Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit du Lion

avatar

Journaliste CMLieutenant du Clan du Tonnerre
Journaliste CM
Lieutenant du Clan du Tonnerre

Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 5430
Féminin
Puf : power | kyro.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : esprit du lion (t) + prince des tigres (r) + nuage de la louve (o) + nuage du dragon (o) + dunkan (s) + fantôme (h) + sourire caméléon (r) + petit panda-roux (t) + nuage sauvage (r)

MessageSujet: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Lun 12 Juin 2017 - 11:05

Hunter patrol
••• ft. vision de l'empereur, ruse du renard.

Le soleil pointait doucement le bout de son museau lorsque Sourire Caméléon ouvrit calmement ses paupières, extirpé par mégarde de son sommeil par un félin quelque peu encombrant, à moitié étalé sur lui et cauchemardant à en croire ses légers cris de détresse – que le guerrier ne prit pas le temps de faire taire au passage. Quittant son nid sans en avoir grandement l’envie, il se décida à faire sa toilette à l’extérieur.
Alors que le guerrier était tranquillement assis dans la clairière, on l’assigna rapidement à une petite partie de chasse afin de remplumer le tas de gibier qui était déjà vide ce matin malgré la bonne saison qui était à l’approche. Bientôt, les journées seraient plus longues et le soleil bien plus chaud. Et on irait s’en plaindre, parce qu’on aura trop chaud, oubliant qu’à la saison des neiges, on se plaignait de grelotter de froid. Les chats ne savent pas ce qu’ils veulent.
Tout comme Sourire Caméléon d’ailleurs. On lui avait proposé d’emmener deux ou trois félins pour lui tenir compagnie, mais il ne savait toujours pas qui emmener avec lui. Enfin, ce jusqu’à ce que trois petits museaux quittent la tanière des guerriers. Interpellant le groupe d’ensommeillés, il leur annonça qu’ils allaient l’accompagner pour une partie de chasse.

Une fois tout le monde préparé, il fila à vive allure à travers la sortie du camp qui le menait au monde extérieur qu’il avait l’habitude de côtoyer chaque jour mais qui restait éternellement inconnu et dangereux, même s’il le connaissait par cœur. Celui-ci changeait un petit peu chaque jour, chaque animal ne se retrouvait jamais au même endroit, certains n’étaient pas là avant et venait s’incruster par ici tandis que d’autres partaient. Le monde changeait chaque fois qu’on le regardait, comme s’il ne voulait pas qu’on puisse vraiment le connaître.
Et, silencieusement, Sourire Caméléon zigzaguait entre les buissons parsemant le territoire, se rapprochant un peu plus chaque instant de la rivière où ils pourraient pêcher quelques poissons afin de remplir la réserve de nourriture. Pas une fois il avait failli se coincer une patte dans une racine et trébucher, il semblait connaître le territoire par cœur, alors que celui-ci était censé changer un petit peu chaque jour. Mais ce petit peu ne se voyait peut-être pas. Ce pourquoi, le cœur battant la chamade, les pattes frôlant à peine le sol comme s’il volait, le vent s’engouffrant entre ses poils et les faisant virevolter, il ne voyait pas ce qui avait encore changé. Mais peut-être finirait-il par le découvrir.

Il força l’allure, non pas pour distancer les autres, mais simplement afin d’arriver plus rapidement à la rivière. Celle-ci se dessinait sous ses yeux de plus en plus distinctement à mesure qu’il l’approchait et enfin, il ralentit avant de s’arrêter définitivement, le souffle court. On entendait sa respiration raisonner tant il inspirait et expirait fort. Pourtant, le chat siamois fit de son mieux pour se calmer rapidement afin de pouvoir leur expliquer ce qu’ils allaient faire.
Une fois tous les félins l’ayant rejoint, il prit la parole sans se soucier de son propre souffle alors que celui-ci n’avait pas encore reprit une allure normale, voir même raisonnable.
« – Bien, commença-t-il, entre deux expirations, nous allons chasser … et tenter de … remplir le tas de gibier … parce qu’il manque cruellement … de poissons. Ayant fini sa phrase, il attendit quelques instants pour reprendre son souffle, constatant qu’il parlait en saccader. Très bien, alors vous savez quoi faire, je ne vous fais pas un dessin mais j’aimerais bien qu’on en ramène pas mal. »

À ces mots, il tourna les talons et s’approcha de l’entendue bleue où quelques animaux brillants filaient à vive allure. Il attendit de côté, jetant des coups d’œil discrets vers ses congénères afin de voir s’ils avaient commencé à chasser, alors qu’il était en position pour capturer une de ces petits bêtes, la patte en l’air, il resta instant telle une statue, attendant de ne pas être le premier à piquer dans l’eau.



Dernière édition par Esprit du Lion le Lun 24 Juil 2017 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Vision de l'Empereur

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 05/02/2017
Messages : 166
Féminin
Puf : Pipine/Pine d'Huître
Âge : 22
Multi-comptes : Griffe d'Épine (Vent) • Oiseau Chanteur (Rivière)

MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Jeu 15 Juin 2017 - 19:08


Insomnie. Vision de l'Empereur roulait dans son nid façonné de mousse et dont les algues servaient de frondaisons pour rétablir équitablement les boules sur les abords. Près de lui, la fourrure ébène de l'un de ses plus proches camarades se redressait doucettement à mesure que ses ronflements insonores perduraient. Au-dessus de son crâne, ses coquillages fétiches s'entrechoquèrent dans un mouvement semblable à une valse infinie. Arquant un sourcil, le rouquin jugea silencieusement la manie des membres de son Clan à collectionner avidement ses objets. Cette activité des plus oiseuses ne produisait rien d'efficace à leur développement personnel. En faisant circuler ses iris bichromes autour de lui, il conclut que les choses simples rendaient les autres plus heureux. Les âmes les plus candides étaient susceptibles de se souciait uniquement du bonheur d'autrui, puisque le stade de leur béatitude avait atteint les sommets. Alors, est-ce que l'intelligence était un facteur de fléau qui dépravait le sentier vers les versants de l'épanouissement ?

Se retournant davantage en tentant de ne pas se crisper de colère, Vision de l'Empereur songea à sa mère afin de s'apaiser. Il n'avait que très peu de souvenir d'elle. Le matou remplaça les images de roseaux qu'il voyait onduler devant lui pour matérialiser la silhouette svelte de sa génitrice. Le petit matou revoyait sa robe brune encadrant son visage fin et instantanément, une fragrance d'amaryllis lui chatouilla les narines. Rivière Cristalline portait toujours ce parfum sur les fibres de ses poils, comme si, dans un moment d'ataraxie, elle se roulait dans les parterres fleuris. Lorsqu'il était enfant, il se souvenait avoir questionné : « Pourquoi les meilleurs félins parcourt-il le ciel en premier ? » Ce à quoi, son interlocuteur avait résolu « Quand tu vas dans un jardin, quelle fleur cueilles-tu en premier ? »  

Les plus belles.

Les pattes contre la poitrine, l'Absolu senti le balancier d'Oiseau Chanteur, qui encore dans son sommeil, lui caressait le torse. Sa tige fine, semblable à la plume d'Herbe de la Pampa lui chatouilla les muscles. Près vite, il s'extirpa de son étreinte, honteux de paraître si fragile, même s'il n'y aucune présence consciente pour témoigner de sa vulnérabilité.

Dehors, le taux d'humidité lié aux points d'eau présents sur leur territoire, sembla refroidir le sol, qui, de toute évidence, ressemblaient bientôt en des colonnes de sables une fois que l'astre solaire aura atteint le point culminant de sa course. Le temps que ses yeux s'accoutument à la luminosité, une tâche bicolore se déplaça vers lui. Remuant les moustaches, Vision de l'Empereur identifia Aigle Royal et Ruse du Renard près de ses flancs, avant de distinguer Sourire du Caméléon. Glissant ses iris marmoréennes en direction de son cadet, le Victorieux plissa les paupières. Ce dernier manigançait encore un stratagème pour réunir sa famille, qui déjà éparpillée en lambeau de verre, ne pourrait jamais se dégrader, ni se régénérer.

Refusant de cheminer à leurs côtés, Vision de l'Empereur se plaça à la seconde place, talonnant son compagnon de route. S'il était plus vieux que les deux frères, il semblait mal à l'aise de prendre la tête de la patrouille. Pour occuper son esprit durant le voyage, le rouquin tenta de décrypter les traits de caractère de Sourire du Caméléon. En tant que camarade, les seules informations qu'il possédait étaient principalement ses relations familiales. Oncle de trois chatons, le crème était un pilier de famille, résistant et avenant. Toutefois, comme il ne parlait jamais de lui et le rouquin étant trop jeune, des informations visant son enfance manquait à l'appel et, bien qu'il possédait des capacités divinatoires frôlant le réel, le guerrier du Clan de la Rivière ne pouvait pas lire en lui. Son esprit était vide. Dressant les oreilles et se concentrant silencieusement, Vision de l'Empereur ne ressentait rien d'autre que le néant.

Qui était vraiment Sourire du Caméléon ?

S'il décortiquait chaque bride de son nom, il serait un félin au visage faussement joyeux, nuançant ses comportements en fonction de son humeur. De ses interlocuteurs. Avant qu'il n'y ait le temps de s'enquérir de jure, l'intéressé miaula :

- « – Bien, nous allons chasser … et tenter de … remplir le tas de gibier … parce qu'il manque cruellement … de poissons.»

Afficha une expression impassible, Vision de l'Empereur ne commenta pas sa remarque rhétorique. Lorsque le félin repris son souffle, l'Absolu le catégorisant comme mollasson. Les membres de sa famille, le poitrail gonflé près du siamois, contrastait avec son manque d'exercice physique. Pour équilibrer la balance, Sourire du Caméléon pourrait être un précieux allier.

- « Très bien, alors vous savez quoi faire, je ne vous fais pas un dessin mais j'aimerais bien qu'on en ramène pas mal. »

Sans se stopper, le guerrier se tourna près de la rivière, dont l'onde cristalline ondulait sous les assauts du vent. Lentement, le Victorieux déroula ses muscles et bondit sur la pierre voisine. La surface aride sous ses coussinets lui procura une sensation ravissante. Près à attaquer la partie de chasse et à continuer de rependre sa réputation d'éternel gagnant, il fut le premier à brandir ses griffes argentées pour les abattre d'un coup stratégique après un laps de temps tactique. Une petite carpe en otage dans ses fils de métal, Vision de l'Empereur lâchant un regard de défi à ses interlocuteurs.

Il allait gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Songe Idyllique

avatar

Guérisseur du Clan de l’Ombre
Guérisseur du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 28/09/2016
Messages : 1053
Féminin
Puf : Soulou ou Hoko. HokoMachins (FramboiseBeurk) Hokorrible (Piccolo) Hokoko ou Hokomoche selon ces humeurs :3 (Griffe d'EpineS) Maître Biscuit (ou Pi Biscuit) pour Fuyu <3 HokoVache (Destiny D:) MachoHoko (Piaf Potter)
Âge : 13
Multi-comptes : Nuage d'étincelle (apprentie ombre) Crépuscule (aspirant hordeux) Samaël (Solitaire ancien Hordeux) Nuage de la Tempête (Apprentie Vent) Tempête de Neige (Guerrier Rivière) Ruse du Renard (Guerrier Rivière) Songe Idyllique (Guérisseur Ombre) Légende Eternelle (Rivière Guerrier) Petit Bambou (Tonnerre Chaton) Klôs (Horde Bêta)

MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Mar 18 Juil 2017 - 19:43



Hunter Patrol

Lentement le soleil se lève et vient te réveiller, Fox. Tu refuses de l'admettre mais tu es vraiment fatigué, entre ton frère, Nuage des Astres et Nuage de Faucon tu ne sais plus où mettre la tête. Mais aujourd'hui, tu reprends du poil de la bête ! Caprice de la Sirène faisait les patrouilles et tu étais nominé avec Sourire du Caméléon, Vision de l'Empereur et Aigle Royal. Cette journée va être longue, très longue... Tu soupires longuement, tu n'as aucune envie de faire une patrouille avec ta famille, bon tu n'as rien contre Sourire du Caméléon, au contraire tu ne le connais même pas, mais l'idée de te retrouver avec ton paternel et ton aîné te donne presque envie de vomir... L'idée de prétexter être malade t'avais traversé l'esprit, mais tu ne te défilas pas et tu décidas d'affronter ta famille. Dit comme ça on dirait que tu vas faire une guerre, et pourtant non au contraire tu vas faire en sorte de ne pas t'énerver malgré le côté borné de ton frère et le côté leader très chiant de ton père... Le vétéran était déjà en position, prêt à partir, Vision de l'Empereur arriva ensuite suivis de toi.

Le siamois commença à marcher, puis quatre silhouettes étaient en train de courir à travers la forêt à la recherche d'un bon endroit pour chasser. Vous arrivèrent donc à la Rivière d'Argent, un bon endroit pour pêcher et en plus à l'ombre, parfait. Sourire du Caméléon est un mâle plutôt mystérieux que tu ne connais pas trop, ton frère à l'air encore plus intrigué que toi... Tu n'écoutes pas les recommandations du chef de groupe et tu te places près de la rivière, tu plonges ta patte dans l'eau et en sort un gros poisson, tu croises le regard de Vision de l'Empereur et tu lui souries en arquant un sourcil. La guerre est déclarée. Tes poils s'hérissent quand une proie t'échappe et que tu sens quelqu'un te pousser, tu ne sais pas c'est qui mais tu te retournes et grogne :

- Tu pourrais faire attention ! J'allais en attraper un ! Pff...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esprit du Lion

avatar

Journaliste CMLieutenant du Clan du Tonnerre
Journaliste CM
Lieutenant du Clan du Tonnerre

Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 5430
Féminin
Puf : power | kyro.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : esprit du lion (t) + prince des tigres (r) + nuage de la louve (o) + nuage du dragon (o) + dunkan (s) + fantôme (h) + sourire caméléon (r) + petit panda-roux (t) + nuage sauvage (r)

MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Jeu 27 Juil 2017 - 23:27

Hunter patrol
••• ft. vision de l'empereur, ruse du renard.

Le guerrier siamois du Clan de la Rivière s’approchait doucement de l’étendue qui s’écoulait calmement, ce qui lui paraissait plutôt normal. Le courant de l’eau se trouvait être bien plus fort à la saison des pluies puisque le niveau de l’eau montait. Mais là, il se trouvait être bas et la rivière cristalline portait bien son nom. Le matou crème avait chargé les autres chats de pêcher, comme lui, afin de remplir le tas de gibier, une petite mission confiée par sa sœur et lieutenante, Caprice de la Sirène. Elle n’avait pas perdu de temps avant de reprendre son poste, laissant ses trois petites boules de poils sous la surveillance d’une autre reine – de confiance néanmoins. Sourire Caméléon avait pu profiter quelque peu de son neveu – qu’il trouve un peu trop curieux et réfléchi pour son âge, un brin étrange, un peu comme lui – et de ses nièces avec qui il avait put partager quelques moments qui resteraient, pour certains, graver dans la mémoire du pêcheur qui fixait l’eau d’un regard vide, peut-être un peu trop perdu dans ses pensées.

Il voyait les poissons qui glissaient entre sous son museau, mais il ne tentait pas d’attraper l’un d’entre eux – était-il d’humeur généreuse pour leur laisser la vie sauve alors qu’il avait ordonné aux membres de la patrouille dont il avait prit la tête de ramener un maximum de proies fraîches pour remplir l’estomac de chaque des chats du camp ? – il avait peut-être été un peu ambitieux pour le coup, les yeux plus gros que le ventre comme on dit dans le jargon. Et puis, il n’apportait guère de l’aide à ses compagnons de pêche, puisque chaque animal frôlant sa patte flottante, il n’osait pas son coup fatal, d’une vivacité déconcertante, qui l’amenait à planter ses dangereuses griffes directement dans l’écaille d’une carpe ou bien d’une anguille. Non, il les laissait s’approcher de lui, comme si le prédateur souhaitait apprivoiser sa proie avant de l’achever secrètement et lentement.

Pourtant, il était concentré, le petit. Mais on le fit vite sortir de ses pensées lorsqu’il entendit le grognement de Ruse du Renard qui semblait en avoir pour son frère, Vision de l’Empereur. Levant les yeux au ciel, Sourire Caméléon avait oublié qu’il avait eu la brillante idée d’emmener avec lui toute la petite famille, le père et les frères. Il ne les avait jamais vraiment vu tous ensemble, il tentait de prendre le temps de les observer un à un, captant alors quelques informations sur eux, mais rien de bien concluant. Il sait simplement que la compagne d’Aigle Royal était décédée d’une maladie qui ne l’a pas touché, lui, Sourire Caméléon. Il connaissait le paternel comme un matou plutôt stricte et n’appréciant pas tellement la défaite. Il le savait loyal mais mauvais perdant, et il avait tenté d’inculquer cela à ses fils. L’un était devenu un guerrier plutôt impassible de nature, tandis que l’autre était plus sensible. Et lui, dans cette histoire ? Le mâle aux extrémités noires se sentait être un chat entre eux deux, tentant de rester en permanence impassible, sans pouvoir toujours y parvenir, le cœur fendu.

Il parvenait néanmoins à garder facilement son calme, mais leurs histoires l’agaçait. Surtout qu’il avait été déconcentré dans sa pêche peu fructueuse – puisqu’il laissait les êtres filer entre ses pattes, les laissant vivre et libre. Alors il se tourna vers eux, le regard légèrement moins vide, quelque peu animé d’une flamme indescriptible, et fit en sorte de calmer les deux félins issus de la même portée, en espérant que sa remarque porte ses fruits et monte à la tête des deux félins qui cesseraient peut-être leur enfantillages.

« Eh, on est là pour chasser, pas pour régler vos histoires de pouponnière. Alors tenez-vous en guerriers et pêcher comme vous savez si bien le faire. »

Puis, sans perdre davantage de temps, Sourire Caméléon se replongea dans son occupation actuelle qui était de regarder les poissons dans l’eau, fièrement vivants. Mais tandis qu’il était concentré sur eux, une petite silhouette le fit réagir. Quoi de plus beau qu’une petite poule d’eau bien grasse pour entamer cette jolie partie de chasse. Meilleur combattant et pêcheur que chasseur, le guerrier bicolore ne se laissait pas abattre pour autant. Il retira sa patte de l’eau, faisant fuir sûrement quelques poissons qui avaient dus se trouver près de son antérieure, reposant toute sa concentration sur sa nouvelle proie qu’il n’allait pas laisser partir pour le coup. Ses yeux bleus fixaient ardemment sa future capture. Elle picorait ce qu’elle trouvait sur la berge et devait sûrement être bien trop occupée à cela pour remarquer qu’elle avait un prédateur à ses trousses. Sourire Caméléon ne perdit pas de temps, vif comme l’éclair, il se jeta sur la poule d’eau, toutes griffes dehors et planta directement ses crocs dans sa nuque, par coup de chance. Il lui craqua la nuque et revint vers ses camarades avant de la déposer à terre. S’adressant un instant à eux, il espérait que cela aussi allait faire effet sur leur cervelle de poisson.

« J’espère que vous saurez faire de même. »

Puis il vaquait déjà à sa prochaine occupation, à savoir : l’observation fascinante des poissons, tandis qu’il espérait que ses camarades allaient se remuer l’arrière-train pour ramener quelque chose au cas avant la cérémonie du partage qui aurait lieu lorsque l’astre flamboyant aurait atteint son point culminant. Il misait peut-être un peu d’espoir en eux, il espérait de pas avoir eu tort.

hrp ••• damn it. je voyais pas ce pavé si grand, enfin ça pardonnera peut-être mon retard. en attendant, juste pour vous dire que c'est sourire caméléon et non sourire du caméléon, sur ce, bisous mes cailles *fuit*


Dernière édition par Esprit du Lion le Jeu 27 Juil 2017 - 23:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligneVoir le profil de l'utilisateur
Le Messager

avatar

Félin Connu

Date d’inscription : 14/12/2014
Messages : 291

MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Jeu 27 Juil 2017 - 23:27

Le membre 'Esprit du Lion' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Chasse - T. RIVIÈRE' :

_________________
Compte commun du staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vision de l'Empereur

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 05/02/2017
Messages : 166
Féminin
Puf : Pipine/Pine d'Huître
Âge : 22
Multi-comptes : Griffe d'Épine (Vent) • Oiseau Chanteur (Rivière)

MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   Ven 28 Juil 2017 - 18:50


La rivière cristalline si pure, si douce, coulait entre les roches dans une valse insonore. La cime des arbres s'agitaient doucettement, en suivant la symphonie du vent, tandis que les nuages accompagnèrent ce magnifique solo. Souvent, cet endroit lui rappelait sa mère. Elle portait presque le même nom, à une particule. Lorsqu'ils étaient chatons, son frère et lui, Aigle Royal avait fait preuve d'une sympathie sans égale en relatant la naissance de leur défunte génitrice. Née loin du camp, Rosée du Matin, avait décidé de mettre bas hors du camp. Les tensions qui animaient le Clan en rapport avec une fausse rumeur, impliquant que les chatons étaient impurs, avait souillé la réputation de la vétérante. Pauvre fille d'un ancien et compagnon s'étant laissé endoctriné, Rosée du Matin demeurait seule. Son unique compagnie résidait dans les espoirs qu'elle plaçait dans les guerriers de jadis, car, c'est au point culminant de la voûte étoilée, que justice serait faite. Mais les chatons n'attendaient pas que la cour de félin émettent un jugement. Rosée du Matin dut donc mettre bas, au plus proche de sa destination.  Protégé dans un cercle de pierre bordait la source vitale du Clan, deux femelles et un mâle naquirent. En hommage au lieu qu'il l'avait abrité, elle les nomma, Petite Pureté, Petite Rivière et Petit Courant.

Une histoire en échange d'une promesse de se hisser toujours plus haut. Le colossal matou tigré avait l'art de maintenir les rênes du char quand les deux chevaux se montraient dissident. Mais étant son fils de sang, Vision de l'Empereur avait hérité de cet aspect stratégique. Aussi, gagner ses proies à la sueur de son front pour évoluer dans le tunnel nébuleux de son enfance était d'une facilité aberrant. Et ce n'est pas Sourire Caméléon qui détruirait les pièces de son échiquier par ses paroles.

- Excuse-moi Sourire Caméléon, mais, penses-tu vraiment être en mesure de nous faire la leçon quand on s'aperçoit que tu n'as encore rien attrapé ?

Prononça t-il d'une voix doucereuse. Il l'avait vu. Là, penché sur le ruisseau, à balancer maladroitement ses pattes comme si deux membres gauches lui avaient poussé sur le tronc au cours de la journée. Ses affaires de famille ne le concernait en rien. Le siamois n'avait pas à imposer sa présence en se dardant de ses arguments invalides. Le guerrier à la fourrure rousse joint geste aux paroles et déploya sa queue, en direction de ses proies et de celles de son cadet, sous le regard de son camarade. S'il avait provoqué Ruse du Renard dans le premier quart temps, c'était uniquement dans le but de le restructurer en tirant meilleur parti de lui-même. Son cadet pouvait se montrer cossard s'il ne possédait pas une source de loisir suffisante. Et qu'elle était la meilleure eau qu'il puisse boire, si ce n'est que de s'affronter en duel avec son aîné ? Le gagnant remporterait tout. Le lot était trop fondamental pour que l'un ou l'autre ne le cède à la rivière argentée.

Vision de l'Empereur était Absolu, le seul à même de le diriger. Sourire Caméléon n'avait inclure son frère dans le "vous". Plissant les paupières, l'unique œil jaune pénétra aisément la barrière morale du bicolore, car bientôt, il leur tourna le dos. Remuant les moustaches, il poussa son frère du bout du museau qui protesta aussitôt.

- Tu pourrais pu l'attraper même dans cette posture.

Rétorqua t-il en se positionnant à son tour. Les épaules levées sur son tronc, ses yeux analytiques sondèrent le mouvement des poissons dans l'eau. Ses bestioles visqueuses étaient si prévisibles. Promptement, il piégea une perche entre ses instruments de combat. Vive, la proie s'agita. Sa peau lisse chatouilla ses coussinets et, tandis qu'elle échappa peu à peu à son étreinte, le rouquin l'écrasa contre le sol. Il eut une secousse, puis deux. Le petit matou pouvait presque percevoir le déroulement de ses muscles sous ses pattes. La perche eut un regard absent et son corps stoppa sa tentative d'évasion.

Il coula ses orbes en direction de Ruse du Renard. Ex-aequo, encore. Alors qu'il se redressa pour la rapprocher de sa première prise, une poule d'eau inanimé tomba devant ses pattes. Le regard fixa les prunelles de son interlocuteur, un discret sourire railleur orna ses lèvres et donna à son visage un air de démence.

- Je ne savais pas que tu descendais pour moitié du Clan du Tonnerre. Mais une proie reste une proie, peu importe le nom qu'on lui donne.

Pivotant sur lui-même dans un mouvement gracieux, sa queue effilée chatouilla les narines de Sourire Caméléon. L'Absolu voulait un combat de technique avec lui. Ici. Dans l'eau. Son iris s'enflamma et la commissure de ses lèvres se redressa à mesure que les ombres projetée sur son visage engloutit tout reste de sympathie dont il avait fait preuve jusqu'à maintenant.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(MS17) hunter patrol ••• (vision de l'empereur, ruse du renard)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Révision Constitutionnelle ou la ruse par les commissions
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» A hunter ... a bear

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de la Rivière :: Territoire :: Rivière d’Argent-