Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brise-le-Vent

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 09/03/2010
Messages : 1333
Masculin
Puf : Zep.
Âge : 69
Multi-comptes : Éclipse Décatie

MessageSujet: Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]   Mar 11 Avr 2017 - 21:52


Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque.


Le Corrompu & Brise-le-Vent
C’est étrange ce camp. C’est un vrai paradoxe, en fait. On peut, sans se leurrer, se demander quels avantages ces chats tirent du « vivre ensemble ». Être plus puissants ? Plus violents ? Cela peut être une solution puisqu’ils n’aspirent qu’à une chose : la guerre, avec son lot de sang versé. Cependant, quand on se rend compte que les tensions au sein de la Horde sont pires que celles inter-claniques, on se heurte à un problème de taille… Comment peut-on aspirer à une cohésion contre l’ennemi quand on n’est pas, soi-même, foutu d’être en cohésion, au sein du Camp, sans un seul ennemi à l’horizon?

C’est la question qui me trotte dans la tête pendant que je somnole, perché en haut d’un arbre, veillant sur le Camp. En fin de compte, j’observe plus que je ne veille. Voilà déjà quelques lunes que j’ai intégré cette troupe de joyeux rigolos sanguinaires et je peine à m’adapter à leur mode de vie. Je n’ai aucun mal à voler les proies, tuer l’ennemi, tromper, mentir, blesser, violer femmes et territoires. Pourtant j’ai du mal à me faire à l’idée que je dors parmi d’autres. J’affectionnais bien mieux ma vie d’avant. J’étais libre de mes mouvements. Bien plus libre qu’avec cette tribu qui se dit « sans lois ».

Je pense que cette lassitude provient du fait que je n’ai aucun besoin de me sentir intégrer à eux. Je les côtoie à peine, ils sont des ombres qui peuplent mes journées sans, toute fois, les remplir. Celui qui se dit leur chef, leur Phoenix, je ne l’ai vu qu’une fois, durant ma soi-disant « introduction dans la Horde » que m’a value ma visite inopinée au Camp de la Horde. Je ne saurais même pas le reconnaître s’il se présentait à moi. Je me contrefous de lui, pour tout dire.

Le Camp bouge peu. D’habitude, il fourmille. Mes griffes se plantent dans le tronc mort au haut duquel j’étais perché. Je m’agite et, peu à peu, je regagne le sol. Quelques ailes d’aigle plus tard, j’ai rejoint l’Agora. Le soleil, revenu pour la verte saison, a dissipé le givre qui tapissait la terre aride. Les proies revenaient elles aussi, accompagnant le beau temps. Les groupes de chats fleurissaient sur ce lambeau de terre. Fleurissaient… drôle de métaphore pour de drôles de chats.

Tandis que je le traverse de bout en bout, je remarque sur ma droite une espèce de fou furieux. Ce n’est pas la première fois que je le vois. Un rouquin. Il bave. Il a le poil couvert de sang séché, une oreille déchiquetée. Il peste et tourne en rond. Il a le regard vide. Il est complètement con.
Je crois que c’est la seconde raison pour laquelle je ne fréquente personne : la plupart de ces énergumènes ne sont pas fréquentables. Je l’esquive, fronçant les babines pour me délester de son odeur lourde de maladie.

J’arrive enfin au bout de l’Agora. Un autre groupe de chats y est présent. Ils sont trois ou quatre, entourant un mâle plus squelettique. J’en ai déjà entendu parler. Les bruits de grottes vont vite et résonnent fort. Il s’appelle le Corrompu, il veut détrôner Phoenix et tente de rallier une armée de fidèles à sa cause. Je souris. J’ai une idée. Une bonne idée bien drôle.

« Dis-moi, c’est toi Corrompu ? »




Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Corrompu

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 04/06/2016
Messages : 79
Féminin
Puf : Wat
Âge : 18
Multi-comptes : Chute d'Eau, River

MessageSujet: Re: Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]   Mer 19 Avr 2017 - 19:39

Tapis sous un buisson, à l'entrée d'une crevasse assez profonde dans la roche, je somnolais. Je ne me laissais pas gagner par le sommeil dès le lever du soleil. Les paupières à peine ouvertes, les oreilles qui frétillaient de temps en temps. Comment faire confiance à qui que ce soit dans ce camp ? Pour l'instant, je n'avais pas tellement peur que Phoenix me tombe dessus et m'assassine, je ne le menaçais pas assez. Mais si un renard ou d'autres chats ennemis arrivaient, je voulais être certain de m'enfuir au bon moment.

M'enfin bon, le soleil était bien levé maintenant, il était peut être temps de se réveiller pour de bon et manger un morceau. Je m'étirai quelque peu et je sortais de mon trou pour me retrouver en plein soleil de la nouvelle saison. Je clignais des yeux et je regardais autour de moi. Malgré mes précédentes pensées, j'avais toujours peur qu'un fou furieux, engagé par Phoenix, bondisse des rochers pour me sauter sur mes épaules et m'égorger. Néanmoins, il n'y avait aucun signe de danger, pas vraiment de lourd silence prédisant un malheur.

Je me lançais donc vers l'Agora, la place centrale du camp de La Horde. Les chats à peu près sociables, ou quelques « gangs » se regroupaient là bas, et certains chats, stupides ou très courageux, y venaient pour dévorer leur chasse du jour. D'un pas pesant, lourd de menace, j'approchais prudemment un groupe d'omégas. Ils avaient beau être considérés comme les plus faibles, il fallait s'attendre à tout.

Les félins présents ne s'offusquèrent pas de ma présence, j'entrepris donc de me faufiler parmi eux, et feindre de discuter avec eux. Ces omégas ne m'intéressaient guère, peu d'entre eux avaient vraiment la volonté de s'imposer, et d'être utiles. Beaucoup étaient ici car ils ne voulaient pas se retrouver seul, ils aimaient trop la compagnie pour se satisfaire d'une vie solitaire. Ils sont encore plus bas que les pions qui me serviront à foutre en l'air ce groupe de chat.

Du coin de l’œil, je surpris un matou gris se faufilant près du groupe d'omégas. A nouveau, ils ne réagirent pas. Je plissais les yeux. Je n'avais jamais vu ce félin aux yeux verts. Nouvel arrivant. A son regard, je devinais qu'il ne se laisserait pas intimider dès le départ. Je soutins son regard lorsqu'il le braqua sur moi. Il s'avança d'un pas léger, mais néanmoins prudent :

« Dis-moi, c’est toi Corrompu ? »

Hm, bizarre. Aucun chat ne s'intéressait vraiment à moi en premier. Il avait dû entendre quelques rumeurs qui circulaient à mon compte, et il voulait manifestement s'y frotter. Je n'oubliais pas les muscles qui saillaient sous son pelage. Cela devait être sûrement un bêta. Lorsque je m'avançais d'un pas égal vers lui, les autres félins autour de nous s'en allèrent vers un coin plus paisible. Tant mieux, je n'avais pas envie que l'on m'épie.

Je donnais un coup de langue à mon épaule et je répondis d'une voix tranquille :

« C'est exact, je suis Le Corrompu. J'imagine que tu as dû entendre parler de moi. Je commence à être connu ici. »

Pour l'instant, aucune animosité, mais aucune sympathie non plus. Ce qui m'intriguait un peu, sans me surprendre tout à fait, c'était de savoir ce qu'il me voulait. C'était peut être un ami de Phoenix, après tout. Mais il ne fallait pas essayer de connaître la vérité tout de suite, sinon il se braquerait et je ne saurai rien.

Néanmoins, je voulais quand même savoir qui était le félin qui s'intéressait autant à moi au point qu'il ose me parler en plein dans le camp de La Horde.

« Et toi, qui es-tu ? Il ne me semble pas d'avoir vu par ici. »


Pas de questions précises, pas d'indiscrétion. Je ne lui mettais aucune pression, afin qu'il puisse me répondre le plus librement possible. Je m'assis sur le sable chaud, muscles bandés, me léchant distraitement une patte, attendant tranquillement une réponse du mâle. Pour le moment, je ne pensais pas encore l'attirer dans mes griffes. Pas encore. Je n'avais pas eu le temps de le jauger, il faut prendre son temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Antan

avatar

Administratrice
Administratrice

Date d’inscription : 20/08/2014
Messages : 3380
Féminin
Puf : Moise55 (surnommé Lou)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 22
Multi-comptes : Esprit du Loup • Nuage du Coyote • Kharx

MessageSujet: Re: Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]   Dim 21 Mai 2017 - 12:53

[Up]

_________________
« I am the passenger and I ride and I ride ;
I ride through the city's backsides ;
I see the stars come out of the sky ;
Yeah, the bright and hollow sky ;
You know it looks so good tonight. »


La tribu:
 

Ce swag:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comme une carte piège, t’es pas vraiment d’attaque. [Le Corrompu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Si vous saviez comme on se sent seul au sommet (vraiment) - Thot
» C'est bien toi ? C'est vraiment toi ?!
» Plan de Thunder Bay ? Ou "la carte du maraudeur" comme j'aime à l'appeler
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Wrestlemania II : CARTE DU SHOW !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Horde :: Camp :: Agora-