Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Subterfuge ♚ Aran
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Déc 2017 - 23:14

La nuit régnait. Le vent soufflait faiblement. Les branches des arbres ne remuaient pas plus que les feuillages bruissaient. Pourtant, Ragnarök ne parvenait pas à s'apaiser. Il cheminait aux côtés de Miracle des Ombres ; les deux hordeux revenaient des quatre chênes. Ils avaient essayé de voler des informations, mais seule Miracle des Ombres avait réussi à apprendre quelque chose avant qu'ils soit tous deux repérés. Ragnarök se commémorait encore l’événement dans sa tête. Il revoyait la scène comme s'il la vivait à nouveau. Le Bêta rampait discrètement, à l'affût de renseignements. Puis la voix de Gloire de l'Ipomée avait retentit dans la clairière, surpassant celle de tout autre. A défaut d'avoir entendu les paroles, il avait reconnu la voix et son monde en avait été changé. Le Bêta s'était souvenu du temps passé à comploter à ses côtés, à s'inquiéter pour elle, à sentir son parfum délicat... Depuis l'échec de leur plan, ils s'étaient perdus de vue, comme éloigné par la fatalité.

Il avait été repéré sans aucun soucis, tellement perdu et bouleversé par l'idée que sa bien-aimée était tout près, qu'il avait oublié d'être discret. Après avoir couru pendant ce qui lui semblait être une éternité, les deux camarades s'étaient arrêtés dans les landes. Les Hautes Pierres étaient déjà en vue.
Ragnarök n'avait rien dit à Miracle des Ombres. Il avait profité du fait qu'elle ait aussi été repérée pour passer sous silence la raison de sa déconcentration. Comment réagirait-elle si elle savait la vérité ?
Bientôt, Ragnarök comprit qu'il ne pourrait vivre plus longtemps dans l'espoir de finir aux côtés de Gloire de l'Ipomée. Cette certitude faite, il entreprit de mettre définitivement un terme à ce semblant de relation qui ne pourrait pas avoir de lendemain. Mais comment faire ? Se retint-il de s'écrier à travers la plaine.

Lorsqu'une idée sombre lui trotta dans l'esprit, il tenta directement de l'oublier. Puis, au fur et à mesure qu'il marchait aux côtés de Miracle des Ombres, il jugea que c'était la solution idéale. Si Gloire de l'Ipomée et moi ne pouvons être réunis, alors je trouverais quelqu'un d'autre. Son choix s'était porté sur la seule féline qu'il avait dans son champ de vision. Miracle des Ombres l'appréciait, et c'était réciproque. Peut-être qu'ils finiraient par s'aimer l'un et l'autre ? Peut-être que Gloire de l'Ipomée disparaîtra de ma vie à tout jamais ? Loin de le ravir, cette idée éveilla sa déception. Mais il préférait être déçu maintenant, que beaucoup plus tard, lorsque le destin le séparerait à jamais de la femelle qu'il aimait.
Bien décidé à se débarrasser de cette menace avant même qu'elle n'entre dans sa vie, le Bêta se tourna vers Miracle des Ombres.

"Tu... Tu as été remarquable." Lâcha-t-il soudain, avant de se maudire de sa niaiserie.

Il leva les yeux et fixa le ciel, espérant que sa camarade ne trouverait pas le compliment suspect. Il avait beau essayer de l'oublier, le visage doux et chaleureux de Gloire de l'Ipomée semblait dessiné dans les constellations.



Subterfuge ♚ Aran

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 950
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du Vent
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du VentVoir le profil de l'utilisateur
Dim 31 Déc 2017 - 0:47


Miracle des Ombres


Ragnarök

「 Subterfuge 」
L’astre lunaire brillait encore dans le ciel, et aucun nuage ne venait le dissimuler. Certains d’entre eux passaient vraiment très près comme pour montrer que la guerre n’était jamais loin… Des flocons de neige légers comme des plumes commençaient à tomber au sol, ballotés par un doux vent.  La femelle noire avait quitté l’Assemblé à l’insu de son plein gré, et avait pu voir les tensions qui y régnaient. Elle s’en voulait terriblement de n’avoir pas été assez prudente, de s’être fait repérée par un simple apprenti. Au final, elle n’avait pu apprendre que très peu de choses à cause de sa bêtise.

Elle cheminait aux côtés de Ragnarök, la mâchoire serrée et ruminant des sombres pensées. Son pas était vif dans le froid mordant de l’hiver. On n’était qu’au début de l’hiver et pourtant elle commençait déjà à avoir froid. Son poil plutôt court et sa stature fine et élégante ne l’aidait pas à conserver une bonne chaleur. Elle avait tout de même hâte de rentrer, même si un fil invisible semblait l’attirer vers les clans. Elle avait tellement soif de connaître que s’en était presque douloureux.

Miracle des Ombres jeta un coup d’œil à la dérobée à son compagnon de voyage à l’approche. Tous deux n’avaient pas prononcés un seul mot de tout le trajet. C’était totalement inutile. Chacun savait que l’autre avait échoué dans sa tâche. Et puis, elle ne savait pas vraiment quoi lui dire. Comme elle, il avait subi la chute pour ensuite renaître plus fort. Il tenait sa position depuis lors. Ce n’est que quelques instants plus tard, alors qu’ils approchaient des Hautes Pierres que le matou rompit le silence, se tournant vers elle, la surprenant :

« Tu... Tu as été remarquable.»

Elle le regarda de ses yeux émeraudes, visiblement interloqué par ses propos et s’arrêta de marcher. C’était vraiment étrange qu’un mâle tel que lui puisse lui faire un compliment en cet instant précis. Ses pupilles avaient reflété un instant sa surprise. Certes elle savait particulièrement bien cacher ce qu’elle pensait intérieurement, mais parfois des ombres passaient dans son regard. Elle décida, malgré sa mauvaise humeur de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Elle prit le compliment comme tel, sans animosité et manière humble. Pour une fois, elle ne lâcha aucune pique, trop las ce soir pour engager une joute verbale. Elle avait plutôt envie de s’amuser avec le chat d’âge mur qui semblait hésitant cette nuit. Elle avança vers lui pour venir se placer face à lui, le frôlant presque au passage. Elle s’assit tranquillement, son pelage d’ébène contrastant avec la neige.

« Merci Ragnarök de ce compliment, j’en suis flattée. Mais tu sais ce soir, ce n’est pas le sentiment que j’ai eu, on m’a vu et je n’ai pu apprendre que peu de choses. Alors tout ce que je sais, je l’ai su dans les jours précédents au gré de mes visites inattendues sur les territoires des autres clans… »

Rapidement la féline détourna la conversation sur autre chose. Elle ne savait pas s’il était assez fiable pour qu’elle lui raconte tout ce qu’elle avait vu ses jours derniers. Après tout, tout ce qu’elle savait de lui n’était que façade. Elle avait envie de voir si elle pouvait s’en faire un allié solide, il était temps.

« Mais évitons de parler de mes réussites mais parlons plutôt de toi. Tu étais vraiment impressionnant lorsque tu as combattu pour redevenir un Bêta. J’admire ceux qui sont capables de faire de leurs échecs passés, une force, pour devenir encore plus fort. Tout n’est qu’échelle et nous nous sommes presque au dernier barreau de l’échelle. »

_________________


Incantation du Faune:
 
avatar
Date d’inscription : 07/04/2014
Messages : 812
Féminin
Puf : Aranwë
Âge : 18
Multi-comptes : Nuage Sibyllin, Arcas, Miracle des Ombres
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Jan 2018 - 11:55

Les regards de Ragnarök et de Miracle des Ombres se croisèrent. La femelle observait le Bêta, surprise d'entendre un compliment sortant de sa bouche. Le mâle, lui, recula d'un pas, inquiet à l'idée que Miracle des Ombres esquive le subterfuge aussi aisément que l'on évite un coup de griffe. Ai-je été convaincant ? S'inquiéta aussitôt Ragnarök, qui préférait ne pas voir ses efforts partir en fumée à la moindre contrariété.

« Merci Ragnarök de ce compliment, j’en suis flattée. » En entendant sa voix claire, Ragnarök réprima un soupir de soulagement. « Mais tu sais ce soir, ce n’est pas le sentiment que j’ai eu, on m’a vu et je n’ai pu apprendre que peu de choses. Alors tout ce que je sais, je l’ai su dans les jours précédents au gré de mes visites inattendues sur les territoires des autres clans… »

Le bêta dressa les oreilles, intrigué. De quoi parlait-elle, au juste ? Il tentait de se rapprocher d'elle pour s'éloigner de Gloire de l'Ipomée, pas pour lui extorquer des informations précieuses ! Peut-être qu'elle a comprit que je n'était pas sincère. Songea-t-il. Peut-être qu'elle veut voir ce que je ferais de ses secrets, pour voir si je suis digne de confiance ?
Méfiant, Ragnarök plissa les yeux, à l'affût d'un quelconque piège que pourrait lui tendre Miracle des Ombres, si ses craintes étaient fondées. Néanmoins, seule la vérité régnait lorsqu'elle miaula :

« Mais évitons de parler de mes réussites mais parlons plutôt de toi. Tu étais vraiment impressionnant lorsque tu as combattu pour redevenir un Bêta. J’admire ceux qui sont capables de faire de leurs échecs passés, une force, pour devenir encore plus fort. Tout n’est qu’échelle et nous nous sommes presque au dernier barreau de l’échelle. »

Elle essayait de se rapprocher de lui. Même s'il était flatté, Ragnarök réprima un ronronnement joyeux. Il était le maître des mensonges, et connaissait par cœur toutes les stratégies orales qui consistaient à piéger l'interlocuteur. Ainsi il passa en revue les propos de Miracle des Ombres et y chercha le moindre signe de simulation.
Puis Ragnarök se ravisa, furieux contre lui-même. Il devait séduire cette femelle, pas se méfier de chacun de ses propos !

"Tu as raison. Miaula-t-il en émettant son ronronnement contenu. Un jour, nous serons respectés pour ce que nous sommes." Il s'arrêta, les yeux ronds, et se tourna vers Miracle des Ombres, désolé. "Enfin...! Je ne veux pas dire qu'on ne te respecte pas, bien sûr ! Je... je parlais surtout de moi..."

La technique de la maladresse. Songea-t-il, satisfait. Ça marche à coup sûr. Il était vraiment un maître en la matière.

Subterfuge ♚ Aran


[Désolé du retard hap ]

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 950
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du Vent
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du VentVoir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Jan 2018 - 16:01


Miracle des Ombres


Ragnarök

「 Subterfuge 」

Elle n’était pas dupe, elle savait qu’il jouait un jeu avec elle. Pour quelqu’un ayant toujours vécu dans la Horde, il était impossible qu’il en soit autrement. Pour elle, chacun des membres de la Horde ne pouvait pas être totalement sincère. Et lorsque venait les compliments, c’était généralement qu’on souhaitait quelque chose. D’un côté on pouvait la plaindre, elle qui ne connaissait rien d’autre que la manipulation mais de l’autre, cela pouvait se révéler un avantage pour ne pas trop souffrir.  

« Tu as raison. »
Miaula-t-il en émettant un ronronnement contenu. « Un jour, nous serons respectés pour ce que nous sommes. »

N’était-ce pas ce à quoi tout le monde aspirait ? Une existence où chacun avait sa place selon ses propres mérites ? Malheureusement trop de paramètres aléatoires faisaient qu’on avait bien trop rarement ce que l’on méritait. Et c’était déplorable. Il fallait forcer la chance pour devenir plus important, et même parfois écraser les autres plus méritants … Trop nombreux étaient ceux qui voulaient une place haute sans le mériter.

« Enfin...! Je ne veux pas dire qu'on ne te respecte pas, bien sûr ! Je... je parlais surtout de moi...»

Le mâle brun prononça ses paroles l’air désolé, les yeux bien ronds, brillant à travers les reflets lunaires. Ils étaient verts ces yeux, de la même couleur que ceux de la belle noire. Ils n’étaient peut-être pas aussi nuancés mais cet air désolé, les sublimait au lieu de les enlaidir. Miracle des Ombres fut surprise et ce n’était pas peu dire. Déjà de par son hésitation et sa timidité mais aussi par cet aveu de faiblesse, de manque de confiance en soi. C’était une stratégie pour le moins… étrange. Un instant sa bouche s’ouvrit puis se renferma comme si elle tentait de dire quelque chose. Elle reprit bien vite contenance mais c’était trop tard. Un sourire sincère se dessina sur ses lèvres et elle s’approcha un peu. Il lui arrivait encore d’avoir des réactions spontanées.  

« Je ne suis pas de cet avis-là. Tu dois avoir confiance en ce que tu es. Je sais que tu es capable de beaucoup et tu as toutes les qualités requises pour cela : intelligence, force et charisme … » Elle s’aventurait sur une pente glissante et dangereuse mais elle aimait l’attrait du danger et il était grand temps qu’elle se trouve quelqu’un pour la supporter. Elle avait été seule bien trop longtemps.

On se demandait bien qui était la proie de l’autre. Mais au fond cela n’avait guère d’importance. Ils étaient tout deux sur la même longueur d’onde et voulait la même chose l’un de l’autre. Tout cela n’était qu’un jeu.


_________________


Incantation du Faune:
 
avatar
Date d’inscription : 07/04/2014
Messages : 812
Féminin
Puf : Aranwë
Âge : 18
Multi-comptes : Nuage Sibyllin, Arcas, Miracle des Ombres
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan 2018 - 20:47

« Je ne suis pas de cet avis-là. Tu dois avoir confiance en ce que tu es. Je sais que tu es capable de beaucoup et tu as toutes les qualités requises pour cela : intelligence, force et charisme … »

L'espace d'un instant, Ragnarök crut qu'il avait main mise sur les sentiments de sa promise. Mais sa victoire n'était qu'illusion, car il se rendit compte bien assez vite qu'il n'était pas le seul à jouer au jeu. Miracle des Ombres n'était pas dupe ; elle ne l'avait certainement jamais été. Sa lucidité lui avait permis de déjouer les projets du maître des mensonges. Lorsque le Bêta au pelage brun strié de noir comprit qu'il avait perdu la partie, il décida de prendre sa revanche. Après tout, si Miracle des Ombres l'avait battu à plate couture, elle s'était au moins prêtée au jeu. Ragnarök déduisit aussitôt que c'était à son tour de jouer. Et le bêta possédait entre ses griffes une carte maîtresse qui battait quatre as. Il suffisait de voir comment Miracle des Ombres allait réagir.

" J'aimerai que ce soit le cas. Marmonna-t-il, l'air de rien. ... Mais dans la Horde, on se sent parfois si seul." Il s'arrêta, la mine assombrie par un semblant de fausseté. En réalité, cette solitude était son lot quotidien et il ne s'en plaignait plus depuis un moment. Mais la Bêta à ses côtés était-elle capable de le savoir ? "Tu t'y sens à ta place, toi ? Parmi tous ces chats qui abandonneraient les moyens au profit de la fin ?" Il n'attendit pas sa réponse pour poursuivre : "Sans doute. Personne ne me comprendra, ici-bas."

Il poursuivit sa marche lente, prenant soin de baisser la queue au sol pour paraître accablé. Le stratagème n'était pas aussi difficile que ça à manœuvrer. Après tout, si d'ordinaire Ragnarök se servait des mensonges pour parvenir à ses fins, cette fois-ci, on ne pourrait pas lui reprocher d'être malhonnête. Le Bêta se sentait vraiment seul, et rêvait d'avoir une compagne à ses côtés. Et la force des choses faisait que ça ne pouvait pas être Gloire de l'Ipomée.


Subterfuge ♚ Aran

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 950
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du Vent
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du VentVoir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Jan 2018 - 0:18


Miracle des Ombres


Ragnarök

「 Subterfuge 」



Les deux chats se tenaient l’un en face de l’autre, leurs silhouettes se découpant dans la neige glaciale et dans l’aube naissante. La nuit s’était déjà écoulé après le fiasco de l’Assemblée. Aucun d’entre eux n’avait été capable d’accomplir ce pourquoi, ils étaient dans la Horde : savoir pour mieux régner. Et cela les accablait tout deux, cela se sentait dans leurs paroles, leurs gestes, le rythme de leur respiration suspendue aux lèvres de l’autre. Leur jeu n’en était pas un, il était bien trop important pour que cela soit vraiment le cas. Leurs paroles étaient sur le ton de la confidence, mais ce n’étaient que mensonges mêlés tout de même à de la vérité, caché et indémêlable du reste.

" J'aimerai que ce soit le cas. Marmonna-t-il, d’une voix atone, peu sûr des paroles de la belle féline. ... Mais dans la Horde, on se sent parfois si seul." Il s’interrompit, plongé dans des pensées sombres. A quoi pensait Ragnarök en lui confiant cela ? Cherchait-t-il à lui faire comprendre qu’il voulait rompre avec cette solitude avec elle ? Il reprit le fil de ses paroles. "Tu t'y sens à ta place, toi ? Parmi tous ces chats qui abandonneraient les moyens au profit de la fin ?" Il n'attendit pas sa réponse pour poursuivre : "Sans doute. Personne ne me comprendra, ici-bas." Il se remit à marcher vers le camp.

C’était le fonctionnement de la Horde aussi brutal qu’il y paraît. Le système était fait de telle sorte que si on voulait le contrer, en ne manipulant personne, on se faisait bouffer par les autres. Miracle des Ombres n’avait jamais connu autre chose que cela, pour elle c’était normal et elle demeurait perplexe devant le système des clans. Alors oui, elle aurait peut-être aimé ne pas avoir eu à se battre pour obtenir la place qu’elle occupait actuellement, ne pas avoir eu à devenir une meurtrière pour se venger de la mort de son frère. Mais c’était des rêves d’enfants et elle avait cessé de rêver, d’aspirer à une vie plus paisible. Elle était résignée tout simplement, formatée par une vie trouble. Mais elle était capable de comprendre Ragnarök, elle aussi avait eu des doutes.

Elle prit son temps pour lui répondre, et elle le suivit sur quelques mètres avant de s’arrêter devant lui, le forçant à s’immobiliser, malgré le fait qu’elle est une femelle assez menue. Elle devait maintenant trouver un moyen de capter son attention, de le piéger dans les mailles de sa toile. Aller aussi loin avec un mâle, ce n’était pas dans ses habitudes, mais elle avait décidé de franchir un cap.

« Notre mode de vie est dur, on est tous obligé de faire cela pour survivre et ne pas être écrasé … C’est le seul moyen qu’on a pour espérer vivre sans trop souffrir … Alors être fort ne devient pas un choix mais une nécessité. » Elle s’interrompit quelques instants et plongea ses magnifiques prunelles dans les yeux du matou. « Comme je te comprends Ragnarök, moi aussi je ressens la solitude parfois, le soir … » C’est là qu’elle prononça les paroles les plus dangereuses et les plus osés, accompagnant ses paroles d’un geste. « Tu sais, je pourrais être là dans ces moments-là, et nous pourrions être là l’un pour l’autre … »

Elle se rapprocha doucement de lui et plongea son museau noir dans son cou et respirait son odeur qui étonnamment lui plaisait bien. Il y avait un monde de sous-entendu, dans les paroles qu’elle venait de prononcer, à lui de les saisir. Elle espérait tout de même ne pas avoir été trop direct, elle n’excellait pas forcément dans l’art de la séduction pure.



_________________


Incantation du Faune:
 
avatar
Date d’inscription : 07/04/2014
Messages : 812
Féminin
Puf : Aranwë
Âge : 18
Multi-comptes : Nuage Sibyllin, Arcas, Miracle des Ombres
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Jan 2018 - 18:18

Ragnarök ignorait si son piège fonctionnait ou s'il se retournait contre lui. À vrai dire, Miracle des Ombres semblait lucide, mais jouait le jeu sordide avec un enthousiasme presque inquiétant. Avait-elle elle aussi des profits à tirer d'une relation avec Ragnarök ? Où l'aimait-elle vraiment ? En vérité, Ragnarök préférait qu'il s'agisse de la deuxième proposition. S'il voulait d'une relation de circonstance avec une femelle, il espérait au moins que l'un des deux soit loyal. Et il ne pouvait pas garantir de le rester.

" Notre mode de vie est dur, on est tous obligé de faire cela pour survivre et ne pas être écrasé … C’est le seul moyen qu’on a pour espérer vivre sans trop souffrir … Miaula Miracle des Ombres. Alors être fort ne devient pas un choix mais une nécessité. Comme je te comprends Ragnarök, moi aussi je ressens la solitude parfois, le soir …" À son air guindé, Ragnarök se permit d'arquer un oeil ;  pensait-elle réellement ce qu'elle prétendait ? "Tu sais, je pourrais être là dans ces moments-là, et nous pourrions être là l’un pour l’autre …"

Le bêta ouvrit grand les yeux, surpris que la tournure tant attendue soit si prompte à se montrer. Il s'en méfia comme des Ailes noires. Finalement, avait-il été sage de faire confiance à Miracle des Ombres ? Ses propres sens étaient troublés. D'ordinaire, ses proies ne jouaient pas à son propre jeu. À présent, il avait peur que sa nouvelle compagne soit plus maligne que lui. Elle ne pouvait pourtant rien savoir de la relation qu'il entretenait avec Gloire de l'Ipomée ; elle ne pouvait pas lire précisément dans les pensées de Ragnarök, sinon quoi elle n'aurait pas réagi de la sorte. Alors quelles sombres machinations cachaient-elles ? Était-ce un amour véritable ou un simple moyen d'arriver à une fin ?
En attendant, il fallait jouer le jeu. Comme Miracle des Ombres s'était postée devant Ragnarök, le regard insistant, le matou ne pouvait plus faire un pas. Aussitôt, elle plongea son fin museau dans son pelage fourni. Ragnarök se laissait faire, toujours aussi intrigué, mais feignant le réconfort. Les yeux ronds, il recula, l'air stupéfait.

"Tu... Tu... Bégaya-t-il d'abord, l'air idiot. Je le savais ! Nos sentiments sont réciproques !" Une flamme de joie brûla son regard. Il fit un pas en avant et se frotta contre Miracle des Ombres en ronronnant avec l'apparente fierté d'un chaton. En réalité, ce contact froid contre la fourrure maculée de neige le glaça. Il réprima plusieurs haut-le-coeur.

Compagnon faux et compagne fausse, tout ceci n'était que la pâle copie d'un couple véritable. Ce n'était qu'un mariage arrangé, animé par la convoitise de deux félins assez cruels pour privilégier leur bonheur personnel et non la richesse de l'amour. Gloire de l'Ipomée devait appartenir à une époque révolue. Elle ne pouvait plus avoir sa place dans le présent. Le monde de rêveries et de lubies de Ragnarök s'effondra ce jour où il choisit de se cacher derrière ses sentiments, par lâcheté.


Subterfuge ♚ Aran

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 950
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du Vent
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du VentVoir le profil de l'utilisateur
Mer 21 Fév 2018 - 22:06


Miracle des Ombres


Ragnarök

「 Subterfuge 」


Sans doute aurait-il mieux valu s’abstenir de toute relation aussi fausse avec un félin qui pouvait sembler aussi dangereux qu’imprévisible sous son calme apparent. Mais jouer avec le feu jusqu’à presque s’y brûler était un jeu qui valait le coup. Puissant et sauvage, il pouvait également apporter la chaleur. C’est le choix qu’avait fait les deux membres de la Horde et maintenant ils devaient tout deux pleinement l’assumer. Ils ne se comprenaient pas l’un, l’autre, ce n’était que simulacre d’un amour. Impossible de décrypter la part de vrai et de faux, pas même pour eux-mêmes. Alors ils se tenaient là sous la lumière claire de l’aube levante, hésitant, ne sachant pas trop quoi faire de cette nouvelle situation, leurs fourrures gelés en un contact étroit et froid.

« Tu... Tu... » Bégaya-t-il d'abord, l'air idiot. « Je le savais ! Nos sentiments sont réciproques ! »

Le visage fin de la belle féline se fendit d’un sourire. Elle avait obtenu ce qu’elle souhaitait et visiblement lui-aussi. Il ne le vit pas car elle avait encore le museau dans son pelage de glace tandis que des ronronnements s’échappèrent à intervalle régulier de sa gorge. Quelques instants plus tard elle interrompit cette étreinte toujours silencieuse. Maintenant elle choisissait une fausse timidité, maintenant qu’elle avait un compagnon. Elle reprit sa route et l’incita à le suivre avec un beau sourire et une démarche pleine d’entrain comme une jeune féline qui venait de trouver son prince charmant comme elle l’avait tant rêvé.

Les deux faux amants continuèrent leur chemin vers leur foyer de pierre et de cendres. Tout semblait être idyllique en apparence et n’importe quel observateur inattentif pourrait croire en cette douce mascarade, deux chats rentrant et s’effleurant de temps en temps. Mais il suffisait de savoir lire entre les lignes et ce n’était pas chose aisé … Bientôt toute la Horde saura pour eux deux et alors le véritable jeu de marionnettistes commencera sans que l’on sache qui sera la marionnette de l’autre …





_________________


Incantation du Faune:
 
avatar
Date d’inscription : 07/04/2014
Messages : 812
Féminin
Puf : Aranwë
Âge : 18
Multi-comptes : Nuage Sibyllin, Arcas, Miracle des Ombres
Contenu sponsorisé
Subterfuge ♚ Aran
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: