Les Duels d'Octobre sont ouverts pour les membres de la Horde! N'hésitez pas à vous inscrire ici!

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 Water solves everything || Oiseau Chanteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pétale d'Asphodèleavatar
Guérisseur du Clan du Tonnerre
Guérisseur du Clan du Tonnerre
Date d’inscription : 28/06/2016
Messages : 482
Féminin
Puf : Mew et Gliss' by Gin / PUFs by Stone : Reg, Rosalie, la Vache; Milka...
Âge : 15
Multi-comptes : Eau Vive (Ancienne Rivière, 90 lunes) - Nuage de Réglisse (Apprenti du Tonnerre; 15 lunes)

MessageSujet: Water solves everything || Oiseau Chanteur   Ven 30 Juin - 23:43


Time passes, bones gets older, but water solves everything.
Ft. Oiseau Chanteur

Water solves everything.



Eau Vive ne riait pas, ce matin-là. C'était un de ces matins horribles, où les oiseaux chantaient et où le soleil réchauffait la rivière tandis que l'ancienne était plaquée au sol de sa tanière, comme retenue par une force invisible. Le poids de la forêt toute entière semblait en ce moment peser sur ses os, l'entravant de tout mouvement et la faisant souffrir le martyr. C'était durant ces moments-là, ces crises, que Eau Vive se rappelait qu'elle était devenu vieille. Toute sa vie elle avait joué aux aventurières, ne prêtant guère attention à sa sécurité et étant trop occupée à remplir son devoir de guerrière pour se soucier de quelques os brisés; elle en payait maintenant le prix. Et le temps, le temps qui avait filé si vite toute sa vie durant, semblait en cette instant s'étendre et se distordre, perpétuant sa souffrance pour une petite éternité.
Elle avait vaguement eu conscience d'un de ses camarades de tanière sortant du refuge des anciens après lui avoir murmuré quelques paroles incompréhensibles. Il allait très certainement chercher de l'aide auprès du guérisseur du Clan de la Rivière. Par habitude, Eau Vive se serait plainte qu'il ne fallait pas déranger les soigneurs pour ses vieux os, et que la crise passerait bien vite. Aujourd'hui, pourtant, elle devait bien avouer qu'elle ne pouvait refuser un peu d'aide : la douleur lui ferait presque perdre la tête.

Tout était calme dans la tanière des anciens. Certains dormaient encore, les autres étaient sortis. Et, globalement, il n'y avait que peu d'anciens dans le Clan. Eau Vive, allongée dans son lit de mousse, pouvait donc vaguement entendre les bruits provenant du camp au-dehors malgré la mal qui lui rongeait les articulations. Des apprentis rieurs se préparaient à aller chasser. Des guerriers discutaient avec vivacité de leur envie de récupérer les Rochers du Soleil à ces scélérats du Clan du Tonnerre à l'approche de la belle saison. Une journée normale, en somme. Le Clan de la Rivière se portait bien sans l'ancienne. Le monde continuait de tourner, apportant à la douleur d'Eau Vive un pincement de nostalgie.
Les yeux perdus dans le vague, elle fixait l'entrée de la tanière, tentant d'apercevoir quelques événements susceptibles de la distraire de sa douleur. Cependant, le pelage sombre d'un grand guerrier obstrua bientôt la vue de l'ancienne, qui croassa de soulagement en reconnaissant le félin.

"Oiseau Chanteur... Je suis contente que tu sois là."

En parlant, l'ancienne se rendit compte qu'elle avait très soif. Cependant, elle n'avait toujours pas la possibilité de se déplacer, ses membres la faisant trop souffrir. C'était pourquoi la venue d'Oiseau Chanteur était de bon augure : le bon matou ne manquait jamais d'aider dans les tâches du guérisseur, et savait se montrer très patient avec l'ancienne grincheuse que devenait Eau Vive lorsqu'elle se sentait mal. Elle attendit donc qu'il s'approche pour révéler ce qu'il lui avait apporter et, avec un peu de chance, un flot de belles paroles.


_________________
-NUAGE DE RÉGLISSE - EAU VIVE - PÉTALE D’ASPHODÈLE-


Grey :wo:

Mes cocos Hearty:
 

Merci pour vos cadeaux, je n'ai pas la place de les afficher mais je les garde précieusement Hearty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Chanteuravatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 17/06/2017
Messages : 21
Masculin
Puf : Pipine/Duky
Âge : 22
Multi-comptes : Griffe d'Épine (Vent) • Vision de l'Empereur (Rivière)

MessageSujet: Re: Water solves everything || Oiseau Chanteur   Sam 1 Juil - 2:53



Water solves everything.


La sécheresse s'était installé depuis quelques temps. L'astre solaire dardait de ses rayons fulgurant comme une arme fatale. Une chaleur à la fois épanouissante et meurtrière. Au bord de l'eau, Oiseau Chanteur, allongé sur une pierre à moitié engloutit par l'onde revigorante, agissant comme un pansement pour les félins à la fourrure dense, épousait l'état indomptable de la rivière. Sa patte antérieure se balança sans but, doucement, en forma des spirales régulières à la surface. Si ses yeux fixèrent un point neutre, il put entendre des perturbations sonores autour de lui. Un groupe de novice pataugeaient dans l'eau en s'envoyant des murs d'eau d'un seul geste de balancier. Vision de l'Empereur répétait ses enchaînements avec un autre guerrier tandis qu'un groupe de reine arborant la fin de carrière discutaient en aval de la rivière. Oiseau Chanteur déclina son regard en direction du rouquin. La plupart des membres du Clan de la Rivière s'accordait une pause dans le sillon le plus bénéfique qui soit lors de ses sempiternelles journée de canicule. Son camarade marginal, quant à lui, voyait une opportunité de s'entraîner davantage. L'envie de se joindre de nouveau au duo s'estompa. Le matou haut sur patte avait déjà usé son énergie à combiner ses forces à celles des deux autres. Toutefois, commenter silencieusement les attaques aquatiques du plus grand en s'ajustant sur ses connaissances ne consistait pas à une perte de temps. Depuis son poste, il pouvait toujours espionner Vision de l'Empereur en ne cessant d'admirer ses techniques si magistrales qu'elles en devaient un mirage.

Lorsque le petit matou émergea de l'onde, le torse bondé, en faisant voler ses poils roux dans roulement d'épaule. Oiseau Chanteur garda ses émeraudes libidineuses fixées sur le rouquin. Des gouttelettes translucides se déployèrent en arc de cercle autour du matou pour se déposer doucettement contre le sol, telle la rosée du matin, fraîche et invulnérable. Lorsque ce dernier quitta son champ de vision, il perdit sa seule source de distraction. La queue en panache, le guerrier se redressa et nagea placidement jusqu'à la berge où il se hissa d'un mouvement souple. Sans un regard en arrière, il emprunta un itinéraire précis.

Le soleil était déjà haut dans la carte du ciel, floutant les contours que les rayons invisibles peignaient, lorsque la princesse valsa entre les tiges de roseaux pour rejoindre l'une des entrées principales du camp. En jetant un œil en direction du tas de gibier répartie en deux tas inégaux, son sang ne fit qu'un tour. Dans un geste fluide, Oiseau Chanteur s'assit puis tria les proies. Dans l'un des amas, il plaça les poissons de tout genre, tandis que l'autre, il déposa les rongeurs, les oiseaux ainsi que l'unique lièvre dont les effluves singulières lui frisa agréablement les moustaches. Pourtant, après un rangement aussi efficace que perfectionniste, Oiseau Chanteur choisit plutôt une carpe, boudant les deux écureuils dodues. Pas question de m'alimenter comme ses lamentables chasseurs du Clan du Tonnerre. Aaaah même pas en rêve ! Plus qu'une question d'éthique et d'honneur, il en valait de sa réputation.

Se pourléchant les babines, quelques morceaux de son repas s'harponnèrent sur ses vibrisses. Les délogeant d'un vif coup de patte, Oiseau Chanteur se dirigea dans la tanière du guérisseur, offrant bénévolement son aide. Sa venue fut presque comme une bénédiction. Rapidement, on lui confia des tâches de rangement qu'il accomplit avec satisfaction. Les herbes étaient toutes triées par propriété et il n'en était pas peu fier. Alors qu'il joint des boules de mousses en cercle homogène imbibées d'eau fraîche pour hydrater ses camarades, un ancien fit interruption dans la tanière, les yeux ternit par l'inquiétude. Aussitôt, le guerrier à la robe ébène déroula ses muscles et écouta une description des symptômes, un peu floue à son goût.

La glorieuse princesse amassa un traitement et suivi, le pas, aérien son camarade soucieux. Bien qu'il posa une queue bienveillante sur son épaule, Oiseau Chanteur ne laisserait pas ses sentiments transparaître. Sa fourrure se découpa à peine au seuil de la tanière qu'une voix chevrotante s'élança jovialement :

- "Oiseau Chanteur... Je suis contente que tu sois là."

Congédiant son vieux camarade en l'aidant à s'allonger dans son nid, le guerrier pivotant ensuite dans sa direction et afficha un sourire radieux. Frottant son front contre celui d'Eau Vive pour la saluer, le matou déploya ses remèdes devant elle, puis commença à analyser méticuleusement son corps. Tout en développant ses fouilles, éternel être bavard, il gazouilla :

- Ca va, tu n'as pas trop chaud ? Je peux te proposer à boire si tu veux.

À mesure qu'il examinait sa camarade, ses yeux de fouine sondèrent promptement l'antre des anciens qui ressemblait davantage en un vestige abandonné qu'en un lieu habitable, la princesse éleva la voix et critiqua de son accent aigu :

- C'est quand même un monde ça ! J'ai vu des novices se baigner dans la rivière mais il n'y en a pas un qui a daigné nettoyer tout ce chantier ! Ca m'ex-cé-de ! Ah ça, pour fuir les responsabilités, il y a du monde !

Le terrain était sec, des morceaux de proies de la veille traînaient encore près des nids qui pire, n'étaient pas fait. Oiseau Chanteur allait devoir se cogner tout le nettoyage. D'autant plus que des effluves putrides emplissaient l'environnement à cause de la chair avariée. L'odeur se multipliant avec la canicule. Sans compter que les frondaisons de la tanière qui ne lui semblait pas solides. Tant qu'il ferait chaud, les branchages tiendraient encore, mais, comme calciné par les rayons meurtriers, les morceaux de bois pourraient s'effriter et se heurter aux félins, voir pire, prendre feu. Alors que se passerait-il si des intempéries venaient brusquer ce paisible quotidien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétale d'Asphodèleavatar
Guérisseur du Clan du Tonnerre
Guérisseur du Clan du Tonnerre
Date d’inscription : 28/06/2016
Messages : 482
Féminin
Puf : Mew et Gliss' by Gin / PUFs by Stone : Reg, Rosalie, la Vache; Milka...
Âge : 15
Multi-comptes : Eau Vive (Ancienne Rivière, 90 lunes) - Nuage de Réglisse (Apprenti du Tonnerre; 15 lunes)

MessageSujet: Re: Water solves everything || Oiseau Chanteur   Dim 2 Juil - 14:55


Time passes, bones gets older, but water solves everything.  
Ft. Oiseau Chanteur

Water solves everything.

 
 

La matou noir s'approcha de l'ancienne et la salua d'une caresse sur le front. Elle se concentra un instant sur la vision du guerrier, détournant son attention de la douleur. Oiseau Conteur était, si l'on pouvait le dire, un drôle d'oiseau. Maternel, maniaque et maniéré, le grand matou ressemblerait presque à une reine trop inquiète de la santé et de l'espace de vie de ses chatons, leur courant après pour ranger derrière eux leur bêtises et prenant bien soin à ce qu'aucune petite écharde ne se dresse sur leur chemin. D'ailleurs, en y réfléchissant bien, Eau Vive se disait que Oiseau Chanteur maternait bel et bien les membres du Clan de la Rivière. Peut-être même un peu trop; combien de fois l'avait-elle surpris en train de trier les proies du tas de gibier en de petits monticules distincts de rongeurs et de poissons ! En voyant ainsi le matou se démener, elle avait presque honte. Depuis sa naissance jusqu'en ce jour, la vieille minette avait toujours eu un comportement diamétralement opposé ! En tous cas, elle était pour l'instant bien heureuse de l'attention que le guerrier lui portait pour venir alléger son mal.
Oiseau Chanteur inspecta délicatement les vieilles articulations de l'ancienne, en silence. Cependant, le silence ne durait jamais bien longtemps quand les deux félins étaient dans les parages, et le mâle le brisa enfin de sa jolie voix chantante.

"Ça va, tu n'as pas trop chaud ? Demanda-t-il. Je peux te proposer à boire si tu veux."

La gorge de Eau Vive manifesta son intérêt pour cette proposition par de petits picotements pressants. Cependant, l'ancienne n'avait aucune envie qu'on lui "propose de l'eau". Cela signifiait devoir boire quelques pauvres gorgées tirées d'une boule de mousse, et la sensation râpeuse du végétal contre sa langue était loin d'être agréable. De plus , l'eau y gagnait un goût de chlorophylle ignoble, qui donnait à la chatte tigrée la vive impression de croquer dans un arbre du territoire du Tonnerre. Non, pour boire, elle pourrait bien attendre que la magie des nombreuses plantes curatives amenées par Oiseau Chanteur opère.

"Merci, mais ça va bien, mentit-elle d'une voix râpeuse qui suggérait pourtant le contraire. Pour ce qui est de mes articulations, par contre... mon état me rappelle la fois ou je suis tombée depuis les gorge jusque dans la rivière."

Elle aurait voulu rire à ce trait d'humour, mais finalement, cela était bien trop proche de la vérité pour être drôle. Son camarade acquiesça tout en continuant de sonder son pelage grisonnant. De temps à autre l'ancienne l'apercevait lancer des regards courroucés autour de lui, fusillant les nids défaits des anciens et les restes de repas de la veille. Elle se demandait bien à quel moment son petit oiseau allait se mettre à piailler lorsqu'il explosa soudain :

"C'est quand même un monde ça ! J'ai vu des novices se baigner dans la rivière mais il n'y en a pas un qui a daigné nettoyer tout ce chantier ! Ca m'ex-cé-de ! Ah ça, pour fuir les responsabilités, il y a du monde !"

Eau Vive remua les moustaches face aux remarques hautes-perchées du guerrier. Quand il était question de la propreté du camp, on ne riait pas avec Oiseau Chanteur. A tout les coups, le félin avait déjà organisé un grand plan ménage pour vider la tanière des anciens de toutes ces immondices.


"Ne soit pas trop dur avec les apprentis, fit remarquer Eau Vive. Ils ont bien raison de profiter, pour une fois, de la températures estivale. Elle soupira. Ce sont plutôt de mes camarades dont j'ai honte. Nous sommes peut-être vieux, mais pas assez pour nous dispenser de nettoyer notre propre lieu de vie. Je m'en occuperais... une vague de douleur lui traversa le dos... Une fois que j'irais mieux, acheva-t-elle dans un souffle."

Elle avait hâte que son Oiseau finissent enfin son inspection et qu'il lui propose de ses remèdes. Ces maux ne pouvaient plus durer ! L'ancienne avait bien trop besoin de se dégourdir les pattes et de s'abreuver près de sa rivière bien-aimée.


_________________
-NUAGE DE RÉGLISSE - EAU VIVE - PÉTALE D’ASPHODÈLE-


Grey :wo:

Mes cocos Hearty:
 

Merci pour vos cadeaux, je n'ai pas la place de les afficher mais je les garde précieusement Hearty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oiseau Chanteuravatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 17/06/2017
Messages : 21
Masculin
Puf : Pipine/Duky
Âge : 22
Multi-comptes : Griffe d'Épine (Vent) • Vision de l'Empereur (Rivière)

MessageSujet: Re: Water solves everything || Oiseau Chanteur   Sam 8 Juil - 0:02



Water solves everything.



Doucettement, Oiseau Chanteur posa son balancier sur le front de sa camarade afin d'évaluer sa température corporelle. Dans un même mouvement, il effleura sa truffe qui était aussi aride que le sol. Son état était critique. Le guerrier à la robe de jais n'aimait pas se plaindre, cependant, son courroux ne s'estomperait pas tant qu'il sera face à une injustice pareille. Eau Vive était une ancienne précieuse. Éparpillant sa bonne humeur comme un souffle de bienfaisance, son sourire contagieux avait le pouvoir de guérir les maux les plus sibyllins. Mais la minette apportait bien plus que sa présence lumineuse. La connaissance. Une source inépuisable qui transportait sa vague de génération en génération. Alors pourquoi ses mêmes enfants ne pouvaient pas démontrer une once de reconnaissance envers le tronc du Clan ? En coulant un regard à travers les tiges de roseaux qui demeurèrent stoïque, Oiseau Chanteur adressa une prière silencieuse au Clan des Étoiles, demandant à ce que les jeunes culpabilisent et se rachète. Au moins dans le but de servir leur tribu. Après, tout, ne l'avaient-ils pas promis le jour de leur investiture ?

La voix sèche d'Eau Vive attira de nouveau son attention. Les oreilles penchées vers l'avant, il ressentit une pointe d'appréhension qui lui électrisa la poitrine lorsqu'elle miaula :

"Merci, mais ça va bien. Pour ce qui est de mes articulations, par contre... mon état me rappelle la fois ou je suis tombée depuis les gorge jusque dans la rivière."  

Oiseau Chanteur accéléra l'allure lorsque la vieille femelle appuya sur un point sensible. À force de gazouiller de branche en branche, l'oiseau haut perché se perdait dans ses discussions harmonieuses et n'agitait pas ses ailes. Sa longue queue effilée plongea vers les flancs de sa camarade puis, parcourut les zones importantes de son squelette. Reniflant une région centrée sur sa hanche, le pseudo guérisseur se concentra, proche de son objectif. Aussitôt, il écarta ses poils rendus âpres par le cycle du temps, pour façonné un petit creux semblable à un nid de mésange.

"Ne soit pas trop dur avec les apprentis.

Le corrigea Eau Vive, tandis qu'il examinait sans un mot. Ressemblant ses idées, les liant les unes aux autres pour concocter une potion qui rétablira sa douce amie, Oiseau Chanteur opta pour les racines de consoudes. S'approchant de son paquet, il sélectionna, de son œil avisé, les plants les plus aptes à l'efficacité. Piochant ensuite des fragments de séneçons jacobées, le grand matou scindant en deux parts distinctes la fleur de la tige. Concentré sur sa mixture, il prêta néanmoins une attention particulière au soupir de sa camarade.

Ils ont bien raison de profiter, pour une fois, de la température estivale. Ce sont plutôt de mes camarades dont j'ai honte. Nous sommes peut-être vieux, mais pas assez pour nous dispenser de nettoyer notre propre lieu de vie. Je m'en occuperais...

Grimaça t-elle, ses muscles tremblants sous son poids.

Une fois que j'irais mieux."

Se précipitant dans sa direction, Oiseau Chanteur lui barra la route du bout du museau et la força à s'allonger dans son nid, les pattes couvertes de pétales jaunes. Le regard coulant sous les affres, il se redressa dans un geste élégant à mesure que l'une de ses pattes antérieures quittait l'épaule d'Eau Vive.

- Non, hors-de-question ! Ce n'est pas à toi de t'en occuper. Reste tranquille, s'il te plait.

S'égosilla t-il de son petit gésier pour sermonner son aînée, un visage sévère accompagnant son chant. Les traits creusés par le souci, il pivota et récupéra son mélange. Du coup des griffes, Oiseau Chanteur désigna un joli petit paquet de pétales uniformes et le lui présenta afin qu'elle les mange. Le reste serait étalé en suc directement dans la peau. Donnant ses instructions, le haut perché lui conseilla d'avaler sans mâcher à cause des douleurs au foie qu'elles risquent de provoquer. Tandis qu'il contourna sa petite mamie, il scella les racines autour des articulations, ouvrant le museau pour miauler :

- Bon écoute, je sais que ce n'est pas facile pour toi et tu ne voudras certainement pas boire comme un... excuse moi du terme, mais une de ses vermines du Clan du Tonnerre. C'est une offense pour un guerrier du Clan de la Rivière. Alors... Je vais t'amener boire à la source même. Tu pourras t'appuyer sur moi si besoin. De plus, nager soulagera tes articulations.

Offrant son cou en se pliant légèrement, l'une de ses pupilles toisa les détritus. Oiseau Chanteur fit mentalement le serment de nettoyer la tanière dés son retour. L'action la plus importante résidait, actuellement, en la santé de son ancienne favorite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Water solves everything || Oiseau Chanteur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Water solves everything || Oiseau Chanteur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un oiseau qui chante....
» Un chanteur de poids à redécouvrir
» L'oiseau messager
» Shark in the water
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de la Rivière :: Territoire :: Berge-
Sauter vers: