Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Le berceau du combattant - pv
Arpente la Forêt
Arpente la ForêtVoir le profil de l'utilisateur
Dim 13 Aoû 2017 - 13:02

- pv nuage de la louve

 

« I wish I had a penny for ;
Every time she gave me those eyes »

La nuit enveloppait le camp d'un voile obscur, laissant le silence régner en maître au cœur des terres de l'ombre. La fraîcheur s'installa sur le camp, guidée par ces doux zéphyrs nordiques. La noiraude avait trouvé refuge sur un rocher semblable à un écueil recouvert par les brumes nocturnes. A l'horizon, la pinède disparue petit à petit dans l'obscurité, laissant place à une terre totalement noire. Le soldat veillait, du haut de son grand rocher. Silencieuse, elle observait les moindres allés et venus des guerriers du clan. La jeune féline se tapis dans l'ombre, devenant presque invisible. Ses yeux d'ivoire luisaient comme des étoiles ; on ne voyait qu'eux en cette nuit estivale. La grande féline continuait d'observer les quelques félins qui finissaient leurs affaires ; certains allaient se coucher au creux de leurs tanières respectives, d'autres, comme elle, préféraient prendre du bon temps et veiller sur le camp. C'était probablement le cas de Nuage de la Louve, qui elle aussi, n'était pas dans les bras de Morphée. Nuit d'Hiver la détaillait de loin, observant la douce féline bicolore. Elle se voyait en elle, à travers sa façon d'être et d'agir. A son âge, le soldat faisait exactement comme elle. La nuit, elle sortait hors de sa tanière pour venir au camp. Bien qu'elle le fasse encore, Nuit d'Hiver sourit à l'idée que ces bons souvenirs puissent resurgir. Gloire de l'Ipomée la prenait dans son grand manteau noir ; le soir, elle veillait sur elle comme sa propre fille. Elle qui l'a vu grandir, elle qui l'a aidé à surmonter cette effroyable épreuve qui s'était malencontreusement produite le jour de sa naissance. Nuit d'Hiver observait silencieusement la vieille apprentie du haut de son rocher. Quelques fois, un léger sourire réussi à se dessiner le long de son visage noir. Elle se rappelait du temps où elle aussi, ne dormait pas.

Sa fourrure frémit sous les caresses du zéphyr. La guerrière ne cherchait pas à rester invisible ; elle ne faisait que se reposer, assise au sommet de sa tour. Si l'apprentie la voyait, cela ne changerait rien pour elle. Nuit d'Hiver fit un brin de toilette en enlevant délicatement les quelques petites feuilles qui étaient tombées sur son doux pelage d'ébène. L'automne approchait à grands pas, et quelques particules se déposaient parfois sur le sol. La jeune chatte se releva soudainement ; descendant de son grand rocher, et pris le pas, prenant garde à ne pas se blesser sur les pointes rocailleuses. Silencieuse, elle reposa ses pattes au sol avant de se diriger vers sa sœur de clan. Elle lui adressa un regard qui pourrait sembler glacial à première vue ; à présent elle la voyait, et Nuit d'Hiver voulait qu'il en soit ainsi. « Bonsoir, Nuage de la Louve. » Se contenta-t-elle de déclarer simplement, en n'affichant aucune émotion particulière. Un léger sourire se dessina pourtant sur son visage, bien qu'il soit presque invisible.

La raison de sa venue ? Nuit d'Hiver avait l'impression d'avoir à faire à elle, étant plus jeune. Pour une quelconque raison, le soldat se retrouvait en cette future guerrière. Parfois, lors de patrouilles, elle l'observait agir et analysait chacun de ses faits et gestes. Elle était douée, très douée. Réfléchie et sûre d'elle ; et ça, Nuit d'Hiver l'avait bien remarqué. La grande femelle dominait l'apprentie en taille ; dressée sur ses grandes pattes noires, elle l'observait de ses deux perles blanches qui lui servaient d'yeux. Le soldat savait que la jeune bicolore allait la reconnaître.
avatar
Date d’inscription : 26/07/2017
Messages : 244
Féminin
Puf : Basile (el kameleon)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 20
Multi-comptes : nuage argenté (r) ; nuit d'hiver (o) ; nuage de l'escargot (v) ; nuage d'orient (t)
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du Tonnerre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du TonnerreVoir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Aoû 2017 - 19:20


« le berceau du combattant » — avec Nuage de la Louve & Nuit d'Hiver

Le regard totalement perdu dans le vague, Nuage de la Louve songeait à son futur. Cela faisait six lunes qu’elle était de retour parmi les siens. Six lunes où elle s’était entraîner intensivement pour tenter de rattraper ses frères et sœurs afin d’être sacrée guerrière le plus tôt possible. Elle savait bien qu’un apprentissage pouvait s’éterniser jusqu’à dix lunes après sa nomination d’apprenti. Mais elle n’y comptait pas, elle était suffisamment bien entraînée pour devenir une guerrière. Elle savait qu’au moment de son baptême, elle se sentirait bien plus à sa place qu’actuellement. Elle savait que le clan l’accepterait bien mieux, car beaucoup étaient réticents à l’idée de la laisser revenir dans le clan, après qu’elle ait fugué près de quatre lunes. Mais Étoile Candide, qui avait succédé à sa mère, n’avait pas pu lui refuser de revenir parmi les siens. Pour cet acte de bonté, l’apprentie sentait qu’elle avait une dette envers lui ainsi qu’une reconnaissance éternelle.

Le mâle blanc était partit se coucher dans son antre ce soir, et il n’était pas le seul. Bien des félins, fatigués de leur journée, étaient allés rejoindre les doux bras de Morphée. Mais l’apprentie bicolore persistait à rester debout dans le camp. Après tout, Nuée de Pies lui avait offert sa journée de libre pendant laquelle elle aurait voulu travailler son endurance mais le matin même, un petit chaton du nom de Patte des Limbes était venu lui demander des informations sur elle, sa mère et sa vie de solitaire : chose qu’elle souhaitait plus que tout éviter de parler. Elle souhaitait oublier cette erreur qui la consumait peu à peu, doucement. L’après-midi, elle avait été retenue au camp malheureusement et l’énergie qui se dégageait dans ses pattes l’empêchait de dormir, si bien qu’elle avait décidé de veiller. Mais elle ne semblait pas être la seule à souhaiter se coucher plus tard que les autres car Nuit d’Hiver se tenait non plus de là. La novice l’observa se lever et se diriger dans sa direction. Elle ne pensait pas que la guerrière viendrait pour lui parler à elle et pourtant, elle le fit.

— Bonsoir, Nuage de la Louve.

Quelque peu abasourdie, ne s’attendait pas à ce que la femelle ébène vienne lui adresser la parole, elle n’engagea pas trop la conversation, se contentant de lui rendre ses salutations de la même manière qu’elle l’avait fait.
Son visage lui était si familier qu’elle se demandait pourquoi, puis tout lui revint alors soudainement en mémoire : une patrouille. Il y avait dans celle-ci Dame Allégorie, Nuage de la Lubie, puis deux félines les avaient rejointes. D’abord Gloire de l’Ipomée puis Source aux Fées, à son plus grand étonnement. Elle revoyait la demoiselle noire aux côtés de la meneuse de patrouille.
C’était donc là qu’elles s’étaient côtoyées dernièrement. Cela arrivait souvent que des chats qui se connaissait peu finissent dans la même patrouille.

— Hum, qu’est-ce qui vous amène ?

kyro. 017 ldd

_________________
avatar
Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 6142
Féminin
Puf : power (lightning power).
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : esprit du lion (t) + nuage du panda-roux (t) + cœur de louve (o)
Arpente la Forêt
Arpente la ForêtVoir le profil de l'utilisateur
Mer 23 Aoû 2017 - 15:31

- pv nuage de la louve

 

« I wish I had a penny for ;
Every time she gave me those eyes »

La noiraude n'avait pas pour habitude d'engager la conversation. Bien qu'elle soit réservée et plutôt dans l'ombre, elle avait parfois quelques ambitions qui la conduisaient à chercher de grands prodiges. Ces apprentis qui avaient une âme de soldat. Oh, Nuit d'Hiver les sentait. Elle cherchait dans le cœur de chacun, l'âme du combattant. Elle les berçait de leur tendre enfance jusqu'à ce qu'ils soient en âge d'être de grands guerriers. Elle était comme ça, Nuit d'Hiver. Maternelle sur le bout des doigts. Une touche d'amour et une once de protection, elle récitait des passages du code du guerrier en guise de comptine et chantait d'anciens chants que les reines lui apprirent pendant son enfance. Les enfants qu'elle avait élevé elle-même en tant que reine devinrent de jeunes prodiges, excellents à la chasse et au combat. Elle voulait faire gonfler les rangs du clan et rendre les jeunes fièrent d'eux. Pour elle, rien n'était plus important. Être fière de soi, c'était quelque chose de remarquable à ses yeux ; et ce, depuis toujours.

Les yeux de la demoiselle plongèrent dans ceux de sa camarade de clan. La dominant en taille, elle paraissait imposante fasse à la bicolore assez surprise de cette venue quelque peu inattendue. Nuit d'Hiver se montrait particulièrement douce avec les jeunes ; bien que taciturne et mystérieuse, elle parlait plus facilement avec eux surtout lorsqu'ils s’agissaient de femelles. Les chats de sont âges étaient sans intérêt pour elle ; exceptée sa mère qui, pendant des années, a su s'occuper d'elle comme personne ne l'a jamais fait.La noiraude resta silencieuse, laissant la voix de la jeune combler ce silence éternel. « Hum, qu’est-ce qui vous amène ? » Lança-t-elle, surprise par les abords de la jeune au pelage d'ébène. Cette dernière sourit légèrement, se rappelant de son visage lors de la patrouille. Nuage de la louve ne parlait pas beaucoup, mais s'était montrée très polyvalente se jour-ci. C'était une très bonne chasseuse ; Nuit d'Hiver l'avait remarqué. Elle avait l’œil pour ça ; détailler chacun des faits et gestes de l'escadron pour dénicher les meilleurs chasseurs. Nuage de la louve en faisait parti. Les entraînements qu'elle reçus semblèrent avoir portés leurs fruits.

« Je voulais te féliciter pour tes incroyables compétences de chasseuse. Ton travail a porté ses fruits, et cela s'est bien vu lors de la patrouille. Ton mentor doit être fière de toi. » Déclara-t-elle le sourire aux lèvres.

Nuit d'Hiver avait une voix douce et mielleuse semblable à celle que les reines employaient. Elle avait cette habitude que beaucoup de jeunes aimaient. C'était une voix agréable à entendre ; rien de professionnel, simplement et uniquement les félicitations d'une guerrière du clan. Ayant l’œil partout, Nuit d'Hiver ne ratait rien des actions des apprentis. Leurs techniques étaient très élaborées et celles de Nuage de la Louve l'avait marquée. C'était un bon point pour la future guerrière. « Tu iras loin, j'en suis persuadée. »
avatar
Date d’inscription : 26/07/2017
Messages : 244
Féminin
Puf : Basile (el kameleon)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 20
Multi-comptes : nuage argenté (r) ; nuit d'hiver (o) ; nuage de l'escargot (v) ; nuage d'orient (t)
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du Tonnerre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du TonnerreVoir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Aoû 2017 - 17:26


« le berceau du combattant » — avec Nuage de la Louve & Nuit d'Hiver

Nuage de la Louve se souvenait bien dans la femelle ébène qui se tenait devant lui. Deux patrouilles avaient récemment eut lieu aux côtés de la guerrière. La première s’était relativement bien passée, la bicolore avait particulièrement excellé sous le regard de Nuit d’Hiver. Malheureusement, lors de sa seconde patrouille dans laquelle deux groupes avaient été formés, elle partant avec Dame Allégorie et Gloire de l’Ipomée, l’autre féline décidant de s’en aller avec Nuage de la Lubie – oui, désormais, elle ne se trompait plus sur son nom – ainsi qu’avec Source aux Fées. La Louve aurait préféré être à leurs côtés, cela lui aurait peut-être évité de tomber sur sa phobie, le serpent, et de se faire mordre. Aujourd'hui, elle en souffrait encore, mais elle parvenait à se déplacer, c’était une bonne chose.

Curieusement, elle adressa un gentil regard à la guerrière pour laquelle elle attendait sa réponse : — Je voulais te féliciter pour tes incroyables compétences de chasseuse. Ton travail a porté ses fruits, et cela s'est bien vu lors de la patrouille. Ton mentor doit être fière de toi. Nuage de la Louve acquiesça, reconnaissante quant aux compliments de la dame ébène. Elle lui adressa un signe de la tête en guise de remerciement, souvent gênée par les compliments qu’on pouvait lui faire, plutôt modeste dans son genre : — Tu iras loin, j'en suis persuadée.

La bicolore eut un baume au cœur en l’entendant dire cela. Bien qu’elle ne soit pas semblable à sa mère, physiquement, la dame ébène lui faisait étrangement penser à la feue Étoile de la Louve, sa mère bien aimée qui lui manquait tant. Elle aussi, prononçait ce genre d’encouragement à ses petits avant qu’ils ne soient apprentis – puisque, après leur baptême, auquel Louve n’avait pas assisté car elle avait fuit le clan, la meneuse foulait déjà le territoire des Étoiles. Voir qu’une femelle plus jeune qu’elle semblait prendre la relève la rapprochait automatiquement de Nuit d’Hiver à qui elle répondit enfin.

— Merci beaucoup, Nuit d’Hiver. Vous êtes aussi une excellente chasseuse et je suis sûre que vous êtes qu’autant plus performante en tant que combattante.

kyro. 017 ldd

_________________
avatar
Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 6142
Féminin
Puf : power (lightning power).
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : esprit du lion (t) + nuage du panda-roux (t) + cœur de louve (o)
Contenu sponsorisé
Le berceau du combattant - pv
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: