Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

recensement fermé
Bientôt plus d'informations sur les résultats!

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 Mon premier EEF **

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Mon premier EEF **   Mer 13 Juil 2016 - 20:05


Demande de
Nuage de Givre


° PUF : Lei, Givry
° Âge : 15 ans
° EÉF n° : 1
° As-tu déjà un rang EÉF ? Si oui, lequel ? : Aucun rang pour l'instant :3
° As-tu d'autres comptes ? : Non, mais je pense m'en créer un quand Nuage de Givre parviendra à passer guerrier o/
° Depuis combien de temps es-tu sur le forum ? : Depuis 2 ans et 4 mois maintenant o/
° Autre : Rien à déclarer sir ! A part merci d'avances ^-^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:18


C'est toujours d'actualité? Si oui, j'ai un joli petit thème pour toi :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Lun 22 Aoû 2016 - 15:04

Je pense oui, il faut juste que j'arrive à le faire avant la rentrée. Merci de vous occuper de moi en tout cas :hawn:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Mer 24 Aoû 2016 - 22:03

(J'étais certaine de l'avoir déjà envoyé, mon internet m'a trahiiiie Surprised )

Coucou! Voici donc ton thème :

« Les fleurs poussent aussi parmi les ruines. » – Marilyn french

- Ton personnage principal sera âgé d’au moins 20 ans, il pourra s’agir d’un homme ou d’une femme;
- Il ou elle traverse un moment, une épreuve difficile;
- Un souvenir, ou un élément précis l’aide à tenir le coup;
- Ce souvenir devra être en rapport avec des fleurs;
- Tu devras évoquer ce souvenir et expliquer d’où il vient et en quoi il réconforte ton personnage;
- Tu peux rédiger ton récit avec le type de narration qui te paît, et au temps que tu veux;
- Le contexte historique est aussi au choix, le tout peut se dérouler au 18e siècle, au 21e siècle ou même dans un monde parallèle.

Je te conseille de prendre ton temps pour créer une histoire pas trop complexe mais qui se tient. Le souvenir concernant les fleurs doit être clair, bien expliqué et bien exploité. Il peut également se rapporter à un être cher, ou à un événement précis qui a marqué ton protagoniste.

Attention si tu décides de créer un univers « inconnu » ou « différent ». Il devra bien être expliqué et le personnage devra y évoluer de manière fluide. Le lecteur doit s’intéresser à toute l’histoire, pas seulement au souvenir.

N’hésite pas à utiliser des logiciels comme Word, ou Bonpatron, qui aident à corriger les textes. Tu peux même retourner fouiller dans tes livres de grammaire (s’ils t’en reste, les miens ont tous fini aux poubelles). Les homophones et les répétitions restent les fautes les plus faciles à corriger!

Tu as trois semaines pour soumettre ton texte, soit jusqu’au 14 septembre. Tu as également droit à un changement de thème, un seul, et si tu choisis de changer tu ne pourras pas revenir en arrière. As-tu des questions, des commentaires? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Mar 30 Aoû 2016 - 1:28

RE-Bonjouuur ! Alors, comme c'est mon premier EEF, je n'étais pas vraiment certaine de si je devais répondre que j'acceptais ou non avant de commencer (maintenant que je l'écris ça me semble évident RIP )
Enfin bref, du coup j'accepte le thème ! Je dois avouer que j'ai hésité, parce que je ne suis pas vraiment le genre de personne à chérir ses souvenirs, je suis plutôt poisson rouge; et l'idée même de se souvenir de quelque chose à travers une odeur ou un son a toujours été très obscure pour moi. Malgré tout, j'avais envie de tenter quelque chose avec ce sujet, et me voilà donc.

Je l'ai écrit aujourd'hui, il est finalement un peu plus court que ce que j'avais escompté, mais j'en suis tout de même plutôt fière. Donc euh, voilà, dites-moi si il est totalement hors-sujet RIP




les fleurs poussent aussi parmi les ruines ❧ EEF

Il faisait noir. Noir comme dans une cave, et noir comme une nuit de milieu d'hiver. La pièce, ou tout du moins l'on supposait que c'en était une, était sombre. Si sombre d'ailleurs, qu'on avait peine à croire que quelqu'un puisse y vivre, sinon des ombres et quelques araignées. Partout où l'on regardait, l'on ne voyait que les ténèbres. Profondes, et opaques. Si difficiles à percer, même en plissant les yeux, que l'on aurait pu songer qu'un maléfice avait été jeté sur la pièce.


L'homme qui observait la salle en silence, sans ne rien voir d'autre que l'obscurité ambiante, était loin de penser à ce genre de chose cependant. Son regard épiait les lieux, comme dans la crainte de voir quelque chose tapi dans un coin. Il tressaillit de manière imperceptible tandis qu'il fixait son regard sur un point invisible. Son bras le démangeait, sous ses larges habits noirs. Il resta immobile encore quelques longues minutes, aussi silencieux qu'une tombe. Seule sa respiration assurait qu'il était bien vivant. Puis il sortit finalement ce qui ressemblait à un fin bout de bois d'une poche et le pointa devant lui d'un air las, en lâchant à mi-voix un vague « Lumos ».
L'extrémité du bois s'éclaira doucement, jusqu'à finalement illuminer la pièce. Elle était large, et vide. Moins terrifiante que ce que l'on aurait pu penser au premier abord, mais peu chaleureuse. Les murs de pierre étaient nus de toutes affiches ou posters. Seuls quelques tableaux animés étaient accrochés ici et là, mais on doutait qu'ils soient importants aux yeux du Propriétaire, tant la poussière s'y accumulait - au grand désarroi des occupants. Le sol, de pierre également, était propre mais froid. Seul un vague tapis aux couleurs verte et argent le recouvrait, placé sous un large fauteuil noir d'aspect inconfortable, sur la droite de la pièce.
Il n'y avait pas de canapé, et seulement une petite table de bois sombre a priori destiné aux repas. L'endroit ne semblait pas propice aux visites, et la disposition même de la salle semblait le crier. Il n'y avait pas de chaise, ni de longue tablée autour de laquelle s'installer pour discuter. Le propriétaire ne voulait pas de visiteurs, et les quelques imbéciles qui auraient pu vouloir essayer auraient eu à se battre contre l'absence d'endroits où s'asseoir.


La silhouette sombre d'un peu plus tôt abaissa doucement sa baguette, maintenant que la pièce était éclairée, et s'avança dans la salle d'un pas lent, comme traînant sa carcasse. Elle était maintenant bien plus visible à la lumière, et ses traits étaient facilement discernables. Ses cheveux noirs brillaient légèrement sous la lumière nouvelle, comme s'ils étaient gras, mais sa peau sèche et blafarde semblait contredire cette impression. Il, car c'était bien un homme, avança encore de quelques pas, puis se laissa tomber dans le fauteuil inconfortable, comme si il l'avait attendu durant des heures.
Un soupir s'échappa de ses lèvres charnues, et il promena un regard las sur la pièce. Derrière lui, son ancienne chambre semblait l'appeler à venir, lui promettant mille et une choses, mais surtout un sommeil long et réparateur, loin de tout.
L'homme se cala un peu plus dans la large pièce de mobilier, et laissa retomber sa tête contre le dossier, fermant ses yeux sombres l'espace d'un instant.
Que faisait-il à nouveau ici ?
Dans ce repaire qui n'était plus sien depuis bientôt un an ?
Que faisait-il ici, lui, nouveau directeur de Poudlard ? Oui, pourquoi était-il venu ici, dans cette suite qui lui avait appartenu tout au long de ces années d'enseignement. Alors que sa place était maintenant bien plus haut dans ce château, dans le bureau de Dumbledore.
Ses yeux se plissèrent légèrement. Dumbledore n'était plus. Il était mort de sa main, comme il lui avait demandé. Et c'était lui maintenant, le directeur de Poudlard.
Un rire amer lui échappa, presque malgré lui. Lui, le professeur le plus haï du corps professoral – oh, à l'exception peut-être d'Ombrage -, lui, la vieille chauve-souris qu'on ne voyait jamais quitter les Cachots de Serpentard. Lui, Severus Rogue, mangemort repenti, et pourtant assassin de Dumbledore. Quel chemin il avait fait depuis ce jour où il s'était jeté aux pieds du célèbre directeur de Poudlard, pour le supplier de protéger Lily du Seigneur des Ténèbres. De la protéger des révélations qu'il avait lui-même transmis à son Maître. Quel chemin oui... C'en était presque risible.
Il était haï. Et il avait tout fait pour.


Son rire mourut doucement dans sa gorge et il rouvrit doucement les yeux. Il l'avait mérité cette haine. Les paroles de Dumbledore lui revenaient sans mal à l'esprit, bien que soupirées des années plus tôt. « Vous voulez ma parole, Severus, que je ne révélerai jamais ce qu'il y a de meilleur en vous ? »
Il ne l'avait pas écouté alors à ce moment-là. Lily était morte. Il l'avait trouvé, étendue sur le sol. Pâle comme la mort. Froide, et à jamais immobile. Sans pourtant porter la moindre trace de blessure. Il était furieux, il était angoissé. Il était mort de chagrin... Et il ne l'avait pas écouté.
Il le méritait après tout. Ce chagrin, cette douleur, cette haine. Tout cela il l'avait mérité. Il avait emprunté le mauvais chemin, et il en avait payé le prix. Sa Lily en avait payé le prix.
Tout ce qu'il avait fait, c'était pour elle. Trahir le Seigneur des Ténèbres, espionner pour le compte de Dumbledore. Tout cela c'était pour elle qu'il l'avait fait. Mais elle était morte. Malgré tout.
La vie était froide, et elle était cruelle. Elle ne tenait pas compte des efforts que les vivants pouvaient faire. Elle donnait à la mort qui elle désirait, quand elle le désirait. Et ils ne pouvaient rien contre ça.
Cependant, pour elle, toujours pour elle, il avait continué. Pour protéger son fils. Le fils de James Potter. Ce garçon destiné à vaincre le Seigneur des Ténèbres. Et celui pour lequel elle était morte.
Il savait comment et pourquoi elle était morte. Alors il avait décidé de faire en sorte que cela n'ait pas été vain.


Et voilà où il en était maintenant. Seul, et haï. Lily était morte, Dumbledore également. Le vieil homme sur qui il avait tant compté l'avait trahi, et lui avait demandé de le tuer de sa main.
Pour protéger Drago, à qui le Seigneur des Ténèbres avait ordonné de tuer Albus Perceval Dumbledore.
Il lui avait demandé de le tuer, pour protéger l'âme de son neveu.
Et son âme à lui ? C'était ce qu'il lui avait demandé. Mais Dumbledore avait esquivé la question. Il était déjà mourant, et il voulait choisir comment il allait mourir. Il lui demandait cette ''grande et unique faveur''. Et il lui avait accordé. Il l'avait accordé au vieil homme, car ils avaient juré de protéger le fils de Lily.
Mais Dumbledore l'avait trahi. Il s'était servi de lui durant toutes ces années. Le fils de Lily... n'était pas censé survivre. Il n'avait jamais été prévu qu'il survive. Il devait mourir, pour que meurt Voldemort. Pour le monde sorcier. Il était furieux. Et le directeur qui pensait qu'il s'était attaché au garçon !
Son patronus lui revint en mémoire, superposé à une paire d'yeux verts.
Tout ce qu'il avait fait, c'était pour Lily. Qu'importe le temps qui passait. Toujours.


Un claquement violent à sa porte le fit brusquement sursauter et il saisit aussitôt sa baguette, fusillant l'entrée du regard. Il attendit, une seconde, puis deux, puis trois... Un silence pesant régnait sur la pièce. Puis, l'impertinent qui avait toqué sembla renoncer, et il entendit ses pas s'éloigner de l'entrée. Severus se leva vivement, sa cape claquant derrière lui, et s'avança vers la porte avec prudence. Il l'ouvrit délicatement, méfiant, et avisa du regard un large bouquet de fleurs posé devant sa porte. Ses sourcils se froncèrent et il observa le couloir avec mépris, avant de récupérer l'objet et claquer la porte derrière lui à nouveau.
Il rentra d'un pas pressé, arraché à ses pensées déprimante, et observa les fleurs d'un air mécontent. C'était... stupide. Stupide et inutile. Personne dans cette école n'aurait eu l'envie ou l'idée de lui envoyer des fleurs. Alors d'où est-ce qu'elles pouvaient bien sortir ? Severus fronça le nez, en songeant au pas rapide qui s'était éloigné de la porte suite à l'absence de réponse. Pourtant... Quelqu'un les avait bien amenées. L'homme les fixa encore un instant en silence, impassible, puis afficha un visage agacé. Il ne savait pas qui les avait amenées, et il s'en moquait. Qu'est-ce que des fleurs pouvaient bien pour lui de toute façon ? Il avait d'autres chats à fouetter. Son visage se durcit et il jeta le bouquet au sol. Il avait d'autres choses à penser, d'autres affaires à régler ! Il avait promis à Dumbledore que Poudlard resterait un endroit sûr pour les élèves quand il serait directeur. Et malgré la nécessité de conserver sa couverture, il devait faire de son mieux pour respecter cette promesse. Il n'avait pas le temps pour de stupides fleurs, envoyées de surcroît par on ne sait quel inconnu ! Le serpentard jeta un regard furibond aux fleurs éparpillées au sol, désireux de les écraser, de passer sa colère sur elles, mais il se figea soudainement et sentit sa colère retomber d'un coup.


Severus sentit plus qu'il ne vit ses épaules s'affaisser doucement, alors que ses muscles se décontractaient, sans quitter les fleurs des yeux. Son œil cilla légèrement, perturbé par la vision qui s'offrait à lui. Et l'homme resta ainsi quelques instants, immobile, à fixer les fleurs jetées au sol. Son visage finit par se détendre également, et son regard se voilà légèrement, avant qu'il ne se penche vers le sol, pour prendre quelques petites fleurs blanches entre ses mains. Il se releva tout aussi délicatement et regarda les petites marguerites chiffonnées au creux de sa main, silencieux. Doucement, celles-ci se redressèrent sur sa paume, pour ouvrir et fermer leurs pétales, comme des coquillages se mouvant; et le regard de l'homme s'adoucit, tandis que ses traits devenaient chagrins. Ces fleurs ramenaient à lui des souvenirs... Bien des années plus tôt, les mêmes fleurs, dans une paume différente, leurs pétales s'ouvrant et se refermant délicatement...
C'était Lily. Sa chère Lily. Petite née-moldue, faisant usage de ses pouvoirs sans vraiment savoir ce qu'elle était. Il l'observait depuis si longtemps... Lui savait ce qu'elle était. Une sorcière, comme lui. Il espérait s'en faire une amie, pour enfin avoir quelqu'un à ses côtés. Quelqu'un qui ne le frappe pas, et qui l'aime comme il était. Mais il avait peur. Il craignait sa première approche. Alors il l'observait, il préparait leur rencontre. Il l'avait tant de fois imaginée dans son esprit... Mais tout ne s'était pas passée comme prévu. Une pâle sourire s'esquissa sur son visage. Elle avait été vexée par ses propos et était repartie la tête bien haute. Pas prête à se laisser traiter de tous les noms, Lily. Heureusement, il avait réussi à la revoir, à s'expliquer et à s'excuser. Et ils étaient devenus amis. Malgré les réticences de sa sœur moldue, Pétunia. Malgré tous les problèmes qu'il pouvait avoir à côté. Ils étaient amis, sans rien ni personne pour les séparer.
La fleur dansait encore dans sa paume, et il retourna s'asseoir dans son fauteuil, apaisé.
Il ne pouvait pas oublier. Non, il ne devait pas oublier cette époque. Quand Lily et lui étaient amis, et que rien ne pouvait s'interposer entre eux. Pas de Maraudeurs, pas de James Potter, pas de maisons ennemies... Ni magie noire, ni mauvaises fréquentations. Pas d'écart ni de pression. Juste eux deux, ensembles et heureux. Juste lui et Lily. Son amie, son amour, celle pour qui il aurait tout fait. Celle pour qui il faisait encore tout.
Severus referma le poing sur la fleur, et observa la poussière blanche s'échapper entre ses doigts pour devenir une magnifique biche transparente, semblable à son patronus, mais aux yeux verts. L'animal le fixa en silence, et il lui sembla entendre un « Merci » être chuchoté à son oreille avant que l'animal ne s'évanouisse dans les airs en bondissant. Le sourire du Serpentard se teinta d'une certaine tristesse et il ferma les yeux en soufflant doucement, rasséréné. Oui, il n'y avait pas à hésiter...
Il se releva doucement, sa cape volant derrière lui, et se dirigea vers la porte pour finalement quitter la pièce sans un regard en arrière.
Tout cela était derrière lui maintenant. La haine, la colère et le chagrin n'avaient plus leur place. Il devait agir, il se devait d'agir. Il se fichait de ce que Dumbledore avait pu lui dire sur la mort du fils de Potter, et sur cette prophétie inéluctable.
Il l'aiderait. Pas pour Dumbledore, ni pour le monde sorcier. Pas parce qu'il aimait ce gamin arrogant, non. Il ferait ce qu'il avait à faire, pour Lily. Pour cette sorcière rousse qui fut son premier et dernier amour. Pour celle qui lui avait apporté les plus beaux jours de sa vie, sur l'herbe verte, parsemée de marguerites. Pour Lily, sa Lily chérie qui lui avait tant apporté.
Il ne pouvait plus reculer, et il ne devait plus reculer. Il ne lui restait plus beaucoup de temps...
Bientôt, il la rejoindrait. Mais en attendant, il combattrait pour elle.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Mar 30 Aoû 2016 - 2:20

Coucou! Tu as fait vite, je suis impressionnée :wo:

Il est vrai que je m'attendais à une réponse de ta part, comme quoi tu avais vu mon message et garder ce thème. Cependant, étant donné que tu as rendu ton EÉF assez rapidement j'imagine que ce n'est pas bien grave. Je me charge de noter ton texte, tu devrais savoir des nouvelles sous peu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Lun 12 Sep 2016 - 20:34

Juste un petit UP pour que le sujet ne tombe pas dans l'oubli o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Ven 23 Sep 2016 - 4:08

Ça ne devrait pas tarder! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Ven 23 Sep 2016 - 22:51

Ooow, très hâte alors, merci :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Dim 9 Oct 2016 - 1:19

Up back o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Lun 31 Oct 2016 - 9:49

UP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Mer 23 Nov 2016 - 21:59

RE-UP :v:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Dim 1 Jan 2017 - 1:10

UP de la nouvelle année o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Sam 28 Jan 2017 - 19:32

Retard horrible, désolée, je te le fournis dans la journée quitte à ce que ce soit moins détaillé qu'à l'habitude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Sam 4 Fév 2017 - 21:59

Okay, j'attends ça alors :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Sam 11 Mar 2017 - 23:32

RE-Up du coup RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Sam 8 Avr 2017 - 13:49

UP ? J'ai toujours hâte °^°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Jeu 4 Mai 2017 - 15:55

UP, je désespère pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théorie Obscureavatar
Juge EÉF à l’essai
Juge EÉF à l’essai
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1152
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Jeu 18 Mai 2017 - 21:24


Tu devrais désespérer D:

Je n'ai pas terminé, pour plein de raisons que je n'énoncerai pas ici (ma boîte à MP est ouverte), car je n'en considère pas une plus valable que les autres, ou une qui excuse ce retard énorme. Voici néanmoins ce que j'ai fait. Sachant que c'est incomplet et que la mise en page n'a jamais été mon point fort, tu retrouveras à la fin une conclusion qui, je l'espère, répondra à tes questions concernant mon évaluation.

Je n'utilise ni grille de correction précise, ni fiche de pointage. Je me fie à mon jugement et à plein d'autres facteurs.

Citation :


NOTA DE LEI PAR CYNNA – septembre 2016


Avant propos

Ce retard monstre n’est pas excusable, évidemment, je te présente donc mes plus sincères excuses. Il est cependant explicable. Plusieurs facteurs, dont le fait que le texte est une fanfiction, et que cela m’a amenée hors de ma zone de confort, le fait que l’équipe des juges en général ne soit pas extrêmement active, et aussi que j’ai délaissé la vie de forum, ont fait que la remise de cette correction, a tardé. Je tiens également à t’informer que je n’ai cependant pas attendu à la dernière minute pour commencer, au contraire, cette nota traîne dans mes documents en attente depuis plusieurs mois déjà. Sur ce, commençons...


Mise en page

Je le mentionnerai à l’avenir dans les prochains thèmes que je donnerai : ce ne serait pas une mauvaise idée de lire une ou deux notations que j’ai déjà produites. Cela permet à la fois de savoir à quoi s’attendre et à que je m’attends. Tu aurais pu éviter des erreurs mineures facile à prévenir. Celle dont je parle ici, c’est la fameuse technique du « justifié », qui permet d’égaliser les marges du texte. Le texte paraît plus propre, l’EÉF a l’air plus léché. Plusieurs points te permettent cependant de te rattraper. La disposition du récit, séparé en paragraphes bien pensés, facilite la lecture. Le codage est joli, il n’en fait pas trop et avantage ton travail écrit sans l’alourdir. Les couleurs sont douces, on distingue bien les lettres sur le fond juste assez pâle et pas trop saturé. Le gif au-dessus est relié au sujet (alléluia, ça ne m’en encore jamais arrivé je crois) et annonce de quoi il sera question. Je me demande cependant : quelle est l’image juste en dessous, à gauche? Elle refuse de s’afficher chez moi…

Autre point négatif : le titre de l’EÉF est aussi une citation, que je t’ai gracieusement fournie avec son auteure . Tu noteras que j’ai pris le soin d’encadrer ses paroles entre guillemets. Crois-tu que tu aurais dû faire de même?

Cohérence

La scène est assez bien amenée. J’ai apprécié le premier paragraphe, qui place le décor.
Quelque chose m’agace cependant : sans être une fan absolue, j’ai lu les livres de la série Harry Potter et j’ai également regardé les films. Quelqu’un qui ne connaît pas du tout la série se serait-il aussi bien débrouillé pour démêler la bureaucratie de Poudlard, les maisons et tout ce qui vient avec? