55

love like ghosts
Étoile de M i n u i t  x  Constellation du T i g r e
https://www.youtube.com/watch?v=Q_nQd7Z8WEw


Une douce brise soufflait doucement sur les plaines, ébouriffant mon pelage d'une manière plaisante, sans pour autant être totalement froide. La saison des feuilles vertes tirait bel et bien à sa fin, mais les journées étaient encore agréables. Je me tenais droit, assis au beau milieu de la lande, encerclé par les buissons d'ajoncs, appréciant la douceur de l'herbe grasse sous mes coussinets et les rayons chauds reposant sur ma fourrure.

Plusieurs lunes c'était écoulées depuis que je m'étais moi-même rétrogradé, peut-être inspiré par Danse de la Tigresse, qui avait fait la même chose quelques saisons plus tôt. Quoiqu'il en soit, ça m'avait fait du bien, de revenir aux sources, de revenir à ma vie de guerrier. Le pouvoir ne m'avait apporté rien de bon : j'ai fais ce que je pensais être juste, j'ai fais ce que je pouvais, mais ce n'était visiblement pas assez. Même si je me sentais – de manière générale – mieux, quelque chose clochait. Comme un vide, comme si j'avais oublié quelque chose. C'est avec ce sentiment que je m'étais réveillé ce matin, encore plus présent que d'habitude, planant au dessus de ma tête. C'est pour cette raison que je m'étais assis dans les plaines, à regarder l'ombre des nuages aller et venir sur le sol, sans rien dire. Peut-être qu'en respirant l'air frais de la lande, je pourrais enfin deviner ce qui n'allait pas. Pour l’instant, aucune idée de génie ne m'était soudainement apparue.

Puis, sans avertissement, je me levai. Je commençai à marcher, sans vraiment y réfléchir, avançant sans vraiment voir où j'allais. C'est comme si je me faisais traîner par mes pattes, ou inconsciemment, par mon cœur. La bruyère de la lande fit lentement place à un sol jonché de feuilles, et le ciel fut bloqué par une faible canopée au fur et à mesure que j'avançais à travers le territoire. Je pénétrai dans la forêt en silence, écoutant le son des oiseaux dans les arbres et les feuilles frémissant sous la brise.

Pendant quelques secondes, je m'arrêtai, humant l'air à la recherche d'un parfum spécifique. Lorsque je le localisai, je contournai un buisson de ronce, faisant bien attention de ne pas me prendre les pattes entre les racines, suivant la piste de ce que je cherchai. Là, dans l'herbe, de petites fleurs bleues poussaient, reposant sur leurs longues tiges. Elles commençaient déjà à flétrir, mais elles ferraient amplement l'affaire. Je me penchai, coupant quelques tiges avec mes crocs, les ramassant en un petit bouquet.
Je pouvais toujours entendre les gorges, rugissant au loin. Le parfum des feuilles mortes s'estompa, camouflé par la forte odeur du Clan de la Rivière. L'odeur d'humidité et de poisson assaillit mes narines alors que je traversais la frontière, mais je n'en fis pas trop de cas, continuant d'avancer, me concentrant sur l'odeur des fleurs pendouillant de ma gueule pour ignorer celle du marquage des guerriers riverains.
Je ne savais pas trop où j'allais, mais je m'en fichais. Une souris détala dans un buisson juste devant mes yeux, mais je l'ignorai : je n'étais pas là pour ça, et l'idée de m'attirer encore plus d'ennuis ne me plaisait pas tellement.

Après un moment, je parvins à l'endroit que je cherchais : la rivière. Je m'approchai de la berge, scrutant les environs à la recherche de quelque chose de distinctif. Entre quelques roseaux, je remarquai un petit tas de pierres. Je m'approchai. Rien n'indiquait que la terre avait été retournée, mais trop de temps s'était écoulé pour que ce soit un indice suffisant. Et, étrangement, je savais que j'étais au bon endroit. Je m'installai devant le tas de pierre, déposant le petit bouquet de fleur sur le dessus. La couleur bleu, tirant sur le violet, contrastait avec le gris de la pierre. Je hochai la tête presque imperceptiblement au monument devant moi, accompagnant le mouvement d'une prière muette. Je fermai les yeux, respirant profondément. Le vide dans mon ventre, le sentiment étrange planant au dessus de ma tête, semblaient lentement s'estomper. Je souris.
J'avais fait mon deuil.
J'étais mieux.

Je rouvris les yeux. Mes oreilles vrillèrent lorsque j'entendis un rire lointain derrière moi – probablement un guerrier dans une patrouille – , c'est à ce moment que la réalité me rattrapa : j'étais au beau milieu du territoire du Clan de la Rivière, seul et sans excuse. Je sentis la fourrure sur ma nuque se redresser. Il faut que je parte d'ici! Les griffes sorties, je m'élançai sur le chemin emprunté lorsque j'étais arrivé, galopant le mieux que je pouvais à travers les buissons et les fougères, maudissant le sol de la forêt pour être autant impraticable. Je longeai la rivière pendant un moment, mais je m'arrêtai, sentant un présence derrière moi. On m'avait repéré, j'en étais sûr. Il me restait plus qu'à espérer que je n'aurais pas trop de problèmes. Merde!

HS:
 
avatar
Date d’inscription : 04/06/2013
Messages : 1915
Féminin
Puf : Hossy
Âge : 19
Multi-comptes : Constellation du Tigre (♂) - Bravoure du Lion (♂) - Etherium (♂) - Nuage Libre (♂) - Petite Épine (♀) - Renard Errant (♂) - Decem (♂) - Valar () - Petit Crapaud ()
Chef du Clan de la Rivière
Chef du Clan de la RivièreVoir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Avr 2018 - 23:26
La douce brise fraîche, mais agréable, qui soufflait avec délicatesse ce matin ébouriffait tranquillement les pelages des guerriers riverains qui s'activaient dans le camp. Les feuilles perdaient peu à peu leur couleur verte pour se teinter d'orangé et de rouge avec le temps qui se refroidissait à petit pas. Le temps de clarté par jour se réduisait toujours un peu plus, signe que les mauvais jours étaient encore à venir. Tout avait passé tellement rapidement... As-tu eu seulement le temps d'apprécier la facilité de la Saison des Feuilles Vertes, de profiter des longues journées et des chauds rayons de soleil ? Il te semble que tu n'as rien vécu de tout ça. Il te semble que tout s'est déroulé en une simple fraction de seconde. Comme si tu avais fait un bond dans le temps, comme si la courbe des événements avait été truquée pour que ta vie se passe en accéléré. Et pourtant, rien de toutes ces théories n'était vraiment réel.

Le son de la rivière qui coulait dans un bruit continu et apaisant tranquillisait ton esprit devenu brûlant. Il te fallait te calmer, revenir à celle que tu es vraiment. Devenir la cheffe que tu souhaitais être. Tes débuts avaient été réellement difficiles, mais qui aurait bien pu faire mieux que toi ? Qui aurait pu s'adapter plus rapidement à une vie à laquelle on ne s'attendait pas, mais qui t'es imposée malgré tout ? Laisse-moi croire que l'on aurait pu que t'égaler, rien de plus.

Ton regard bleu dansait sur les turbulences du cours d'eau près de toi pendant que tu réfléchissais. Tu ressassais les événements qui avaient mené à ton titre, à ton nouveau nom. Étoile de Minuit, nouvellement à la tête du Clan de la Rivière, à la suite d'Étoiles des Ronces. Tu te souviens encore du jour où tu rentrais tout bonnement d'une patrouille de pêche et que tu ne te doutais aucunement de la surprise qui t'attendait en rentrant au camp. L'ancien meneur avait lancé une Assemblée, une pointe de regret dans la voix. Tu étais venue t'installer entre deux autres guerriers de ton jeune âge, de l'intrigue et de l'intérêt dans les yeux. Et puis, les mots sont tombés tandis que ton coeur ratait un battement. Toutes sortes d'émotions t'avaient envahie, contradictoires. Mais n'étais-tu pas un vrai contraste à toi seule, à cette époque qui te semble si lointaine ?
Tu te souviens également de ton périple jusqu'à la Pierre de Lune. De ta marche sur le territoire du Vent. De l'angoisse qui t'avait longuement rongée. De la douleur qui t'avait parcouru en recevant tes neufs vies. Tout cela s'était produit il y avait quelques lunes seulement, mais cela avait été suffisant pour te faire mûrir, te faire changer. Et te voilà là, assise près du cours d'eau qui donne un nom à ton Clan, à ta famille. Meneuse riveraine, hein ? Tu ne t'en serais jamais douté, n'ai-je pas raison ?

Tes prunelles furent bien vite attirées par du mouvement. Perdue dans tes pensées, tu ne t'étais pas rendu compte que l'odeur d'un Clan adverse avait envahi l'air ambiant. Des bruits de pas résonnèrent non loin pour parvenir jusqu'à tes oreilles, ravisseurs du son causé par un intrus. Et puis le rire de l'un de tes guerriers te ramena à la réalité. Le Clan du Vent. Sur votre territoire. D'un pas rapide, tu rejoignis la patrouille et leur fis signe que tu t'en occupais. À en juger par l'odeur, il n'y avait qu'un Venteux. Tu pouvais gérer ça seule et ainsi éviter une altercation inutile.
Concentrée sur les effluves étrangers laissées au sol, tu marchais rapidement, curieuse de savoir qui avait franchi la frontière. Le parfum de l'intrus te disait vaguement quelque chose, sans doute l'avais-tu déjà sentie lors d'une Assemblée. Tandis que tes pas foulaient cette section du territoire, tu te mis à réfléchir. Tu devais te rendre à l'évidence, une infraction au Code du Guerrier avait été commise. Il te fallait penser à ce que tu allais faire. Mais le temps manqua et tes yeux glacés se posèrent enfin sur la silhouette que tu reconnais comme appartenant à Constellation du Tigre, anciennement Étoile Constellée et chef de son Clan. Il avait récemment passé le flambeau à Étoile de la Bécasse, sa lieutenante. Que pouvait-il bien faire ici ?

Puisant dans la puissance de tes pattes arrières, tu pris le pas de course tout en restant cachée dans les fourrés, pour finalement le dépasser et venir lui barrer la route.

" Constellation du Tigre. Puis-je savoir ce qui t'amènes ici précisément ? ", miaulas-tu alors. Il y avait pas vraiment d'hostilité dans ta voix, mais ton regard dur et ferme laisser montrer que tu étais prête à en découdre.

_________________




Mes bb♥:
 



" />" />
avatar
Date d’inscription : 05/08/2014
Messages : 826
Féminin
Puf : Mary ou Ruirui | Marypopins pour Mew ♥ | Ruirui le sceau pour Vanill' / Jésus Mary → Skinou ♥
Âge : 15
Multi-comptes : Reflet du Ruisseau, fille de Cachou (T), Espoir, fille de Samaël (S), Dessin Aquatique, amant de Cachou (S), Étoile de Minuit (R), Patte d'Orange (V), Vivacité du Cobra, guerrier (O)
Love like ghosts | PV: Étoile de Minuit
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: