recensement fermé
Bientôt plus d'informations sur les résultats!

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Fin Halloween! Il est temps de retrouver vos pseudos habituels :)
Annonces

Partagez | 
 

 Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Petite Pluieavatar
Félin Célèbre
Date d’inscription : 13/02/2015
Messages : 702
Féminin
Puf : River
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Petite Pluie

MessageSujet: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Sam 18 Fév 2017 - 15:22

Et pourtant je vous dis que le bonheur existe ailleurs que dans les rêves, ailleurs que dans les nues.


The sky was cloudless and of a deep dark blue
Le ciel était sans nuages et d'un bleu profond. C'était la première fois qu'elle le voyait de cette couleur. La grisaille s'en était allé en même temps que l'épais brouillard qui lui masquait la lumière du soleil. La journée s'annonçait belle, et elle allait enfin pouvoir en profiter un maximum. Elle étira ses petits membres engourdis par sa nuit de sommeil et commença a gigoter dans le nid. Ses frères et soeurs tenaient trop de place à son goût, aussi elle ne se gênait pas pour le leur faire savoir en leur grimpant à moitié dessus. Elle a besoin d'espace cette petite voyons. La nuit avait été trop longue d'après elle, sa mère l'avait forcé à se coucher tôt pour être en forme et elle détestait cela bien qu'elle dormait comme une marmotte en hiver. Les rayons du soleil l'atiraient irrésistiblement vers l'extérieur tandis que son petit estomac gargouillait joyeusement. Elle voulut réveiller tout le monde doucement pour ne pas se faire disputer de la violence de la manière avec laquelle elle réveillait la totalité de la pouponnière. Elle jeta un regard au nid de Plume de Cygne et ses chatons âgés de quelques lunes de plus qu'elle. Désormais elle devait cohabiter avec eux puisque maman était partie de la pouponnière.

- Aller debout.
Chuchota-t-elle de sa petite voix fluette. Personne ne bougea. Elle grimpa au sommet de la pile de chatons ensommeillés et cria un :

- BANZAIIIIIII !!!

Sonore en se jettant dans le tas. Le réveil était rude pour les autres mais tans pis elle avait faim et voulait sortir alors qu'on la nourrisse et qu'on lui donne rapidement l'autorisation de sortir s'amuser !

http://img4.hostingpics.net/pics/8778732586211024Rainette.jpg

© Silver River 016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 772
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Sam 18 Fév 2017 - 15:56

Attention, chatons turbulents.
petite onde ft la fratrie.


Il suffisait de regarder le ciel pour comprendre que l'heure ne dépassait pas les premiers instants du jour. L'aube, à peine sortie de son voile orangé, s'était transformée en la promesse d'une nouvelle journée. De quoi serait-elle faite ? Cela dépendait de qui voulait bien se l'imaginer. Peut-être que cette apprentie, au coin du camp, irait apprendre à se battre, si bien que cela lui sauverait la vie le moment venu ? Ou bien, peut-être que l'ancien couché sous le vieil arbre inventerait une nouvelle histoire à raconter aux chatons de façon à les garder attentifs ? Il se pourrait bien aussi que le chef prépare un nouveau plan pour s'approvisionner au maximum pour survivre à l'hiver déjà bien installé. En parlant du chef, d'ailleurs, on pourrait penser aux trois chatons qui profitaient de leurs précieuses heures de sommeil sous le soleil matinal. Les trois rejetons royaux, enfants de l'amour inconsidéré du chef et de la lieutenante, se présentant sous une personne aussi simple et humble que trois bébés endormis au chaud, pleins de flemmardise et d'innocence.

Petite Onde occupe parfaitement son rôle de cadette. Parfois, elle trouve qu'elle se comporte de façon très puérile, mais c'est tout de même avec soulagement qu'elle se compare avec sa sœur, Petite Pluie, totalement loufoque et intenable. Petit Conteur, lui, était le parfait exemple du chat lunatique et plein de bon sens. Parfois même, on pourrait le penser naïf et trop gentil, mais ce serait mal le connaître. Malgré les disputes et les désaccords, les trois bouts de chou s'aimaient plus que tout au monde, et seraient prêts à laisser leur peau de la façon la plus courageuse qu'il soit pour sauver l'un des membres de la fratrie. Chacun d'entre-eux, sans exception, serait méconnaissable dans une situation dangereuse. Personne n'en doutait jamais.

- Allez, debout.

Ce son ne fut qu'un bref chuchotement dans l'ambiance hivernale. Même l'oisillon le plus fluet l'aurait recouvert de son chant novice. Petite Onde, partagée entre les deux mondes que formaient le sommeil et la réalité, n'était pas bien sûre d'avoir entendu quoi que ce soit. Elle ne bougea pas d'un poil, se blottissant seulement un peu plus sous les agréables rayons solaires, puis profita des derniers instants qu'ils lui restaient avant que sa jumelle, déchainée, lui hurle à l'oreille...

- BANZAIIIIIII !

La petite s'était hissée au sommet de la montagne de fourrure paresseuse qu'avaient formée Ondine et Conteur, et tout cela sans que la jeune femelle ne s'en rende compte. Petite Onde sursauta, ébahie, et se calma en comprenant que ce n'était encore que l'un des coups de son idiote de sœur. Elle se passa un coup de langue pour aplatir sa fourrure hérissée par la peur, et lança un regard assassin à la coupable.

- Tu vas nous la faire tous les matins, Rain ? Laisse-nous dormir et va faire tes affaires seules, bon sang ! Elle se reprit et lança un regard espiègle dans la direction de la tanière du chef. Nous savons tous les trois que maman est retournée travailler, mais que papa est toujours en pleine possession de ses fonctions. Je finirais peut-être par tout cafter au chef, qui risquerait fortement de te punir de souris pendant un jour entier...

Son petit sourire fit comprendre à la femelle qu'elle la taquinait. De toute manière, les trois mousquetaires étaient toujours soudés. Une bêtise pouvait être commise, elle resterait scellée sous paroles. Ils avaient échangé leur sang un jour pour se le promettre. Gare à celui qui enfreignait la promesse du sang. Ondine se retourna vers son frère, comme indignée, et lui adressa des paroles outrées :

- Tu devrais prendre mon parti, mollasson ! Je suis sûre que tu aimerais dormir quelques heures de plus autant que moi.

La femelle perlée se rassit, enroula sa queue fournie autour de ses pattes, et entama une longue toilette apaisante.

_________________



eh ouais, tu peux pas test et t’as bien lu : for kenya only.

ceux qui accompagnent mes pas. Hearty :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caprice de la Sirèneavatar
Félin Légendaire
Date d’inscription : 08/04/2015
Messages : 2036
Féminin
Puf : © north.
Âge : 18
Multi-comptes : caprice de la sirène (41), orion (46), petit conteur (4).

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Dim 19 Fév 2017 - 18:40


NAUGHTY CHILDREN

▲ PETIT CONTEUR


Il était pelotonné dans le cocon douillet de ses rêves. Le matin pointait à peine le bout de son nez, étirant ses pâles rayons sur le monde qui, lentement, s’éveillait de sa léthargie. Tout n’était que coton et flou. Contre son flanc, une plume, agitée par une légère brise se perdait à soulever le duvet sombre du chaton.
Il ouvrit à demi une paupière, l’œil encore endormi, entre songe et réalité. Après un rapide coup d’œil à ses deux sœurs, il le referma, jugeant, à bon escient, que le monde des rêves était plus instructif que les tâches de lumière à l’entrée de la pouponnière. Un autre jour, ce spectacle aurait accaparé toute son attention, mais, aujourd’hui, l’enclume du sommeil avait plus d’emprise sur son esprit que l’envie de contempler ce doux spectacle. C’est donc sur cette sage décision que Petit Conteur se blottit un peu plus contre ses sœurs, ignorant le coup de patte qu’il venait se prendre de la part de Petite Pluie, l’espèce de pille électrique qui était sa cadette. Peine perdue ; ce coup de patte signait la fin du calme et du repos, la petite femelle tigrée avait décidée de se lever. Et quand elle décidait, on s’exécutait.

« Aller, debout. »

Un chuchotement dans le silence laiteux de la pouponnière. Petit Conteur choisi de feindre la surdité. Enfin quoi, il dormait, à poings fermés … ça se voyait, non ?
Grossière erreur, un poids lui atterrit, de travers, sur le dos et se mit à gesticuler dans tous les sens, piétinant à moitié la patte avant gauche du jeune rêveur avec un délicatesse qui lui rappela celle des apprentis guerriers qui fanfaronnaient à tout va dans le camp.

« BANZAIIIIIII ! »

Se retournant en un grommellement sourd, Petit Conteur eu une pensée amère pour le sommeil qui quittait peu à peu son esprit, bien vite remplacé par les cris surexcités de sa sœur.
Une voix à sa droite, plus douce, lui indiqua que Petite Onde, la dernière de la fratrie, n’en pensait pas moins. Il enfouit son nez sous une plume, le regard brumeux.

« Tu vas nous la faire tous les matins, Rain ? Laisse-nous dormir et va faire tes affaires seules, bon sang ! Nous savons tous les trois que maman est retournée travailler, mais que papa est toujours en pleine possession de ses fonctions. Je finirais peut-être par tout cafter au chef, qui risquerait fortement de te punir de souris pendant un jour entier ... »

Petit Conteur tiqua d’une oreille, septique. Les paroles de la grise n’aurait, et tous trois le savaient bien, aucun effet sur le comportement de la petite tigrée. Déjà que les menaces des reines avaient du mal à contenir son trop plein d’énergie, alors venant de l’un d’eux ? Il n’y avait guère que leur mère et ses sermons légendaires pour rabaisser le caquet à Petite Pluie. Rien que de penser aux colères que pouvait piquer la lieutenante brune, Petit Conteur préférait filer droit et sortir son plus beau et innocent sourire face aux bêtises de sa petite sœur.

« Tu devrais prendre mon parti, mollasson ! Je suis sûre que tu aimerais dormir quelques heures de plus autant que moi. »

Le chaton sombre et blanc se redressa et lança un regard en coin à ses deux sœurs, les sourcils froncés, une plume sur la tête. En effet un peu plus de sommeil n’aurais pas été de refus, mais vu tout le barouf que faisaient ces deux pipelettes ce n’était pas demain la veille qu’il pourrait retrouver les doux bras de Morphée.
Sans chercher à répondre aux accusations semis indignées de sa sœur, le chaton se leva, passa deux coups de langue sur un épi rebelle, au niveau de ses épaules, et porta son regard sur le camp encore vide. D’un pas curieusement discret pour un félin encore à demi endormi, Petit Conteur pointa son nez hors de la pouponnière avant de risquer un coup d’œil sur Plume de Cygne. Elle dormait, ses chatons blottis contre elle.
Un sourire espiègle se dessina sur les lèvres du jeune mâle et ses grands yeux bleu marine prirent cet éclat connu seulement de ses deux sœurs.

« Vous venez ou quoi ? »

Codage by Bird for all forums ©

_________________
petit conteur
"parce qu'on est libres et rebelles. candides, mais sur les nerfs.
calmes, aussi, comme le temps ou d'un tempérament nucléaire."



others & co :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petite Pluieavatar
Félin Célèbre
Date d’inscription : 13/02/2015
Messages : 702
Féminin
Puf : River
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Petite Pluie

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Mer 22 Fév 2017 - 12:04

Et pourtant je vous dis que le bonheur existe ailleurs que dans les rêves, ailleurs que dans les nues.


The sky was cloudless and of a deep dark blue
C'est toute fière de sa bêtise que Petite Pluie observa ses deux frère et soeur ouvrir les yeux. Conteur les referma rapidement faisant mine de ne rien entendre ou peut être croyait-il rêver et songeait-il à se rendormir, grossière erreur. Petite Onde quand à elle pris son air de rabat joie qu'elle aimait tellement prendre face à Rain lorsqu'elle en faisait des siennes.

- « Tu vas nous la faire tous les matins, Rain ? Laisse-nous dormir et va faire tes affaires seules, bon sang ! Nous savons tous les trois que maman est retournée travailler, mais que papa est toujours en pleine possession de ses fonctions. Je finirais peut-être par tout cafter au chef, qui risquerait fortement de te punir de souris pendant un jour entier ... ».

Blablabla pensa-t-elle en fronçant les sourcils. C'était toujours la même chose, Ondy était toujours obligée de se prendre pour une adulte et tenter de disputer ou raisonner la petite brune tigrée. Elle se sentit obligé d'impliquer Petit Conteur pour appuyer son propos.

- Tu devrais prendre mon parti, mollasson ! Je suis sûre que tu aimerais dormir quelques heures de plus autant que moi.

- Gnagnagna !

Ne pu-t-elle s'empêcher de répliquer pour manifester son agacement. La petite excitée avait non seulement hérité de l'énergie de sa mère mais également de son caractère colérique et capricieux. Lorsqu'elle désirait on s'exécutait. Petit Conteur qui devait avoir compris qu'on parlait de lui ouvrit des yeux encore tout ensommeillés et se redressa, une plume sur la tête. Petite Pluie voulut lui sauter dessus mais elle se ravisa, préférant préserver son aîné afin de le faire basculer de son côté. Seulement plutôt que prendre parti pour l'une ou l'autre de ses soeurs le petit noir et blanc commença une toilette rapide avant de commencer à se diriger vers la sortie. Pluie le suivit du regard jusqu'à ce qu'il croise le sien, un éclat nouveau dans son regard bleuté.

- Vous venez ou quoi ?

Petite Pluie ne se fit pas prier et se jeta à sa poursuite en courant, elle se retint de pousser des petits cris aigus manifestant sa joie afin de ne pas réveiller tout le monde, surtout Plume de Cygne qui risquait de lui tirer les moustaches. Elle écrasa queues, pattes et chatons endormis dans sa fuite suivit de feulements indignés et endormis. Une fois à l'extérieur elle continuait de courir mais sans trop savoir quoi faire ni ou aller, réveiller les anciens, voire papa, voire maman, voire les apprentis, les guerriers, jouer près de la rivière qui traversait le clan même si c'était interdit... Tellement de possibilités qui défilaient dans sa tête qu'elle finit par courir sans but dans aucune direction particulière et à force de tourner en rond elle tomba au sol. Elle se releva en se secouant pour faire tomber la poussière et les saletés de son pelage. Elle décida finalement d'attaquer Ondy qui venait de les rejoindre dehors. Elle remua son petit popotin de gauche à droite la queue dressée bien haute en l'air. Puis lança l'assaut et louper un saut qui lui valu de rentrer dans sa soeur.

- Petit Conteur à l'attaaaaque !!

Elle commença à mordiller sa soeur sans lui faire mal au niveau de l'oreille. Le jeu de la bataille, elle adorait ça, et puis ça l'entraînait à devenir un guerrière forte...Bien que ses technique manquent de perfection et surtout de discrétion.

http://img4.hostingpics.net/pics/8778732586211024Rainette.jpg

© Silver River 016


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 772
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : phoenix (h) •• nuage de la panthère (r) •• chants d’orphée (o)

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Jeu 23 Fév 2017 - 8:46

attention, chatons turbulents.
petite onde ft la fratrie


Rain était à l'évidence encore plus intenable que d'habitude. Elle ne pouvait qu'empêcher de sauter de joie à la vue de la tournure que prenait la matinée. Ondy ne put s'empêcher de sourire face à l'innocence et la joie de vivre de sa sœur. Et dire que Petite Pluie n'était même pas la cadette, Petite Onde l'était, elle ! Il aurait fallu demander à sa maman, si on avait pu le faire, de changer l'ordre d'apparition des chatons le jour de la mise à bas. Conteur occupait normalement bien la place d'aîné, mais le fait qu'il cède au caprice de sa jumelle fit baisser l'estime de cette idée dans la tête de la femelle perlée. Se résiliant à faire la morale à deux petits de sa fratrie au lieu d'un, Ondy roula des yeux et s'engagea à la suite de Petit Conteur, non sans faire attention aux chatons endormis qui n'avaient rien demandé eux non plus, qui avaient seulement eu la chance de ne pas avoir de sœur surexcitée prête à grimper aux Quatre Chênes d'affilée elle-même, et cela bien avant l'aube.

- Petit Conteur, à l'ataaaaque !

Ondy poussa un cri surpris. Alors qu'elle était plongée dans ses pensées comme un chasseur riverain serait plongé dans la rivière, Rain avait profité de la situation pour la surprendre et lui sauter dessus. Visiblement, elle avait visé son frère mais, manquant d'expérience et de précision, l'avait raté et s'était contentée d'atterrir lourdement sur la femelle perlée qui gisait par terre, telle une carcasse désespérée. Elle souffla un grand coup, prenant conscience de quoi elle pouvait bien avoir l'air, là, affalée sur la terre humidifiée par le territoire de la Rivière, avec son aînée de quelques minutes juste au dessus d'elle. Elle geignit quand elle se rendit compte que la petite avait également eu la douce idée de lui avaler l'oreille. D'abord indignée, elle cria des « Lâche-moi ! » vains, avant de se résoudre à comment la matinée allait se passer : ils allaient faire connerie sur connerie. Puis là, Ondy sourit. Sa sœur la chatouillait, à force de l'ordre gentiment son oreille. Après tout, à quoi bon résister à une tornade ? Elle la fit rouler afin de se retrouver au dessus de sa sœur, et afficha un sourire victorieux.

- Tout le monde sait que je suis bien meilleure que vous en chasse grâce à ma frêle carrure et à ma rapidité. Mais enfin, le corps à corps ? Tu devrais me battre Rain, tu pèses au moins le double de mon poids !

Elle éclata de rire, sachant que cela ne vexerait pas sa jumelle dans le sens où cela voulait dire qu'elle la battait à coup sûr au combat... enfin, pas aujourd'hui !

_________________



eh ouais, tu peux pas test et t’as bien lu : for kenya only.

ceux qui accompagnent mes pas. Hearty :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caprice de la Sirèneavatar
Félin Légendaire
Date d’inscription : 08/04/2015
Messages : 2036
Féminin
Puf : © north.
Âge : 18
Multi-comptes : caprice de la sirène (41), orion (46), petit conteur (4).

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Jeu 9 Mar 2017 - 18:59


NAUGHTY CHILDREN

▲ PETIT CONTEUR


Tandis que sa sœur bondissait et, tel un tourbillon, cavalait en piaillant dans tout le camp, Petit Conteur restait sur le pas de la pouponnière, promenant son timide regard sur la place encore endormie et napée de rêves. Outre les balbutiements sur excités de sa sœur, il régnait un calme plat au cœur de la Grande Place, parfois, le silence était ponctué de ronflements d’anciens ou de quelques paroles vaguement grommelées au cœur de rêves de guerriers. Le petit mâle fit quelques pas au dehors, bon dernier derrière Petite Onde qui s’était vue assaillie par Petite Pluie ; toutes deux se chamaillaient, s’amusant à rouler au sol avec l’autre. Le noiraud eut un demi sourire à la vue de ses deux cadettes. L’une, toujours à chercher la bagarre, l’autre, toujours à se défendre vaillamment. Et lui ? Toujours à leur montrer les petits détails de la vie. Curieux trio, on en conviendra, à la fois discordant et parfaitement harmonieux.
Sans mot dire le chaton promena son regard marin sur le camp, s’amusant à observer tantôt le sol, à demi givré, tantôt le ciel, où parmi les nuages gris et éparts le bleu dominait. Un oiseau traversa soudainement son champ de vision et toute son attention fut accaparée d’un coup par le volatile aux ailes aux bouts jais. Cela arrivait fréquemment ; le petit pouvait être concentré dans quelque chose, il suffisait qu’un oiseau passe à proximité pour qu’il vous tourne les talons aussi sec, vous coupant en plein milieu de votre beau serment sur quelque sujet, et vous restiez coi, la bouche entre ouverte, un bout de phrase encore en travers de la gorge.
Ses yeux suivirent avec intérêt le vol de la petite créature, et s’ouvrirent grands, pétillants, lorsque la mésange se posa à quelques mètres, derrière un buisson à demi dégarni.
Jetant un coup d’œil soupçonneux aux deux petites femelles qui risquaient de faire fuir sa merveilleuse trouvaille, Petit Conteur focalisa son regard sur le spécimen qui sautillait de ci de la, ses grands yeux noirs observant avec une certaine inquiétude le petit félin qui ne le lâchait pas du regard. Tous deux semblaient se jauger, se tester, se demandant qui du volatile ou du félin esquisserait le premier mouvement. Le chaton se contentait de respirer calmement, pleinement conscient que ce genre de face à face restait exceptionnel dans le monde des proies et des prédateurs. Cependant, dans sa contemplation, Petit Conteur n’éprouvait nulle envie d’ôter à la vie à l’oiseau, ou, du moins, celle-ci était nettement supplantée par l’admiration. Car un chat reste un chat n’est – ce pas ? Le petit monsieur l’apprendrait suffisamment tôt, à ses dépends.
Il esquissa un pâle sourire, comme pour saluer la mésange. Celle-ci pencha la tête un instant, intriguée, puis s’envola. Petit Conteur fronça les sourcils, un peu déçu. Avant de jeter un coup d’œil à ses sœurs dont il suspectait les chamailleries d’avoir fait fuir l’oiseau. Tiquant d’une oreille, manie qu’il avait hérité de sa mère, il fit quelques pas dans la direction des deux félines et s’arrêta à leur hauteur, l’œil encore rêveur de cet étrange moment. Il s’assit, se tu un instant avant de pousser du bout de la patte Petit Onde qui tentait tant bien que mal de maîtriser Petite Pluie.

« Eh, devinez quoi ? … Une mésange s’est posée à quelques pas de moi et on s’est fixé un moment. » Il marqua une pause, hésitant à dire tout haut ce qu’il avait perçu dans le silence. « Je crois qu’elle m’a salué. »

Ses dernières paroles esquissèrent un léger sourire sur ses lèvres d’enfant et ses yeux se plissèrent en deux pattes d’oies.

Codage by Bird for all forums ©

_________________
petit conteur
"parce qu'on est libres et rebelles. candides, mais sur les nerfs.
calmes, aussi, comme le temps ou d'un tempérament nucléaire."



others & co :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caprice de la Sirèneavatar
Félin Légendaire
Date d’inscription : 08/04/2015
Messages : 2036
Féminin
Puf : © north.
Âge : 18
Multi-comptes : caprice de la sirène (41), orion (46), petit conteur (4).

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   Sam 1 Juil 2017 - 1:42

up?

_________________
petit conteur
"parce qu'on est libres et rebelles. candides, mais sur les nerfs.
calmes, aussi, comme le temps ou d'un tempérament nucléaire."



others & co :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention chatons ambulants ! [Rain & Ondy & Conteur]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour un Conteur en recherche d'aide... (DK System)
» ATTENTION ,HAUTE TENSION...
» Une histoire pour un conteur
» Attention, araignées qui tuent ..
» Fiche de Rain Maniko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Clan de la Rivière :: Camp :: Grande Place-
Sauter vers: