Les Duels d'Octobre sont ouverts pour les membres de la Horde! N'hésitez pas à vous inscrire ici!

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteuse de l'Aubeavatar
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Date d’inscription : 08/03/2015
Messages : 1159
Féminin
Puf : Night, Nighty ou Vina :3
Âge : 13
Multi-comptes : Lune Blanche guerrière O (morte) || Kaï Bêta H || Aurore Australe, guerrière R || Conteuse de l'Aube, guerrière O || Petit Soleil, chaton T || Petit Flamant, chaton, V || Guimauve, chaton, S || BIENTOT : Petite Odyssée, chatonne, R || Morphée, bêta, H

MessageSujet: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Mar 20 Juin 2017 - 22:06



Deux solitaires, deux riverains.


« Feat Watiti »
Aurore Australe x Chute d'Eau



La lumière passait difficilement à travers les feuilles, le soleil n'étant plus du tout à son zénith. Il faisait encore jour, mais le ciel commençait déjà à se teinter d'orange. On voyait sans peine les rayons du soleil frappant les nuages en faisant ressortir leur contour maintenant lumineux. Et alors que le soir arrivait, Aurore Australe, elle, faisant les cent-pas. Elle se sentait coupable de n'avoir rien fait de la journée. La veille, elle avait participé à la patrouille nocturne, et ce matin, elle s'était réveillée trop tard pour intégrer une patrouille. Elle était donc rester dans le camp à s'occuper des chatons avec les reines, ne trouvant rien de mieux à faire. Elle était encore fatigué, mais cette journée n'ayant été que très peu rempli, la femelle débordait à présent d'énergie. _Et si j'allais pêcher avant que le soleil se couche ?_ Aussitôt, elle fouilla le camp du regard. La plupart des chats dînaient en partageant leur repas. Les chatons, ayant déjà joué la matinée, se reposaient au soleil avec leur mère. Les apprentis se lançaient des defis pour savoir qui était le plus courageux. Aurore Australe passa juste à coté de Chute d'Eau. Ce grand mâle roux était intriguant. Il dépassait d'une bonne tête la femelle et portait une longue cicatrice qui attirait l'oeil des plus curieux. En parlant de curieux... Car ce fut cette même curiosité s'éveillant chez Aurore Australe qui décida de lui demander de venir pêcher avec elle. Elle se plaça juste sous le nez du mâle roux et d'une voix un peu enfantine demanda :

"-Bonsoir, je cherche désespérément un compagnon pour pêcher à la rivière d'argent. Je me disais que tu pouvais peut être venir avec moi. Parmis tous les félins de ce clan, j'ai franchement besoin de plus te connaître."

Elle le regarda d'un grand sourire, on va pas se mentir, on aurait dit une apprentie comme ça. Mais elle est toujours la jeune enfant qu'elle était. A quelques choses près...



By Night

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute d'Eauavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 212
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 19
Multi-comptes : Le Corrompu

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Lun 3 Juil 2017 - 20:46

Tandis que les rayons du soleil s'abaissaient de plus en plus, je m'étirais, exposant ma fourrure brillante aux dernières lumières qui pourraient l'éblouir. La journée se terminait sur une bonne note, le ciel dégagé promettait un lendemain ensoleillé. Les remugles de poisson commençaient à s'effacer, car la réserve était désormais vide. Tout le monde avait pris sa part, et les ronronnements s'élevaient de toutes les tanières. Pourtant, je n'avais pas envie de les rejoindre. Un dernier coup de langue sur ma patte, pour lisser mes derniers poils rebelles, puis je restais à regarder le camp, les yeux étrécis. Je ne pensais à rien de précis, je laissais juste le bruit ambiant me bercer, tandis que j'étais à l'écart des autres chats.

Soudain, une jeune chatte tigrée passa devant moi, et s'arrêta. Tendant mes oreilles vers l'avant, j'écoutais sa requête :

"-Bonsoir, je cherche désespérément un compagnon pour pêcher à la rivière d'argent. Je me disais que tu pouvais peut être venir avec moi. Parmis tous les félins de ce clan, j'ai franchement besoin de plus te connaître."

Un peu intrigué par cette demande, je restais quelques instants, la queue levée, qui oscillait de droite à gauche, avant de répondre.

« Bien entendu. Allons y de ce pas. »

J'avais toujours été à l'aise avec les autres, même lorsqu'il fallait se montrer magnanime ou courtois, afin d'échapper à un combat inutile. Pourtant, cette femelle m'avait fortement déstabilisé par sa demande. Certes, au début, on m'avait souvent demandé de partir en patrouille avec un peu tout le Clan, pour me faire des amis, des connaissances. Mais j'étais ici depuis presque quatre saisons, les chatons nés à la saison des neiges ou à la saison des feuilles vertes me connaissaient, et me considérait comme un guerrier parmi tant d'autres. Le regard qu'avait eu la chatte envers moi était empli de curiosité, et cela me faisait un peu peur. Pour l'instant, je n'avais jamais vraiment évoqué mon passé, mon voyage, ma solitude. J'avais donné juste le nécessaire à Étoile Majestueuse et Étoile des Ronces, pour pouvoir me faire accepter d'eux en premier, et ils avaient interprété ma réserve positivement. Néanmoins, ils étaient âgés, et l'âge tempère l'impatience. Cette femelle, une jeune guerrière, son nom était Aurore Australe je crois, n'interpréterai peut être pas ma réserve d'une bonne manière.

Mais ce qui était fait était fait, et nous étions en route vers la rivière d'argent. Durant le trajet, effectué d'un pas régulier et sûr entre les broussailles, je ne disais pas un mot. Je n'avais pas envie d'entamer la conversation. Après tout, c'était elle qui, visiblement, voulait me poser des questions sur ma vie antérieure, alors j'attendais une parole de sa part. Mais le silence resta entre nous jusqu'à ce que nos pattes foulent la terre humide où poussait les roseaux. Je m'avançais jusqu'à la rive, regardant le fond, noir et bleuté, du cours d'eau. Je ne savais pas si Aurore Australe était restée derrière moi, ou s'était avancée à ma hauteur. Je savais que la pêche n'était qu'une activité afin de sortir du camp facilement. On ne pouvait pas pêcher dans une eau aussi sombre. Même les poissons devaient dormir ! Respirant un grand coup pour donner du coffre à ma voix, je brisais le silence.

« Je sais que la pêche n'était qu'un petit prétexte pour venir me parler. Si on arrivait à attraper un poisson ou deux qui ne dormiraient pas, ça serait un exploit. Néanmoins, si tu as besoin de parler autour d'un bon repas, je peux toujours commencer à le chercher. »

Je tendais la queue vers le cours d'eau, puis la reposais sur la rive, sentant de temps à autre de petites éclaboussures, et je tournais la tête vers la guerrière, scrutant son pelage tigré disparaissant dans la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteuse de l'Aubeavatar
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Date d’inscription : 08/03/2015
Messages : 1159
Féminin
Puf : Night, Nighty ou Vina :3
Âge : 13
Multi-comptes : Lune Blanche guerrière O (morte) || Kaï Bêta H || Aurore Australe, guerrière R || Conteuse de l'Aube, guerrière O || Petit Soleil, chaton T || Petit Flamant, chaton, V || Guimauve, chaton, S || BIENTOT : Petite Odyssée, chatonne, R || Morphée, bêta, H

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Jeu 13 Juil 2017 - 22:08

Ne crain pas la solitude quand elle croise ton chemin.


Feat Watiti
Aurore Australe x Chute d'Eau

Une petite musique ? Click !




« Bien entendu. Allons y de ce pas. »
Un sourire se dessina au coin des babines de la femelle. Ce mâle était intriguant. Il avait plus vécu en tant que solitaire qu'en tant que guerrier. Lui était né là bas. Sans clan, ni rien pouvant lui assurer protection. Et Aurore Australe savait que ce n'était pas simple. Mais on était libre. On pouvait aller où on voulait. Faire ce que l'on veut. Quand on veut.

