Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Hunter party
Invité
Invité
Lun 5 Mar 2018 - 20:00
Ft All.


J'aimerais revenir en arrière, pour trouver le courage de me retourner. Et avoir ton empreinte sur mes yeux. Il paraît que dans les yeux d'un mort, on peut voir l'image de la dernière chose qu'il a vue.


Un couinement se fit entendre, ainsi qu'un craquement tandis que brusquement un ovni sortit de derrière une balle de paille. Un dernier couinement tandis que l'ovni avalait la proie avec délectation. Cet ovni se nommait Urkel, il venait d'une planète nommait Terre et survenait de la race les Sphinx. Physiquement parlant, elle était étrange, réellement étrange. Les poils avaient disparu de sa robe, comme brûlés par un feu méconnu. Ses yeux étaient d'un bleu pâle, comme la lune ou le ciel sans étoiles. Quelques taches noires étaient présentes sur son corps, comme une jolie peinture d'un grand peintre. Elle était moche, avouons-le. Enfin, non, elle était simplement différente des autres. Elle ne ressemblait pas à tous ces chats que l'on pouvait croiser, mais elle en était fière de cette différence, réellement. Elle était marginale, elle était en dehors de tout mais elle assumait parfaitement. Elle assumait cette différence autant que les paroles qu'elle avait pu avoir durant toute sa vie. En même temps, elle était née nue, elle avait vécue nue alors elle ne voyait aucun intérêt à être complexer de son corps. De toute façon, elle avait eu deux portées, alors ceci prouvait que les chats étaient attirés par elle, n'est-ce pas ? Sans aucun doute. Même ses anciens bipèdes, avant son abandon, avaient apprécié son corps puisque sa mère était tout comme elle.
La petite chatte, pas plus grande qu'un siamois, redressa alors rapidement la tête, ses grandes oreilles, de fennec, mises en avant. Elle était heureuse aujourd'hui. Réellement. Elle se sentait à sa place, totalement, malgré que son royaume ait disparu. De toute façon, elle avait apprit que malgré les pertes, il fallait se relever. Il faut surmonter les obstacles, malgré qu'ils semblent insurmontables. Il faut absolument relever la tête lorsque la vie semble mauvaise avec nous, lorsqu'elle semble se moquer ouvertement de nous. Elle avait vu son royaume s'effondrer, elle avait vu cette église tombait lourdement, elle avait entendu ses petits mourir, elle en avait pleuré, elle en avait hurlé mais finalement elle avait surmonté tout cela. Il ne faut pas qu'elle se laisse aller, tout simplement car elle avait encore une mission en tête.
Soudain, un bruit se fit entendre. Elle plissa les yeux, mit les oreilles sur le côté et sentit l'air. Un autre chat était présent. Un autre chat se promenait près de sa scène de chasse. Rapidement, elle banda ses muscles, feula un bon coup et hérissa le poil qu'elle n'avait pas. Elle paraissait tellement vulnérable ainsi, tellement drôle : on dirait réellement un bébé naissant hurlant sa naissance. Elle ressemblait à un bébé rat criant sa nourriture. Elle resta là, à fixer l'entrée de la grange, sa souris entamée à ses pattes. Elle avait encore du sang coulant sur ses babines, tandis qu'elle restait dans cette position. Elle était véritablement prête à attaquer, si besoin.
avatar
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan de l'Ombre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Mar 2018 - 21:12
we're just strangers+

L’hiver était mordant. Douloureuse saison pour les clans, chaque matin il semblait à la lieutenante que son clan s’enfonçait un peu plus dans le désespoir de voir le soleil à nouveau. Cet hiver était loin d’être le plus rude que la forêt avait connu, après tout, Cerfblanc c’était relevé d’une tempête des plus dévastatrice il y a plusieurs saisons, une saison des neiges n’était donc rien comparé à cela. Mais l’hiver avait le don de saper les espoirs et le courage. L’hiver était un tunnel qui ne trouvait sa fin qu’au retour du beau temps.

La sombre était partie chasser en solitaire, comme elle le faisait beaucoup ces temps-ci. Elle venait à préférer la solitude des grands espaces froids au bruit et à l’agitation du camp. Il était devenu compliqué de soutenir les regards de ses camarades, et leurs questions au sujet de leur chef malade. La vérité était que Gloire de l’Ipomée désespérée de ne pas le revoir se relever. Le crème avait déjà eu des problèmes de santé avant de prendre sa place de chef, et ce n’était un secret pour personne, mais il avait réussi à en réchapper. Le clan des Étoiles serait-il aussi clément cette fois-ci ? La jais ne connaissait pas le nombre exact de vie qu’il restait à son chef, elle n’avait jamais osé demander, mais elle voyait bien dans le regard de la guérisseuse que c’était peu, très peu. Et elle était terrifiée que la maladie vienne à emporter la dernière vie du meneur.

Alors qu’elle courait maintenant depuis quelques temps à longues foulées, elle arriva bientôt aux abords de l’étrange bâtisse qu’était la grange. Ça faisait longtemps qu’elle ne c’était pas aventurée sur ces terres, et elle avait oublié à quel point les terres libres pouvaient être apaisantes. Elle s’y rendait souvent lorsqu’elle était guerrière, juste pour le plaisir d’avancer sans but, et parfois de rencontrer du monde. Avant de recevoir son poste, Gloire de l’Ipomée était quelqu’un d’avenant et d’ouvert d’esprit. Mais la paranoïa et la peur avait pris le dessus, et maintenant elle voyait ses ennemis partout. On ne savait pas ce dont l’Alpha de la Horde était capable, et il arrivait de soirs où la sombre peinait à s’endormir, tiraillée par la peur de voir un mercenaire de Phoenix débarquer dans le camp pour la tuer durant son sommeil. Se secouant pour chasser ces sombres pensées, la lieutenante pénétra à l’intérieur de l’endroit.

L’endroit était sombre et sans lumière, mais restait étrangement accueillant. Il n’était pas teinté des belles couleurs orangées qu’il arborait les longs soirs d’été, mais la paille et les hauts murs de bois le rendait sécurisant. Alors qu’elle s’avançait, la guerrière entendit bientôt un feulement sonore, un avertissement, et elle se figea aussi tôt. Elle n’avait pas pris garde à vérifier si quelqu’un se trouvait déjà ici. Elle savait que beaucoup de solitaires venaient se reposer ici, et que parfois les guerriers s’y retrouvaient aussi. La grange avait abrité bien des rencontres et des histoires.

S’avançant prudemment, la femelle vit finalement après quelques pas un corps entrer dans son champ de vision, et elle détailla avec curiosité l’étranger. L’animal était dépourvu de poils, et se dressait de sa petite taille face à elle, terrorisée. La sombre comprenait a terreur du solitaire, puisque s’en était un vu son odeur. Elle ne devait pas avoir l’air très avenante avec sa cicatrice sous l’œil et son corps maigre de ne pas manger. Adressant un signe de la queue apaisant à l’inconnue, la guerrière aux yeux bleus prit la parole.

« Je ne viens pas en ennemi ne vous inquiétez pas. »

Elle s’essaya paisiblement sur le sol de la grange. L’attitude de la vagabonde lui faisait plus penser à une proie qu’à celle d’un chasseur, ce qui l’apaisait d’une certaine façon. Elle savait que l’autre ne l’attaquerait pas si elle ne se montrait pas hostile.

« Et je ne vous volerai pas votre nourriture non plus. »

_________________


Étoile Glorieuse



Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1329
Puf : Douty
Âge : 17
Multi-comptes : Gloire de l'Ipomée (o) | Passion Erratique (t) | Petite Hellébore (t)
Invité
Invité
Mar 6 Mar 2018 - 0:49
L'avenir planait, sombre et impitoyable, à l'horizon, comme un orage se rapprochant d'eux inexorablement. Le déluge était imminent.


Une chatte noire apparut brusquement face à elle. Elle était légèrement plus grande qu'elle, mais elle paraissait aussi fine qu'elle. Voire plus. Elle était belle, au début la petite sphinx. Elle ressemblait énormément aux chats de sa race, avec un corps svelte, des oreilles aussi grandes que celles d'un fennec. Mais je pense que ce qui est plus beau chez elle, sont ses yeux. De magnifiques orbes au couleur du ciel. De magnifiques orbes au reflet de la mer tropicales. Mais ce qui était le plus étonnant, était surtout le changement de couleur de ses yeux. En effet, elle avait des yeux bleu pâle lorsqu'elle était paisible, lorsqu'elle était neutre, mais surtout lorsqu'elle ne pensait à rien. Mais lorsqu'elle était en colère, furieuse ou voire même apeurée, ils étaient d'un gris pâle. Un gris aussi blanc que celui des nebulus. On pourrait presque croire qu'elle était aveugle dans ces moments là, puisqu'on ne distinguait que très peu la fente de ses iris lorsqu'elle était furieuse. Cette chatte, face à elle, était complètement différente. Elle avait un poil de jais magnifique, lustré et surtout des petites oreilles comme celles d'un panda roux. Mais ce qui était le plus étonnant étaient sans doute ses yeux verts. Elle n'avait encore jamais vu de tels yeux, même en ayant côtoyé beaucoup de chats errants. Même son amant n'avait pas eu de tels yeux : ses yeux à lui étaient d'un jaune or. Un jaune qu'elle n'oubliera jamais sans doute.
La chatte noire signifia qu'elle n'était pas là pour les ennuies, ni même pour voler sa proie. Tant mieux. Elle paraissait vulnérable, certes, mais Urky aurait parfaitement pu se défendre si c'était le cas. Elle avait déjà tué des chats pour bien moins que cela. Elle se souvenait d'ailleurs de ce chats roux. Ce chat roux qui venait d'entrer dans l'église, qui venait d'entrer délicatement pour ensuite chiparder dans le tas de proie qu'ils avaient tous ramenés. Tous dormaient, mais pas elle, malheureusement pour lui. La sphinx s'était réveillée, l'observant de loin. Finalement, elle sortit de l'église en douce, attendit que le roux sorte avec quelques proies. Et là, sans même attendre une seule seconde, elle sauta sur lui et lui arracha la jugulaire : le grand mâle n'eut même pas le temps de répliquer tant la rapidité fut de mise. Au final, elle reprit les proies, les remit à leur place délicatement. Et personne ne sut exactement ce qu'il s'était passé cette nuit-là, pas même son amant, enfin tout du moins elle l'espérait. Oui, la petite chatte était vulnérable d'apparence, mais en réalité c'était une véritable meurtrière, une chasseuse hors paire. Il faut toujours se méfier des apparences.
Finalement, la petite chatte bicolore - enfin seulement la tête - prit la souris qui était à ses pattes. Elle l'avala d'un seul coup, en aspirant la queue, pour ensuite disparaître quelques instants. Là, elle disparu de nouveau derrière les bottes de paille. On entendit un dernier couinement et elle revint de nouveau face à la noire. Là, elle  jeta aux pattes de la noire la souris, à demi-morte. Elle voulait voir si elle l'achèvererait. Elle voulait voir si elle la tuerait d'un coup ou si elle jouerait avec, comme tous les autres chats. Ne dit-on pas qu'on sait la personnalité d'un chat à sa façon de chasser ? Finalement, elle s'assit en face d'elle et ouvrit, enfin la bouche, un sourire mesquin aux lèvres. La sorcière était de retour. L'ancienne reine renaîtrait de ses cendres.
" Ceci n'est pas un cadeau, seulement un test. "
avatar
Contenu sponsorisé
Hunter party
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: