Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

BON ANNIVERSAIRE LW Viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Abyssal

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 06/06/2017
Messages : 32
Féminin
Puf : Fern
Âge : 19

MessageSujet: Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)   Lun 12 Juin 2017 - 14:04


Le vent dans la plaine
Nuage Abyssal et Ciel de la Bécasse

   
La nuit avait fait place au jour depuis déjà quelques heures mais ce n'était visiblement pas ce qui empêchait Nuage Abyssal d'être déjà réveillée et d'avoir envie de se dégourdir les pattes. Peu importe l'heure, il y avait toujours un moment où personne ne s'était encore aperçu qu'elle ne faisait rien, et elle en profitait pour s'éclipser rapidement avant qu'on ne lui refile une corvée quelconque. Les anciens étaient des guerriers qui ont bien servi le Clan par le passé, bla bla bla, il faut les chouchouter, bla bla bla. Évidemment, cette tâche hautement importante revenait aux apprentis. De gré ou de force. Et avec le sourire, c'était mieux. Nuage Abyssal n'avait rien de particulier contre ça, elle savait faire des sacrifices. Mais cette fois, elle préférait laisser le prochain qui se réveillera s'en occuper. C'est donc en toute discrétion qu'elle sortit du camp, une pensée faussement compatissante pour celui qui allait devoir changer leur litière.

C’était l’une des rares fois que la petite était seule lors de sa tournée. À vrai dire, elle était toujours accompagnée, la faute à son rôle d’apprentie. Partout où elle allait, on la surveillait tout le temps, comme si elle ne savait pas se débrouiller toute seule ou allait provoquer un incident diplomatique en s'approchant trop près des frontières. Les guerriers racontaient toujours des histoires d'apprentis ou de chatons trop aventureux dévorés par des bêtes sauvages à cause de leur curiosité. Nuage Abyssal ne savait pas trop quoi en penser. Si le danger existait réellement, ils avaient peut-être tendance à exagérer un peu les choses. Quoi qu'il en soit, si elle venait à sentir l'odeur d'un prédateur, elle choisira la prudence et reprendra la route du camp. En courant le plus vite possible s'il le fallait. De toute façon, elle ne comptait pas s'éloigner de beaucoup. Bref, ce moment de liberté lui plaisait bien.

L'apprentie n'eut pas le loisir de vagabonder autant qu'elle le souhaitait puisque après un moment de promenade tranquille elle aperçut des silhouettes se dirigeant vers le camp. Elle fit la moue en reconnaissant les membres du clan qui revenaient de leur patrouille de l'aube. Visiblement elle allait devoir rentrer si elle ne voulait pas avoir plus d'ennuis. Se cacher en attendant qu'ils passent ne semblait pas être l'idée la plus judicieuse; d'autant plus que Ciel de la Bécasse l'avait aperçue et se dirigeait vers elle tandis que les autres continuaient leur chemin, non sans leur avoir lancé un dernier regard au passage. Oh oh... Nuage Abyssal décida de garder contenance et resta droite à l'approche de la chatte.

Oh. Bonjour.

Sans un mot de plus, elle observa la lieutenante, une lueur dans les yeux. Elle avait envie de lui poser tout un tas de questions, de savoir comment ça s'était passé. Mais pas question de trop montrer son intérêt. Ainsi attendit-elle une quelconque parole de la part de son ainée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel de la Bécasse

avatar

Modérateur EstivalLieutenant du Clan du Vent
Modérateur Estival
Lieutenant du Clan du Vent

Date d’inscription : 05/02/2016
Messages : 618
Masculin
Puf : To Yen\ Sphinx( avec tout Raigo, Kaze Kami), Colère( pour les vieux et les membres du staffs), Vavalache( Skinou, tu m'emplie d'amour)
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 16
Multi-comptes : Colère de l'Avalanche ( Guerrier Ombre, 50 lunes)Valkyries( Bêta, Horde 35 lunes), Nuage du Silure( Apprenti, Rivière 6 lune)

MessageSujet: Re: Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)   Lun 26 Juin 2017 - 10:17

Le travail de lieutenant est toujours éreintant, je tâche de faire de mon mieux, mais c’est compliqué, chaque jour, se levé à l’aube, le midi, la nuit, chaque fois pour faire le choix le plus intéressant, choisir les personnes les plus aptes aux tâches que je leur délivre. Je m’étais levé peu avant l’aube pour partir avec mes Guerriers, nous étions 5 et le malgré le jour déjà présent, se levé ne nous faisait aucunement plaisir, il faisait chaud, nous étions fatigué et personnellement, me levé 3 fois par nuit était éreintant.

La lande verte brillait, lac d’émeraude au milieu de la terre, le vent faisait virevolter les ajoncs et nos fourrures aussi, l’herbes étaient mouillé par la rosée du matin, ce travail était vraiment merveilleux, surtout le moment ou le soleil pointait de derrière les hautes pierres pour apercevoir les doux rayons de l’astre primordial. En quelque minute, la lande fus assécher de son humidité, apercevant mes camarades eux aussi éblouie par le spectacle, je déclarais d’une vois éteinte en retenant un bâillement :

« Au moins les gars, ça aura été beau. Bon, allez mauvaise troupe plus de temps à perdre. »

Nous nous dirigeâmes vers la frontières des clans de la Rivière et de l’ombre, pour essayer d’apercevoir, ne serait-ce que la moindre petite infraction, mais c’était peine perdus, nous allions devoir attendre avant que quelque chose d’intéressant se passe. Pendant que nous retournions au camp, j’aperçu une apprentie, seul dans la lande, esquissant un sourire, je miaulais à mes camarades, une lueur d’excitation dans les yeux :

« Encore une qui ne veux pas s’occuper de ses aînés. »

Tandis que je descendais la lande à toute vitesse, je remarquais la petite chatte qui s’était immobilisé, une fois arrivé devant elle, la petite déclara :

"Oh. Bonjour. "

Je la regardai d’un air intrigué, avant de lui répondre :

« Que diable fais-tu ici ? Tu ne serais pas ici, pour le plus grand des hasards, ne pas s’occuper des tâches qui te reviennent. »

J’éclatais d’un fou rire incontrôlable et repris ma phrase :

« Vous les apprentis, un jour vous aurez ma peau, c’est sûr. Je sais même pas si je dois pleurer ou en rire. »


_________________
Gros Poutou Baveux
KamiSphinx



Merci Skinou http://r28.imgfast.n
ton cadeau me remplis de joie
Revenir en haut Aller en bas
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Nuage Abyssal

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 06/06/2017
Messages : 32
Féminin
Puf : Fern
Âge : 19

MessageSujet: Re: Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)   Sam 1 Juil 2017 - 14:46


Le vent dans la plaine
Nuage Abyssal et Ciel de la Bécasse

   
- Que diable fais-tu ici ? Tu ne serais pas ici, pour le plus grand des hasards, ne pas s’occuper des tâches qui te reviennent. La lieutenante éclata brusquement de rire avant de continuer. Vous les apprentis, un jour vous aurez ma peau, c’est sûr. Je sais même pas si je dois pleurer ou en rire.

Nuage Abyssal grimaça car la lieutenante avait vu juste dans ses intentions. Était-ce si clair que ça ? Elle n'avait pas la moindre envie de s'occuper des tiques des anciens  ou de changer leur litière. Parfois, elle le faisait de bonne grâce, parce qu'elle savait que c'était nécessaire et que cette tâche incombait aux apprentis. Elle s'était souvent demandée pourquoi c'était toujours à eux de le faire. Elle l'avait même demandé un jour à son père. Celui-ci avait répliqué qu'ils étaient bien trop occupés à chasser ou à patrouiller et que c'était une bonne occasion pour que les novices apprennent l'importance des liens entre les membres du clan et le respect des autres. En particulier de ceux qui ont tout fait pour lui dans le passé. Quoi qu'il en soit, elle préférait largement quand c'était les autres qui s'en occupaient et la seule chose qui la rassurait et l'empêchait de devenir insolente était que quand elle serait guerrière, toutes ces corvées seront terminées pour elle. Vivement ce jour. L'apprentie reporta son regard sur la chatte qui semblait plus amusée qu'autre chose. Oui, à son avis il était préférable d'en rire que d'en pleurer. Nuage Abyssal était rassurée de ne pas s'être fait sèchement réprimander par cette guerrière habile pour qui elle avait un profond respect. Elle baissa les yeux.

Je faisais simplement un petit tour matinal. Répliqua-t-elle innocemment. Elle ajouta après une courte pause et un léger haussement d'épaules. Je pensais que le prochain à se lever pourrait s'en charger...

Après tout, au vu du nombre d'apprentis au sein du clan, il n'était pas nécessaire que ce soit elle qui s'en occupe. Elle craignait que la lieutenante ne la renvoie au camp sans autre forme de procès et qu'elle la punisse d'une façon ou d'une autre. L'idée même d'être de corvée de litière pendant une semaine la répugnait. Finalement, les yeux brillants de curiosité, elle interrogea Ciel de la Bécasse sur la patrouille qu'elle venait d'accompagner.

- Vous avez trouvé quelque chose ? Il y avait des intrus ? Une altercation ? Est ce que vous vous êtes battus ?

L'apprentie se tassa sur elle même en se rendant compte du flot de questions qui venait de sortir de sa bouche. Peut-être gênait-elle plus la lieutenante qu'autre chose. Elle ne voulait pas décevoir la chatte d'une quelconque façon. Surtout pas elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel de la Bécasse

avatar

Modérateur EstivalLieutenant du Clan du Vent
Modérateur Estival
Lieutenant du Clan du Vent

Date d’inscription : 05/02/2016
Messages : 618
Masculin
Puf : To Yen\ Sphinx( avec tout Raigo, Kaze Kami), Colère( pour les vieux et les membres du staffs), Vavalache( Skinou, tu m'emplie d'amour)
Rang EÉF : Apprenti
Âge : 16
Multi-comptes : Colère de l'Avalanche ( Guerrier Ombre, 50 lunes)Valkyries( Bêta, Horde 35 lunes), Nuage du Silure( Apprenti, Rivière 6 lune)

MessageSujet: Re: Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)   Mar 18 Juil 2017 - 12:56

La petite se recroquevilla sur elle-même avant de relever les épaules et lâchant avec un énorme sourire qui se voulait sans doute innocent déclara de sa petite voix :

« Je faisais simplement un petit tour matinal. »

Je plissais mes yeux pour bien montré que j’étais intrigué, de plus mon sourire plein de malice montrait bien que son ton désintéressé avec moi ne marchait pas avec moi. Sentant peut être qu’elle s’enfonçait et qu’elle devait remonter la pente, celle-ci continua :

« Je pensais que le prochain à se lever pourrait s'en charger... »

Je lâchais échappé un soupire d’agacement, si j’avais fait ceci chaque fois que j’étais de corvée, alors Etoile de la Tigresse m’aurait maté depuis bien longtemps. L’insouciance de la jeunesse, croire que chacun pouvais faire ce qu’il voulait rendait le tout et les conversations très drôle avec les apprentis. Tant de rêve dans leur tête, tant d’idée, d’utopiste. Alors que je m’apprêtais à lui répondre, la petite femelle commença à lâcher une foule de questions :

« Vous avez trouvé quelque chose ? Il y avait des intrus ? Une altercation ? Est ce que vous vous êtes battus ? »

J’étais étonné que la petite chatte, qui semblait alors jusqu’à maintenant calme se débride et fasse preuve d’un tel zèle en ma présence, je souriais avant de répondre calmement et de lui intimé le silence en levant ma queue pour bien lui montré que le calme était maîtresse de tout :

« Calme toi un peu, détends toi, si tu savais comme ton comportement me fait rire, si j’avais fait la même chose à chaque fois qu’Etoile de la Tigresse me l’avais demandé, cela ferait belle lurette qu’elle m’aurait maté dans l’enfance. Comprend bien, tout le monde est passé par là, Danse de la Tigresse, Etoile Constellé, moi, tout le monde doit un jour avoir affaire aux corvées de l’apprentissage, mais cela sert à montrer que l’on se soucie encore des guerrier qui ont combattus il y a longtemps pour nous. »

Je fis une petite pause dans mon monologue avant de reprendre d’une voix plus grave pour les nouvelles :

« Nous n’avons trouvé aucune trace ennemis, rien qui permette de se venger du Tonnerre après la dernière expédition. Et non, nous ne nous sommes pas battus, les patrouilles arrive que très peu de fois à des heurts entre clan. Il paraît qu’une guerre à eu lieux entre le Tonnerre et le Clan de l’ombre, se serait parfait pour se venger du Tonnerre qui se croit tout le temps tout permis, tout ça parce qu’il y a très longtemps, ils nous ont aidés à vaincre l’Ombre. Franchement, leurs prétentions m’écœure, le clan de la Rivière est moins prétentieux. »

Je terminais là mon monologue, priant pour que la petite ai appris quelque chose de la vrai vie, qu’elle ne puisse plus vivre dans son monde si merveilleux que la douleur de la vrai vie soit perçus, qu’elle la connaisse.

_________________
Gros Poutou Baveux
KamiSphinx



Merci Skinou http://r28.imgfast.n
ton cadeau me remplis de joie
Revenir en haut Aller en bas
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le vent dans la plaine (ft Ciel de la Bécasse)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» #. Le hurlement du vent dans la plaine
» Quand le vent souffle, la tempête se déchaîne
» Eclats de la plaine exaltée
» Une petite détente est la bienvenue dans la plaine!
» [s1] La petite cathédrale dans la plaine de schiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan du Vent :: Territoire :: Lande-