Les deux guerriers avancèrent silencieusement en quittant le camp. La jeune femelle préférait attendre avant de poser des questions. Malgré sa soif de savoir, elle n'était pas impatiente au point d'harceler Chute d'Eau de question avant même de commencer la chasse. Puis elle était perdu dans ses pensées. Peut être qu'il avait aimé une solitaire avant. Il avait même pu avoir des chatons. Ou peut-être qu'il était juste seul. Peut-être.

Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua même pas qu'ils étaient arrivés. Le soleil était couché, seul une petite lueur traversait la forêt et permettait encore de distinguer les couleurs.

« Je sais que la pêche n'était qu'un petit prétexte pour venir me parler. Si on arrivait à attraper un poisson ou deux qui ne dormiraient pas, ça serait un exploit. Néanmoins, si tu as besoin de parler autour d'un bon repas, je peux toujours commencer à le chercher. »

Aurore Australe sursauta presque. Il ne fallait pas la déranger quand elle ne voyait que son imagination. Le mâle pointait la rivière grisé. Le jour, on voyait ce bleu lumineux. C'était le bleu du ciel. Le bleu de la glace. Alors que le soir, c'était un bleu nuit enfin, la rivière était plus grise que bleu. Mais c'était plus poétique de dire qu'elle était bleu nuit que de dire qu'elle était grise. Elle secoua légèrement sa tête. Aujourd'hui, elle était souvent perdue dans ses pensées, voir même dans la lune. D'ailleurs, cette nuit, la lune était vraiment fine. On la percevait à peine.

« - D’abord, j’aimerai m’éclairer sur un grand sujet. D’où viens-tu ? Enfin, t’as fait quoi avant de venir ici ? Et puis pourquoi t’es si mystérieux ? Tu caches le plus grand secret du monde ou quoi ? » Dit elle en souriant.






© kyro. 017 for night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute d'Eauavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 212
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 19
Multi-comptes : Le Corrompu

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Sam 22 Juil 2017 - 20:44

La femelle avait semblé contente de faire le chemin avec moi. J'avais surpris une sorte de sourire. Par le Clan des Étoiles ! Elle n'était pas amoureuse de moi quand même ? Non, ce n'était pas possible, on ne se connaissait pas du tout.

Après mes paroles, elle sursauta. Touché princesse. Je secouais mes moustaches d'amusement. Visiblement, je l'avais pris à son propre jeu. Elle ne se doutait peut être pas que je le devinerai. Aurore Australe secoua sa tête une nouvelle fois, comme pour se remettre d'aplomb après ce coup dur.

Finalement, elle se lança d'un trait, sans hésiter une seule seconde :

« - D’abord, j’aimerai m’éclairer sur un grand sujet. D’où viens-tu ? Enfin, t’as fait quoi avant de venir ici ? Et puis pourquoi t’es si mystérieux ? Tu caches le plus grand secret du monde ou quoi ? »

J'assis au bord de l'eau, tâtant un roseau avec ma patte. Je ronronnais.

« Ah les jeunes, toujours aussi curieux ! Néanmoins, je n'ai interdit à personne de savoir d'où je venais. »

Je compris alors que la femelle était sûrement trop jeune pour avoir entendu les bribes de mon histoire rapportée par Étoile Majestueuse lorsque je suis arrivé au Clan de la Rivière.

Je poussais quelques brindilles au dessous de mon ventre avant de m'installer.

« Allez, viens t'installer, on risque d'en avoir pour un moment. »

Lorsqu'elle fut installée à son aise, je déglutis, ne sachant comment commencer. Je savais que ma naissance hors du Clan passait très mal dans la gorge de certains. Je commençais d'une voix mal assuré, pour confier la chose la plus délicate à mon sujet, mais hélas celui dont tout le monde se rappelle.

« Je suis né, disons, dans un groupe de chat. Nous étions aussi nombreux qu'un Clan, même si ce n'était pas un Clan. »

J'essayais de me souvenir de quelques bribes de mon enfance. Ce ne fut pas très difficile, vu l'environnement dans lequel j'étais.

« Mis à part cela, nous vivions comme un Clan. Nous nous entraidions, les chatons étaient élevés avec ceux des autres reines, qui étaient nourries, et la chasse était collective, tout le monde était nourri, enfin quand les circonstances le permettait. Notre territoire ressemblait un peu à celui du Clan de la Rivière. Il y avait un petit bosquet, et quelques zones à découvert... »

Mes yeux s'illuminèrent dans la nuit lorsque je me rappelais le lac brillant qui était le joyaux de notre territoire.

« Et il y avait aussi un grand lac poissonneux, alimenté par une rivière. C'est là que j'ai appris à nager. Nous chassions beaucoup sur terre, mais nous aimions pécher aussi. »

Les souvenirs revenaient par flash : les bousculades pour aller plonger tête la première dans l'eau, mon premier poisson, tout frétillant, qui était finalement reparti nager. Et d'autres, moins positifs, les bipèdes qui venaient nager, mettre leurs bateaux sur l'eau, envahir notre territoire. Je me souvenais avec effroi des monstres, des terribles monstres d'un jaune vif qui étaient venus arracher les arbres, de plus en plus près de notre camp, de plus en plus près des chats. Surtout un ami proche de moi, mort sous un tronc d'arbre abattu par un bipède.

D'une voix chevrotante, je terminais la présentation de mon territoire.

« Et puis un jour, les bipèdes...sont arrivés. Ils ont investi notre lac, détruit les arbres, et notre camp. La peur nous a tous dispersé, depuis la mort d'un des nôtres. Je suis parti de mon coté, comme les autres, le plus loin possible de ces...horreurs. »

J'arrachais un brin d'herbe de colère contre ces bipèdes, qui venaient également à la rivière, quand le temps leur plaisait. Cela ne leur suffisait donc pas ? Les Clans se débrouillent avec leurs territoires, que les bipèdes fassent de même !

Après un moment de silence, pour reprendre un peu de calme, je finissais mon histoire, en passant volontairement quelques morceaux.

« Je me suis baladé longtemps à travers des territoires dangereux et peu accueillant, et je ne supportais pas de vivre seul d'un seul coup, après avoir vécu auprès de mes camarades. Je suis entré dans le territoire des Clans, et en passant le marquage du Clan de la Rivière, j'ai compris qu'un groupe de chat habitait ici, près des gorges. J'avais vu la rivière en contrebas. Je...j'avais pensé essayé d'y vivre, de m'intégrer à ce groupe. »

Je secouais la tête en me rappelant comment les autres guerriers, les autres membres du Clan, qui étaient désormais mes camarades, m'avaient dévisagé, comme si j'avais été un renard qui pénétrait dans le camp. J'écourtais rapidement mon histoire, de toute façon, j'étais à la fin.

« Étoile Majestueuse, le chef d'avant Étoile des Ronces, m'a laissé m’acclimater, apprendre le Code du Guerrier, le fonctionnement d'un Clan, et tout les autres petits détails que je ne connaissais pas, et j'ai pris la décision de rester, décision respectée par Étoile Majestueuse et Étoile des Ronces. »

Je finissais par un ronronnement, me rappelant la question du début.

« Et je ne suis pas si mystérieux que ça, je viens juste d'un autre endroit, je connais simplement beaucoup de choses ! »

Je me léchais un coussinet, l'écartant bien pour nettoyer les creux, avant poser moi aussi une question à la femelle.

« Alors, est-tu satisfaite de ma réponse, ou tu veux absolument savoir les moindres détails de ma vie passée ? »

Bon, après tout, je n'avais pas tout dit. J'avais passé beaucoup de choses sous silence. Je n'avais pas parlé de mes petits, devenus grands bien avant que le groupe se sépare. Ils s'étaient enfuis de leur coté. Même si ils avaient été proche de moi, ils voulaient mener leur propre vie, ils étaient encore jeunes et inconscient. Je voudrais bien savoir ce qu'ils font, en ce moment, si ils sont vivants, au moins.

Je n'avais pas non plus parlé d'une autre période douloureuse de ma vie. Je n'avais pas été seul pendant mon voyage, mais elle était morte, bêtement. Je n'avais pas pu la sauver, et je sentais sa trace chaque jour, sur mon dos. Je sais que la tristesse s'en ira un jour totalement, et qu'il ne restera que de la nostalgie, mais pour l'instant, c'est encore trop tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteuse de l'Aubeavatar
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Guérisseuse du Clan de l’Ombre
Date d’inscription : 08/03/2015
Messages : 1159
Féminin
Puf : Night, Nighty ou Vina :3
Âge : 13
Multi-comptes : Lune Blanche guerrière O (morte) || Kaï Bêta H || Aurore Australe, guerrière R || Conteuse de l'Aube, guerrière O || Petit Soleil, chaton T || Petit Flamant, chaton, V || Guimauve, chaton, S || BIENTOT : Petite Odyssée, chatonne, R || Morphée, bêta, H

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Lun 2 Oct 2017 - 23:55

Ne crain pas la solitude quand elle croise ton chemin.


Feat Watiti
Aurore Australe x Chute d'Eau

Une petite musique ? Click !


« Ah les jeunes, toujours aussi curieux ! Néanmoins, je n'ai interdit à personne de savoir d'où je venais. »

De son petit sourire, elle était pendu aux lèvres du grand mâle.

« Allez, viens t'installer, on risque d'en avoir pour un moment. »

Elle obéit à son aîné et s'installa doucement, s'asseyant.

« Je suis né, disons, dans un groupe de chat. Nous étions aussi nombreux qu'un Clan, même si ce n'était pas un Clan. Mis à part cela, nous vivions comme un Clan. Nous nous entraidions, les chatons étaient élevés avec ceux des autres reines, qui étaient nourries, et la chasse était collective, tout le monde était nourri, enfin quand les circonstances le permettait. Notre territoire ressemblait un peu à celui du Clan de la Rivière. Il y avait un petit bosquet, et quelques zones à découvert... Et il y avait aussi un grand lac poissonneux, alimenté par une rivière. C'est là que j'ai appris à nager. Nous chassions beaucoup sur terre, mais nous aimions pécher aussi. Et puis un jour, les bipèdes...sont arrivés. Ils ont investi notre lac, détruit les arbres, et notre camp. La peur nous a tous dispersé, depuis la mort d'un des nôtres. Je suis parti de mon coté, comme les autres, le plus loin possible de ces...horreurs. »

Aurore Australe le regarda avec peine. Ça a dut être si dur. Elle n'imaginait même pas ce qu'il se passerait si les bipèdes arrivaient sur la forêt. Le pauvre...

« Je me suis baladé longtemps à travers des territoires dangereux et peu accueillant, et je ne supportais pas de vivre seul d'un seul coup, après avoir vécu auprès de mes camarades. Je suis entré dans le territoire des Clans, et en passant le marquage du Clan de la Rivière, j'ai compris qu'un groupe de chat habitait ici, près des gorges. J'avais vu la rivière en contrebas. Je...j'avais pensé essayé d'y vivre, de m'intégrer à ce groupe. Étoile Majestueuse, le chef d'avant Étoile des Ronces, m'a laissé m’acclimater, apprendre le Code du Guerrier, le fonctionnement d'un Clan, et tout les autres petits détails que je ne connaissais pas, et j'ai pris la décision de rester, décision respectée par Étoile Majestueuse et Étoile des Ronces. »

Ce n'était pas étonnant, la jeune guerrière avait connu brièvement Étoile Majestueuse et elle était plutôt proche d'Étoile des Ronces, et beaucoup moins de Caprice de la Sirène.

« Et je ne suis pas si mystérieux que ça, je viens juste d'un autre endroit, je connais simplement beaucoup de choses ! »

Sa confession avait grandement aidé la femelle brune. Maintenant, le mâle mystérieux était devenu le mâle malchanceux qui avait affronté beaucoup d'horreur.

« Alors, est-tu satisfaite de ma réponse, ou tu veux absolument savoir les moindres détails de ma vie passée ? »

La féline était bien plus que satisfaite. A vrai dire, il en avait même dit plus que nécessaire. Elle ne se doutait pas qu'il accepterait de lui expliquer sa vie aussi facilement.

«- Satisfaite ? Comblé oui ! Je t'avais pas demandé de te confesser non plus ! En tout cas merci, tu m'as bien éclairé !»

Puis elle reprit un ton sérieux.

«- Je suis désolé de t'avoir rappelé de mauvais souvenirs. En tout cas, j'espère que tu te plais ici !»


© kyro. 017 for night.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute d'Eauavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 212
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 19
Multi-comptes : Le Corrompu

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   Jeu 12 Oct 2017 - 20:25

Les yeux de la jeune guerrière étaient teintées de tristesse lorsque j'évoquais le passage sur la destruction de mon territoire natale. Elle devait peut être imaginer ce qu'elle deviendrait si quelque chose de semblable devrait arriver au sien. Mais je me répugne à y penser. Je commençais à me sentir chez moi, ici. A m'imprégner peu à peu de tout les détails du territoire du Clan de la Rivière, je commençais réellement à sentir ce territoire mien. Je ne supporterai pas de voir à nouveau ce désastre se reproduire. Et puis, il y avait bien quatre Clans, ils pouvaient s'entraider, si ils étaient vraiment dans le besoin. Non, je pense que l'on a rien à craindre d'une telle catastrophe ici.

Finalement, la chatte fut entièrement satisfaite de mes explications.

«- Satisfaite ? Comblé oui ! Je t'avais pas demandé de te confesser non plus ! En tout cas merci, tu m'as bien éclairé !»

Je ronronnais, content d'avoir pu aider. Il y avait bien une chose qui n'avait pas changé d'un groupe de chat à un autre, c'était bien les jeunes. Bien qu'ils soient le plus souvent trop curieux et collants, je les appréciais beaucoup. D'accord, ils me faisaient me sentir vieux, mais j'adorai m'entretenir avec eux.

Même si Aurore Australe était une guerrière, elle restait une jeune guerrière, avec encore l'enthousiasme d'une apprentie. Néanmoins, je n'avais pas trop senti la curiosité dans sa manière de me parler, plutôt de la crainte. De la crainte que je n'avais pas compris. Pourquoi me craignait-elle tant ? Enfin, pourquoi m'avait-elle craint ? Car maintenant, elle semblait totalement rassurée. Cependant la question me turlupinait.

De but en blanc, je n'hésitais pas une seconde :

« J'ai l'impression que tu ne t'es pas comporté normalement avec moi. Y-a-t-il eu un problème ? Tu sembles rassurée maintenant. Tu agissais comme si tu me..craignais ? »

Je penchais la tête d'un air interrogateur, mais aussi amical, avec un petit sourire. Je ne voulais pas paraître intrusif, j'étais juste curieux. Si je faisais peur à quelqu'un, je voudrais bien le savoir quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: «Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Ne crains pas la solitude lorsqu’elle croise ton chemin. Elle te donne l’occasion de te retrouver avec toi-même et de te fortifier» Feat Watiti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (H) JACK O'CONNELL ? elle cherche tes yeux dans tous les regards qu'elle croise.
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Faut bien se nourrir. [1 er post Rouxy (: ]
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Prénoms ( pas vraiment un test)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de la Rivière :: Territoire :: Rivière d’Argent-
Sauter vers: