Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 Marin ‖ La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marin

avatar

Arpente la Forêt

Date d’inscription : 03/10/2016
Messages : 15
Féminin
Puf : Amy
Âge : 21

MessageSujet: Marin ‖ La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent.   Mer 12 Oct 2016 - 13:47

MARIN
24 lunes ● Mâle ● Solitaire.

Qualités - Voyageur ● Curieux ● Joueur

Défauts - Solitaire ● Lunatique ● Chiant


   
Ma description

   Caractère ►  Marin fait partie de ces chats qui aiment voyager, sans avoir de port d’attache. Être libre comme l’air, naviguer où bon lui semble, seul et sans contrainte, voilà ce que Marin aime par-dessus tout. En général, il ne reste jamais très longtemps au même endroit, juste le temps de reprendre des forces et d’en apprendre un peu plus sur la région et ses coutumes. Et oui, qui dit navigateur, dit explorateur ! Et il adore se la raconter en contant toutes sortes d’histoires, parfois invraisemblables. Il aime aller à la rencontre des tribus qui vivent ici et là, en savoir plus sur leur mode de vie, leurs coutumes et rituels. Malgré qu’il ait sa propre opinion sur le sujet, il respecte et cherche à comprendre. Marin adore jouer, et surtout faire des farces à ses congénères. En effet, très malin, et surtout très agile, il passe pas mal de temps dans les arbres et je vous laisse imaginer quels genres de blagues il est capable de faire. Parfois lunatique, il a un caractère bien trempé et vaut mieux ne pas trop lui chercher les ennuis.

   Physique ►  Marin est un chat d’une vingtaine de lunes, robuste et bien en chair. Il n’est pas très haut sur pattes mais a un dos long et fort. Son pelage est brillant et tigré de la tête à la queue, seuls son ventre et le bout de ses pattes sont blancs, très blanc, et gare à celui qui le salira ! Marin a les yeux jaunes, le museau foncé et de belles et grandes moustaches bien blanches. C’est un très beau chat, qui au premier regard semble en parfaite santé, mais bien cachée derrière ses robustes pattes se trouve une grande cicatrice qui parcours son ventre de part en part. Chut ! C’est un de ses secrets bien gardés et mieux vaut de pas lui en parler…

   Histoire ► Marin en avait pleins les pattes. Cela faisait des jours qu’ils marchaient, mais cela paraissaient être une éternité pour le chaton. Jamais ils n’avaient marché aussi longtemps sans s’arrêter depuis qu’ils avaient pris la route. Marin n’avait que très peu connu sa mère, et depuis qu’elle s’était éteinte, son père et lui vagabondaient à travers divers territoires. Le but ? Il ne le savait pas, et il avait eu beau demandé à son père, jamais celui-ci ne lui donna une réponse. En tout cas, pas une réponse convenable aux yeux du petit chat tigré. Les mots de son père étaient toujours si flous. Il parlait d’aller retrouver sa bonne étoile, celle qu’il avait tant aimée. Marin se doutait qu’il s’agissait de sa mère, mais il savait aussi qu’il n’était pas possible de la retrouver car elle était partie vers le ciel, et les chats, même les adultes ne savaient pas voler.

Sa mère lui manquait, et il enviait les oiseaux, il croyait qu’eux pouvaient aller voir les étoiles, mais ce n’était sûrement pas en marchant à l’autre bout de la terre qu’ils les rejoindraient. Depuis le début de leur voyage, ils avaient croisés quelques autres chats. Apparemment ils vivaient au sein de tribus, mais Marin n’avait pas tout compris ce que son père lui avait raconté. Il faut avouer qu’il s’était plus concentré sur les autres chatons de son âge qui s’entrainaient à se battre et à chasser que sur les paroles parfois énigmatiques de son père. Il mourrait d’envie d’aller les rejoindre mais son père refusait. Il fallait marcher, vite.

Plus les jours passèrent, plus les deux voyageurs étaient fatigués. Ils traversaient plaines, forêts et rivières, sans cesse. Le chaton peinait à suivre les pas de son père, qui n’avait plus que la peau sur les os. Marin le priait pour qu’il se repose un peu et qu’ils chassent un ou deux mulots, mais il était hors de question. Le petit ne comprenait plus son père, et il craignait que celui-ci commence à devenir fou.

Seulement quelques jours plus tard, le père de Marin accepta de s’arrêter quelques jours. Non loin se trouvaient d’autres chats, il devait y avoir quelques proies à se mettre sous la dent. Marin était en train de réaliser son rêve ! Il allait enfin pouvoir en apprendre plus sur les autres tribus. Il était si heureux ! Il en avait rêvé, et s’était imaginé tant de choses ! Mais le rêve fut de courte durée. Quatre énormes matous s’approchèrent d’eux, avec un regard pas très amical. Marin savait qu’ils ne feraient pas le poids contre ces quatre chats. Il voulut se défendre, son poils tout hérissait, il feulait aussi fort qu’il pouvait mais il fallait se rendre à l’évidence. Un chaton de cinq mois à peine ne pouvait effrayer les quatre géants. Il n’eut pas le temps de bondir sur l’un deux qu’il fut déjà à terre. Sa vision devint trouble, puis noir, il croyait que c’était la fin.

Il finit par se réveiller, seul. Il avait survécu, mais son père n’avait pas eu autant de chance. Marin avait une grosse entaille sur tout le ventre. Il souffrait terriblement mais il ne pensait qu’à son père. Il était si énervé ! Si seulement son père l’avait écouté plus tôt, ils auraient mangé et aurait eu plus de force pour affronter ces monstrueux chat sans pitié ! Pourtant le chaton continua sur les traces de son défunt père. Il marchait, librement, à travers tant de paysages différents, et il y avait pris goût. Mais il s’arrêtait, souvent, afin de chasser et de ne pas se fatiguer trop longtemps, on ne sait ce qu’il peut arriver lorsqu’on arrive dans une nouvelle région avec de nouveaux chats…


   
Ma vie jusqu'à aujourd'hui

   Une petite halte qui restera dans les mémoires. et c'est En coursLIBRE
   Titre du RP et c'est En cours ► avec Untel
   Titre du RP et c'est En cours ► avec Untel
   Titre du RP et c'est En cours ►  avec Untel
   
Code by Frosty Blue de Never Utopia


   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Marin ‖ La mer enseigne aux marins des rêves que les ports assassinent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] La Polka des marins [DVDRiP]
» Dragage des fonds marins
» Shako de Marin de la Garde
» Altercation avec un monstre marin
» Les fonds marins de la terre du Nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Gestion des personnages :: Petites annonces :: Recherches de RP-