Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Faisons connaissance ♚ Power
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Jan 2018 - 21:31
Le ciel s’obscurcissait. Les nuages sombres déchargeaient d'épais flocons blancs qui virevoltaient dans les airs. La forêt s'était parée de sa traditionnelle robe blanche et brillante, comme pour assister au spectacle silencieux de la poudreuse dansante.
Feu Follet fixait la voûte céleste avec déférence ; assis au milieu du camp de l'Ombre, le matou assistait lui aussi à la chute lente et gracieuse des flocons de neige. Après tout, il n'avait rien de mieux à faire pour le moment : la patrouille de l'aube était déjà partie. Il participerait à la suivante, tant pis. En attendant, le moment était mieux choisi pour se promener paisiblement dans la combe. Lentement, Feu Follet se dirigea vers la sortie du camp. Le guerrier rêvait de faire un tour, seul dans les marécages qui constituaient le territoire. Mais il préférait ne pas rater la patrouille et décida d'attendre le retour des autres. A en juger par les faibles rayons du soleil qui filtraient les nuages gris, l'heure du partage approchait à grand pas. Le cœur du Guerrier se serra lorsqu'il considéra le maigre tas de proies. Hélas, la mauvaise saison est là.
La dernière assemblée aux quatre chênes avait eu lieu il y a maintenant quelques jours. Feu Follet entendait encore distinctement les propos d'Ouragan des Sables, le lieutenant du clan du vent. Il n'était pas vraiment mécontent de voir deux clans rivaux se quereller ; au moins, cette fois-ci, ils seraient hors de l'affaire.
Alors que le matou au pelage noir de jais s'ébrouait un instant pour chasser les flocons de neige qui s'étaient accumulés sur son pelage, il salua d'un signe de tête Gloire de l'Ipomée, qui trottait plus loin, sans doute en train d'accomplir une mission du chef. Etoile Candide ne quittait plus son antre ; Feu Follet craignait qu'il n'ait déjà entamé sa dernière vie, et que celle-ci n'allait pas tarder à le quitter. Je me demande qui Gloire de l'Ipomée choisira pour le remplacer. Songea-t-il en plissant les yeux. Un grand dilemme le tourmentait chaque fois qu'il pensait à l'avenir de son clan. Feu Follet avait une patte dans chaque monde : celui de sa vie réelle, et celui de sa vie rêvée. Il ignorait encore à qui il était fidèle, et où son cœur le menait. Rien ne me retient dans ce clan. Se retint-il de maugréer à voix haute.
Aussitôt, il regretta ses pensées ; Cœur de Louve apparut dans son champ de vision. Cette femelle, il l'aimait. C'était une guerrière au pelage bicolore - noir et blanc - et aux yeux ambrés. Ses larges épaules la rendaient presque intimidante. Faisait-elle attention à lui ? Il en doutait. Feu Follet, au contraire, ne la quittait pas des yeux. Cette femelle, c'était bien la seule raison qu'il avait de ne pas partir. Là-bas, loin des terres sacrées des clans, il connaîtrait la faim, la soif, certes, mais rien ne lui pèserait davantage que la solitude.
Feu Follet n'avait jamais vraiment parlé avec Cœur de Louve. Le beau mâle au pelage noir de jais était moins enclin à se ridiculiser en public qu'à observer la femelle de loin. Néanmoins, cette fois-ci, le clan des étoiles semblait être contre lui : Cœur de Louve obliqua son regard plus rapidement que jamais et les deux regards d'ambres se croisèrent. Feu Follet restait là, immobile, à la regarder. S'il détournait son regard, que penserait-elle ? J'ai l'air d'un idiot profond. Comprit-il tandis que leur jeu de regard venait à s'éterniser.
Cette certitude faite, le mâle se risqua à approcher. Heureusement, Cœur de Louve ne semblait ni surprise, ni gênée. Ce n'était manifestement pas le cas de Feu Follet.

"Euh... Salut.
Lança-t-il, maladroitement. Ça... ça te dirait de partager une grenouille avec moi ?"

Une grenouille ! Et pourquoi pas un rat, tant qu'on y est ? Se maudit-il en essayant de rester calme. Feu Follet, tu n'es qu'un sombre idiot !

Feu Follet & Cœur de Louve

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 951
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du Tonnerre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du TonnerreVoir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Jan 2018 - 20:08
Mad world
coeur de louve ft. feu follet
Lorsque Coeur de Louve posait ses prunelles ambrés sur les cieux grisâtres, elle semblait ressentir quelque chose qui la séparait de sa mère qui trônait fièrement là-haut ainsi que de son père et de son frère disparu. Chacun de leur visage lui revenait souvent en tête, notamment celui de sa mère, qu’elle avait vu mourir sous ses yeux. Cette scène l’avait presque traumatisée. Son corps inerte noire et blanc, sali de boue, inerte dans le clan. La stupéfaction des siens, plus grande encore que la sienne, lorsqu'elle décida de s’enfuir, ne supportant plus la souffrance qui compressait son coeur.
Elle avait fait une grave erreur ce jour-ci, remettant en cause sa loyauté ainsi que son intégrité. Pourtant, Coeur de Louve, du temps où elle se nommait encore Patte de la Louve, se serait donnée corps et âme pour défendre les siens. Mais il lui semblait que tous les chats qui évoluaient autour d’elle étaient frappés par une malédiction pour que la demoiselle souffre. Et ceci semblait s’être arrêté depuis qu’elle était de retour dans le clan, il y a de cela près d’une trentaine de lunes, un peu moins.
Elle se souvenait aussi de ce jour où ses camarades l’avaient retrouvées assoiffée et affamée, allongée au coeur de son propre territoire, mourante. Poussière de Lune avait su la sauver, et l’éduquer par la même occasion lorsqu’elle était plus jeune. Elle lui devait tout, elle qui était devenue Poussière d’Antan, laissant sa place à Conteuse de l’Aube qui venait de passer devant elle et dont elle avait encore du mal à faire totalement confiance.

L’ancienne apprentie souhaitait désormais se rendre au tas de gibier, après avoir lâché des yeux la grisaille des cieux qui ne lui donnait pas une humeur excellente. Elle savait que la cérémonie du partage approchait et que les plus réticents, les plus rancuniers, ceux qui n’avaient pas oublié ses erreurs du passé, la regarderait d’un mauvais oeil tandis qu’elle irait prendre une proie sur le maigre tas de gibier, quand bien même elle avait prouvé à de nombreuses reprises qu’elle serait capable de laisser sa vie sur le champ de bataille.
Alors qu’elle s’en approchait, son regard croisa les petites billes d’ambre d’un matou qu’elle connaissait de vue, de loin, sans vraiment le connaître. Ses pas se figèrent et les deux chats tinrent alors un bon moment avant de lâcher prise. Coeur de Louve lâcha un petit rictus mignon, mais ne montra rien de ce qu’elle avait ressenti lorsque leurs yeux s’étaient croisés. Elle avait pourtant reçu quelque chose au fond de coeur, quelque chose d’enfoui au plus profond d’elle-même, qu’elle refoulait depuis des lunes parce qu’elle se l’interdisait. Et là, pourtant, elle semblait croire que cela revenait. Il n’y avait eu que pour Nuage des Abysses pour qui elle avait ressenti de telles choses dans son corps. Pourtant là, malgré une maigre différence, elle y croyait depuis qu’elle le voyait, depuis tant de lunes à se côtoyer sans s’adresser un mot. Elle n’avait pas cru bon d’aller le voir. Elle avait même rapidement lâché l’affaire. Mais aujourd’hui, il avait décidé de venir la voir. Il s’était approché timidement et avait proposé à la demoiselle de partager une grenouille. Sa maladresse laissa sur le visage de la féline l’esquisse d’un sourire inattendu.

« Avec plaisir, mais seulement si tu arrêtes de penser que je vais te manger. » dit-elle, enthousiaste.

Et tandis qu’ils s’approchaient tous les deux du tas de gibier, elle crut sentir la brûlure des regards des chats du clan. Elle baissa les yeux et laissa le guerrier de jais se servir pour eux deux.

kyro. ldd 017

_________________
avatar
Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 6142
Féminin
Puf : power (lightning power).
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : esprit du lion (t) + nuage du panda-roux (t) + cœur de louve (o)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Jan 2018 - 11:40

Contre toute attente, Cœur de Louve esquissa un léger sourire ; manifestement, elle était amusée par la maladresse de Feu Follet. Le matou noir de jais réprima un grondement : Il aurait préféré ne pas passer pour un apprenti qui chasse un lézard pour la première fois. Néanmoins, c'était bel et bien la première fois qu'il tentait de séduire une femelle, peut-être que ses erreurs étaient naturelles ? Ça n'empêche pas que je passe pour un abruti. Songea-t-il aussitôt, réaliste.
Une éternité passa lorsque Cœur de Louve répondit enfin :

« Avec plaisir, mais seulement si tu arrêtes de penser que je vais te manger. »

Son ton joyeux et triomphal réchauffa Feu Follet, malgré l'air froid qui s'immisçait dans sa fourrure. Jadis, cette voix, elle ne lui était jamais destinée. Le matou aux yeux ambrés avait presque été surpris de l'entendre s'adresser à lui. A quoi s'attendait-il au juste ? A ce que la voix change pour lui ?
Mettant de côté ses pensées sans intérêts, il remarqua que sa camarade cheminait, le regard méfiant et la tête basse. Pourquoi cette réaction ? Feu Follet obliqua son regard et balaya du regard les félins qui l'entouraient. Quelques regards furtifs lançaient des éclairs... en direction de Cœur de Louve. Il réprima un feulement. Que lui reprochent-ils ?! Feu Follet avait déjà entendu l'histoire de la fille d'une ancienne cheffe. A l'époque où il n'était qu'un chaton et qu'il se nommait Petite Flamme, Patte de la Louve, fille d'Etoile de la Louve, avait quitté le clan. Il en ignorait la raison, ce temps-là - ou il était trop jeune pour la comprendre - et n'avait jamais compris cette fuite précipitée. Les souvenirs qui lui revinrent étaient indistincts, et confus. Après tout, il n'était âgé que d'une ou deux lunes, à l'époque. Ce qu'il savait, il avait dû l'entendre de la bouche des Anciens.
Ignorant les regards de feu qui brûlaient les deux guerriers, il approcha du tas de gibiers et s'empara d'une grenouille. Autant y aller jusqu'au bout, maintenant. Soupira-t-il en dépeçant le batracien. Il prit soin de laisser pour Cœur de Louve une part plus appétissante.

"Bon appétit !" Lâcha-t-il enfin avec entrain. Il marqua une pause, puis rajouta dans un murmure compatissant : "Ignore-les. Eux, ils ignorent bien tout ce dont tu es capable, après tout."

Cœur de Louve devait être habituée à ce genre de réactions, si bien que Feu Follet douta un instant que sa remarque serve à quelque chose. Mais il voulait avant tout prouver à la femelle que lui, ne la jugerait jamais pour ce qu'elle avait fait lorsqu'elle était un chaton.

Feu Follet & Cœur de Louve

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 951
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du Tonnerre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du TonnerreVoir le profil de l'utilisateur
Mer 10 Jan 2018 - 16:28
Mad world
coeur de louve ft. feu follet
Alors que le matou noir venait de laisser s’échapper un petit soupir de sa gueule tout en allant chercher une proie sur le tas de gibier, Coeur de Louve n’avait toujours pas relevé les yeux sur ceux qui ne supportaient pas ce qu’ils appelaient un “ acte de trahison ”. Pourtant, maintes fois n’avait-elle pas prouvé sa dévouement pour son clan ? Cela faisait pourtant tant de lunes que cet acte était arrivé et ses proches l’avaient pardonnée, pourtant, certains plus vieux, certains qui ne lui accordaient pas un grand intérêt, ne se gênait pas de aujourd’hui de la juger du regard, si bien qu’ici, elle avait l’impression d’avoir perdu sa place qu’elle méritait pourtant par le sang. Malgré cela, sa mère n’était plus là pour la soutenir, son père ne l’avait jamais été et pour couronner le tout, sa mère adoptive, celle qui avait été comme un guide pour elle, avait désormais rejoint la tanière des anciens, cessant d'exercer son rôle de guérisseuse, donnant une claque dans la figure de la jeune féline qui comprenait que celle-ci était en fin de vie.
Son museau et ses poils grisants s’étaient pointés en dehors de l’antre qu’elle avait rejoint quelques lunes plus tôt et sa simple présence, sa simple aura, lui avait fait levé les yeux en sa direction. Son corps n’était pas au plus haut de sa forme, mais son regard brillait toujours de milles feux et elle comprit simplement en croisant ses yeux, qu’elle n’avait pas à s’inquiéter de cela, mais plutôt du jeune chat - qui n’était d’ailleurs pas beaucoup moins âgée qu’elle, de quelques lunes seulement - lui proposant de partager une grenouille, lui laissant généreusement la plus grande part et la plus appétissante.
« Bon appétit ! » avait-il dit avec entrain, sortant la louve de ses pensées. « Ignore-les. Eux, ils ignorent bien tout ce dont tu es capable, après tout. » ajouta-t-il, plus bas, seulement pour elle. Son ton compatissant, sa pitié, elle n’en voulait pas. Elle n’avait besoin de l’aide de personne pour s’en sortir ! Alors que le matou n’avait fait qu’être gentil, la féline ne mit aussitôt sur ses quatre pattes et lui lâcha : « Je n’ai pas besoin de ta pitié ! Ni de ta grenouille d’ailleurs ! »
À ces mots, la chatte noire et blanche fit volte-face et fila vers les marécages, afin d’y déverser sa colère mais aussi sa peur. Pourtant, au fond, ce matou n’y était pour rien.

kyro. ldd 017

_________________
avatar
Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 6142
Féminin
Puf : power (lightning power).
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : esprit du lion (t) + nuage du panda-roux (t) + cœur de louve (o)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Ven 19 Jan 2018 - 23:21

Alors que Feu Follet s'attendait à un ronron amusé ou rasséréné de la part de Cœur de Louve, tout ce dont il eut droit, ce fut à crachats de venin et des yeux lançant des éclairs. Son regard se fit craintif ; avait-il contrarié la femelle ?

« Je n’ai pas besoin de ta pitié ! Ni de ta grenouille d’ailleurs ! » Cracha-t-elle en s'éloignant.

Feu Follet ouvrit la gueule et fit mine de répondre, mais se contenta simplement de laisser tomber la misérable grenouille sur le sol. J'ai tout gâché ! Songea-t-il avec regrets.
Néanmoins, il refusa de s'avouer vaincu. Après tout, elle avait l'air de s'être emportée. Et puis, s'il la laissait filer aussi facilement qu'une souris à travers les branchages, rien n'en valait la peine. Après tout, quand on chasse une proie, on n'abandonne pas dès qu'elle prend la fuite, non ?

"Je... Je ne voulais pas te fâcher... Miaula-t-il en s'asseyant, toujours aussi amical. Ce n'était pas de la pitié, simplement une tentative de réconfort, tu sais."

Il termina cette phrase sur une pointe d'ironie, presque de reproche amusé. A défaut d'avoir charmé Cœur de Louve en tentant de la réconforter, peut-être serait-elle plus encline à se détendre s'il la brossait à rebrousse-poils ?
Feu Follet fit demi-tour en vitesse, et repartit chercher la misérable grenouille qui attendait désespéramment au milieu du camp qu'un apprenti en fasse son dîner. Il avait commencé sur de mauvaises bases et espérait ne pas faire de faux pas, à l'avenir. D’ors et déjà, il savait que Cœur de Louve n'appréciait pas qu'on la ménage quant à ses problèmes personnels. Pourtant, j'ai bien envie de savoir ce qui lui a valu d'être méprisée par ces guerriers...
Et puis tant pis. De toutes façons, autant lui demander. Il donnerait l'impression de se soucier de ses problèmes, sans passer pour un badaud.

"Ta... Ta mère était Etoile de la Louve, non ?" En fait, il le savait, mais préférais amorcer la conversation avec délicatesse. "C'était une grande cheffe. Et... tu saurais ce que ces guerriers te reprochent ?"

Il espérait être convaincant et surtout, pas trop insistant. Si elle était plutôt réservée, Cœur de Louve risquait de ne pas apprécier ce qu'elle pourrait confondre avec une intrusion dans sa vie privée.

Feu Follet & Cœur de Louve


[Désolé du retard RIP ]

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 951
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Contenu sponsorisé
Faisons connaissance ♚ Power
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: