Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. À la recherche de nouvelles expériences ? Tu peux également intégrer la mystérieuse Horde dont l’ombre menaçante plane sur les Clans insouciants. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Memories and reunions • pv Etoile Azurée ♥
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du Vent
Animatrice ✿ Guérisseur du Clan du VentVoir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai 2017 - 17:35
Cela faisait bien longtemps qu’il n’était plus venu ici. Arcas se tenait debout face à la rivière cristalline. Son crâne lui lançait encore suite à son combat de la veille contre une bête fauve. Ainsi était-il venu vers la rivière la plus proche pour retirer le sang séché et poisseux sur sa tête et sur sa nuque. Après ce choc, il s’était senti partir tellement la douleur était forte. Il n’avait vu que le noir et il était tombé dans des abysses sans fond. Contrairement à la dernière fois où il avait perdu des vies, il n’avait rien vu dans la mort, et il s’était simplement réveillé quelques minutes plus tard, la bête s’était enfuie et il avait pu emmener la femelle délirante et aveugle se faire soigner chez le guérisseur du clan du Tonnerre pour partir aussitôt refusant tout soin. Il n’en avait pas vraiment besoin, mais il en garderait quelques blessures. Encore.

Il s’accroupir au bord de l’eau pour pouvoir se nettoyer le crâne. Le chat pouvait discerner les rochers glissants recouverts de mousse, le sable semblant bleuté, et les courants de l’eau qui allait en s’accélérant après ce passage de la rivière. C’est là qu’il se souvint du sauvetage de la belle Nitescence Reptilienne.

Des cris qui retentissent au-dessus de l’eau. Un chat puissant n’hésitant pas à sauver une femelle écaille de tortue et d’un clan adverse d’une noyade certaine. Leurs regards qui se croisent sur les rives des flots déchaînés. Un regard bleu affrontant la orangé et la naissance d’un amour entre deux félins que tout semblait éloigner. Un nom qui résonne comme une évidence : Nitescence Reptilienne.

Les yeux écarquillés, Arcas secoua la tête comme pour se réveiller après ce flash-back. Malgré la jeunesse du chat et sa puissance, que c’était lui. Il n’avait pas été seul dans sa vie passée et avait même connu ce sentiment puissant qu’est l’amour. Certes c’était un souvenir imprécis, une succession d’image saccadé mais ça lui avait suivi à se rappeler le lien qui l’unissait à Nitescence Reptilienne. Et même le fait qu’ensemble ils avaient eu des enfants. Il ne les avait jamais vu en réalité et il lui semblait même qu’il n’en voulait pas allant même jusqu’à la rejeter. Il prononça ce nom à mi-voix : « Nitescence Reptilienne. » Rien qu’une fois, pour entendre le son de sa propre voix grave et rauque.

Pourquoi était-ce si grave ? Qu’est-ce qui les empêchait de faire cela ? C’est là qu’il se souvient. Ils n’étaient pas du même clan et il faisait partit du clan du Tonnerre ! Ce territoire où il se trouvait en ce moment même. Il balaya les alentours du regard, la respiration soudain emballé. Il venait enfin de retrouver une infime portion de son passé et il savait qu’il n’était pas seul. Pourtant lui qui pensait avoir été un chat honnête et droit, du moins il l’espérait, il se rendit compte de deux choses. Premièrement il avait trahi son clan avec une guerrière d’un clan adverse, et deuxièmement il avait fait preuve de violence envers elle, mais avait arrêté son geste. Bon sang ! Qui était-il avant son amnésie ? Rien n’était clair, mais il était quelque peu effrayé de découvrir la vérité. Peur de se rendre compte qu’il n’était qu’un monstre. Mais au final, le plus important était d’assumer qui il était et de ne pas reculer.

Il contempla un instant, sa propre image dans l’eau. Il ne voyait qu’un balafré, un chat détruit physiquement par les évènements. La cicatrice à son visage quoi que complètement refermé n’était pas belle à voir et son œil unique brillait d’une lueur étrange. Il plongea sa tête sous l’eau pour se ressaisir et il sentit le sang partir, suivant le flot de la rivière. Il passa plusieurs fois sa tête sous l’eau pour effacer les impuretés de son corps et les tourments de son âme. L’eau ruisselait le long de son cou, le faisant frissonner.

Soudain il sentit que quelqu’un l’observait. Il se redressa de toute sa hauteur et se tourna vers la source de ce pesant regard. Il scruta les environs et il la vit, cette chatte noire aux yeux azurs. Il ne savait quoi en penser mais en la voyant, il sut son nom, comme une évidence. Pour l’instant il n’y associait aucun souvenir mais Arcas était certain qu’elle avait joué un rôle dans son passé. Il s’avança vers elle, sans aucune once d’agressivité, neutre. Le chat prit la parole avant qu’elle ne puisse dire quelque chose.

« Fleur Azurée, est-ce bien toi ? »



_________________


Incantation du Faune:
 
avatar
Date d’inscription : 07/04/2014
Messages : 817
Féminin
Puf : Aranwë
Âge : 18
Multi-comptes : Nuage Sibyllin, Arcas, Miracle des Ombres
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Juin 2017 - 18:08

Étoile Azurée s’avançait sous une voûte de branches, dont les feuilles vertes étaient par milliers, lui cachant une vision d’un ciel bleu, où les nuages étaient presque totalement absents. Néanmoins, ce toit de verdure lui permettait d’évoluer dans un endroit plutôt frais, à l’ombre des rayons de soleil. En effet, après des lunes où la forêt avait été plongée dans un sommeil glacial, la nature avait repris ses droits et une chaleur parfois trop prononcée régnait à présent. Il était midi, l’heure où le soleil se pointait à son zénith, et Étoile Azurée avait entrepris une petite balade digestive à travers sa forêt natale, suivant le cours de la rivière qui la traversait, et comptait chasser en rentrant en camp. Mais comme la mauvaise saison était bel et bien terminée, la cheffe du clan du Tonnerre ne comptait pas faire trop de zèle, le faible nombre de patrouille qui était envoyé suffisait à nourrir le clan ; les proies étaient toutes ressorties de leurs terriers. Même ces poissons, dans la rivière étaient de sortie ; la cheffe du clan du Tonnerre y voyait des carpes, des truites, des brochets, des saumons, et pleins d’autres petits poissons qui s’enfouissaient dans le sable. Le clan de la Rivière, en hiver étant le plus démuni au niveau du gibier, devenait maintenant le clan avec le plus de réserves, mais il faisait si beau que chaque clan n’avait sans nul doute aucun problème à ce niveau-là.

Des galets jonchaient un sol meuble, où des joncs étaient relevés fièrement et Étoile Azurée s’approcha pour laper la surface de l’eau, la chaleur lui donnant la gorge sèche. Elle releva la tête et regarda distraitement les ondes s’agrandir au fur à mesure, ayant comme point de départ l’endroit où elle avait touché la rivière. Les poissons se cachèrent derrière les rochers et les petites vaguelettes formées éloignèrent d’elle quelques feuilles, qui flottaient sur ce lit bleu. Elle continua d’avancer, suivant la rivière, car le clapotis des vagues l’apaisait. Il y a un an, autour de cette rivière, sa sœur et elle discutaient gaiement en se racontant les ragots du clan du Tonnerre, voire même des autres clans. Un an encore avant, sa sœur et elle jouaient à renverser de l’eau sur l’autre, avec cette énergie joyeuse qui avait toujours été propre aux apprentis. Et aujourd’hui, elle était seule. Alors qu’elle continuait son chemin, elle sentit alors l’odeur d’un autre chat. N’appartenant pas au clan du Tonnerre. Les sens en alerte, elle ne reconnut l’odeur d’aucun des autres clans.

Un solitaire. Les solitaires n’étaient en général pas méchants. La plupart du temps, il s’agissait même de chats domestiques qui avaient décidé de s’éloigner un peu de leurs maisons. Parfois des chats, qui voyageaient sans vraiment de raison. Comme l’avait sûrement fait Douceur Aquatique. Généralement, ils essayaient d’attraper un rongeur – souvent vainement. Il suffisait de leur dire gentiment de s’en aller si ils ne voulaient pas en subir les conséquences. Elle s’approcha de ce solitaire au pelage gris, mouillé par un bain dans la rivière. Au fur à mesure qu’elle approchait, elle voyait que le chat était dans un piteux état, comme si il était sorti d’un combat contre un blaireau, mais restait néanmoins droit, avec une certaine noblesse dans sa posture. Il se retourna, ayant repéré sa présence. La chatte au pelage couleur nuit s’apprêta à lui demander de s’en aller, mais il la devança, d’une question qui la surprit grandement :

« Fleur Azurée, est-ce bien toi ? »

Il connaissait son nom. Il n’y avait aucune raison pour. Elle avait déjà rencontré des solitaires, mais trop brièvement pour discuter et pour leur donner son nom. Il aurait pu s’agir d’un ancien membre du clan du Tonnerre qui avait quitté celui-ci pour vaquer ailleurs, mais cela ne lui disait rien. Pourtant, il y avait quelque chose de familier en lui, et la chatte ne pouvait pas dire  en quoi. Puis, elle pensa à sa sœur. Elle faisait partie des disparus qui avait quitté le clan du jour au lendemain. Mais ce chat n’était décidément pas sa sœur. Mais peut-être que Douceur Aquatique avait croisé des chats pendant son périple, et avait parlé d’elle. Cela pouvait être logique, et peut-être que ce solitaire faisait partie d’entre eux. C’était ce qu’elle trouvait de plus logique pour le moment. Elle répondit, un peu tendue :

« Oui, c’est moi. » Elle ne tenait pas à le corriger sur son vrai nom actuel, Étoile Azurée, car la curiosité était la plus forte. Néanmoins, cette ancienne appellation lui donnait un intervalle de temps, qui correspondait avec son hypothèse d’une rencontre avec Douceur Aquatique, car celle-ci avait quitté le clan avant qu’elle ne devienne cheffe. Étoile Azurée n’avait jamais vraiment su ce qu’avait fait Douceur Aquatique après avoir quitté le camp. Comme celle-ci était morte, elle l’avait revue, lui donnant même une vie, appartenant maintenant au clan des Etoiles mais n'avait pas été très bavarde. « Excuse-moi ma surprise, mais tu sembles me connaître, reprit-elle doucement, ce qui n’est pas mon cas. Qui es-tu ? Comment connais-tu mon nom ? »

Étoile Azurée jugea qu'il ne devait pas être un danger et qu'elle n'avait rien à craindre, car il avait entamé le début d'une discussion qui n'était pas du tout agressive. Elle continua à le dévisager, en cherchant toujours dans sa mémoire pour mettre un nom à cet étrange chat balafré au pelage de cendres. Alors que son regard azuré avait, depuis le début de la confrontation, été attiré par l’œil borgne du chat, qui témoignait de l’existence d’un intense combat dans sa vie, elle observa le second d’œil. Pour la seconde fois, elle se figea : il était orangé.

_________________


Flavichou la meilleure ♥:
 


Étoile Azurée ll 36 lunes ll Tonnerre
Derniers souvenirs de Marie ♥


Nuage Illusoire ll 6 lunes ll Tonnerre
Merciiii *-*


Nuage de la Renarde Renarde ll 6 lunes ll Ombre


Petite Magicienne ll 2 lunes ll Vent (DEAD)


avatar
Date d’inscription : 28/05/2015
Messages : 774
Féminin
Puf : Mél' (Melon, Mélou, ...) et Az (Azouille, Azu, Azou, ...) ♥
Âge : 16
Multi-comptes : ll Fleur Azurée ll Nuage de la Renarde ll Patte Illusoire
Memories and reunions • pv Etoile Azurée ♥
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: