Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

|MS17| destins entrecroisés » papanouille
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil 2017 - 15:00

destins entrecroisés

• • • • •

DAME ALLÉGORIE ♦ Le soir tombait sur Cerfblanc. Dame Allégorie, calme et désintéressée comme à son habitude, s'était dit quelques heures plus tôt qu'elle devait éviter l'agitation du Clan de l'Ombre en soirée. Elle avait donc décidé de s'éclipser, cherchant le silence et la solitude. Si elle croyait au destin, elle se serait dit que ce qui allait suivre en faisait partie, et aurait changé le sien à jamais. Que des conneries, ruminait-elle à chaque fois qu'on lui en parlait. Mais pour une fois, elle aurait bien fait de la fermer et d'écouter tous ceux qui lui vantaient les mérites du Clan des Étoiles. Parce que ce qui allait se passer ce soir-là, ne relèverait de rien d'autre que de ce bien cher destin.

« Sors de ta cachette gamin, je t'ai senti à trois kilomètres. »

Gamin. Elle le savait, car l'odeur des chatons était propre à elle-même. De plus, faire bouger des fourrés si fins sans se faire apercevoir relevait d'une bien petite taille. La Dame se coucha, blasée, comme bien souvent. Il fallait croire qu'elle ne l'aurait pas ce soir, la solitude.
avatar
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 773
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil 2017 - 17:35
destins entrecroisés.
Le ciel s’assombrit alors que le Roi Céleste glisse de plus en plus profondément sous l’horizon occidental. Longtemps, il reste au nord-ouest une frange nacrée qui renâcle à s’éteindre, mais l’obscurité s’empare enfin du ciel, libérant les étoiles par centaines. Montant du sud comme un panache phosphorescent, la Voie lactée ondoie jusqu’au zénith avant de retomber vers le nord.

✧✧✧

Bie contemplait la voûte étoilée en sillonnant ses Terres natales, son regard embrassait l'immensité du ciel scintillant qui la surplombait. Quels mondes inconnus flottent dans cette immensité ? Combien de civilisations sont nées dans les bras spiralés des galaxies depuis leur formation ? D’où tout cela vient-il ? Que la nuit étoilée fasse naître en Petite Lubie de telles interrogations sur ses origines et celles de toutes choses n’est pas réellement un hasard. Après tout, chaque être est, concrètement, l'enfant des étoiles. Et les convictions et croyances de notre demoiselle l’amènent inévitablement à réfléchir aux origines du Monde et à la fragilité de l’environnement qui permet l'existence de chaque être.

Alors que Bie prêtait son oreille attentive à la mélodie des cieux, un mauvais accord lui parvint : « Sors de ta cachette gamin, je t'ai senti à trois kilomètres. » et à la tricolore de froncer le museau. Quoi de plus désagréable que d'être interrompue dans ses songes par un interlocuteur désagréable. La curiosité de Petite Lubie lui fit rapidement oublier les paroles hargneuses de l'Ombre et elle s'approcha avec engouement. Ses prunelles ― immenses prunelles prenant toute la place sur son visage aux traits délicats ― forgées dans l'Ambre véhément glissèrent sur l’acariâtre féline.

« Que faites-vous en dehors de votre Territoire ? En supposant que vous n'êtes pas simplement venue étaler votre mauvaise humeur à qui va là, que fuyez-vous ? »

Bie s'assoie. En dehors du sarcasme évident de sa remarque, Bie s'interrogeait réellement sur ce qui avait bien pu pousser l'Ombre à s'éloigner de ses camarades. N'était-ce pas folie pour une féline clanique que de quitter la sécurité de son Clan ?

© gotheim

_________________




Nuage de la Lubie:
 


Litanie Fauve:
 


Cadeaux  I love you :
 
avatar
Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1585
Féminin
Puf : Apana
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage de la Lubie (o) ; Litanie Fauve (v)
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil 2017 - 17:58

destins entrecroisés

• • • • •

DAME ALLÉGORIE ♦ « Que faites-vous en dehors de votre Territoire ? En supposant que vous n'êtes pas simplement venue étaler votre mauvaise humeur à qui va là, que fuyez-vous ? »

Alors comme ça, le gamin était une gamine. Et quelle gamine, lui diriez-vous ! Elle venait carrément de rire au museau de la Dame, étalant son grand vocabulaire dans la plus grande des sérénités. Dame Allégorie, très observatrice, savait voir la beauté en toute chose, sans rien dire. Et il y avait beaucoup de beauté dans cette petite chatte, aussi bien physiquement qu'intellectuellement.
Dommage que je n'aime pas les enfants.

« Mais dis-moi donc petite, trouves-tu aimable de poser des questions de ce genre à une guerrière, de plus une guerrière Ombreuse ? C'est tout de même assez indiscret. Et pour ta gouverne, je ne fuis rien du tout. Je pourchasse quelque chose. Quelque chose que tu viens de m'ôter. »

La Dame espéra que la petite comprendrait l'allusion qu'elle venait de faire. Le calme qu'elle recherchait lui avait filé entre les griffes. Mais bon, elle aurait pu mal tomber. Ce n'était qu'une chatonne tricolore. Elles se ressemblaient un peu, toutes les deux. Mise à part la couleur des yeux et la longueur de leur fourrure, elles étaient presque identiques. En tout cas, ce n'était pas à elle-même qu'elle ressemblait le plus. C'était amusant, la Dame croyait voir...
C'est là que ça la frappa.

« Petite, tu ressembles comme deux gouttes d'eau à quelqu'un que je connais... »
...ssais. Quelqu'un que tu connaissais.

Cette petite chatte portait les traits exacts de Nitescence Reptilienne, une chatte de son Clan. Elles s'appréciaient toutes les deux. Mais ça, c'était avant que la chatte décède. Était-elle au moins au courant ?


avatar
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 773
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil 2017 - 13:14
destins entrecroisés.
La petite tricolore fit la moue. La réponse de l'Ombre n'était ni une réponse de savant, ni une réponse de poète. Elle semblait lui reprocher quelque chose, c'était pourtant elle qui l'avait interpellée, troublant de surcroît sa réflexion. Qui des deux avait ôtée quelque chose à l'autre ? Cela restait encore à préciser.

L'Ombre la dévisagea un long moment. Bie remua les oreilles et se dandina lentement, être reluquée de cette manière la mettait quelque peu mal à l'aise. Ne comptant pas répondre aux dernières paroles de l'Ombreuse, Bie attendit patiemment que celle-ci s'affranchisse de ce qui, visiblement, lui brûlait les lèvres : « Petite, tu ressembles comme deux gouttes d'eau à quelqu'un que je connais... ». La tricolore se redressa, plus attentive qu'auparavant. De sa mère ne lui restait en mémoire que quelques fragments de souvenirs. Des moments isolés, des images floues et parfois, quand elle s'endormait roulée en boule au creux d'un arbre, l'écho d'une voix douce et rassurante qui lui donnait envie de pleurer. Depuis que Petite Lubie vivait avec Orion, il lui avait maintes fois raconté dans quelles conditions il l'avait découverte, cédant à ses demandes incessantes. Ce récit avait néanmoins évolué au fil des jours, jusqu'à ce qu'Orion devienne une sorte de héro pour la petite tricolore. Bie se doutait que cette version épique s'éloignait de la vérité, ce pourquoi elle songeait un peu plus chaque jour à rejoindre les rangs du clan de sa feue mère afin d'en découvrir plus à propos d'elle et de son assassin.

« Je m'appelle Petite Lubie, je tiens ce nom de feue mère. Papy me répète souvent combien je lui rappelle mère, si ce n'est mes yeux qui se rapprochent plus du feu ardent que de la glace dirimante... » La petite tricolore fit une pause, comme plongée dans un Monde dont elle seule a le secret, et reprit quelques instants plus tard, avide de savoir : « Avez-vous connue mère ? Était-elle une Guerrière respectée ? »

Bie espérait profondément que l'Ombreuse qui se tenait devant elle saurait lui répondre, et l'on pouvait lire en elle, comme dans un livre ouvert, combien elle admirait sa mère et combien elle lui manquait.

© gotheim

_________________




Nuage de la Lubie:
 


Litanie Fauve:
 


Cadeaux  I love you :
 
avatar
Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1585
Féminin
Puf : Apana
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage de la Lubie (o) ; Litanie Fauve (v)
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Juil 2017 - 13:30

destins entrecroisés

• • • • •

DAME ALLÉGORIE ♦ À l'annonce de ce qu'elle avait en tête, la Dame attira l'attention de la chatonne. Alors comme ça, la petite était au courant de sa ressemblance avec quelqu'un. La Dame sentait qu'elle n'était pas loin d'avoir la réponse à sa question.

« Je m'appelle Petite Lubie, je tiens ce nom de feue mère. Papy me répète souvent combien je lui rappelle mère, si ce n'est mes yeux qui se rapprochent plus du feu ardent que de la glace dirimante... »

La guerrière tricolore ne s'était pas méprise. Petite Lubie - ainsi était son nom - était bel et bien au courant du décès de sa mère. En savait-elle plus que Dame Allégorie quant aux causes de sa mort ?

« Avez-vous connu mère ? Était-elle une guerrière respectée ? »

La femelle coula un regard à la petite. Que lui dire d'autre que la vérité ? Rien ne servait de lui mentir. Elle semblait bien assez mature pour comprendre les grandes choses de la vie.

« J'ai bien connu Nitescence Reptilienne, en effet. C'était une bonne amie. Et oui, tu n'as pas à t'en faire. Ta maman était respectée du Clan. »

Sur ces mots, elle s'assit et mit de côté toute animosité. Il lui semblait qu'elle pouvait parler à l'enfant comme à une adulte. Ce n'était donc pas un problème si elles restaient ensembles quelques instants de plus.


avatar
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 773
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil 2017 - 21:59
destins entrecroisés.
La guerrière semblait considérer Bie différemment, elle lui adressait un regard nouveau que préférait la petite tricolore. Elle n'appréciait pas qu'on lui parle comme à une enfant, la vie de solitaire qu'elle avait vécu l'avait fait grandir avant l'heure, et elle ne saisissait désormais que trop bien les non-dits derrière les paroles naïves et mielleuses qu'on adressait aux chatons.

« J'ai bien connu Nitescence Reptilienne, en effet. C'était une bonne amie. Et oui, tu n'as pas à t'en faire. Ta maman était respectée du Clan. »

Petite Lubie avait toujours croqué la vie à pleines dents, cependant depuis quelques lunes, plus précisément celles qui suivirent le décès de sa mère, elle passait plus de temps seule, s'allongeait sur une branche pour se perdre dans ses pensées ou partait pour des randonnées solitaires dont elle ne revenait qu'à la nuit tombée, sécrète et silencieuse.
Elle était loin d'avoir sombré dans un état de morosité continuelle, sa joie de vivre demeurait communicative et elle était chaque jour plus audacieuse que le précédent. Seulement il y avait autre chose qui l’animait, elle ressentait un besoin tout nouveau qui lui donnait à réfléchir.

« Sans vous offenser, elle ne m'a jamais parlé de vous, quel est votre nom ? Bie laissa son regard couler en direction des Terres de l'Ombre. A vrai dire, mère n'a jamais vraiment évoquée sa vie au sein du clan, je crois que cela lui rappelait trop de souvenirs. Et je crois qu'elle ne l'a jamais vraiment quitté, dans le fond, et qu'elle a laissé son cœur et son âme là-bas, avec les siens. »

C'était ça. Bie sentait qu'elle devait marcher dans les pas de sa mère en rejoignant le Clan de l'Ombre. Elle était persuadée qu'en devenant une guerrière respectée, si ce n'était plus, elle rendrait sa mère fière d'elle, là-haut. Elle sentait que c'était tout ce que sa mère avait toujours voulu : retourner auprès des siens. Et si le Clan de l'Ombre était la famille de sa feue mère, alors Bie n'omettait aucun doute qu'il serait aussi la sienne. Un jour, elle réaliserait le souhait mortuaire de sa mère. Elle en était désormais convaincue.

© gotheim

_________________




Nuage de la Lubie:
 


Litanie Fauve:
 


Cadeaux  I love you :
 
avatar
Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1585
Féminin
Puf : Apana
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage de la Lubie (o) ; Litanie Fauve (v)
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Juil 2017 - 22:11

destins entrecroisés

• • • • •

DAME ALLÉGORIE ♦ Cette enfant semblait avoir vécu bien trop de mauvaises choses pour son jeune âge. Elle semblait avoir grandi bien avant l'heure, et avoir compris les mauvaises choses de la vie plus rapidement qu'aucun autre chat. Le décès de sa mère avait dû lui faire beaucoup de mal.
Comme toi un peu après son âge.

Sa conscience la surprenait parfois. Comme si c'était un élément indépendant de son âme, oui rappelant les bonnes et les mauvaises choses du quotidien. Appuyant des propos là où ça fait mal, aussi quelques fois.

« Sans vous offenser, elle ne m'a jamais parlé de vous, quel est votre nom ? À vrai dire, mère n'a jamais vraiment évoqué sa vie au sein du clan, je crois que cela lui rappelait trop de souvenirs. Et je crois qu'elle ne l'a jamais vraiment quitté, dans le fond, et qu'elle a laissé son cœur et son âme là-bas, avec les siens. »

La femelle tricolore considéra la chatonne. Avec un peu de recul, elle s'en rendait compte désormais : elles se ressemblaient beaucoup. Seuls leurs yeux les différenciaient. Sinon, on aurait pu les croire de la même famille.

« Je suis Dame Allégorie. Ta maman n'était pas très bavarde, c'est normal que tu ne connaisses pas grand chose de son ancienne vie. »

Son ancienne vie. C'était assez ironique d'en parler comme si elle était en train d'en construire une nouvelle. L'amie de la Dame était bel et bien décédée. Jusqu'aujourd'hui, ces souvenirs n'avait pas refais surface dans son esprit, mais cette petite, avec ses grandes paroles et son visage, les avaient fait jaillir du plus profond de son âme.
avatar
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 773
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Aoû 2017 - 1:59
destins entrecroisés.
Tout parle à qui sait lire, voir, et écouter. La façon qu'avait la Guerrière de se tenir, le regard qu'elle adressait à Bie, l'intonation dans sa voix, ses gestes, aussi anodins étaient-ils, étaient autant de renseignements sur elle. Même le rythme de sa respiration en disait long sur elle. C'était ainsi que Petite Lubie avait aisément compris combien l'Ombre se retrouvait en elle. Elle se doutait que leurs physiques similaires devaient l'y aider, mais la petite tricolore pressentait que cela venait de quelque chose de bien plus profond. La chasseuse avait surement du perdre un être cher dans son enfance.
Il était déconcertant de voir combien Lubie pouvait en apprendre sur vous en seulement quelques minutes de conversation et d'observation. C'était quelque chose qu'elle avait développé avec le temps, mais elle avait toujours eu ce don de pouvoir lire en chaque être, même les plus impénétrables.

« Je suis Dame Allégorie. Ta maman n'était pas très bavarde, c'est normal que tu ne connaisses pas grand chose de son ancienne vie. »

Un sourire lumineux enjoliva le visage doucereux de l'enfant. Si la parole était d'argent, le silence était certainement d'or. Et ça n'étonnait guère notre tricolore d'apprendre que sa mère n'avait pas pour habitude d'user sa salive pour de simples commodités. Après tout, elle lui avait démontré de nombreuses fois que le silence était souvent bien plus éloquent que la parole. C'était ainsi que Bie croyait à la grande richesse du silence et aux bienfaits de certaines paroles, le tout était question de moment. La petite était persuadée qu'il y avait des moments pour parler et d'autres pour se taire et écouter, ce fut d'ailleurs pour cela qu'elle décida de ne pas répondre à son aînée. Elle hocha simplement la tête et détourna ses grandes prunelles expressives de la Dame afin de les poser sur les pins qui trônaient fièrement au loin.

« L'avez-vous veillée ? »

Une simple question, dénuée de tout reproche, de toute animosité, et emplie de singularité. Bie c'était longtemps demandé si les anciens camarades de sa feue mère avaient retrouvé sa dépouille et s'ils avaient pu lui donner des funérailles dignes de ce nom. Cela pouvait paraître indélicat, mais rien n'était tabou avec la petite solitaire, tant que l'on s'employait à considérer le sujet avec le respect nécessaire qui lui était dû.

© gotheim

_________________




Nuage de la Lubie:
 


Litanie Fauve:
 


Cadeaux  I love you :
 
avatar
Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1585
Féminin
Puf : Apana
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage de la Lubie (o) ; Litanie Fauve (v)
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Ven 4 Aoû 2017 - 12:34

destins entrecroisés

• • • • •

DAME ALLÉGORIE ♦ La belle tricolore regarda la jeune solitaire. Une lueur brillait dans ses yeux, elle semblait fière de quelque chose. Qu'est-ce qui avait bien pu la rendre si rayonnante après que la Dame ne se soit que simplement présentée ? Cela l'importait peu,
au final. Et puis, elles étaient dans une discussion assez particulière, où chaque terrain était compliqué à emprunter. La mort de sa mère semblait être devenue une habitude pour la petite, un quotidien qu'elle avait été contrainte d'adopter. C'était triste de voir qu'une si jeune chatte avait déjà tout perdu,
et qu'elle devait vivre de ses propres moyens, dans la nature, seule. Mais la prénommée Petite Lubie ne semblait pas être du genre à vouloir se voir plainte. Alors la Dame ne pipa mot.

« L'avez-vous veillée ?[/[b] », lança t-elle en fixant les grands conifères avoisinants.

Aucune agressivité ne ressortait de la voix frêle avec laquelle la petite avait posé cette question.
Elle semblait simplement curieuse. La belle guerrière fouilla dans ses souvenirs, tentant de se rappeler en détails la nuit où elle s'était allongée sur le corps froid de son amie, le museau dans sa fourrure tricolore, silhouette sans vie ni chaleur. En les regardant de loin, on aurait pu penser que c'étaient toutes les deux la même chatte, qu'il restait encore une part de vie dans un coin du corps tricolore.
Des jumelles, se ressemblant comme deux gouttes d'eau, mais ayant désormais une différence majeure : l'une vivait, l'autre plus.

« [b]Oui, Petite Lubie. J'ai veillé ta maman. Elle comptait beaucoup pour moi.
»

Un voile de tristesse assombrit le regard azur de la femelle. Son amie lui manquait, maintenant qu'elle en parlait de nouveau. Désormais, la Dame était plus âgée que Nitescence, alors qu'elle étaient pratiquement nées en même temps, ayant grandi ensembles. Ses moustaches vibrèrent :
il fallait qu'elle se ressaisisse. Elle avait devant elle une chatonne qui avait perdu sa maman,
et c'était elle qui se lamentait !

Le souvenir de la sienne la frappa soudain : Douce Pluie, magnifique chatte calico elle aussi, avait perdu la vie alors que la Dame était âgée du même âge que la petite. C'était presque amusant de voir à quel point leurs destins étaient identiques : deux chatonnes, pleurant la mort d'une mère leur ressemblant comme deux gouttes d'eau. Car oui, même la couleur de leur pelage les rapprochait. Qu'est-ce qu'avait bien pu penser le Clan des Étoiles vis à vis de cela ?

Elle chassa sa tristesse d'un battement de queue, fendant l'air avec nervosité. Elle se concentra de nouveau sur le petit être se trouvant devant elle.

« Que fais-tu toute seule, dans la nature ? Pourquoi n'as-tu pas tenté de rejoindre un des Clans ? »

Elle allait préciser que cela pouvait être dangereux pour une chatte de son âge, mais la Dame s'abstint.
Peut-être cela la vexerait. Alors elle roula sa queue autour de ses pattes et attendit calmement la réponse.

avatar
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 773
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)
Contenu sponsorisé
|MS17| destins entrecroisés » papanouille
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: