Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chute d'Eau

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 201
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 18

MessageSujet: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   Mar 13 Juin 2017 - 20:12

J'essayais de me contrôler, de ne pas le montrer, mais c'était impossible. J'étais trop heureux. Une apprentie à former ! C'était une preuve indéniable que la majorité du Clan me faisait confiance, et surtout Étoile des Ronces, qui m'avait soutenu depuis mon arrivée au Clan de la Rivière. Lorsque le baptême d'apprentie de Nuage des Astres, ma petite protégée, était arrivé, j'avais bombé le torse et levé la queue bien haut. Je n'avais vu aucun regard suspicieux, du moins dans mon champ de vision, lorsque j'avais avancé fièrement vers la petite boule de poil d'un noir sombre. Elle m'avait semblé bien timide, comparé à ma fierté et à ma joie. Finalement j'avais compris que c'était son caractère habituel. Assez distante des autres, elle semblait, en apparence, être peu motivée, mais elle était capable de poursuivre l'effort jusqu'au bout pour réussir un exercice. Elle s'ouvrait de plus en plus à moi, et j'essayais de plus en plus de la comprendre. Mais parfois, devant sa timidité, son manque de confiance en elle alors qu'elle avait des capacités, son attitude désintéressée et son envie d'être seule, j'avais souvent perdu mon calme. J'apprenais aujourd'hui à me contrôler un peu mieux avec elle, et en général. Finalement, lorsque l'on était nommé mentor, il n'y avait pas que l'apprenti qui apprenait des choses.

La chaleur qui pesait sur le camp donnait envie d'aller faire trempette. J'avais déjà travaillé avec Nuage des Astres la chasse terrienne, pratiquée pendant la saison des neiges, mais il fallait surtout perfectionner la chasse, car le poisson était notre principale source de nourriture. Et petit repas pour ce midi ne sera pas de trop. Un coin ombragé et frais, près de l'eau, avait été aménagé pour garder le poisson comestible pendant un maximum de temps. Même si on ne pouvait pas espérer garder du poisson plus d'une journée entière, il fallait prendre garde à ce qu'il ne tourne pas d'ici ce soir.

Je me dirigeais vers la tanière des apprentis et j'appelais mon apprentie :

« Nuage des Astres ! Viens, nous n'avons pas de patrouille aujourd'hui alors nous allons renforcer quelques techniques de pêche. »

Confortablement assis, je me léchais une patte tout en précisant :

« Je ne compte pas emmener d'autres mentors et apprentis avec nous, et nous tâcherons de trouver un endroit tranquille pour s'exercer. »

Il fallait obligatoirement que je précise cela, sinon elle allait me poser la question en sortant le museau de sa tanière, comme si une séance en groupe allait la tuer. Peut être que mon devoir de mentor était de lui apprendre la sociabilité ? C'était à réfléchir. Mais j'étais persuadé qu'elle se débrouillerait mieux avec le temps, et avec plus de confiance en elle.

Une fois que la femelle au pelage sombre fut prête, je me levais sans trop de précipitation et nous trottâmes à la recherche d'un coin de pêche adapté.

Une petite incursion de la rivière, au coté d'un saule à l'ombre rafraîchissante, le tout entouré de quelques bouquets de roseaux. Un coin idéal, enfin c'était mon avis. Je m'arrêtais là et je me tournais doucement vers mon apprentie :

« Alors, ici ça te va ? »

J'attendis quelques secondes, puis prenant le silence de la novice pour un oui, je m'avançais vers le bord de la rivière. J'avais appris à ne pas trop chercher de réponse avec elle, et je refrénais souvent quelques soupirs.

Je penchais légèrement mes moustaches au dessus de l'eau. Quelques petits poissons squattaient le fond de l'eau. Je ne pouvais sûrement pas les attraper, à cause de ma trop grosse mâchoire, mais Nuage des Astres sûrement. Prenant garde à ne pas alerter les poissons par les vibrations de l'eau, je me retournais vers la novice, qui attendait.

« Penche toi doucement, prends garde à ne pas mettre ton ombre sur l'eau, comme si tu pêchais. Il y a des poissons sous l'eau, près du lit de la rivière. A mon avis, je ne peux pas les prendre dans ma gueule, mais toi, je pense que oui. Tu vas partir d'ici, en amont. »

Je montrais du bout de ma queue une grosse pierre juste à coté de l'eau pour qu'elle repère bien l'endroit.

« Tu vas nager doucement, te faire emporter par le courant, et lorsque tu approchera des poissons, tu plongera brusquement la tête pour en attraper un. »

Je posais la queue sur son épaule, et je terminais d'une voix douce :

« Je sais que c'est la première fois que tu fais cela, donc ce n'est pas grave si tu rates. »


Ma phrase s'était terminée sur une pointe d'exaspération. J'en avais un peu marre de répéter tout le temps ce genre de phrases, comme des sécurités. L'échec faisait parti de la réussite, et de l'apprentissage. Ce n'était pas la peur de l'échec qui allait pousser à réussir, au contraire. Au début j'avais pris toute la patience nécessaire pour la rassurer, pour la pousser à commencer les exercices, car elle avait assez de volonté pour y arriver ensuite, pensant que c'était passager. Après tout, elle sortait à peine de la pouponnière, c'était normal qu'elle doute d'elle. Mais à 8 lunes...bon.

Sans un miaulement de plus, je m'écartais et je m'assis à l'ombre du saule, qui me permettra d'avoir bonne vue sur la prestation de Nuage des Astres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   Mar 13 Juin 2017 - 22:42

allez, on y va, on se bouge !
Dans mon rêve, je cours, je cours, le vent frôle ma fourrure et mes moustaches, mille embruns me parviennent, de nombreuses proies faisaient surface. Stop. Une odeur plus présente que les autres me parvient, une musaraigne, non loin d'où je me trouvais. Une proie pour le clan, pas à négliger, il faut nourrir le clan, aider les plus faible et renforcer les rangs des plus forts, tel était l'organisation d'un clan, en tout cas du notre. Elle ne pouvait pas confirmer cela pour les autres tribus adverses. J'avance à pas feutrés, doucement afin de ne pas effrayer la proie. Chaque action compte, il me faut avoir ce petit être. Lentement, lentement, me voici à deux pas de lui. J'inspire, puis expire,
je me prépare, fléchissant les pattes avant et les pattes arrière, prenant garde à bien abaisser la queue, mon corps à ras du sol. C'est le moment, je saute sur la proie et ...

-  Nuage des Astres ! Viens, nous n'avons pas de patrouille aujourd'hui alors nous allons renforcer quelques techniques de pêche

J'ouvris grand les yeux me redressant d'un coup, qui me tire de mon sommeil ? Je me retiens de grogner et m'étire rapidement en baillant, chassant les dernières brides de sommeil sur mon visage. Je refais légèrement mon nid avec des petits coup de pattes en repensant la musaraigne que j'allais attraper en rêve, je ne saurais jamais si je l'ai eu ou non. Peut importe, l'important est le présent et la réalité.

- Je ne compte pas emmener d'autres mentors et apprentis avec nous, et nous tâcherons de trouver un endroit tranquille pour s'exercer.

Je réfléchis, le problème n'était pas le fait que je n'appréciais pas les autres, c'était plutôt que je restais plus ou moins muette face à eux. Mais je laissais tout de même aux autres croire autre chose. De toute façon, je ne demandais pas aux autres de me comprendre. Je suis bien telle que je suis et personne ne me fera changer. Je fais quand même croire à mon mentor qu'elle m'apporte plus qu'un entraînement, je fais semblant de m'ouvrir à elle. Après tout, elle ne fait qu'essayer de m'aider, tout comme ma mère a essayer.

Je donne de rapide coups sur mon pelage pour le plaquer sur mon corps au lieu d'être hirsute. avant de m'avancer vers la sortie et de rejoindre mon mentor qui devait déjà attendre depuis quelques temps. Je la suivis sans un mot, après tout elle en avait l'habitude avec moi. Il faisait chaud, le soleil tapait sur mon corps le chauffant encore plus, néanmoins je ne montra pas ma faiblesse, j'étais tout de même une apprentie, je ne devais pas me plaindre.

Nous arrivâmes enfin à la rivière, au coté d'un saule à l'ombre rafraîchissante, des roseaux détourant la zone fraîche. La fraîcheur me fît du bien après ce soleil éclatant qui nous avait tapé tout le long de notre route.

- Alors, ici ça te va ?

Je releva mon regard vers mon aîné ne pipant pas un mot et attendit. Je sais qu'elle prendrais mon silence pour une affirmation. L'endroit me convenant, de l'ombre et du silence, c'était parfait pour la séance. Chute d'eau s'avança au abord du cours d'eau. Je resta sur ma position, attendant ses conseils et précisions. Elle se tourna enfin vers moi avant de dire :

- Penche toi doucement, prends garde à ne pas mettre ton ombre sur l'eau, comme si tu pêchais. Il y a des poissons sous l'eau, près du lit de la rivière. A mon avis, je ne peux pas les prendre dans ma gueule, mais toi, je pense que oui. Tu vas partir d'ici, en amont.

Je suivis la direction que pointée sa queue avant de reporter mon attention vers elle et d'attendre la suite :

- Tu vas nager doucement, te faire emporter par le courant, et lorsque tu approchera des poissons, tu plongera brusquement la tête pour en attraper un.

Posant sa queue doucement sur mon épaule, elle finit :

-  Je sais que c'est la première fois que tu fais cela, donc ce n'est pas grave si tu rates.

Sans un mot, mais ayant néanmoins compris j'avança en direction de l'endroit qu'elle m'avait montré, suivant ses indications, me retrouvant lentement dans l'eau. Mes pattes donnant de bref coup sous l'eau, non pour nager mais plus pour me diriger et ne pas couler nette, le courant me faisant déjà avancer de lui même. Je fis doucement, attention.

Un poisson arriva vers moi, zigzaguant doucement. Il me fallait pas rater, mon mentor avait surement le regard rivé sur ma personne, attendant la fin de ma prestation. Je n'aime pas décevoir les autres. Je me laissa remplir de détermination , me penchant doucement sur l'eau attendant le bon moment. Top, le poisson est juste devant moi, je fendis l'eau de la rivière, ouvrant la gueule et claqua des crocs lorsqu'une forme frôla ma gueule. Sans savoir si j'avais eu la proie je nagea rapidement vers la berge et cracha ce que j'avais dans la bouche sur la terre ferme. Je commença à tousser sans pouvoir m'arrêter, de l'eau avait pénétrée ma gorge, je m'étouffais. Je me glissais sur la terre et continua de tousser. Du coin de l'oeil je remarqua une petite forme avec des écailles bougeant sur le sol, essayant de rejoindre la rivière. J'avais réussi mais je ne cessais de tousser.
Code de Pride Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Chute d'Eau

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 201
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 18

MessageSujet: Re: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   Mer 28 Juin 2017 - 19:19

Les poils encore un peu ébouriffés, la petite chatte se lança doucement dans l'exercice. Elle prenait son temps, comme d'habitude. Ce n'était pas une si mauvaise habitude que ça, après tout, pour chasser en plaine, il était bon de se montrer patient. L'eau prit lentement possession de son corps, englobant son corps tout entier. Comme je lui avais conseillé, Nuage des Astres gardait simplement la tête au dessus de l'eau et se laissait emporter. Quelques rares remous trahissaient ses petits coups de patte, pour ajuster et peaufiner sa trajectoire. La poche contenant les petits poissons que j'avais repéré n'était pas très loin. L'apprentie devait s'arrêter de bouger bientôt si elle ne voulait pas alerter les proies. Elle s'avançait, doucement et baissa soudain la tête pour la mettre sous l'eau. Quelques instants passèrent avant qu'elle ne resurgisse, un poisson aux écailles brillantes dans sa gueule. Je plissais les yeux, les rayons du soleil se réfléchissant contre les écailles m'éblouissaient de trop. Je voyais tout de même l'apprentie trempée au pelage noir revenir sur la berge en grognant. Je l'aidais un peu à se stabiliser en la prenant par la peau du cou tandis qu'elle lâchait son poisson en toussant. Elle avait dû prendre une gorgée d'eau, avec le poisson ! Je me retenais de ronronner, je ne savais pas si la novice allait prendre cela comme de la moquerie ou non. Je me hâtais de trancher la gorge de la prise, qui frétillait sur l'herbe courte. La femelle ne parvenait pas à se débarrasser de sa toux, décidément. Je m'avançais vers elle et je lui massais le dos tout en la congratulant généreusement pour sa performance :

« C'était excellent ! Tu as bien géré tes coups de patte afin de foncer droit vers ta proie. Et ne t'inquiète pas pour la toux, elle finira par s'arrêter, tu as dû prendre une bonne gorgée d'eau en plongeant la gueule sous la surface. »

Congratuler généreusement ne me gênait absolument pas, je le faisais naturellement. C'était peut être un défaut, ou une qualité, c'est selon. Ici, c'était plutôt un avantage, afin de booster la confiance de Nuage des Astres.

Pendant cette petite pause où la novice se reposait un peu, je cherchais un autre exercice à faire. Avec une rivière aussi poissonneuse, nous avions le temps de pratiquer et de rater des poissons, et ne pas nous préoccuper de revenir chargés de proies.

Je fis un signe de la queue à Nuage des Astres, puis je partis en amont, une vague idée derrière la tête. Il me fallait juste le terrain pour l'appliquer.

Une petite pente qui faisait tomber l'eau en un courant rapide, comme une cascade mais trop petite, et une petite cuvette d'eau à coté. Mais le courant ne s'engouffrait pas dedans, ce qui aurait pu constituer un bon piège à poisson. La nature offrait la chance de la survie à tout les êtres vivants. A nous de nous montrer malin pour pouvoir réduire ses chances pour nos proies, et augmenter cette chance pour nous. Le tableau de ma chasse se construisait rapidement. Un bon exercice de chasse en groupe, assez rare dans la rivière.

Je me tournais, rayonnant, vers la jeune femelle :

« Nous allons, cette fois ci, chasser à deux. On le fait très rarement dans une rivière, car les multiples remous que nous ferions pourrait faire fuir plus de proies que nous ne pourrions en attraper. Cela sert plutôt sur terre, afin d'attraper des oiseaux, et parfois des rongeurs. »


Je fronçais le nez à l'idée de croquer dans une bête à poil. Au moins, les oiseaux étaient intéressant, car on pouvait garnir les nids des reines de plumes, très douces pour les chatons. Mais les poils ? Ils ne servaient qu'à garder une mauvaise texture de la viande sur la langue !

Je secouais la tête pour chasser ces réflexions et je reprenais mon explication, en m'asseyant ainsi qu'en désignant les différents endroits que je mentionnais avec ma queue tendue.

«Des bancs de poissons traversent parfois la rivière, au lieu de rester sagement à un endroit où à un autre. Nous nageons moins vite qu'eux, donc il est souvent impossible de les attraper en pleine course. Mais ici, nous avons une cuvette à, disons, deux ou trois longueurs de queue de la pente de la rivière. En me postant en face de cette cuvette, je vais tenter de rabattre un maximum de poissons dans cette cuvette, ils sont ainsi coincés. Ton rôle, c'est de guetter un banc de poisson depuis la berge, un assez gros, puis de le pousser à s'engager le plus près possible de cette cuvette en descendant le cours de la rivière. Ainsi, il sera plus facile pour moi de les coincer, et notre pêche sera plus fructueuse. »

Je me levais afin de poser ma queue sur l'épaule de l'apprentie.

« Tu pourra te cacher dans ce buisson, et tu peux sauter directement dans l'eau au lieu d'y rentrer calmement. Les poissons seront beaucoup plus apeurés et tomberont plus facilement dans notre piège. »

Je ronronnais à cette dernière phrase, et je donnais un coup de patte tendre derrière l'oreille de Nuage des Astres. Malgré tout l'agacement qu'elle pouvait m'inspirer, j'avais de l'affection pour cette boule de poil noire.

D'une patte expérimentée, je rentrais dans la rivière et je me plaçais près de l'autre berge, en face du bassin qui allait devenir notre piège. Tendant les pattes arrières vers la berge, j'accrochais légèrement mes griffes afin de me stabiliser un peu. Je n'allais pas me tenir à la berge comme un chaton tout de même ! Je n'avais même pas besoin de regarder vers l'apprentie. Normalement, si elle suivait mes instructions, j'allais entendre un gros splash avant de devoir réagir. Les yeux mi-clos pour éviter les gouttes d'eau, j'attendis patiemment que Nuage des Astres prenne l'initiative de lancer l'assaut. Un exercice de confiance en soi, en somme.

[Tu peux rater ta première tentative si tu peux, et désolé pour le retard ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince des Enfers

avatar

Modératrice EstivaleJe surveille le bac à sable
Modératrice Estivale
Je surveille le bac à sable

Date d’inscription : 17/02/2015
Messages : 229
Féminin
Puf : Aily
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage des Astres [ Apprentie ▫ Rivière ]

MessageSujet: Re: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   Dim 6 Aoû 2017 - 10:39

allez, on y va, on se bouge !
Je me glissais sur la terre et continua de tousser. Du coin de l'oeil je remarqua une petite forme avec des écailles bougeant sur le sol, essayant de rejoindre la rivière. J'avais réussi mais je ne cessais de tousser.

Je pris un peu de temps pour que la toux qui m'agrippais veuille bien partir, prenant de grande respiration et expiration. Au bout d'une minute, celle - ci se calma et s'atténua jusqu'à complètement s'arrêter. Je soupira, ça s'est enfin arrêté. J'avais entendu mon mentor ronronner à cause de la toux que j'avais vu, je fais comme - ci je n'avais pas entendu. Soudain je sentis sa  patte quitter mon dos, elle avait du me masser pour que je parvienne à faire partir cette horrible toux. Tournant la tête derrière moi, je remarqua que le poisson que j'avais ramené ne bougeait plus, gisant là, sans mouvement, je compris que Chute d'Eau l'avait achevé. J'étais quand même déçue. En effet ça avait été mon mentor qui avait du mettre le coup de grâce au poissons que j'avais moi même ramené, c'était un peu humiliant en fin de compte. Je n'avais pas toute à fais réussi l'exercice. Cependant mon aînée me fît quand même des compliments :

- C'était excellent ! Tu as bien géré tes coups de patte afin de foncer droit vers ta proie. Et ne t'inquiète pas pour la toux, elle finira par s'arrêter, tu as dû prendre une bonne gorgée d'eau en plongeant la gueule sous la surface.

Les compliments étaient - ils mérités ou non ? Pensive, j'essayais de répondre à ma propre question, pour ma part je dirais qu'à moitié, n'ayant pas réussi l'exercice complètement. M'asseyant sur le sol, reposant un peu mon corps avant qu'un nouvel exercice ne le fasse travailler à nouveau.

Qu'est ce que j'avais dis ? Mon mentor ne tarda pas à me faire signe de la queue, surement pour un nouvel exercice comme je pensais. Je me releva, la regardant partir plus loin, j'attendis patiemment qu'elle puisse m'expliquer la suite des évènements qu'elle avait prévu. cela ne tarda pas non plus :

- Nous allons, cette fois ci, chasser à deux. On le fait très rarement dans une rivière, car les multiples remous que nous ferions pourrait faire fuir plus de proies que nous ne pourrions en attraper. Cela sert plutôt sur terre, afin d'attraper des oiseaux, et parfois des rongeurs.

La regardant toujours, je ne bougea pas, sachant qu'il y avait une suite à ses paroles.

- Des bancs de poissons traversent parfois la rivière, au lieu de rester sagement à un endroit où à un autre. Nous nageons moins vite qu'eux, donc il est souvent impossible de les attraper en pleine course. Mais ici, nous avons une cuvette à, disons, deux ou trois longueurs de queue de la pente de la rivière. En me postant en face de cette cuvette, je vais tenter de rabattre un maximum de poissons dans cette cuvette, ils sont ainsi coincés. Ton rôle, c'est de guetter un banc de poisson depuis la berge, un assez gros, puis de le pousser à s'engager le plus près possible de cette cuvette en descendant le cours de la rivière. Ainsi, il sera plus facile pour moi de les coincer, et notre pêche sera plus fructueuse.

Perplexe, j'essayais de visualiser ce qu'elle m'expliquait, l'exercice de maintenant était sans aucun doute plus difficile que le précédent.

-Tu pourra te cacher dans ce buisson, et tu peux sauter directement dans l'eau au lieu d'y rentrer calmement. Les poissons seront beaucoup plus apeurés et tomberont plus facilement dans notre piège.

Quoique difficile, je ne dis pas un mot comme à mon habitude et me contenta de me placer, cacher dans le buisson qu'elle m'avait montré et attendis patiemment que se soit à mon tour. Fixant l'eau, recherchant un banc de poissons ondulant et nageant vers moi. Très vite, j'en aperçu un, je me concentra mais au moment de sauter un cri d'oiseau me déconcentra et me fit perdre l'équilibre, je me retrouva à sauter dans la mauvaise direction. Lorsque je toucha l'eau les poissons proches de moi se dispersèrent et pas du tout vers l'endroit où m'avais dit Chute d'Eau.

Je fît demi tour, cette tentative, perdue et ratée, revenant vers le sol, tête et queue basse de honte. J'attendais la conclusion, les reproches mais néanmoins des conseils de mon mentor. Me faire déconcentrer et perturber par un oiseau, c'était lamentable.

HRP:
 
Code de Pride Epicode

_________________
Merci beaucoup Power <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chute d'Eau

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 15/02/2015
Messages : 201
Féminin
Puf : Watiti
Âge : 18

MessageSujet: Re: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   Mar 15 Aoû 2017 - 21:13

La jeune chatte semblait nerveuse. Et bien, en tout cas pas moi ! Si on m'avait proposé pareil exercice, poursuivre des poissons dans l'eau en coopération avec un autre félin, j'aurai été partant. Peut être qu'elle avait peur car elle ne l'avait jamais fait, certes. Mais Nuage des Astres devra apprendre qu'on ne peut se permettre d'avoir peur de l'inconnu à un tel point que l'on atteignait l'inaction.

Les pattes effleurant le fond de l'eau, je jetais des coups d’œil en amont, même si je ne pouvais rien voir. L'écume de l'eau était aveuglante. Je devais faire confiance à Nuage des Astres pour réagir promptement et justement. Je braquais alors mon regard sur le buisson où était caché la femelle. En tout cas, elle était douée en camouflage, le buisson ne s'agitait pas d'un poil.

J'essayais de rester attentif malgré le soleil qui m'abrutissait, quand soudain, je vis le buisson frémir. Un cri d'oiseau, totalement habituel mais après un grand silence, précéda le saut de l'apprentie. Je vis nettement que le saut était désorganisé, et elle plongea dans l'eau. Je ne pus constater le résultat de la manœuvre lorsque je vis un bout de banc de poisson passer près de moi à toute vitesse, le reste étant dispersé un peu partout. Je tentais de les rabattre, mais le groupe n'était pas compacte. Tous m'échappèrent en ondulant. Je crachais de frustration avant de frapper la surface d'une patte.

Je sortais de l'eau, puis je m'ébrouais, avant de partir à la recherche de l'apprentie. Elle était revenue sur la berge, son pelage noir tout trempé, la queue et la tête basse. La novice semblait vraiment déçue de son échec.

J'avais pensé à me fâcher, au début, mais lorsque que je vis Nuage des Astres dans cet état, je ne pouvais me résoudre à lui crier dessus. Ma gorge était sèche. Sans un mot, je vis m'asseoir près d'elle, me pressant contre son épaule mouillée.

« Ce n'est pas grave. Je suis sûr que n'importe qui aurait été déconcentré par un cri d'oiseau en plein silence. »

Je ne voulais en rajouter plus pour le moment, le temps qu'elle se remette de l'échec, et le temps pour moi de trouver une bonne parole à lui dire. Pour une fois, je n'étais pas sûr de moi. Néanmoins, je raffermis ma voix, après un silence, pour me permettre de reprendre la parole.

« Tout le monde fait des erreurs, surtout lorsque l'on est aussi jeune que toi. C'est pour ça que les apprentis ont des mentors, pour leur apprendre, et leur montrer leurs erreurs. Mais pour faire des erreurs, puis réussir, il faut continuer à essayer, et ne pas avoir peur d'essayer. Il y aura toujours de bons pêcheurs pour compenser les ratés des apprentis. »


Je ronronnais à cette dernière phrase, mais je savais que la moindre allusion à ses échecs pourraient la faire se refermer sur elle même.

« En résumé, je veux juste que tu essayes sans chercher à obtenir un bon résultat du premier coup. Il faut se bouger ! »

J'enroulais ma queue sur son épaule. Malgré tout les soupirs et toutes les fois où j'ai dû garder la gueule serrée pour ne pas hurler, j'appréciais beaucoup Nuage des Astres, au point d'être presque paternel avec elle.

Je me couchais à coté d'elle, étendant mes larges pattes devant moi, et me léchant le flanc, je lui dis :

« Tu peux prendre tout ton temps pour te reposer et me dire quand est-ce que tu veux reprendre l'exercice. »


Je levais le museau vers le soleil, qui s'élevait doucement.

« Mais la seule condition, c'est de pouvoir rentrer pour midi au camp. »


Peut être que si je lui donnais le choix, un peu d'indépendance, elle me le rendrait bien, en appliquant mes conseils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Allez, on y va, on se bouge! [Entraînement numéro 1 avec Nuage des Astres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4
» Entraînement d'orientation
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» Entraînement d'escrime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de la Rivière :: Territoire :: Berge-