Un design d'automne flambant neuf a été installé! Pour en savoir plus, venez ici.

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 Fallen - Kenya [END]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Fallen - Kenya [END]   Jeu 3 Nov 2016 - 23:52

Fallen

Elle ne savait pas vraiment pourquoi tout s’agitait de si bon matin. Elle ne savait pas pourquoi ils frétillaient tous avec plus ou moins de ferveur. Elle ne savait pas. Mais Oryi ne savait pas grand-chose du monde, elle ne savait pas grand-chose la Horde, cette entité qui l’avait avalée. Engloutie. La belle femelle rousse, âme solitaire et vagabonde, s’était retrouvée plongée dans cette masse grouillante de félins. Trop d’âmes, trop d’histoires, trop de fils qui s’emmêlaient. Oryi ne supportait ce mélange, elle ne supportait ces histoires qui venait agresser son château de mensonges, oui, la réalité des autres la rattrapait tellement vite en ces lieux. Mais elle ne pouvait rien y faire, au fond d’elle, elle savait qu’elle devait affronter cette réalité, ces autres. Mais pas tout de suite, elle repoussait toujours le moment fatidique où elle allait devoir s’y confronter.

Cela faisait maintenant quelques lunes qu’elle s’était faite engloutir par la Horde. Pourtant cela lui semblait être un court laps de temps, un instant fugace. Oryi se leva avec d’autres adultes qui partaient à la chasse ou à des activités de groupe. Oryi ne comprenait pas encore l’idée de groupe, le principe d’une même masse bougeant dans la même direction mais composé de plusieurs entités. Oui, la Horde était un mystère pour elle, c’était pour ça qu’elle avait suivi ce vétéran qui lui avait proposé de rejoindre la Horde, enfin le clan de l’Apothéose.  Et puis le coup d’état de Phoenix. Lui. Elle le connaissait depuis de nombreuses lunes, des saisons même. Elle l’avait…. Aimer ? Non, enfin elle s’était éprise de lui. Elle le trouvait si intéressant sous ses airs de méchant, de dur à cuire ? En plus, son caractère collait si bien à ses histoires qu’elle se contait elle-même.

Oryi quitta la tanière et alla chercher une pièce de gibier. Un lapin maigrichon. Une voix sarcastique l’interpella :

- Eh ! Mignonne. Vas apporter cette proie à l’alpha. Et dis ce que c’est un cadeau de ma part.

Oryi se raidit un peu offusquée que ce malotru l’interpelle. Mais elle ne broncha pas, elle savait qu’ici, elle était loin d’être la plus forte. Elle quitta ce vétéran blanchâtre et se dirigea vers la tanière de l’Alpha. Elle y pénétra sans annoncer son entrée. Ah quelle impertinente ! Mais Oryi est une solitaire, c’est ce qui est inscrit dans ses gènes, elle est aussi libre que le vent. Alors les protocoles peu pour elle. Oryi ne connait que la loi du plus fort, heureusement que la Horde fonctionne sur cette loi si simple de la nature. Elle déposa le lapin sur le sol et regarda froidement le leader du clan. Celui qui avait gagné le pouvoir par le sang. Elle ne se sentait pas le moins intimidée. Non, Oryi n’avait pas peur. Elle miaula :

- Tiens. C’est un de tes lèche-bottes qui te l’offre.


Elle ne dit rien de plus et resta droite devant son leader.
ft. Phoenix


Dernière édition par Empereur des Séraphins le Lun 4 Sep 2017 - 9:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 6 Nov 2016 - 12:54

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


À peine le jour levé, que les chats de la tribu s'activaient de façon presque exagérée. Certains se préparaient pour la chasse, d'autres s'amusaient à effrayer les chatons, et la plupart dévorait une souris rachitique ou un mulot déjà à demi croqué. De son côté, Phœnix était couché sur une pierre au soleil, n'attendant rien de plus qu'un nuage pour cacher sa source de chaleur, ce qui le motiverait à enfin bouger sa carcasse.

Tous les chats autour de lui le jaugeaient du regard, certains avec haine, d'autres avec jalousie, mais la plupart semblaient avoir peur de lui. C'était comme ça qu'on gouvernait dans La Horde : en instaurant directement son autorité, en se plaçant au dessus de tout le monde et en punissant les infidèles. Tous passaient à côté de lui, mais personne n'osait vraiment le regarder dans les yeux. Quant à lui, il ne faisait que juger les félins qui glissaient sous son regard, s'amusant à inventer des combats dans sa tête et à en imaginer les issues éventuelles. Il ne faisait que s'accroître depuis qu'il était au poste d'alpha : l'avenir de sa tribu était tout entre ses pattes, mais il avait l'air de s'amuser avec, d'attendre que quelque chose vienne troubler son ennuyant quotidien.

« Tiens. C’est un de tes lèche-bottes qui te l’offre. »

Le matou sursauta, surpris. Il leva son regard mauvais vers la source de la voix, et il regretta directement de l'avoir fait. Son interlocutrice n'était autre qu'Oryi, une vieille connaissance assez... particulière. Il ne l'avait jamais vue ici, et se demandait bien comment elle avait pu atterrir au sein de sa propre tribu. Il pensait ne jamais la revoir, or ce n'avait pas été le cas.

« Reprends-le, j'en veux pas. » affirma t-il, d'un ton qu'il se voulait détaché. Il n'aurait jamais pensé ressentir tel sentiment en la revoyant, comme un mélange de haine et de culpabilité. Mais le grand Phœnix ne se rabaissait pas à ce genre de conneries, il se devait d'ignorer.

_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 


Dernière édition par Phoenix le Sam 2 Sep 2017 - 13:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 20 Nov 2016 - 22:44

Fallen


Oryi regarda son meneur. Enfin, meneur, fallait-il déjà que la femelle comprenne ce que meneur signifiait pour cette tribu, pour cet amas de félins qui se pressait dans ces grottes. Mais elle savait que c'était le plus fort, le plus puissant. Enfin pour l'instant. Ils finissent tous par tomber après tout, même au sommet du monde, on ne peut empêcher la chute vers les abysses de l'oubli et de la faiblesse. Serait-elle en mesure de renverser sa puissance ? De devenir à son tour l'alpha ? Non, elle n'aspire pas à ça Oryi. Loin d'être ambitieuse, loin de être obnubilée par le pouvoir, elle ne désire pas cette place. Elle ne veut pas de cette couronne. Surtout que pour régner, il faut verser du sang. Il faut qu'il coule à flot ! Et Oryi ne veut pas, non, elle n'aime pas la violence alors qu'elle même est violente.
« Reprends-le, j'en veux pas. »

Le ton détaché troubla Oryi. Elle n'avait pas imaginer des retrouvailles heureuses et chaleureuses avec les oiseaux qui chantent en arrière plan mais le ton détaché la vexa. La femelle se rapprocha du mâle imposant et déposa à ses pieds la maigre proie. Elle dit d'une voie roucoulante :

« Prends-le. Sinon ton sbire m'en voudra... Et qui sait ce qu'il me fera. »

Elle n'avait pas peur du mâle qui la prenait pour un pigeon. Non, elle ne le craignait pas, il était insignifiant pour elle. Et la belle Oryi n'avait peur que d'une seule chose, elle n'avait peur que de la personne qui était capable de briser son château d'illusions. Comme ce solitaire qu'elle avait rencontré dans son enfance. Et puis de manière plus rationnelle, Oryi était loin d'être une mauvaise guerrière, elle était loin d'être une mauvaise combattante. Après tout la vie de solitaire est meilleur maître d'armes qu'un mentor d'un clan. Elle s'était faite souvent battre. Souvent rouée de coup pour une malheureux proie maigrichonne. Puis elle avait grandie, puis elle était devenue plus forte. Au final, la belle rousse qui dit exécrer tellement la violence tombe si facilement dans la violence.
Oryi savait que Phoenix n'accepterait pas si facilement la proie. Elle dit d'un ton plus ferme même si elle savait que tout pouvait déraper en un instant :

« À part la proie, qu'est-ce qui va pas ? »
ft. Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Lun 21 Nov 2016 - 18:12

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Phoenix ne regardait même pas la grande femelle rousse qui se tenait devant lui. Tout au fond, il savait qu'il était vexé qu'elle soit ainsi revenue au sein de sa propre tribu, revenant hanter ses journées comme un vulgaire blaireau agressif. Il l'avait reniée, il n'en avait plus voulu, elle l'avait blessé. Pourtant, elle se tenait devant ses yeux, debout, raide et droite. Lui ne s'était même pas levé ne serait-ce que pour l'accueillir. Cette chatte ne valait plus rien à ses yeux.

« Prends-le. Sinon ton sbire m'en voudra... Et qui sait ce qu'il me fera. »

Phœnix roula des yeux en même temps qu'un long soupir sortait de sa gueule et du plus profond de son âme. Là était l'Oryi qu'il connaissait depuis si longtemps : manipulatrice, profiteuse. Pensait-elle pouvoir jouer de la pitié avec lui, Phoenix, l'Alpha de la Horde ? C'était réellement mal le connaître. Encore une preuve supplémentaire au fait qu'il s'était bien fait rouler. Quelle pourriture.

« Les chats qui n'ont pas le courage de venir me voir en personne ne sont généralement pas très agressifs. Et puis, qu'il fasse. Ce n'est pas ce qui va m'angoisser le moins du monde. »

Pensait-il un mot de ce qu'il avançait ? Bien évidemment, quelle question ! Il s'était promis, depuis maintenant de nombreuses lunes, qu'il ne s'attacherait plus jamais. Les horreurs de son passé lui avaient appris à n'avoir confiance en personne, que ce soit à cause de sa mère ou même du coup que lui avait fait cette traîtresse d'Oryi. Arrêter de venir le voir d'un coup pour partir en solitaire, lui faire perdre la seule personne à laquelle il avait accordé sa précieuse confiance... c'était tout simplement impardonnable, même pour un cœur qui n'accorde aucun sursis.

La minette se redressa, et avança d'un ton roucoulant, presque insultant :

« À part la proie, qu'est-ce qui va pas ? »

Cette fois-ci, Phoenix regarda Oryi dans les yeux. Une boule de colère brûlait dans sa gorge, prête à s'extirper de ses entrailles, à punir la jeune chatte pour ses actions passées. Mais en tant qu'Alpha et surtout pour la réputation qu'il avait à conserver, il se devait de se contenir du mieux qu'il pouvait. Et ne mettez pas ça sur le compte de la pitié, Oryi ne représentait rien pour lui ! Du moins, plus maintenant...

« Tout allais bien avant que tu n'arrives, commença t-il. Et puis, même si quelque chose me tracassait, penses-tu sincèrement que je t'en ferais part !? »

Il reprit son calme, afin de ralentir son rythme cardiaque et de ne pas alerter les chats du coin. Une femelle dans le coin favori du chef... Foutaises ! Personne ne devait être au courant.

« Je vais éviter de me répéter une ultime fois. Dégage. T'as du bol que je te laisse vivre ici. Je veux plus jamais voir ta sale face. Arrange-toi pour que ça soit respecté. »

Puis après ces quelques paroles, le jeune mâle se retourna sur sa chaude pierre et présenta son dos à la rouquine. Ce n'était que ce qu'elle méritait.

_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 


Dernière édition par Phoenix le Sam 2 Sep 2017 - 13:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Jeu 15 Déc 2016 - 16:29

Fallen

​Tout pouvait déraper. Un mot de travers, une attitude qui dérangeait… Il était sanguin, bien plus qu’elle. Oryi savait parfaitement qu’en un contre un elle ne ferait pas le poids, surtout si sa troupe de lèche-bottes accourt pour aider leur meneur.

« Les chats qui n'ont pas le courage de venir me voir en personne ne sont généralement pas très agressifs. Et puis, qu'il fasse. Ce n'est pas ce qui va m'angoisser le moins du monde. »

En soi, il avait raison. Ceux qui se cache sont les plus faibles. Mais elle aussi se cache, elle se cache dans la masse de félins car elle a peur du monde extérieur. Elle a peur que son château d’illusion se brise alors qu’ici personne ne la dérange. Enfin, à part lui. Oryi ne lui répondit pas. Elle n’en avait pas envie, et puis elle était assez grande pour se défendre seule. Elle n’avait pas vécu autant d’années à vagabonder dans la nature pour rien.

« Tout allais bien avant que tu n'arrives. Et puis, même si quelque chose me tracassait, penses-tu sincèrement que je t'en ferais part !? »

Intérieurement, Oryi commençait à bouillonner. Comment pouvait-il lui dire ça ? Mais en même temps, elle lui en voulait aussi. Il l’avait abandonnée. Et ça, elle ne lui pardonnerait pas. Elle miaula sèchement :

« Moi aussi tout allait bien avant que je vienne ici et que je découvre que Monsieur ait pris le pouvoir. Tu es toi aussi toujours dans mes pattes. »

A croire que le destin les avait liés. Oryi poussa le cadavre du rongeur de la patte.

« Je vais éviter de me répéter une ultime fois. Dégage. T'as du bol que je te laisse vivre ici. Je veux plus jamais voir ta sale face. Arrange-toi pour que ça soit respecté. »

Oryi, naturellement, s’offusqua de ces paroles. Oh, elle n’aimait qu’il lui parle comme ça. Et Oryi n’aimait pas se faire marcher sur les pieds. Même si elle était réputée pour être une rêveuse, douce et naïve, il ne fallait pas s’y fier. Oryi la colère n’était pas douce, loin de là.  Mais elle se devait de garder son calme pour éviter de se faire rouer de coups par les larbins qui attendaient en bas de la tanière de l’Alpha. Mais Oryi ne supportait pas ce que Phoe lui avait fait.

« Et si tu me vois ? Tu vas faire quoi ?! Tu vas demander à tes larbins de m’acculer dans une des grottes et me saigner ? Tu veux voir mon cadavre dans une de ces grottes obscures ? Mon sang collant sur les parois de pierre ? »

Elle le provoquait. Elle recula d’un pas. Elle savait qu’elle serait dominée par le mâle, même si elle était grande pour une femelle. Oryi continua :

« Mais ai-je envie de te voir ? Non. Je ne savais même pas que tu faisais encore partie de cette bande faiblarde… Ça s’appelle un clan, non ? »



ft. Phoenix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Sam 14 Jan 2017 - 18:01

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Dans ses veines, le sang de l'alpha avait du mal à circuler. Cette femelle l'agaçait réellement. Elle avait le don particulier de tout ramener à elle et d'accuser tous les chats autour d'elle, tous sauf elle. Il ne voulait plus rien avoir à faire avec elle. Mais la minette ne semblait pas d'avis de le laisser en paix. Elle pris une grande inspiration comme pour se donner du courage, et lança d'un air faussement détaché :

« Moi aussi tout allait bien avant que je vienne ici et que je découvre que Monsieur ait pris le pouvoir. Tu es toi aussi toujours dans mes pattes. »

Phoenix se retourna, d'abord indigné puis remis à la raison. Il ne fallait pas qu'il montre l'effet qu'elle lui faisait : elle serait trop contente. Alors il prit lui aussi un air détaché, affichant un sourire méchant au coin de ses babines, puis attendit la suite afin de préparer sa frappante réplique.

« Et si tu me vois ? Tu vas faire quoi ?! Tu vas demander à tes larbins de m’acculer dans une des grottes et me saigner ? Tu veux voir mon cadavre dans une de ces grottes obscures ? Mon sang collant sur les parois de pierre ? »

Le sourire et la soif de vengeance disparurent aussitôt du visage du grand chat. Cette image n'était peut-être pas si plaisante qu'il l'avait imaginée. Il se rappela encore du jour où elle l'avait laissé en plan à leur lieu de rendez-vous, seul, indigné puis indécis... et n'était jamais revenue. Il ne l'avait revue qu'aujourd'hui, à cette heure, en train de lui gueuler dessus des choses qu'elle ne savait même pas. Cette image était-elle encore si déplaisante ?


« Mais ai-je envie de te voir ? Non. Je ne savais même pas que tu faisais encore partie de cette bande faiblarde… Ça s’appelle un clan, non ? »

La jeune chatte n'avait pas fait mouche, lors de cette réplique. Cela était sans doute censé indigner Phoenix, mais ça lui passa bien loin au dessus de la tête. Par contre, lui, n'allait pas se gêner pour faire comprendre sa façon de penser à Oryi.

« Non, ma belle, sache que ce n'est pas un clan mais une tribu. Tribu à laquelle tu as juré de rester fidèle, et surtout, tribu qui a accepté la mauvaise chatte que tu es dans ses rangs. Et devine quoi ? JE suis l'alpha de cette tribu. Alors tu vas montrer un peu plus de respect à ton alpha. »

Il se jeta sur la féline, bloqua sa tête contre la paroi qui se trouvait derrière elle et se campa sur son dos pour l'empêcher de bouger. Leurs deux corps étaient désormais collés, immobiles. Il chuchota, plein de haine et de peine :

« J'espère ne pas avoir à me répéter, Oryi. »

_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 


Dernière édition par Phoenix le Sam 2 Sep 2017 - 13:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poussière d'Antanavatar
Administratrice
Administratrice
Date d’inscription : 20/08/2014
Messages : 3397
Féminin
Puf : Moise55 (surnommé Lou)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 23
Multi-comptes : Esprit du Loup • Nuage du Coyote • Kharx

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 21 Mai 2017 - 12:51

[Up]

_________________
« J’veux sentir ton âme épier la mienne
J’veux que la nuit s’étende jusqu’au bout du monde
J'veux qu'la planète nous appartienne
J'veux que la vie soit vierge, j'voudrais qu'on soit comme
Adam et Eve. »


La tribu:
 

Ce swag:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Mar 13 Juin 2017 - 21:49

f a l l e n
Elle s’attendait à ce que le mâle réagisse à ces paroles mais il ne semblait pas bouger, sourciller. Oryi ne se vexe pas, enfin c’est ce qu’elle montra. Mais Oryi était vexée depuis cette malheureuse journée, celle qui avait fait basculer leur destin.  
« Non, ma belle, sache que ce n'est pas un clan mais une tribu. Tribu à laquelle tu as juré de rester fidèle, et surtout, tribu qui a accepté la mauvaise chatte que tu es dans ses rangs. Et devine quoi ? JE suis l'alpha de cette tribu. Alors tu vas montrer un peu plus de respect à ton alpha. »
Tribu, clan. Elle ne voyait pas la différence, ce n’était qu’un ramassis, un groupe, le terme est plus apporprié, de félins qui suivent les paroles d’une seule personne. Et cette personne était Phoenix, le mâle alpha, celui qu’il l’avait déçue. Serait-elle rancunière ? Elle ? La belle Oryi courtisée par les solitaires ? Elle, la belle femelle qui aurait été d’un plus bel effet dans un appartement haussmannien ? Peut-être. Elle n’arrivait pas à mettre un mort sur ce qu’elle ressentait, mais elle était sûre que ce n’était pas des sentiments positifs à l’égard de Phoenix.
Il se jeta sur elle. Surprise, Oryi recula, ses muscles se bandèrent prêts pour le combat. Sauf que dans cet espace restreint, il n’était pas raisonnable d’engager un combat, surtout que le mâle aurait l’avantage. Elle se laissa plaquer contre la paroi de pierre. Son souffle se coupa sous l’impact. Son cœur tambourinait dans sa cage thoracique. Oryi toussa et avait du mal à respirer. Les pattes du mâle alpha lui comprimaient le flan. Maintenue au sol sous l’imposant corps de Phoenix, elle ne pouvait plus bouger. Et puis si elle avait tenté quelque chose, elle savait qu’un coup de patte et c’était fini de sa vie. Oryi pouvait imaginer le sang couler de sa veine jugulaire se répandre sur le sol poussiéreux.
« J'espère ne pas avoir à me répeter, Oryi. »

Oryi avait bien imprimé les paroles du mâle. Mais elle n’était pas du genre à courber l’échine, surtout devant lui. Lui qui lui avait fait cet affront de l’abandonner. Elle grimaça et répliqua :
« Tu te feras bien vite détrôné, il y en a plein qui veulent ta place. Ce sont des rats qui lorgnent ton cadavre. »
Elle sentait son souffle chaud sur son corps. Souvenirs. Il y’a quelques lunes, nombreuses, ils étaient comme ça, enlacés sous un pin, regardant le ciel. Mais cette époque était révolue depuis qu’il l’avait trompé.
« Et excuse-moi, mais tu n’es pas respectable. C’est toi le fautif. »
Fausse excuse. Elle risquait gros, on aurait presque pu la voir rire au nez de Phoenix si elle ne savait pas que tout pouvait déraper, à tout moment.

ft Phoenix ♥



|| Désolée pour le retard aussi. En plus c’est la reprise du rp so c’est pas très très bien xD. Et yep, je suis partante pour ta version. Mais ils se pardonneront pas tout de suite, ils sont tous les deux trop fiers xD ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Ven 30 Juin 2017 - 11:49

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Alors que le grand mâle tenait la vie de la petite femelle entre ses pattes, cette dernière semblait s'en foutre. Pour confirmer l'idée qu'il venait de se faire d'elle, Oryi répliqua, comme défiant l'autorité de l'Alpha, comme si tout ce qui comptait désormais pour elle, c'était d'avoir le dernier mot face à son compagnon d'avant, ici et maintenant, quoi qu'il lui en coûte.

« Tu te feras bien vite détrôner, il y en a plein qui veulent ta place. Ce sont des rats qui lorgnent ton cadavre. »

Un sourire carnassier s'étendit sur le visage du matou. Si elle voulait jouer à ça, elle n'était pas sûre de qui en sortirait vainqueur. Mais Phoenix en avait une petite idée. Une petite idée très, très bien fixée.

« Et excuse-moi, mais tu n'es pas respectable. C'est toi le fautif. »

Son sourire s'effaça net. C'était la première des deux à faire allusion à cette fameuse soirée, pendant laquelle le grand mâle avait perdu son cœur, son seul espoir de peut-être devenir bon et indulgent un jour. Elle lui avait fait ça. Alors pourquoi diable lui parlait-elle comme si ç'avait été son cœur à elle qui s'était déchiré et effacé au fil du temps ?

« Qu'est-ce que tu racontes !? lui gueula t-il à la gueule, ayant arrêté de cacher sa décontenance et à quel point cette phrase venait de le perturber, TU m'as abandonné cette nuit-là ! TU m'as laissé seul alors que nous avions prévu de nous enfuir ensembles ! TU as fais ça ! TOI !

Phoenix était perdu. Toutes ces lunes il avait réussi à mettre ces sentiments de côté, à les dissimuler sous une masse de haine et de méchanceté, et il lui avait suffit de quelques mots et de la chatte qu'il avait aimé comme un fou pour lui faire perdre tous ses moyens. Il était toujours perché sur Oryi, mais la pression s'était faite beaucoup moins importante. Trop perturbé, il ne bougeait plus. Son regard se perdait sur la nuque de la chatte, qui désormais avait tous les moyens de s'échapper de son étreinte.  

_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 


Dernière édition par Phoenix le Sam 2 Sep 2017 - 13:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Mer 26 Juil 2017 - 19:59

Le rendez-vous manqué avait fait basculer leur vie. Les deux en étaient sortis blessés. Oryi avait pleuré ce rendez-vous manqué. Elle s'était attaché à ce mâle après quelques lunes de séduction. La femelle avait espéré une belle vie avec le grand mâle. Mais une chose avait perturbé ses plans, c'était le lapin qui lui avait posé. Et ça, rancunière comme elle était, n'acceptait pas. Ce fut d'abord la colère puis le chagrin qui habitèrent son coeur. Il l'avait abandonnée ! Et Oryi n'aimait pas se faire abandonner, cela faisait rouvrait les vieilles blessures qu'elle gardait au plus profond de son être. Phoenix cracha à la femelle rousse que c'était de sa faute. Oryi essaya de se dégager de l'emprise du mâle mais celui-ci la tenait trop fermement. Elle sentait que les pattes du mâle appuyaient contre ses articulations des épaules. Elle pouvait déjà imaginer la douleur qu'elle aurait en marchant les jours à venir - si elle était toujours vivante, bien entendu. Puis elle remarqua que la pressions se faisait de moins en moins forte. Et Phoenix semblait perturbé et perdu dans ses pensées. La grande femelle rousse miaula : « C'est de TA faute, Phoenix. Nous avions convenu que nous nous retrouvions à la nouvelle lune. A la balançoire rouillée près de la ville des Bipèdes. »

[FLASHBACK]
Oryi semblait être sur un nuage. C'était le grand jour, celui que les filles attendent avec impatience en rêvant du prince charmant. Et bien ce grand jour allait lui arriver. La femelle rousse traversa d'un pas rapide et aérien le territoire du clan du Tonnerre pour se rendre à la balançoire rouillée. C'était avec un mépris certain qu'elle marchait sur les terres claniques, elle qui ne respectait aucune loi clanique. Elle était impériale, se prenant pour un héros de guerre qui se pavane devant une foule a l'échine ployée. Oryi avait toujours été impériale, voire même précieuse, peut-être était-ce l'influence de quelques domestiques qu'elle avait côtoyée ? Ou était-ce son ancien mentor ? Elle ne pourrait pas le dire, ses souvenirs commençaient à s'emmêler à devenir beaucoup trop nébuleux.
Elle arriva à la balançoire. Son coeur tambourinait dans sa case thoracique. Elle aurait pu croire qu'il allait exploser. Elle chercha du regard le mâle brun mais ne le vit pas. Elle se dit qu'avec la nouvelle lune, c'était normal, la nuit n'était pas réputée pour être lumineuse. Et la lune n'était pas là pour éclairer de ses rayons blafards le lieu du rendez-vous. Elle usa donc de ses autres sens, l'odorat. Elle s'arrêta et huma longuement l'air. Rien. La légère brise ne lui apportait que l'odeur du bois située à quelques dizaines de mètres. Elle s'approcha rapidement de la balançoire et elle s'assit. Elle donna un coup de patte dans l'herbe avec violence. La colère commençait à pointer son nez. Oryi essaya de se raisonner. Il était peut-être en retard. Un imprévu. Oui, un imprévu cela peut arriver à tout le monde.
Les heures défilèrent et rien ne vint.
[END]

Oryi se dégagea délicatement de l'emprise de l'Alpha et fit un bond pour se placer non loin de la sortie. Elle devait pouvoir fuir rapidement. Elle savait qu'elle n'avait aucune chance contre lui, il était beaucoup plus fort. Il était rusé et il la connaissait bien. Oryi dit : « Ce serait bien que tu prennes tes responsabilités. Tu m'as abandonnée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Jeu 27 Juil 2017 - 11:02

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


L'Alpha était déconcerté, décontenancé. Que lui disait-elle ? Pourquoi lui portait-elle de telles accusations ? Elle devrait s'expliquer, sinon, jamais Phoenix ne serait apte à la croire. Sans tenter le moindre mouvement pour se dégager, la femelle miaula,
calme mais accusative :

« C'est de TA faute, Phoenix. Nous avions convenu que nous nous retrouvions à la nouvelle lune. À la balançoire rouillée près de la ville des Bipèdes. »

Ce fut sur ces mots qu'elle se dégagea tranquillement, sans geste brusque. Le regard de Phoenix était devenu vide, incomplet. Il ne ressemblait simplement plus à Phoenix, seulement à un chat perdu, se rendant compte peu à peu que son avenir s'était joué sur une simple erreur... d'horaires. Il s'absenta psychologiquement, faussant compagnie à la belle rousse pour retourner bien des lunes auparavant.

> FLASHBACK.

On n'aurait pas dit qu'il était si tard. La pleine lune brillait de milles feux bleutés haut dans le ciel. Grande, majestueuse, arrondie, elle semblait au summum de son apogée. Phoenix allait, le pas confiant, nonchalant. Pénétrer en terres hostiles ne le dérangeait pas le moins du monde, il pourrait battre ces chats claniques dont personne ne voulait au sein de la Horde. Le Bêta s'était promis quelque chose : il deviendrait Alpha très vite, juste avant de s'enfuir avec Oryi. Il prendrait le pouvoir, arrangerait les choses au sein de sa tribu et partirait sans laisser de traces. C'était un beau plan d'avenir, il aimait beaucoup l'idée.

Le beau mâle pénétra sur le lieu de rendez-vous. C'était ceci qu'ils s'étaient dit : la balançoire rouillée, à la pleine lune. Les odeurs âcres des Bipèdes avoisinant les lieux étaient dures à supporter, mais le cœur du chat était trop rempli pour s'en préoccuper. Il huma l'air, mais ne sentit rien. Il attendit, certain que ce n'était que l'effet de cette grande lune qui l'éblouissait. Pendant des heures il resta là, perdant un peu plus espoir à chaque minute qui passait. Il hurla de rage quand l'aube parut derrière les arbres, et se contenta de courir jusqu'à son territoire, blessé. Il prendra le pouvoir ce soir, et restera Alpha. Sans Oryi. Il ne serait plus jamais gentil avec personne : la Horde allait souffrir.


Il ouvrit les yeux, perdu. La femelle s'était rapprochée de la sortie, mais il ne releva pas. Il était venu à la pleine lune, elle à la nouvelle. Ils s'étaient raté de grand, mais s'étaient ratés quand même. Il lui tourna le dos et chuchota, la voix tremblante d'émotion, les yeux baissés sur du vide.

« Je pensais qu'on avait dit la pleine lune... »

Juste cela. Il ne savait pas ce qu'il attendait. Peut-être la belle s'était-elle déjà enfuie, indifférente, profitant de l'occasion pour partir en courant. Après tout, elle n'avait aucune raison d'être gentille avec lui : elle avait raison. Il s'était trompé. C'était de sa faute.

_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 


Dernière édition par Phoenix le Sam 2 Sep 2017 - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Sam 2 Sep 2017 - 13:14

Les mots du mâle résonnèrent dans la tête de la femelle rousse. Un malentendu. Un malheureux malentendu qui avait bouleversé les vies des deux amants. A deux pas de la sortie, Oryi aurait pu s’enfuir pour ne plus voir celui qui l’avait faite souffrir. Solitaire depuis sa naissance, Oryi n’avait que faire d’une loyauté envers la Horde. Bien sûr la Horde l’avait aidée, l’avait sauvée. Mais la femelle rousse n’était pas capable d’exprimer haut et fort sa reconnaissance envers ces hôtes et sauveur. Donc oui, si elle le désirait, elle partirait loin de cet endroit où son ancien amant règne en roi. La femelle renchérit sèchement au mâle tigré : «  Tu t’es trompé. Encore. ». Oryi réussira-t-elle à lui pardonner cette erreur ? Non pas tout de suite.

Elle se leva et gonfla la poitrine pour paraître imposante. Elle poussa d’une patte le cadavre de lapin qui assistait depuis le début à l’échange houleux entre les deux anciens amants. Une question survint à l’esprit de la femelle, la jalousie lui susurrait que le mâle en avait aimé d’autres et qu’il l’avait oubliée.  Elle miaula un peu plus d’une voix douce, poussée par une jalousie non masquée : « Tu en as vu d’autres ? » Elle ne s’attendait pas forcément à une réponse du mâle, elle ne voulait même pas savoir. La réponse la mettrait hors d’elle. Ce n’était ce qu’elle voulait, elle ne voulait pas encore se disputait avec le mâle qu’elle avait tant aimé. Elle soupira et fit une rapide révérence. Elle sortit de la tanière de l’Alpha et se retourna en espérant que Phoenix la rattrape. Un des mâles qui lui avait parlé précédemment dans la journée et lui lança un regard interrogateur. Cela faisait bien longtemps qu’elle était restée dans la tanière du chef juste pour lui déposer une proie. Consciente que Phoenix l’observait peut-être, elle lança au mâle blanc un beau sourire séducteur. Perchée sur le grand rocher, elle balaya du regard le camp. Elle chuchota, assez fort pour que Phoe puisse l’entendre : « Quelle garce a touché à Phoe ? … ». Oryi allait faire payer à ces femelles qui lui auraient tourné autour car même si elle était en colère contre l’Alpha, elle l’aimait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Sam 2 Sep 2017 - 14:27

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Le visage de la femelle ne se décomposa pas, contrairement à celui de l'Alpha. Quelle ironie : le plus puissant de la tribu, le plus puissant de la forêt - à en croire ses dires -, qui courbait l'échine devant une femelle qui le regardait toujours avec autant d'agressivité. Même pas une petite étincelle de tristesse dans son regard, seulement de la haine. Peut-être Oryi regrettait énormément, seulement elle ne le montrait apparemment pas.

« Tu t'es trompé. Encore. »

Après ces paroles, la femelle se détourna et, fièrement, se dirigea vers la sortie de la tanière. Elle semblait si forte, sur l'instant, et le matou si faible face à elle. Là était bien la chatte qu'il avait tant aimée, la seule sans compter sa mère et sa sœur. Sa queue fendait l'air d'un éclair roux, sauvagement, comme l'esprit libre qui sommeillait en elle. Elle se retourna un instant avant de poser une question.

« Tu en as vu d'autres ? »

Heureusement pour lui qu'elle s'était détournée, qu'elle quittait réellement la tanière. Parce que, si elle avait vu l'expression qui avait suivi les paroles de la femelle sur le visage de l'Alpha... elle aurait directement compris. Bien sûr qu'il en avait vu d'autres, c'était Phoenix. Mais il n'avait plus jamais aimé, plus jamais. Dans sa tête, c'était Oryi et seulement Oryi. Seulement, les pulsions naturelles d'un mâle restaient là, et il pensa alors à Gloire de l'Ipomée, lieutenante du Clan de l'Ombre. Longtemps avait duré le jeu de séduction avant que Phoenix se rende compte des sentiments que la noire avait à son égard, et la démolisse en conséquence. Elle avait juré qu'elle se vengerait, le grand brun l'attendait de patte ferme.

Puis il y avait eu Valkyries, cette femelle qu'il ne pouvait absolument pas se voir mais qui avait semblé la meilleure pour lui offrir une bonne descendance, lui assurer des chatons de lui dans la Horde, de futurs grands guerriers. La Bêta était d'ailleurs pleine, la tentative de reproduction avait fonctionné. Il n'éprouvait absolument rien pour elle, mise à part de la haine et un certain dégoût. La cicatrice qu'il avait sous l'œil gauche lui venait d'elle, après tout. Lui ne l'avait pas loupée non plus, mais là n'était pas la question. Il avait flirté, séduit, mais jamais, jamais aimé. Il allait être père, mais seulement pour des raisons matérielles, ce n'était qu'un mouvement intelligent. Oryi le comprendrait-elle ? Certainement pas.

Phoenix la suivit dehors, et l'entendit murmurer quelque chose. « Quelle garce à touché à Phoe..? » demandait-elle pleine d'une jalousie mal dissimulée. L'Alpha ne pouvait pas deviner si elle l'avait fait exprès ou non, mais elle s'était trémoussée devant un mâle frêle et ridicule avant de poser la question assez fort pour qu'elle puisse être entendue des oreilles fines du roi. En passant devant le matou interloqué, il lui susurra, si doucement qu'il espérait qu'Oryi n'aie rien entendu.

« Tu lui fais une quelconque avance, je te jure que je t'étripe avant de me servir des restes pour remplumer les Omégas. »

Puis, se rapprochant de la femelle, il se posa à son côté et lui lança un regard indéchiffrable, un regard pas Phoenix. Dénué de mauvaises intentions, seulement une étrange douceur. Elle serait la seule à ne jamais pouvoir être gratifiée de ce genre de regard de sa part, c'était certain. Il ne dit rien : de toute façon, elle avait déjà dû deviner la réponse à sa question.


_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Sam 2 Sep 2017 - 15:28

Oryi avait toujours été jalouse et surtout envieuse. Depuis sa plus tendre enfance même, le solitaire qui l’avait prise sous son aile avait vite entretenu ce caractère en fabulant sur sa vie. Alors la petite Oryi qui en ce temps s’appelait Grise l’enviait. Elle enviait le bonheur de ce solitaire et la famille qu’elle n’avait jamais eu. La rouquine n’avait connu que de façon fugace sa mère et son frère qu’elle pensait mort. Oryi a toujours rêvé de fonder une famille, ou vivre heureuse du moins. Son ancien ami lui avait martelé que pour être heureux il fallait une famille alors peu à peu la femelle se mit dans l’idée qu’elle devait en avoir une pour être heureuse.  La femelle rousse pourtant se plaît à être solitaire et à vagabonder libre comme l’air sans frontière. Depuis qu’elle était arrivée dans la Horde, elle sentit qu’elle pourrait se construire une vie ici malgré le fait qu’elle semblait suffoquer, étranglée par les pierres qui s'élançaient comme des crocs vers le ciel. Mais c’était avant qu’elle se rende compte que son ancien amant était le roi de ce ramassis de félins. Elle a voulu partir, déserter mais à chaque fois son cœur la retenait prisonnière.

Ils se connaissaient bien. Elle avait su que le mâle était aller voir ailleurs. Il n’était pas à blâmer, leur histoire datait. Elle aussi avait rencontrer d’autres mâles, des beaux, des moins beaux mais tous étaient sauvages, violents. À croire que la femelle était attirée par les personnes sauvages, comme elle. La femelle aurait aimer étriper le mâle, plonger ses griffes dans son abdomen mais elle ne l’a pas fait. De une car tous les larbins du roi auraient accouru pour la dépecer et aussi car elle l’aimait. Donc elle se contenait, mais elle était en colère Oryi. Et dame Colère et dame Jalousie grondaient en elle. Elle se retourna et vit que Phoenix l’avait suivi et l’avait bien entendu murmurer ces paroles impolies teintées de jalousie. Évidemment le mâle était jaloux du sourire séducteur qu’elle avait décroché au mâle. Ce mâle n’était pas n’importe qui, c’était un de ses bourreaux qui la faisait trimer mais c’était aussi celui qui l’avait aider à s’intégrer dans la Horde. La femelle avait deviné que le mâle n’attendait pas que la gratitude en retour mais il s’était bien vite heurté à un mur. Voilà pourquoi la jeune femelle faisait des tâches qui étaient réservées aux aspirant sans être un Oméga. La guerrière avait gagné son rang et quoi qu’on en dise, la belle était une très bonne combattante, bien que violente. Phoenix passa devant le mâle qui se raidit tout à coup. Curieuse, elle tendit l’oreille dans l’espoir d’entendre des brises de conversation mais n’y parvint pas.

L’Alpha revint vers elle et se planta devant la femelle rousse. Elle continua à regarder d’un air faussement énamouré le mâle blanc et elle miaula a l’attention de Phoenix : « C’est lui qui m’a aidé à m’intégrer dans la Horde. Je ne serais jamais assez reconnaissante envers lui. » Foutaises ! Menteuse ! Elle mentait bien mal aujourd’hui sans doute un peu bouleversée par ce qu’elle venait d’apprendre. Mais le but n’était pas de bien mentir devant l’Alpha mais juste de le provoquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Sam 2 Sep 2017 - 16:06

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Alors que le mâle s'était installé aux côtés de la rouquine sur un rocher surplombant le camp, cette dernière lui lança plusieurs regards assassins, coincés entre de nombreux battements de cils à l'adresse de l'attardé immaculé. Phoenix avait pris soin de mettre une petite distance entre les deux corps, si bien que même leurs queues battantes ne se frôlaient pas.

« C’est lui qui m’a aidé à m’intégrer dans la Horde, commença la femelle faussement amoureuse du ringard qui se trouvait plus bas. Elle ne leurrait personne, et encore moins celui qui la connaissait bien trop pour croire à ses conneries. Je ne serais jamais assez reconnaissante envers lui. »

Il connaissait Oryi, le merdeux. Il la connaissait mieux que quiconque, même malgré le temps qui les avait séparés. Elle n'était pas du genre à faire les yeux doux à un chat, de cette trempe par dessus le marché. Jamais la rouquine au fort caractère ne prenait cet air amouraché, ce ton mielleux. Quand elle aimait, elle insultait, elle faisait en sorte que l'amant garde les pieds sur terre. Elle ne l'aimait pas, ce chat. Ça sautait aux yeux. En revanche, le grand matou brun lui faisait encore beaucoup d'effet. Son cœur battait de loin, l'ouïe fine de chaque chat l'aurait remarqué s'il s'était trouvé si proche de la belle rousse. Ses moustaches frétillaient, et son regard était fuyant.

Un petit sourire bien rare pour la personne s'échappa des babines du matou, amusé. Il se rapprocha lentement d'elle, collant son poil noisette à la Bêta, passant sa queue autour du bas de son dos jusqu'à ses longues pattes teintées de petites chaussettes blanches, pour bien montrer qu'il lui appartenait, que quiconque tenterait de la lui prendre le sentirait bien passer. Il n'avait encore prononcé aucune parole : il savait comment ça pouvait perturber, déstabiliser la revêche...


_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 3 Sep 2017 - 17:20

Oryi vit que le mâle ne dit rien. Mais elle en était sûre, il n'en pensait pas moins. Le regard de la rouquine revint sur le mâle brun. Celui-ci se rapprocha d'elle, elle se crispa. Ses muscles se tendirent brusquement. Le mâle s'assit à côté d'elle et lui effleura le dos. Elle frissonna sous le contact. Mais elle ne se détendit pas. Sa position était délicate. Elle était pour l'instant dans les bonnes faveurs de l'Alpha. Mais tout pouvait changer si rapidement. Il y a quelques minutes, le mâle était bien plus menaçant. Ah, pauvre Oryi. Pourquoi doit-elle toujours s'enticher de mâle instable ? Elle émit un grognement pour que le mâle ne s'approche pas trop près. Elles esquissa un petit pas de côté pour s'éloigner du mâle. Si Phoenix la marquait comme ça, elle ne trouverait pas de mâle pour se venger. Bien que la vengeance soit un plat qui se mange froid, elle ne pouvait pas prendre le risque que toutes ses chances s'envolent. Elle regarda attentivement le camp dans un silence religieux. Puis son regard s'arrêta sur un autre grand mâle musculeux. Un Oméga. Ragnarok selon ses souvenirs. Elle le fixa assez longuement pour que son ancien amant le remarque puis elle miaula a l'attention de l'Alpha : « Pourquoi Ragnarök est-il encore Oméga ? ». C'était juste de la curiosité mais celle-ci risquait d'irriter le mâle brun. Mais ça, Oryi ne savait pas encore que les deux mâles ne s'entendait pas.

La femelle n'avait pas encore appris tous les us et coutumes de la Horde. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle était assez forte pour être Bêta. Quelques félins jetèrent des regards curieux vers le couple formé par la rouquine et le matou brun. Oryi sourit intérieurement, elle pourrait se servir de sa proximité avec Phoenix pour s'affranchir de certaines tâches. Elle se tourna vers Phoenix et dit radoucie : «Tu devrais surveiller tes larbins. Je suis sûre que certains complotent contre toi. Tu devrais faire une petite démonstration de force. » Puis elle se plongea dans ses pensées. Son plan de vengeance commençait à se mettre en place, et elle lui ferait payer. Quoiqu'il ait fait.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 3 Sep 2017 - 17:53

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv oryi.


Oryi semblait peu ouverte aux avances du grand mâle qui, indirectement, avait tenté de revenir vers elle, autant littéralement que pour l'image. Il avait certes fréquenté d'autres chattes, mais cela faisait bien des lunes qu'il n'avait plus vu la rouquine, sans compter que jusqu'ici il pensait qu'elle l'avait laissé attendre comme la dernière des fientes de corbeau ce soir-là, alors le désir de vengeance était un minimum présent chez lui aussi. Peu conventionnelle, Oryi grogna sans trop de spectacle et se décala lentement.
Ses gestes semblaient guidés par une rage qu'elle avait du mal à dissimuler, elle n'était pas sûre de finir entière à chaque pas qu'elle faisait contre les bonnes faveurs du matou brun : et elle n'avait pas tort. Si elle continuait sur cette onde-là, peu importe l'affection que le mâle portait à la femelle rousse sans le lui dire, elle passerait un sale quart d'heure, et elle se devait de le savoir. Le connaissant si bien, elle devait deviner qu'il était dangereux de jouer avec lui.

« Pourquoi Ragnarök est-il encore Oméga ? » demanda t-elle sur le ton le plus détaché au monde, fixant le mâle brun aux poils longs. Phoenix qui, jusque là, était resté calme, se tendit d'un seul coup, sa rage éveillée par ce prénom prononcé par la gueule de sa propriété privée. Comment osait-elle relever ne serait-ce que la présence de ce gros tas d'échec et de faiblesse ?
Une flamme passa dans les yeux de l'Alpha. Bien sûr qu'il savait qu'Oryi se jouait de lui, que ce regard abusé était l'origine d'un grand effort de vengeance. Mais sur l'instant, il avait du mal à le supporter. Ragnarök voulait sa place en tant qu'Alpha et complotait contre lui dans son dos, c'était plus qu'évident. Un jour, il paierait pour cela. Mais là n'était pas la question. Alors qu'il enrageait seul, la femelle avait reporté son regard de jade sur le beau matou et avait déclaré, plus calme.

« Tu devrais surveiller tes larbins. Je suis sûre que certains complotent contre toi. Tu devrais faire une petite démonstration de force. »

C'en était trop. Comment osait-elle regarder son pire ennemi avec tant d'avidité, pour ensuite donner des ordres à l'Alpha ? Il ne lui appartenait pas, et elle n'était pas sa compagne. Elle n'avait aucun droit sur son pouvoir, sur ses décisions. D'un mouvement brusque et d'une vitesse impressionnante, Phoenix passa de la position assise à debout devant la chatte de feu, avant de la faire basculer sans ménagement et de plaquer ses deux épaules au sol. Les revoilà qui se trouvaient dans la même position que plus tôt, lui dominant, elle soumise. Il s'approcha de son visage à quelques souffles d'elle, si bien qu'il aurait pu l'embrasser comme auparavant. Il n'avait rien à faire des regards qui se posaient sur lui, il n'avait qu'une parole et elle était à l'adresse de la femelle qui occupait son cœur, qui lui appartenait en tout et pour tout.

« Garde tes ordres pour toi, susurra t-il en crachant ses mots tranchants au museau de la belle. S'il y en a un qui complote contre moi, c'est bien Ragnarök. Alors approche-le une fois, mentionne ne serait-ce que son prénom et vous allez le sentir passer, tous les deux. Crois-moi. »

Il ne bougea pas, hors de lui. Elle était en position d'infériorité ici, et Phoenix savait qu'elle connaissait ses capacités ainsi que sa force, elle agirait donc en conséquence. Il ne pourrait jamais réellement la heurter, lui infliger la moindre cicatrice, mais Ragnarök pouvait crever, lui. Il s'en chargerait personnellement s'il approchait sa femelle. Elle était à lui.


_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphinsavatar
Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »
Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Dim 3 Sep 2017 - 19:43


Fallen.

Oryi ne broncha pas quand le mâle réagit. Mal. Elle dévisagea le mâle jaloux. Ah, il se permettait d'aller voir ailleurs et elle, elle était chasse gardée. Mais elle n'allait pas se laisser faire. Oh que non, la jeune femelle entêtée ne voulait pas devenir le dindon de la farce. Et si elle avait envie d'aller batifoler avec d'autres, elle ne se privera pas. Elle voulait se venger. Quelque tristesse, les deux venaient à pleine de se retrouver qu'ils commençaient déjà à se disputer. Comme avant, comme au bon vieux. Leur relation n'a jamais été un long fleuve tranquille, c'était meme impossible au vu de leur deux caractères respectifs. Mais ils s'étaient aimés. Les paroles d'Oryi touchèrent le mâle et la voilà à nouveau au sol. En position de faiblesse. Encore. Et sous la vue de tous.les deux devaient montrer un spectacle bien risible. La femelle miaula : « Tu accuses bien vite Ragnarök. » Le défendre ? Bonne idée ? Absolument pas. Oryi planta son regard dans celui du mal brun et continua : « Je prends note de ce que tu dis. » Cette fois meilleure menteuse, elle espérait que Phoenix ne puisse pas deviner ce qu'elle élaborait comme plan. Évidement il devait savoir qu'elle cherchait à se venger, mais la façon était inconnue. Elle s'extirpa tant bien que mal de l'emprise du mâle et sauta du Rocher, se retrouvant dans la combe sablonneuse. Elle lança plus doucement à Phoenix : « Au revoir Phoenix. Je dois aller honorer mes taches. » Elle aperçut son groupe de chasse qui l'attendait. Quelques aspirants et quelques mâles qui étaient sympathiques envers l'étrangère. Elle fit quelques pas chancelant, ses épaules la faisaient souffrir. Elle jeta un dernier regard à son ancien amant, un regard toujours empli d'amour.

La femelle s'éloigna avec son groupe couverte par les regards interrogateurs de ceux qui avaient assisté à la scène. Mais elle n'avait que faire des curieux, personne ne savait ce qu'il s'était passé entre les deux. Et personne ne sera la confidence. Oryi dira aux autres qu'elle est Phoenix ne s'entendent pas. Encore un mensonge. Mais c'était une habitude, elle mentait même sur son identité, après tout personne ne connaissait son véritable nom.




|| Je te propose d'arrêter et de continuer dans l'autre uhu ||
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenixavatar
AnimatriceAlpha de la Horde
Animatrice
Alpha de la Horde
Date d’inscription : 20/03/2016
Messages : 677
Féminin
Puf : Kenya.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 16
Multi-comptes : nuage de la panthère (river) •• phoenix (horde) •• douces simagrées (thunder) •• dame allégorie (shadow) •• petite onde (river)

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   Lun 4 Sep 2017 - 8:12

> PHOENIX.
•• the asshole but not that much / pv intel.


Phoenix était de nouveau en position de supériorité. La femelle ne pourrait s'enfuir que s'il l'accepte et le commande, rien n'était plus certain. Et même en dessous de ses pattes puissantes, de son regard de jade teinté de braise, de son visage carré qu'Oryi avait plus qu'aimé, la rouquine se dandinait en dessous de lui, ne se démontait pas, soutenait son regard. Phoenix ne pouvait pas le déchiffrer, ce regard. Il y avait quelque chose qu'il coursait depuis longtemps, qui lui avait profondément manqué : l'amour. Mais dans cet amour s'était immiscé autre chose, et cela, il ne pouvait mettre la patte dessus. Il l'avait pourtant sur le bout de la langue ! Les moustaches de l'Alpha frétillèrent d'agacement devant quelque chose qu'il ne pouvait pas résoudre. La femelle en profita pour répondre, calme.

« Tu accuses bien vite Ragnarök. Elle se rattrapa très vite, se rendant peut-être compte de l'erreur qu'elle aurait commise si elle avait laissé cette phrase en suspens. Je prends note de ce que tu dis. »

Sur ces paroles, le regard de la rouquine était fixe, précis, comme si elle ne simulait en rien la sincérité de ses mots. Phoenix se laissa prendre au piège, par stupidité ou tout simplement par naturel, il ne le savait pas. Peut-être cela lui plaisait-il de penser se réconcilier avec sa femelle, sa propriété. Bien sûr que non, il ne la considérait pas comme un objet sexuel qu'il pourrait appeler sur commande pour assouvir ses désirs et la laisser repartir un peu plus tard. Une part d'amour était resté en lui, mais il lui fallait faire croire à la ténébreuse qu'elle ne l'aurait pas si facilement. C'est à cause de cet amour toujours présent qu'il se détourna, relâcha l'emprise qu'il portait sur les épaules de la belle avant de la laisser s'extirper. Elle sauta du Rocher et dès qu'elle fut en bas, elle tourna ses beaux yeux vers l'Alpha avant de lui lancer, plus calme.

« Au revoir, Phoenix. Je dois aller honorer mes taches. »

Puis elle se détourna et s'engouffra dans l'obscurité. Le mâle la laissa partir, sans faire de scène. Ceux qui étaient partis avec elle - Ragnarök n'en faisait pas partie, heureusement - la regardaient d'un air interrogateur et voulaient certainement tout savoir de cette altercation entre le grand Phoenix et elle. Ceux qui étaient restés au camp, eux, dévisageaient le matou comme s'il était un partia, quelqu'un qu'on ne voulait plus ici. D'un ton colérique, il s'adressa à eux, sévère :

« Le tas de gibier va pas se remplir seul ! Mettez-vous en chasse si vous voulez pas figurer au menu de ceux qui partirons à l'aube. »

Puis il rentra dans sa tanière, avec pour seule pensée l'image d'une femelle de feu, pleine de grâce et de volupté : Oryi.


_________________


risque élevé de crise de mignonitude, attention :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Fallen - Kenya [END]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fallen - Kenya [END]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fallen Galaxy
» Le Kenya et Moa...
» un petit tour au kenya
» Happy B-Day Fallen !
» Cadeau Pour Kenya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Les clans :: Horde :: Camp :: Antre de l’Alpha-
Sauter vers: