Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phoenix

avatar

AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde

Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 601
Féminin
Puf : Kenya
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 15
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Sam 12 Aoû 2017 - 11:31

> DAME ALLÉGORIE.
•• the idealistic lovin' mom / pv beaucoup de monde.




L'après-midi était à ses débuts. La chaleur était supportable aujourd'hui, et le camp du Clan de l'Ombre était plutôt tranquille. Beaucoup se préparaient à partir en patrouille ou en partie de chasse, et c'était également le cas de Dame Allégorie. Elle avait décidé de prendre la tête d'une patrouille frontalière, bien que chasser ne leur ferait pas non plus de mal. De plus, cela apprendrait aux apprentis tout ce qu'ils avaient à savoir, même si ce n'était pas par leur mentor. La femelle termina son pinson, qui était un peu caoutchouteux mais tout de même très nutritif, et se leva. Elle aperçut Nuit d'Hiver, une minette couleur nuit aux yeux glacés, et un peu plus loin deux apprentis sortaient de leur tanière. L'une était noire et blanche, quant à l'autre n'était autre que sa petite amie, Nuage de Lubie, qui avait pu intégrer le Clan de l'Ombre quelques temps auparavant. Même si la charonne créait l'antipathie de certains, Dame Allégorie savait l'apprécier à sa juste valeur : elle était intelligente et pleine de ressources. De plus, c'était la fille d'une vieille amie à elle, aujourd'hui décédée, et mise à part leurs yeux, la Dame et la petite se ressemblaient comme deux gouttes d'eau.

« Nuit d'Hiver, commença t-elle à l'adresse du noiraud, Nuage de Lubie et son amie, venez avec moi, nous partons en patrouille. »

Sans plus attendre, le petit escadron se mit en route. Bien vite, il atteignit la pinède, lieu doucereux et agréable du territoire du Clan de l'Ombre. La tricolore stoppa le cortège, et leva le museau en l'air. Une odeur de Clan du Tonnerre flottait en l'air. Restant calme, elle jeta un regard furtif à la guerrière nuit, comprenant qu'elle avait elle aussi senti les effluves des intrus. Elle se concentra : le vent arrivait tout droit, l'odeur était donc portée par ce-dernier. Elle se détendit, mais elle devait savoir si les apprentis avaient pu le déduire, ou s'ils s'inquiétaient d'une éventuelle intrusion sur le territoire.

« Vous deux, déclara t-elle pour cacher son ignorance quant au prénom de la seconde chatonne, dites-moi ce que vous pouvez remarquer ici ».

Elle s'assit tranquillement et enroula sa belle queue autour de ses pattes fines, patiente, sage.  



Dernière édition par Phoenix le Mar 22 Aoû 2017 - 10:57, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuit d'Hiver

avatar

Animatrice
Animatrice

Date d’inscription : 26/07/2017
Messages : 173
Féminin
Puf : Basile (el kameleon)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 19
Multi-comptes : nuage argenté (r) ; nuit d'hiver (o) ; colère de l'ours (t)

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Sam 12 Aoû 2017 - 13:01


- pv dame allégorie, nuage de lubie et nuage de la louve

 

« I don't know where, confused about how as well ;
Just know that these things will never change for us at all »

Les zéphyrs caressaient le camp avec une incroyable légèreté, amenant avec eux une agréable fraîcheur estivale qui faisait le bonheur de chacun. Le camp était assez agité ; beaucoup de chats se préparaient à partir en patrouille. Les groupes étaient faits, des apprentis accompagnaient leurs aînés et les premiers escadrons avaient pris le pas vers divers territoires. Nuit d'Hiver s'était jointe à eux, attendant que l'on lui attribue un rôle. La noiraude s'était assis près d'un rocher où elle observait les guerriers aller et venir, cherchant des apprentis à prendre sous leurs ailes. Observant la scène avec intérêt, elle remarqua bon nombre d'entre eux qu'elle connaissait déjà. Ayant grandi ici, elle avait plus ou moins parlé avec tout le monde, et avait pu créer certains liens avec quelques uns de ces soldats. C'est ainsi qu'elle les appelait. Soldats. Un mot qu'elle affectionnait particulièrement. Elle avait réussit à en devenir un au fils du temps, et avec l'expérience acquise, Nuit d'Hiver était devenu un grand combattant. Tout à coup, la guerrière dévia son regard sur la gauche. En effet, une étrange silhouette ressorti du lot ; il s'agissait de Dame Allégorie, une chatte calico que Nuit d'Hiver connaissait sans trop la connaître. Se dirigeant alors vers la jeune chatte, elle lança une de ces déclarations que la guerrière n'affectionnait pas particulièrement. « Nuit d'Hiver, commença t-elle à l'adresse de la noiraude, Nuage de Lubie et son amie, venez avec moi, nous partons en patrouille. » Finit-elle par dire, avant de faire venir les deux apprentis. Nuit d'Hiver détestait que quelqu'un autre que sa mère ou sa meneuse lui donne des ordres. Elle n'obéissait qu'à elle-même, et savait que la colère du dragon pourrait ressortir à n'importe quel moment si les ordres lui étaient jetés au nez de la sorte. Mais Nuit d'Hiver accomplissait uniquement son devoir ; bien qu'elle soit obligée de suivre sa meneuse de patrouille, elle savait qu'elle n'aurait qu'à compter sur elle-même. C'était aussi une parfaite occasion pour entraîner Nuage de Lubie, dont elle avait la charge depuis peu. Le groupe lui plaisait beaucoup. Il était composé des seules personnes dont Nuit d'Hiver appréciait la compagnie. Elle espérait juste ne pas avoir à faire à de remarques ; sinon, dame colère se montrera fâcheuse.

L'escadron pris la direction de la pinède ; l'endroit était des plus agréable et le calme régnait en maître. A pas feutrés, la guerrière se faufila sur le côté de Dame Allégorie ; signe pour lui montrer que lors de cette patrouille, il n'y aurait aucune hiérarchie entre elle et sa camarade. Le travail de groupe commençait aussi par-là, et les deux guerrières avaient la charge des deux apprentis qu'elles accompagnaient lors de cette patrouille. Nuit d'Hiver adressa un regard furtif à Dame Allégorie, en vérifiant si les deux jeunes suivaient derrière. L'allure qu'elle prenait était digne des plus grands félins ; svelte, agile et silencieuse, tel un ninja se glissant dans les ombres. La femelle humait l'air avec attention, et senti très vite la forte odeur provenant du clan du Tonnerre. Elle l'humait à plein nez, et senti le vent les fouetter en pleine face. Impossible de ne pas savoir que des intrus devaient rôder quelque part. Adressant un second regard à Dame Allégorie, les deux femelles pensaient alors la même chose, et surent en un regard que la forte effluve clan du Tonnerre envahissait leurs cavités nasales.
« Vous deux, déclara la calico pour cacher son ignorance quant au prénom de la seconde chatonne, dites-moi ce que vous pouvez remarquer ici ». Ajouta-t-elle avant de s'asseoir délicatement. Nuit d'Hiver, elle, préféra rester debout. Il faut toujours rester en mouvement. Sur ses gardes, Nuit d'Hiver fit pivoter ses oreilles en arrière. Elle était attentive au moindre bruit et humait l'air sans jamais s'arrêter. Elle adressa un regard à son apprentie, en espérant qu'elle fasse comme elle et qu'elle suive le mouvement. Sans aucun bruit, la femelle détaillait la situation, scrutant le paysage avec attention.

_________________
mis personajes:
 

cadeaux <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gloire de l'Ipomée

avatar

Modératrice Estivale & AnimatriceLieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice Estivale & Animatrice
Lieutenant du Clan de l'Ombre

Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1171
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Sam 12 Aoû 2017 - 14:08

Escadron en marche +
La noire était perdue au milieu du groupe de félin, affairaient à courir à droite à gauche, à la recherche de leur compagnon de patrouille ou de chasse. Gloire de l’Ipomée s’évertuait à donner ses ordres, en envoyant à droite gauche comme elle pouvait. aujourd’hui tout était vivant, tout était bruyant, joyeux. Elle aimait voir ses camarades ainsi, pleins d’entrain et de vitalité, se donnant corps et âme pour leur clan. C’était à quoi devait toujours ressembler un guerrier. Alors que les minutes défilaient, le camp s’éclaircissait petit à petit, au fur et à mesure que les félins sortaient pour quadriller le territoire.

La noire jeta un regard à la réserve de gibier, et ne rencontra que les quelques silhouettes restantes d’une corneille et d’un moineau. Il n’était pas l’heure pour elle de manger. Elle se redressa finalement et se secouant pour éveiller ses muscles ankylosés, avant de prendre la direction de la sortie du camp. Les premiers pas furent compliqués, à cause de sa récente blessure au flanc infligé par Esprit du Lion, mais elle se contenta de pousser un grognement avant de continuer. Songe Idyllique avait bien autre chose à faire que de s’occuper de cette plaie, et elle aussi d’ailleurs.

Lorsqu’elle passa la sortie, elle leva son visage en l’air pour humer les alentours, en quête d’une trace récente d’un de ses camarades. Peut-être arriverait-elle à rattraper l’une des dernière patrouille qui venait de quitter le camp. Elle réussi enfin à capter l’effluve d’un groupe de félin qui se dirigeait vers la Pinède et elle s’élança souplement entre les grands arbres sombres pour rattraper ses camarades.

Il ne lui fallu que quelques minutes pour découvrir deux guerrières et deux apprenties qui observaient les alentours silencieusement.

« Vous deux, dites-moi ce que vous pouvez remarquer ici.  »

La noire sourit doucement au ton autoritaire que prit Dame Allégorie. Elle en connaissait pas très bien la chasseuse, mais se doutait qu’elle n’avait pas ici affaire à une jeune empotée. Elle remarqua aussi l’attitude quelque peu tendue de Nuit d’Hiver, e dressa les oreilles, interloquée. Peut-être avait-elle captée sa présence mais restait-elle muette. Finalement la lieutenante s’extirpa de derrière les buissons la protégeant pour s’approcher du groupe.

« Sans doute ma présence. »

Elle adressa un léger sourire aux deux apprenties avant de se tourner vers Dame Allégorie, à la tête de la patrouille.

« J’espère que ma venue ne te dérange pas, je n’avais pas vraiment prévu de venir en patrouille, mais je préfère nettement ça qu’à attendre patiemment votre retour. »

Elle reposa son regard vers les deux novices, et détailla quelques instants Nuage de Lubie. Elle n’avait pas parlé à la jeune depuis son arrivé dans le clan de l’Ombre, et elle espérait lui toucher quelques mots quant à son intégration. C‘était son devoir après tout.

« Mais ne vous perturbez pas par mon arrivé. Où en étions nous, ah oui, il me semble que Dame Allégorie vous avait demandé si vous remarquiez quelques chose les filles. »

Elle prit une mine interrogatrice face aux deux apprenties, et avant de glisser un regard vers les deux guerrières à ses côtés.  Elle en voulait en aucun cas prendre leur place dans cette patrouille, mais elle pouvait autant en profiter pour voir ce que valaient les deux apprenties.

_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit du Lion

avatar

Journaliste CMLieutenant du Clan du Tonnerre
Journaliste CM
Lieutenant du Clan du Tonnerre

Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 5444
Féminin
Puf : power | kyro.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : esprit du lion (t) + prince des tigres (r) + nuage de la louve (o) + nuage du dragon (o) + dunkan (s) + fantôme (h) + sourire caméléon (r) + petit panda-roux (t) + nuage sauvage (r)

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Sam 12 Aoû 2017 - 22:49



« escadron en marche » — avec Nuage de la Louve, Dame Allégorie, Nuit d'Hiver, Gloire de l'Ipomée & Nuage de Lubie

Cela faisait bien six lunes que Nuée de Pies s’occupait d’elle en tant qu’apprentie et son baptême approchait à grands pas désormais. Nuage de la Louve espérait secrètement être nommée guerrière aux côtés de son amie, Nuage de la Renarde. Celle-ci était la demi-sœur de Nuage de Lubie, qui s’est vue récemment attribué le rang d’apprentie au grand damne de la Renarde qui n’appréciait pas le fait que sa mère soit allée voir ailleurs, avec le premier venu. L’apprentie bicolore savait que cela n’avait pas dû se passer ainsi et ne portait pas de jugement trop hâtif envers la nouvelle féline.

L’astre flamboyant avait dépassé le zénith depuis un moment et Nuage de la Louve était largement rassasiée, même avec le petit moineau qu’elle avait englouti. Couchée, les pattes repliées sous elle, la demoiselle leva la tête lorsqu’elle vit que Nuage de Lubie quittait leur tanière ; aussitôt, elle se mit sur ses pattes afin de la rejoindre. Elle avait en tête d’aller lui parler, histoire d’en savoir un peu plus sur elle afin de parvenir à se faire une réelle opinion plutôt que de suivre la colère qui s’emparait peu à peu de sa bonne amie. Elle comprenait sa fureur mais ne l’approuvait pas forcément. Au fond, la fille de Nitescence Reptilienne – qui avait été une guerrière que Nuage de la Louve avait grandement apprécié – n’avait rien fait de mal, si ?

Se hâtant de rejoindre la petite à l’entrée de la tanière, elle vit alors toute l’agitation qui animait le camp, chose qu’elle n’avait pas pu admirer sur son nid qui ne donnait pas une bonne vue d’ensemble sur la clairière du clan de l’ombre. L’effervescence des chasseurs était comme un émerveillement pour la future guerrière qui rêvait d’en faire partit. Oui, obtenir son futur nom serait un accomplissement dans sa vie, elle savait que cela pourrait rattraper son erreur du passé.
En sortant, une féline calico s’approcha d’elles avant même que Nuage de la Louve n’ait pu lâcher un mot pour sa camarade. Dame Allégorie. Oui, elle la connaissait. Et pour sûr, elle n’approuvait pas totalement son ton autoritaire de lieutenante alors qu’elle n’en était pas une mais respectait son aînée et celle qui les accompagnait, Nuit d’Hiver.

— Nuage de Lubie et son amie, venez avec moi, nous partons en patrouille.

Son amie ? La guerrière calico engageait un peu trop les choses, les deux femelles n’avaient pas encore échangé un seul mot qu’on les qualifiait déjà d’amies. C’était un peu trop hâtif comme conclusion. Derrière cela, Nuage de la Louve n’avait pas encore remarqué le fait qu’elle cachait ne pas connaître son nom, n’y prêtant donc aucune attention.

La Dame prenait la tête de la patrouille, filant vers la pinède, suivie de près par la seconde guerrière ainsi que par les deux novices qui fermaient la marche. Elle fit halte près du Chemin du Tonnerre dont l’effluve nauséabonde faisait froncer le museau de la future combattante noire et blanche. Une fragrance moins prononcée se dégageait elle aussi : il s’agissait de celle du clan voisin, celui dont Étoile Azurée était l’actuelle meneuse au pelage noir, avec quelques taches blanches, ce qui ne ressemblait pas à la pelisse de la novice. Elle se demandait si un intru se promenait ici ou si quelque chose d’autre se tramait, mais elle ne s’avança pas dans trop de conclusions avant d’être sûre de ce qu’elle pensait.

— Vous deux, dites-moi ce que vous pouvez remarquer ici.

Cette fois-ci, c’était clair, la dame calico n’avait pas connaissance de nom. Cela chagrinait un peu la demoiselle avant de se rendre compte qu’il s’agissait d’un bon point pour elle. Se fondre dans la masse, voilà son but désormais, depuis son retour. Pas qu’elle soit timide, mais elle sentait qu’elle avait trahi son clan en le désertant plusieurs lunes à la mort de sa mère, avant de réapparaître. Étoile de la Louve … qu’est-ce qu’elle lui manquait. Mais là n’était pas le moment de pleurer les morts, elle avait cessé de verser des larmes désormais et tentait surtout de faire en sorte que mère, de là-haut, soit fière.
Reportant son attention sur les odeurs qui l’entouraient, elle sentit aussitôt la présence de leur lieutenante qui sortit des fourrées un instant plus tard.

— Sans doute ma présence. déclara-t-elle avant de poursuivre à l’intention de Dame Allégorie. J’espère que ma venue ne te dérange pas, je n’avais pas vraiment prévu de venir en patrouille, mais je préfère nettement ça qu’à attendre patiemment votre retour.

Nuage de la Louve était contente d’avoir la femelle noire à leurs côtés, cela soulagerait cette première qui sentit un poids s’envoler de ses épaules, elle sentait que les deux félines qu’elle redoutait – en raison de son ignorance car elle ne savait pas grand-chose d’elles, juste ce qui s’affichait en apparence – se tairaient en présence de leur supérieure. Gloire de l’Ipomée, qui avait interrompu leur patrouille pour se joindre à elles, remit les choses en place, comme elle savait si bien le faire.

— Mais ne vous perturbez pas par mon arrivée. Où en étions-nous, ah oui, il me semble que Dame Allégorie vous avez demandé si vous remarquiez quelques chose les filles.

La demoiselle, qui avait deux couleurs qui se battait en duel sur sa fourrure pour savoir qui aurait le plus de place, humait à nouveau l’air, se concentrant sur les effluves portés par le vent. Elle avait tiré sa conclusion : il n’y avait aucun intrus, Nuée de Pies lui avait déjà appris ceci – et heureusement d’ailleurs, car si elle ne savait pas cela alors qu’elle était sur le point de devenir guerrière, ce serait un mauvais point pour elle. Seulement, elle se tut quant à sa conclusion. Pas question de fausser l’idée que se faisait Nuage de Lubie. Elle voulait savoir si elle savait reconnaître un indésirable d’une simple odeur.

kyro. 017 ldd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Source aux Fées

avatar

Félin Mythique

Date d’inscription : 20/07/2013
Messages : 5326
Masculin
Puf : PillsNPotions - Perlouu (minaj) - Arno ...
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Source aux Fées (O)

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Dim 13 Aoû 2017 - 21:35


   
ft. ombreux

   
escadron en marche

   
   

   

   Source aux Fées s'était encore une fois retrouvée seule, dans la pinède. Elle était assise, à l'ombre des chauds rayons du soleil estival. Ici, elle se trouvait bien. Loin des railleries de ses camarades, loin des regards sombres qu'ils lui adressaient, loin de toutes ces mauvaises choses. Elle soupira. Voilà des lunes qu'elle tenait de survivre dans ce clan. Elle se disait que ça irait, qu'elle finirait pas s'habituer au fait que tout le monde la considérait comme le fardeau du Clan de l'Ombre. Mais elle ne s'y était pas habituée. Qui le pourrait ? Elle sentit un pincement au cœur. Personne ne la traitait avec respect. Pourquoi tant de haine, de méchanceté et d'injustice ? Elle n'était pas douée de ses griffes, ni de son museau et ni de sa vision. Elle n'aimait pas se battre, ni chasser de pauvres animaux. Source aux Fées voulait vivre dans un endroit paisible, loin des tentions claniques et des murmures moqueurs de ses camarades. Mais elle n'avait pas le courage de s'en aller. Elle était faible. Incapable de se débrouiller seule. Elle mangeait les proies qu'elle ne chassait pas, elle dormait dans une litière que quelqu'un lui avait fait. Une véritable assistée. Mais personne ne prenait le temps d'essayer de l'aider, de lui faire comprendre qu'elle était désormais guerrière, et qu'elle devait se débrouiller seule. La féline soupira à nouveau. Son regard se projeta dans les arbres. Les branches étaient bercées par le rythme du vent. Les oiseaux chantaient gaiement, voletant de branche en branche, libre, heureux. Un écureuil descendit d'un pin, et se figea lorsqu'il la repéra. Source aux Fées n'essaya même pas de l'attraper. Elle savait déjà qu'elle n'y serait pas arrivée.

   Un craquement la fit frémir derrière elle. La guerrière tenta de sentir de qui il s'agissait, mais elle n'y arrivait pas. Elle sentait l'écorce des pins, du gibier, des traces félines plus ou moins ancienne. Puis, elle repéra une patrouille. Source aux Fées recula de quelques pas, baissant la tête à la vue de ses camarades. Allaient-ils de nouveau lui faire une remarque cinglante ? Il s'agissait d'une patrouille sûrement menée par Dame Allégorie. Près d'elle, Source aux Fées pu reconnaître Nuage de la Louve, Gloire de l'Ipomée ainsi que Nuit d'Hiver. Elle n'était proche d'aucunes d'entre elles. La rouquine prit son courage à deux mains. Il fallait qu'elle mette les griffes à la pâte, qu'elle montre à tous qu'elle n'était pas si nulle et naïve que ça. Elle bomba le poitrail, et tenta de paraître le plus crédible possible. Source aux Fées s'avança vers ses camarades. « Puis-je me joindre à vous ? » demanda-t-elle, essayant de paraître la plus souriante possible. « Ne vous inquiétez pas, je serai silencieuse, » ajouta-t-elle rapidement, comme si ses camarades ne savaient déjà pas qu'elle serait invisible durant cette patrouille.

   
- Adrenalean 2016 pour Bazzart.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Lubie

avatar

Modératrice Estivale & AnimatriceJ'anime le bac à sable
Modératrice Estivale & Animatrice
J'anime le bac à sable

Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1224
Féminin
Puf : Apana
Âge : 18
Multi-comptes : LILYTH ; 38 lunes ; femelle solitaire — (à venir) PETITE LUBIE ; 3 lunes ; femelle solitaire — NYMPHE DES BOIS ; 52 lunes (morte à 42) ; anciennement guérisseuse du Tonnerre — NITESCENCE REPTILIENNE ; 43 lunes (morte à 41) ; guerrière de l'Ombre

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Mer 16 Aoû 2017 - 2:11

escadron en marche.



Cela faisait quelques heures que Petite Lubie répondait désormais au nom de Nuage de la Lubie, et bien que c'est ce qu'elle avait toujours souhaité, il y avait comme un malaise qu'elle n'arrivait pas à dissiper. Et les mots pour exprimer son trouble lui manquaient cruellement.

La nuit était tombé sur Cerfblanc depuis quelques temps déjà, et comme elle commençait à en prendre l'habitude, Lubie surplombait le camp, installée confortablement sur la branche d'un pin. Elle aimait observer l’effervescence du camp s'amenuiser à mesure que la parure étoilée couvrait la toison céleste. Un jeune apprenti envoya une bourrade amicale à l'un de ses camarades qui venait de se moquer de lui, puis tourna la tête en direction de l'antre qui leur servait de dortoir en invitant son ami à l'y rejoindre. La petite tricolore cligna des yeux, depuis qu'elle était arrivée elle ne s'était pas résolue à dormir aux côtés de ses nouveaux compagnons, bien qu'une litière chaude et confortable l'y attendait. Elle préférait, et de loin, dormir à la belle étoile, sous les regards protecteurs de ses ancêtres, et se demandait pourquoi fallait-il qu'elle s'enterre dans une caverne lugubre, froide et humide, alors qu'elle pouvait profiter de la chaleur fauve des nuits estivales.

Cette nuit pourtant, après de nombreuses heures à passées méditer sous les rayons adamantins de la lune, et alors que tous les félins étaient plongés dans les bras doucereux de Morphée, la petite tricolore en conclue qu'il était temps pour elle de faire un effort. Et que si elle voulait s'intégrer au clan et devenir l'une des leur, il lui fallait se soumettre à leurs habitudes, bien qu'elle les trouvait saugrenues.
Alors, en quelques bonds souples et agiles, elle s’engouffra dans la tanière des apprentis. Furtive et délicate, elle atteignit sa couchette sans un bruit et s'y installa aussi confortablement qu'elle pu. Mais, alors qu'elle commençait à trouver le sommeil, son voisin vint se pelotonner contre elle, lui arrachant un petit miaulement de surprise. Comme pour l'apaiser, le félin assoupi se mit à ronronner contre elle, et, petit à petit, la toute jeune apprentie se détendit et s'endormie, bercée par les ronronnements qui chantaient en harmonie dans la tanière, et raisonnaient dans son cœur.


•••


Bie trottinait avec enthousiasme aux côtés de ses camarades de patrouille, s’émerveillant à l'idée de parcourir des Terres que sa mère avait jadis foulé et connu dans les moindres recoins. La petite tricolore était aux aguets, sa curiosité insatiable et son désir avide de nouvelles découvertes avaient au moins un bienfait ; tout ses sens étaient en alerte.
La petite troupe atteignit rapidement la pinède et Dame Allégorie fit une halte, « vous deux, dites-moi ce que vous pouvez remarquer ici », et à Lubie de cligner des yeux. Que voulait-elle dire par ce qu'elle pouvait remarquer ici ? Il y a deux réponses à cette question, oui, comme à toutes les questions, et la guerrière attendait probablement de la jeune apprentie la réponse du savant.
Restant debout, suivant l'exemple de celle qu'on lui avait désigné comme étant son mentor, Nuage de la Lubie pivota sur sa droite et observa sa lieutenant sortir des fourrées, pas bien surprise de la voir débarquer, l'ayant repéré quelques instants plus tôt. « Sans doute ma présence, miaula la féline ébène, mais ne vous perturbez pas par mon arrivé. » La petite tricolore remua les oreilles, ainsi aurait-elle l'occasion d'apprendre à connaître un peu plus sa lieutenante. « Où en étions nous, ah oui, il me semble que Dame Allégorie vous avait demandé si vous remarquiez quelques chose les filles », reprit-elle après quelques mots glissés à l'intention de leur chef de patrouille.

Lubie avait passé six lunes à vivre en tant que solitaire, dont trois d'entre elles aux côtés d'une des guerrières les plus expérimentées et exigeantes que le Clan de l'Ombre ait connu ainsi que les trois autres en présence même du père de cette dernière. Alors la petite solitaire n'avait eu aucun mal à reconnaître l'odeur du clan adverse, et à deviner qu'elle avait été simplement portée par le vent depuis les terres dudit clan. Bie avait cet avantage par rapport aux autres apprentis fraîchement nommés qu'elle avait passé toute son enfance en totale liberté, et qu'elle avait parcouru plus de territoires que les plus loyaux guerriers n'en parcourront jamais. C'était un réflexe, pour une féline de son âge, ayant vécue des péripéties douloureuses, que d'être constamment sur ses gardes, et que de savoir reconnaître le vrai danger d'une simple odeur lointaine apporté par des vents tout aussi lointains.

Encore une fois, le petite tricolore n'eut pas le temps de répondre, qu'une autre petite féline fit son apparition. « Puis-je me joindre à vous, demanda-t-elle, ne vous inquiétez pas, je serai silencieuse. » Nuage de la Lubie remua les oreilles, détaillant avec intérêt la rouquine, dont elle ne connaissait pas le nom. Quelque chose de différent de ses autres camarades se dégageait d'elle, quelque chose qui intrigua la petite tricolore. Cette dernière ne s'attarda pas et miaula, de sa voix fluette qui trahissait sa jeunesse, malgré un corps déjà bien développé et musclé.

« L'odeur ténue du Clan du Tonnerre flotte dans l'air, mais pas de quoi s'alarmer. C'est le vent du sud-ouest qui nous l'apporte de leurs Terres. Je sens aussi la forte odeur de notre Clan, mais j'ai encore du mal à distinguer les odeurs de mes différents camarades... »

La jeune féline coula un regard à sa gauche, elle sentait le sol vibrer sous les pas de proies en abondance. Cela lui ouvrit l’appétit, elle n'avait pas osée se servir dans le tas de gibier du Clan et mourrait de faim, mais surtout, elle avait rarement eu l'occasion de chasser sur des Terres aussi giboyeuses, les solitaires n'étaient décidément pas gâtés et n'avaient pas hérités des meilleurs terrains de chasse.

Elle s’éclipsa alors sans un mot, ni un regard pour ses camarades, attirée par l'odeur succulente d'un campagnol ; ses instincts reprirent le dessus. Adoptant une position de chasse encore à perfectionner, la tricolore s'était approchée en toute discrétion, et était désormais plaquée au sol, se camouflant comme elle pouvait dans le paysage. Elle attendit le bon moment avant de fondre sur sa proie en un seul bond puissant. Manquant de précision, elle retomba sur le campagnol en lui assénant un simple coup de patte, et le rongeur lui échappa. Mais, réactive, elle l'acheva quelques mètres plus loin d'une morsure à la nuque. Elle sentit sa proie se débattre quelques lentes secondes entre ses crocs avant qu'elle ne succombe. La petite posa son museau sur le dodu campagnol et ferma les yeux. Je te remercie, et même si ton corps reste ici, ton esprit rejoint les Étoiles. Elle rejoignit ensuite la petite patrouille, le campagnol en bouche.
Sans aucune once de vantardise, ni dans le regard, ni dans l'attitude, la petite attendit que la patrouille se décide à repartir, visiblement inconsciente des réactions que son comportement provoquait chez ses camarades. Elle n'avait pas l'habitude de chasser en groupe, et la simple pensée de les prévenir de ses intentions ne lui avait absolument pas traversée l'esprit. Elle avait entendu, sentit, agit, et c'était tout. Elle avait néanmoins eu la décence de ne pas déguster sa prise, après tout, elle vivait désormais en communauté, et malgré son manque flagrant de sociabilisation, elle savait ce que signifiait chasser pour un clan. Si elle avait déjà acquis de nombreuses connaissances durant ces six derrières lunes, son mentor allait faire face à un défi plus grand encore : l'apprivoiser.


_________________



Spoiler:
 


Dernière édition par Petite Lubie le Mer 16 Aoû 2017 - 2:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Messager

avatar

Félin Connu

Date d’inscription : 14/12/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Mer 16 Aoû 2017 - 2:11

Le membre 'Petite Lubie' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Chasse - T. OMBRE' :


--------------------------------

#2 'Combat' :

_________________
Compte commun du staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

avatar

AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde

Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 601
Féminin
Puf : Kenya
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 15
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    Mer 16 Aoû 2017 - 11:02

> DAME ALLÉGORIE.

•• the idealistic lovin' mom / pv beaucoup de monde.


La Dame attendait une réponse. Pourtant, un élément vint interrompre les deux apprenties, si jamais l'une d'elle souhaitait lui répondre. Gloire de l'Ipomée, leur lieutenante, venait d'arriver et déblatérait des informations que la tricolore n'entendait pas réellement. Lorsqu'elle voyait cette chatte, elle se voyait elle, sortant en douce pour aller parler à Dunkan, ou alors ces derniers temps surtout pour lui cracher des accusations au visage. Le comportement de quelqu'un qui s'éclipsait pour aller voir quelqu'un d'autre lui était familier, et uniquement quelqu'un de déloyal pouvait s'en rendre compte. À chaque fois qur la lieutenante revenait, elle avait le poil lustré, comme après une grande toilette, et le regard fuyant. De plus, les fois où elle ne s'attardait pas trop à sa toilette, la Dame pouvait sentir une odeur très ténue qui était celle de la Horde : mais duquel de ses chats ? Elle n'en avait jamais réellement croisé. Avec elle, le secret de Gloire de l'Ipomée était bien gardé. Malgré cela, lorsqu'elle arriva, la Dame lui lança un regard plein de reproche avant de baisser les yeux vers son ventre : comment pouvait-elle oser juger la chatte, alors qu'elle-même avait fait pire ? Cela ne se voyait pas encore, mais elle pouvait parfois sentir leurs petites pattes frapper l'intérieur de la cavité maternelle. De plus, les crampes causées par Dunkan le jour où il lui avait un peu trop appuyé sur le ventre lui venaient souvent, et il était difficile de les cacher. Comment allait-elle trouver une solution ? Serait-elle contrainte de... s'exiler de son Clan natal ?

« L'odeur ténue du Clan du Tonnerre flotte dans l'air, mais pas de quoi s'alarmer. C'est le vent du sud-ouest qui nous l'apporte de leurs Terres. Je sens aussi la forte odeur de notre Clan, mais j'ai encore du mal à distinguer les odeurs de mes différents camarades... »

Lorsqu'elle revint à elle, laissant glisser son regard de sa future progéniture jusqu'à la voix fluette de la charonne qu'elle connaissait, plusieurs chats se trouvaient autour d'elle, plus qu'auparavant. Après l'arrivée de Gloire de l'Ipomée, une autre chatte avait fait son apparition : Source aux Fées. La Dame et elle étaient en bons termes, mais elles ne se connaissaient pas plus que ça. Du moins, elle semblait être une bonne chasseuse et très loyale à son Clan. La tricolore baissa les yeux sur cette pensée.

Nuage de la Lubie, après son petit speech bien placé, s'était dirigée en solitaire vers une proie qu'elle semblait avoir senti. La Dame, le vent de face, la suivit discrètement en faisant signe à toute sa petite patrouille de ne pas trahir sa présence derrière elle. Se baissant ventre à terre, elle remarqua tout de même qu'il lui était impossible de totalement s'écraser au sol : ses petits grandissaient en elle, c'était indéniable. Bie, sa petite sœur de cœur, avait encore du mal avec les coutumes claniques. Elle attrapa un mulot sans sourciller et revint vers le groupe, toujours la Dame à ses talons et à son insu. Lorsqu'elle s'arrêta avec les autres, la tricolore pris bien soin de s'exclamer daube grande voix venant de derrière l'apprentie pour la surprendre.

« Tes capacités en chasse sont remarquables, débuta t-elle avec la voix du sage, mais sache que maintenant que tu fais partie d'un groupe de félins, tu ne peux t'aventurer seule dans les fourrés sans même nous prévenir. Je suis certaine que... rah... les autres n'avaient pas remarqué ton départ. Ça pourrait... être dangereux. »

Sur la fin de sa phrase d'explication et non pas de reproche, la femelle s'était interrompue deux fois, contorsionnée par une nouvelle crampe dans le bas-ventre. Personne n'était au courant pour sa grossesse et personne ne devait le savoir. Pourtant, son semblant de contraction n'avait pas dû passer inaperçu : elle tenta tout de même de dériver le sujet ailleurs. Soufflant deux, trois fois, la douleur aiguë passa et elle annonça, sur un ton calme, revenue à elle.

« Ta déduction était bonne, Nuage de la Lubie. C'est bien, bravo. Nous n'avons donc plus rien à faire ici, une autre patrouille se charge des différentes frontières. Et si nous allions chasser ? »

Le fait que l'apprentie dont elle avait oublié le nom - ah, si... Nuage de la Louve ! ça lui revint ! - n'avait pas pipé mot, certainement parce qu'elle ne savait pas, ou alors qu'elle ne voulait pas donner d'informations à une charonne non originaire du Clan de l'Ombre. Dans le premier cas, c'était grave de ne pas connaître ça à un stade si avancé de son apprentissage, et dans le second, il ne lui valait mieux pas toucher aux moustaches de Bie. Elle avait beau être née solitaire et sang-mêlée, elle restait un très bon élément et quelqu'un à qui la Dame tenait beaucoup. De plus, elle avait trouvé la solution alors qu'elle venait d'être nommée apprentie, alors que la bicolore n'avait absolument rien dit. Un regard sévère se posa donc sur elle, avant que Dame Allégorie ne détourne le regard. Elle observait maintenant Gloire de l'Ipomée, pour savoir si oui ou non elle était d'accord quant au fait de passer de patrouille frontalière à corvée de chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.    

Revenir en haut Aller en bas
 

escadron en marche (patrouille frontalière/chasse) •• nuit d'hiver, nuage de la louve, gloire de l'ipomée, source aux fées & nuage de la lubie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» ~ Patrouille de Chasse ~ # Pv : Lune d'Espoir & Patte du Passé #
» [Mission: Chasse Aux Voleurs] Une Equipe Hors Du Commun ~ La Louve & Le Samouraï ~
» patrouille de chasse
» Patrouille frontalière: le Vent contre la Rivière? [PV Fleur de Cristal, Pluie d'Eté, Nuage de Neige, Nuage de Nuit]
» Patrouille de chasse [Pv Plume d'Aube et Cristal de l'Aube]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de l’Ombre :: Territoire :: Pinède-