Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Oh no we don't need to overcomplicate it | feat Stone
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Déc 2017 - 16:57
Too much on my mind+

La neige était bien un des plus beau fléau que la forêt devait endurer. Gloire de l’Ipomée avait toujours apprécié la neige étrangement. Malgré le fait que son arrivé signifiait souvent la famine, elle ne pouvait s’empêcher de trouver les flocons magnifiques. Clairs et si légers, qui se laissaient choir sur le sol, pour y mourir paisiblement. Ce matin lorsque les chasseurs c’étaient levé, il neigeait. Ce n’était pas comme souvent, de gros flocons accompagné de bourrasques de vent insupportable. Non aujourd’hui la neige tombait calmement, par petites vagues, seulement transporté par de léger courants d’air. Après avoir envoyé une patrouille près des frontières, la lieutenante s’essaya au milieu du camp, et observa en silence le ballet des petits cristaux blancs, qui venaient se poser sur ses pattes couleur corbeau. Le spectacle était agréable, mais la solitude du moment la rappela bien vite à l’ordre. Pendant un court instant, elle se demanda si elle ne devait pas monter voir Étoile Candide. Il avait souffert de fièvre la nuit dernière, mais sa sœur lui avait dit de ne pas s’inquiéter, qu’il se remettrait rapidement. Mais l’absence du meneur rendait les journées de la guerrière encore plus solitaires. Elle n’avait personne à qui parler, personne à qui se confier sur ses problèmes, et ses angoisses concernant Phoenix, le Tonnerre, elle même. Face à ces idées noires, la jeune guerrière poussa un soupir et se leva de sa place assise, pour sortir d’une démarche lente.

Hors du camp, le paysage était encore plus magnifique. Tout était pur, tapissé d’une robe blanche et parfaite. La chasseuse s’avança sur le parterre brillant, observant les quelques traces laissées par ses camarades avant-elle. Peut-être qu’elle pourrait rejoindre une patrouille. Elle commença à prendre le chemin vers ses camarades, avant de se résigner, et de se tourner vers la direction des Hautes Pierres. Elle savait que c’était une mauvaise idée de retourner là bas. Mais en ce moment elle adorait les mauvaises idées.

Elle prit la route au galop, et arriva en un rien de temps non loin des Hautes Pierres. Lorsqu’elle parvint à l’entrée, le vent c’était levé, et à présent les flocons voletaient furieusement dans l’air, leur ballet comme accéléré, alors qu’ils se faisaient malmener par les rapides coup de vents. L’ombreuse décida de rentrer à l’intérieur des grottes afin d’y chercher un peu de calme.

Lorsqu’elle arriva dans la première salle qu’habitait l’endroit, elle fut assailli par les souvenirs de la Tempête qui avait balayé la forêt, et cette soirée où les clans avaient été forcé à venir se réfugier tous ensemble dans ces grottes. C’était d’ailleurs à ce moment là qu’ils avaient rencontré la Horde pour la première fois véritablement. La femelle commença à s’avancer curieusement vers un des tunnel et s’y engouffra, accompagnée par les bruits étouffés de ses pas. C’était étrange comme l’endroit était silencieux, et comme l’air y était pur. Rien d’autre que la roche, sur des mètres et des mètres. Soudain alors qu’elle posait son regard sur les murs sombres, et en observait les stries, une odeur et un bruit captèrent son attention, et elle tourna son attention vers le tréfonds du tunnel. Elle ne pensait pas rencontrer quelqu’un ici, mais peut-être un solitaire était venu tout comme elle parcourir les boyaux des tunnels en attendant que le vent se calme. Ou peut-être était-ce un chat de la Horde. Peut-être même qu’il s’agissait de Phoenix. La guerrière sentit son pouls s’accélérer à cette idée et son poils se gonfler. S’il s’agissait du brun aux yeux verts, l’ombreuse comptait bien en découdre. Chaque jour passait où son souvenir la tourmentait, et elle était prête aujourd’hui à en finir avec celui qu’elle considérait comme un cauchemar, même s’il fallait que toute cette histoire se termine comme avec Poil de Coyote. Elle avait déjà un cadavre dans son placard, un deuxième ne l’encombrerait pas plus. Elle se redressa, toujours tendues, et fit porter sa voix vers le bout du tunnel.

« Qui est là ? Montrez-vous ! »


_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1297
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Ven 29 Déc 2017 - 20:42
~♚~ Retrouvailles ~♚~

Sur les parois rocheuses de la caverne, le vent venait résonner. La bourrasque qui régnait dehors parut être une véritable tempête, lorsqu'on l'écoutait, bien au chaud dans les galeries éparses des Hautes Pierres. Tantôt le vent faiblissait, et paraissait n'être qu'un murmure, tantôt il se levait et semblait pousser des hurlements inquiétants. Pourtant Ragnarök aimait bien cet endroit. La douce mélodie du typhon, loin de l'agacer, l'apaisait.
Le Bêta n'était pas habitué à croiser du monde dans ces cavernes, si bien qu'il fut surpris d'y détecter l'odeur d'un chat. Il réprima un grondement ; si son jardin secret venait d'être occupé par un autre idiot de la Horde, il ne pourrait l'en déloger sans avoir recours aux coups de griffes. Loin de le contrarier, cette perspective le réjouissait presque ; il était un Bêta, à présent. Je n'ai plus à avoir peur des autres. Je n'ai plus à avoir peur de personne. Qu'il se montre, l'autre, là-bas. Je me ferais les griffes sur son pelage comme sur l'écorce d'un arbre.
Cependant, lorsque la fragrance s'intensifia, Ragnarök décela l'odeur d'un guerrier du clan de l'ombre. Aussitôt, le Bêta se mit sur ses gardes. Il y avait maintenant plusieurs lunes, il avait précipité l'un des guerriers de ce clan, Griffe d'Acier, dans un ravin, par vengeance. Il ne savait même plus quel était l'objet de ces représailles. Le bêta haussa les épaules. Peu importe. Ça devait en valoir la peine.
Se pourrait-il que le clan de l'ombre ait envoyé une patrouille pour le punir ? Ce n'était pas improbable, d'autant plus que Ragnarök ne pouvait entendre les bruits de pas, à cause des chants du vent. Néanmoins, l'odeur singulière indiqua au Bêta que l'individu était seul. Cet effluve lui fit une étrange impression ; il ne lui était pas étranger. Puis lorsque ses souvenirs revinrent, une silhouette sombre apparut dans la pénombre. Ragnarök ne distingua que ses yeux chatoyant dans les ténèbres, mais cela lui suffi.

"Gloire de l'Ipomée ?" Murmura-t-il, incrédule.

Jadis, cette femelle et lui s'étaient unis dans la traque d'un solitaire que le Bêta ne portait pas dans son cœur. Mais leur complot avait échoué lorsque Samaël avait été libéré par Croc Noir, qui avait déguerpi aussitôt. Malgré les recherches, Phoenix ne les avait jamais retrouvé. Depuis ce jour, Ragnarök avait cru qu'il ne reverrai jamais la lieutenante du clan de l'ombre, que leur destin les menait vers des sentiers parallèles.
Presque instinctivement, il s'élança vers Gloire de l'Ipomée et s'assit devant elle, croisant son regard de jade avec celui de la femelle noire de jais.

"Où étais-tu, pendant tout ce temps ? Souffla-t-il. Je t'ai attendu, Gloire de l'Ipomée. Je t'ai attendu chaque jour, mais tu n'es jamais venue."

Il n'avait plus peur de cacher ses sentiments. Il l'aimait, et c'était tout ce qui comptait. Son cœur se serra à l'idée que son amour ne soit pas partagé. Cette femelle avait fait de lui la créature sensible qu'il était devenu.


_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 945
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Jan 2018 - 20:58

Spoiler:
 
Too much on my mind+

Bientôt une silhouette brune se dressa au bord de son champ de vision, et la femelle se hérissa instinctivement. Elle n’arrivait pas encore tout à fait à percevoir le visage du félin, et elle entrouvrit ses babines pour mieux apporter à elle la fragrance de l’autre chat. L’odeur était piquante et bien connue, mais la sombre mit quelques instants à remettre un nom sur cette odeur. Alors qu’elle prenait une profonde inspiration, un murmure lui parvint, et elle frémit des oreilles, tentant de comprendre ce que l’autre venait de dire. Soudain le parfum du félin lui parvint puissamment lorsqu’une violente rafale s’engouffra dans l’endroit, et Gloire de l’Ipomée écarquilla les yeux. Alors qu’elle ouvrait la bouche pour dire quelque chose, la silhouette s’approcha rapidement pour se stopper nette face à elle.

"Où étais-tu, pendant tout ce temps ?   Je t'ai attendu, Gloire de l'Ipomée. Je t'ai attendu chaque jour, mais tu n'es jamais venue."

Au début la femelle resta stoïque, incapable de produire un mot. La rencontre était si inattendue qu’elle lui avait coupé le souffle. Il y avait des lunes qu’elle n’avait pas vu Ragnarök, qu’elle l’avait presque oublié. Elle avait eu tant de problèmes, tant de choses à faire qu’elle avait complètement oublié le chasseur de la Horde. Pourtant lui ne semblait pas d’après ses propos. Passé la vague de la surprise, la jais prit finalement la parole.

« J’étais loin d’ici, chez moi. J’avais des choses à faire, beaucoup de choses à régler. »

Elle décala son regard, évitant soigneusement celui de l’ancien Oméga, et se mit à observer une fissure qui partait du sol pour venir s’étendre sur le mur sombre et se perdre dans les ombres. Elle avait tellement de choses à dire et pourtant rien en semblait sortir. Sa bouche était presque scellée par les semaines passées à garder le silence, dans l’incapacité de donner des explications à qui que ce soit.

« Je pensais pourtant que Phoenix t’aurait donné l’ordre de ne plus me rencontrer. Depuis notre dernière discussion, on peut dire que l’alliance entre la Horde et l’Ombre a pris fin. »

La guerrière eut un rictus entre le rire et la colère. Elle se rappelait que trop sa dernière discussion avec le leader de la Horde, et ces souvenirs lui laissaient toujours un arrière goût amers. Surtout lorsqu’elle savait que le brun détenait à présent des choses contre elle.

« Et c’est tant mieux ainsi, l’idée même de m’allier à nouveau à Phoenix m’est des plus insupportable, et j’espère vivement pour lui que bientôt quelqu’un prendra son si précieux trône. »

Elle rêvait de voir le petit prince tomber de sa place, juste par goût de vengeance, après l’affront qu’il lui avait fait la dernière fois, et la cicatrice qu’il lui avait laissé sous l’œil droit, pour bien la marquer à vie. Ce chat n’était aujourd’hui aux yeux de la lieutenante qu’une bête, une vermine dont la forêt se passerait bien. Si elle le pouvait elle le renverserait elle même. Elle reposa son regard finalement sur l'hordeux, et fut frappée par le soulagement et la joie qui brillait dans le regard du mâle. Ça faisait bien longtemps que personne ne l'avait regardé ainsi, et ça l'apaisait étrangement.



_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1297
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Jan 2018 - 10:29
~♚~ Retrouvailles ~♚~

En face de Ragnarök, Gloire de l'Ipomée parut plus surprise encore de trouver le Bêta en ces lieux. Pourtant, si elle n'était pas venue le trouver, pour quelle raison avait-elle risqué de s'aventurier ici ? Phoenix ? Pensa d'abord Ragnarök, réprimant un grondement lorsque la silhouette sombre de l'Alpha se dessina dans son esprit. Non Quelles que soient les motivations de Gloire de l'Ipomée, elles ne pouvaient être en la faveur d'une rencontre entre les deux individus. Ragnarök savait que l'un et l'autre se haïssaient mutuellement, et connaissant Gloire de l'Ipomée, il pouvait être sûr qu'elle ne viendrait pas retrouver le maître autoproclamé de la Horde par choix.

« J’étais loin d’ici, chez moi. Miaula-t-elle finalement. J’avais des choses à faire, beaucoup de choses à régler. » Ragnarök plissa les yeux, intrigué. Ces "choses à régler" ne présageaient rien de bon. Gloire de l'Ipomée poursuivit: « Je pensais pourtant que Phoenix t’aurait donné l’ordre de ne plus me rencontrer. Depuis notre dernière discussion, on peut dire que l’alliance entre la Horde et l’Ombre a pris fin. » Elle marqua une pause, avant d'ajouter: « Et c’est tant mieux ainsi, l’idée même de m’allier à nouveau à Phoenix m’est des plus insupportable, et j’espère vivement pour lui que bientôt quelqu’un prendra son si précieux trône. »

Ragnarök ne put s'empêcher de sourire légèrement. La voix de Gloire de l'Ipomée, ses yeux bleus chatoyants, son pelage lustré... Et ses propos sur Phoenix ; il avait toutes les raisons au monde de l'admirer.

"Hélas, Phoenix qui tombe de son trône, ce n'est pas pour demain, je le crains. Lâcha-t-il finalement. Mais tu as raison de te méfier de lui, il est dangereux."

Il craignait que son ton faussement prévenant le trahisse. Après tout, qui était Ragnarök pour juger de la dangerosité d'autrui ? Le bêta avait lui aussi accompli des actes qui changeraient diamétralement la vision de Gloire de l'Ipomée, si elle venait à l'apprendre. Savait-elle ce qu'il avait fait à Griffe d'Acier, un guerrier de son propre clan ? Savait-elle ce que Samaël avait enduré, prisonnier de ses griffes et de celles de Phoenix ?
Pour éviter de laisser à la femelle le temps d'y réfléchir, il poursuivit :

"Alors ? Quoi de neuf dans ton clan, très chère ? " Il parlait d'une voix assurée, comme s'il avait en face de lui une bonne amie. "Cela fait quelques lunes déjà que nous ne nous sommes pas vus. Es-tu devenue enfin cheffe ? "

Le bêta ignorait un peu ce que cela impliquait. Dans la horde, la chute de l'Alpha serait pour lui la meilleure nouvelle du siècle. Mais dans la forêt, les meneurs étaient-ils des chats cruels et impitoyables, à l'instar de Phoenix ? Il en doutait.
En compagnie de la lieutenante, il semblait plus réfléchi et moins hautain. Le véritable respect, il ne l'avait jamais accordé à quiconque. Néanmoins, Gloire de l'Ipomée avait sut s'en montrer digne dès le premier jour. Ragnarök se sentit aussitôt coupable de cette aisance. Il avait entrepris de l'oublier. Il avait choisi Miracle des Ombres comme compagne, pas elle. J'ai choisi Miracle des Ombres pour l'oublier. Se répéta-t-il, comme s'il risquait de l'oublier en se perdant dans les saphirs qu'étaient les yeux de la lieutenante. Lorsqu'elle sera cheffe, plus rien ne sera jamais possible. Autant en finir là.


_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 945
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Ven 5 Jan 2018 - 15:56
I'm sitting on my throne+

"Hélas, Phoenix qui tombe de son trône, ce n'est pas pour demain, je le crains. Mais tu as raison de te méfier de lui, il est dangereux."

La guerrière se retint de rigoler aux propos du brun. Elle connaissait plus que bien l’Alpha, et elle savait que ce dernier cachait bien plus que si qu’il voulait bien lui faire croire. Il c’était ouvert à elle durant l’un de ses jeux tordus, et même si elle savait qu’elle devait prendre avec des pincettes la moindre information venant de lui, il li avait semblé que pendant un court instant il avait accepté de se laisser aller à vraiment parler. Il n’était pas mauvais simplement pour être mauvais, elle le savait.

"Alors ? Quoi de neuf dans ton clan, très chère ? Cela fait quelques lunes déjà que nous ne nous sommes pas vus. Es-tu devenue enfin cheffe ? "

La lieutenante se tendit à la question de l’hordeux. Elle ne pouvait oublier qu’il faisait parti de leurs, qu’il travaillait pour Phoenix, malgré toute la répulsion qu’il avait pour ce dernier. Elle sonda quelques instants le visage de son interlocuteur, et malgré un léger trouble, elle n’y trouva rien d’inquiétant, ce qui la calma. Jamais Ragnarök n’avait cherché à lui nuire, et elle doutait qu’il le cherche aujourd’hui. Elle avait juste besoin de se détendre, d’oublier.

« Je ne suis pas cheffe non, et je ne suis pas pressée de l’être. »

Elle ponctua sa phrase d’un ricanement, avant de faire glisser son regard sur les murs qui s’assombrissaient au fur et à mesure que dehors les nuages s’épaississaient. Elle ne devrait pas se tenir ici, avec lui à bavarder comme de vieilles connaissances. Elle avait un clan dépourvu d’un chef, et tellement de choses à gérer. Cette idée assombrie son visage, et elle tourna son visage vers la sortie, pleine de remord. Elle ne devrait pas venir ici. Elle avait trop d’ennemis dans les environs, c’était dangereux, suicidaire. Mais elle avait Ragnarök avec elle. Elle osait espérer que le chasseur de la Horde était asses attaché à elle pour l’aider en cas de rencontre avec les siens. La lieutenante retourna son attention sur son interlocuteur, et le détailla vaguement, perdue dans ses pensées. Pendant un bref instant, la folle idée de lui proposer de la suivre jusqu’à l’Ombre l’effleura. Elle l’appréciait, c’était indéniable, et il semblait tant détester la Horde. Alors peut-être qu’il se sentirait mieux à l’Ombre, avec des camarades, un chef compréhensif. Et elle elle ne serait plus seule. Elle balaya cette idée aussi tôt qu’elle germa. Ce serait bien trop compliqué. Et bien trop mauvais pour elle.

« Mais ne parlons pas de cela, le clan des Étoiles ne me donnera pas mes vies avant bien longtemps, et j’en suis très heureuse ainsi. Et pour toi, tout va bien dans la Horde ? »

La question était naïve, mais on sentait bien à son ton tendu qu’elle avait des choses à cacher. Elle souhaitait savoir comment se déroulait la vie de Phoenix après elle. Juste par curiosité rien de plus. Voir s’il s’en sortait si bien qu’il le chantait souvent.



_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1297
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Jan 2018 - 11:23
~♚~ Retrouvailles ~♚~

« Je ne suis pas cheffe non, et je ne suis pas pressée de l’être. » Miaula-t-elle en le dévisageant de ses prunelles bleues.

Ce qui n'est guère surprenant. Songea le Bêta en détectant une certaine inquiétude dans le regard de la lieutenante. Malgré le ricanement qu'émit Gloire de l'Ipomée, Ragnarök savait que sa vie se devait pas être de tout repos.
Puis elle fit demi-tour, laissant Ragnarök bouche bée l'espace d'une seconde. Enfin, elle se retourna, comme si elle avait fait une terrible erreur. Songeait-elle aux conséquences de ses actes ? Son Clan avait-il besoin d'elle ? Cette idée terrifia Ragnarök et lui fit hérisser sa fourrure. Lui, au sein de la Horde, n'était rien. Même son statut de Bêta le laissait invisible aux yeux de Phoenix et Avarice ; s'il quittait le camp pendant trois jours, personne ne s'en rendrait compte. Mais Gloire de l'Ipomée, elle, avait des proches, des responsabilités, tout un clan à gérer. Et elle deviendrait cheffe sous peu.
Et ils ne se verraient plus.

« Mais ne parlons pas de cela, Intervint-elle. Le clan des Étoiles ne me donnera pas mes vies avant bien longtemps, et j’en suis très heureuse ainsi. Et pour toi, tout va bien dans la Horde ? »

Un léger sourire s'esquissa sur le visage du Bêta. S'il y avait bien une chose qui avait changé, c'était sa vie au sein de la Horde. Il était devenu Bêta, en triomphant de l'un de ces duels idiots. Et il avait aussi pris Miracle des Ombres comme compagne... Ceci, il refusa diamétralement d'en parler. Gloire de l'Ipomée était la dernière qui était en mesure de maintenir la flamme qui animait leur relation. Si elle apprenait que Ragnarök était passé à autre chose, elle soufflerait dessus et s'en irait, la queue basse. Du moins, je l'espère.

"Tout a bien changé, là-bas. Maugréa-t-il, soudain agacé par cette relation sans lendemain. D'abord, je suis devenu Bêta, et..." Il marqua une pause, et poursuivit : "... et Phoenix a failli être réduit en pièces par des chats errants. Il fallait qu'il y ait Avarice pour le défendre. La Horde compte à présent deux Alphas."

Gloire de l'Ipomée était-elle déjà au courant ? Et venait-il de trahir les siens en divulguant de tels secrets ? Tant pis. De toutes façons, dans son antre de roche, tout ce qui était dit y resterait à jamais.




_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 945
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Dim 7 Jan 2018 - 16:00
retrouvailles+

A sa question, le brun se mit à sourire. La vie dans la Horde semblait moins oppressante pour lui à présent. C’était ironique de voir comment pour lui tout allait mieux, et pour elle tout se dégradait. Il rayonnait et elle se ternissait, comme-ci leurs rôles c’était inversés depuis leur rencontre. C’était ça l’effet du temps, il changeait beaucoup les gens.

"Tout a bien changé, là-bas. D'abord, je suis devenu Bêta, et... et Phoenix a failli être réduit en pièces par des chats errants. Il fallait qu'il y ait Avarice pour le défendre. La Horde compte à présent deux Alphas."

La noire dressa les oreilles, soudain très attentive. Ainsi on avait attenté à la vie de Phoenix. Mais ça avait malheureusement échoué. Il n’y avait de la chance que pour les plus mauvais. Gloire de l’Ipomée fronça les sourcils à l’entente de ce nouveau nom. Elle ne connaissait pas d’Avarice. Elle ne connaissait en fait pas les guerriers de la Horde. Mais la soudaine importance de ce membre l’interloqua. La Horde était maintenant mené par deux personnes. Ce n’était pas, pas bon du tout. Ça faisait deux leader, deux esprits, deux fois plus d’idées. Et deux fois plus d’ennuis pour les clans. Elle ouvrit la bouche, cherchant quoi dire.

« Avarice ? Je n’en ai jamais entendu parler. C’est un ami de Phoenix ? »

Bien entendu, elle ne pensait pas Avarice être une femelle. Phoenix était bien trop misogyne et imbu de lui même pour permettre à un membre de la gente féminine de monter à ses côtés. C’était bien pour ça qu’elle avait compris que leur alliance ne tiendrait pas. Il ne voudrait jamais de femelle au même statut que lui. C’était pourquoi il s’était efforcé de la rabaisser, et de toujours maintenir sur elle cette domination malsaine. C’était une ordure.

« Et félicitation pour ton nouveau rang, j’espère pour toi qu’il t’apportera beaucoup. »

Elle ne savait pas vraiment ce que représentait les rang autre qu’Alpha chez la Horde. Bien entendu, elle connaissait la relation dominante qu’exerçaient les Bêta sur les Oméga, mais elle ne connaissait pas les problèmes que cela pouvait engendrer. La vie d’Oméga devait-être bien dure, si on prenait en compte le caractère des Hordeux. Chacun vivait pour lui, ou pour sa famille. Et elle ne savait pas si Ragnarök avait une famille. C’était trop délicat comme question. Elle, elle avait sa sœur, devenue guérisseuse du clan. Elles étaient au sommet de la pyramide, aucun de leurs camarades n’oseraient aujourd’hui s’en prendre à elle sans représailles. Mais pour Ragnarök ce n’était pas la même histoire.


_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1297
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Jan 2018 - 21:09
~♚~ Retrouvailles ~♚~

Lorsqu'il croisa le regard d'un bleu céleste de la lieutenante, Ragnarök se demanda un instant s'il avait bien fait de lui révéler les grands bouleversements qui avaient frappés la Horde, et la nouvelle puissance qui trônait désormais sur les Hautes Pierres. Puis il se ravisa de songer plus longtemps à la loyauté qu'il avait envers les siens. De toute façon, qu'il soit loyal ou pas, Phoenix trouverait toujours une excuse pour se faire les griffes sur sa fourrure. Alors le Bêta pouvait même dévoiler sans crainte chacun des secrets de l'Alpha à Gloire de l'Ipomée. Ça lui faisait plaisir, et c'était tout ce qui comptait. Ragnarök constata à ce moment que sa loyauté à la Horde n'existait pas. La Horde, ce n'était pas chez lui. Au fil des années, il s'était mis à haïr chacun de ses camarades, à repérer toutes leurs mimiques et à les assimiler à de mauvais souvenirs. Il détestait la Horde. Il détestait Phoenix et Avarice. Même Miracle des Ombres, il ne parvenait pas à se convaincre qu'il l'aimait. A chaque fois qu'il la voyait, c'était Gloire de l'Ipomée qu'il distinguait en face de lui. Il imaginait la réaction de sa compagne si elle savait que leur relation était bâtie sur un mensonge. Il s'était servi d'elle comme d'un leurre. Elle ne lui pardonnerait jamais.

« Avarice ? Je n’en ai jamais entendu parler. C’est un ami de Phoenix ? »

Un ami ? Ragnarök dressa les oreilles, surpris. Le nom d'Avarice n'était pas assez clair pour laisser supposer qu'il s'agissait d'une femelle ? Ou Gloire de l'Ipomée avait déduit du comportement de Phoenix qu'il s'agissait d'un mâle ?

« Et félicitation pour ton nouveau rang, j’espère pour toi qu’il t’apportera beaucoup. »

Ragnarök réprima un ronronnement de satisfaction. Il espérait que Gloire de l'Ipomée tomberait sous son charme elle aussi, avant de comprendre que Ragnarök l'aimait. Et si elle le savait déjà ? Ragnarök frissonna devant cette perspective.
Quant à son rang, lui-même ne savait pas qu'en penser. Un rang, dans la Horde, ça ne disait rien. Dans un sens, plus un félin montait dans la hiérarchie, plus on pouvait savoir de ce félin qu'il était cruel, menteur, perfide, et prêt à tout pour viser plus haut.

"Avarice est une femelle. Expliqua-t-il d'abord à la lieutenante qui parut surprise de l'annonce. Et elle occupe le rôle d'Alpha, aux côtés de Phoenix...
Je ne sais pas vraiment s'il s'agit de sa compagne."
Je ne dois pas être le seul, d'ailleurs. Après tout, s'il devait lister les compagnes de l'Alpha, le ciel se lèverait avant qu'il n'ait fini. Phoenix lui même ne devait pas toutes les connaître. "Ce sont des informations importantes, mais tu es libre d'en faire ce que tu veux." Il considéra la menace que la Horde représentait, et son cœur se figea à l'idée que sa bien-aimée en souffre. "En attendant, tu ferais mieux de ne pas revenir si près des Hautes Pierres... Et si tu tombais sur Phoenix ? Tu sais très bien ce dont il est capable." De tout. Répondit-il intérieurement, inquiet.


_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 945
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice ✿ Lieutenant du Clan de l'OmbreVoir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Jan 2018 - 15:32

"Avarice est une femelle. Et elle occupe le rôle d'Alpha, aux côtés de Phoenix... Je ne sais pas vraiment s'il s'agit de sa compagne."

La noire haussa les sourcils, surprise. Une femelle ? Le cœur de pierre de Phoenix avait-il réussi à trouver de l’intérêt en une autre personne, et du sexe opposé de plus ? La femelle se mit à méditer sur les paroles de Ragnarök. Si aujourd’hui deux Alpha régnait sur la Horde, cela ne pouvait que présager de mauvaises choses pour les clans. Cela voulait dire qu’à présent, deux cerveaux étaient à la tête de cette meute, donc qu’ils étaient deux fois plus forts. Et deux Alphas étaient plus compliqué à faire plier qu’un.

« Je comprend bien que ces informations doivent te coûter et que tu risques beaucoup. Merci Ragnarök, vraiment. »

Elle lui adressa un sourire avant de glisser son regard autour d’eux, de nouveau conscience de la menace qui continuait à planer sur elle. Pour le moment ces terres étaient loin d’être accueillante pour elle, et ça resterait le cas tant que Phoenix serait en haut de la pyramide dans la Horde. Elle reposa son regard sur Ragnarök, et lui offrit une grimace entre l’inquiétude et l’amusement.

« Je n’ai pas peur de la mort, et encore moins de Phoenix. Le jure où il me trouvera je serai prête à lui faire face. »

Tournant son regard vers l’extérieur, elle remarqua que le ciel c’était calmé, et que la pluie avait presque cessée. Les siens devaient l’attendre. A présent qu’Étoile Candide était malade, elle était seule à la tête de l’Ombre. Elle prenait les décisions, dirigeait les siens. Il lui arrivait souvent de découvrir les siens chuchotant dans la tanière, le regard inquiet. Tous se demandaient quand Étoile Candide se relèverait. Gloire de l’Ipomée savait que plus le temps passait, plus l’espoir s’amenuisait. Il lui arrivait parfois de surprendre les siens lui adressant les signes de respect que l’on donnait à un chef, comme si elle portait déjà son nom d’Étoile. Et même si elle était loin de vouloir ces marques de respect, elle avait fini par les accepter. L’évidence se frayait en elle doucement.

« Je ferais mieux de rentrer, mes guerriers vont avoir besoin de moi. Ça a été un plaisir de te revoir Ragnarök, puissent les étoiles guider tes pas jusqu’à notre prochaine rencontre. »

Elle lui adressa un sourire, avant d’hésiter, et de finalement s’approcher pour effleurer son nez du sien. Même s’il était un Hordeux, Ragnarök, restait dans son cœur spécial. Il était son dernier allié dans leur tribu, et le seul à qui elle pouvait parler à Phoenix. Elle se retourna finalement, lui adressant une dernière ondulation de la queue, avant de disparaître dans le dehors.

Lorsque l’air frais la frappa, elle leva les yeux vers le ciel, qui semblait s’éclaircir par endroit, et parti à toute vitesse vers son camp. Les choses allaient s’arranger, elle en avait le pressentiment.

_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
avatar
Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1297
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)
Animateur ✿ Alpha de la Horde
Animateur ✿ Alpha de la HordeVoir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Jan 2018 - 16:49
~♚~ Retrouvailles ~♚~

Gloire de l'Ipomée fit de gros yeux, comme stupéfaite par l'annonce de Ragnarök. Qu'est-ce qui la surprenait le plus, entre deux Alphas à la horde, ou le fait que l'un d'eux soit une femelle ? Ragnarök n'aurait su le dire. En attendant, Gloire de l'Ipomée le fixait de ses prunelles bleues.

« Je comprend bien que ces informations doivent te coûter et que tu risques beaucoup. Merci Ragnarök, vraiment. » Miaula-t-elle.

Ragnarök dressa les oreilles, flatté par ce compliment. Cependant, le Bêta n'avait pas vraiment l'impression de prendre des risques en venant ici. La probabilité qu'on le surprenne était si faible qu'il s'en fichait. Et combien même quelqu'un entendrait ses propos, il lui réglerait son cas illico presto. Et même si Phoenix apprenait ses actes, alors il fuirait loin, et ne reviendrait plus jamais sur les Hautes Pierres. Ragnarök n'était pas du tout déchiré par son choix : Il n'hésiterait pas une seconde s'il devait choisir entre Gloire de l'Ipomée et la Horde dirigée par Phoenix.

« Je n’ai pas peur de la mort, et encore moins de Phoenix. Poursuivait la femelle noire de jais. Je jure que, où il me trouvera, je serai prête à lui faire face. »

Si seulement c'était aussi simple. Songea-t-il. Il était clair que, face à Gloire de l'Ipomée, Phoenix ne se contenterait pas de régler l'histoire dans un simple duel. L'alpha était capable de tant de choses ignobles, et, comble de malheurs, il avait beaucoup d'imagination.

« Je ferais mieux de rentrer, mes guerriers vont avoir besoin de moi. Ça a été un plaisir de te revoir Ragnarök, puissent les étoiles guider tes pas jusqu’à notre prochaine rencontre. »

Ragnarök redressa la tête, conscient que leur rencontre touchait à son terme. Il aurait aimé discuter avec la jeune lieutenante, mais Gloire de l'Ipomée avait vraisemblablement des responsabilités. La femelle noire de jais approcha à pas lent, et toucha la truffe du Bêta en guise d'au revoir. Ragnarök en resta interdit : Gloire de l'Ipomée s'en allait déjà, mais il continuait de la suivre du regard. Était-ce une preuve d'affection de sa part ? Je le savais ! Elle m'aime aussi. Songea-t-il, le cœur en joie, avant de se raviser de ronronner. Ce n'était peut-être qu'une simple preuve d'affection, et rien de plus. Néanmoins, il croyait au fond que ses sentiments envers la femelle étaient partagés. Cette perceptive lui redonna de l'espoir.
Mais, cependant, malgré l'heureux pressentiment, Ragnarök fut soudainement pris d'un affreux doute. Il voyait encore Gloire de l'Ipomée s'éloigner dans le lointain. En fermant les yeux, il s'imaginait une silhouette trapue et sauvage bondir sur la lieutenante. Il voyait les yeux fous de l'agresseur ; il sentait ses griffes acérés lacérer sa bien-aimée comme si c'était une proie. Phoenix. Un tourbillon d'émotions envahit Ragnarök, mais l'inquiétude totale surpassa tout le reste. Tout se passait beaucoup trop bien pour que cela dure. Il ne pouvait pas tolérer que cette situation s'aggrave. Il ne pouvait pas laisser Gloire de l'Ipomée en danger. Il devait arrêter Phoenix. L'alpha de la horde sèmerait la désolation sur la forêt s'il poursuivait ses avides conquêtes.
Lentement, Ragnarök fit demi-tour. A chaque pas, il sentait une nouvelle frustration monter en lui. Ses retrouvailles avec Gloire de l'Ipomée avaient fait naître en lui un profond désir de vengeance et de justice. Trop de chats avaient souffert de la cruauté de Phoenix. Ragnarök ne pourrait plus jamais vivre en paix tant qu'il ne se soulagerait pas du poids horrible que l'alpha pesait sur ses épaules. Ce soir, je dois tenter ma chance. Je dois chasser Phoenix de la forêt... ou le terrasser au combat.



Spoiler:
 

_________________

Merci Mew je t'adore Hearty:
 
Tes chefs-d’œuvres, Pipine What a Face :
 

Le plus beau pays du monde What a Face:
 
avatar
Date d’inscription : 11/04/2016
Messages : 945
Masculin
Puf : Stone / Cigalou / Ciaglou / Calgon (pour vanish seulement è.é) / Buibui / la patate (douty x') / Chicago (Luny x') /Stonehedge (Mew xD) / Stine (V.I.P. : Night, Grey, Perly) :$
Âge : 16
Multi-comptes : Coeur du Printemps /Tonnerre | Conviction du Paon/Solitaire | Feu Follet/ Ombre
Contenu sponsorisé
Oh no we don't need to overcomplicate it | feat Stone
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: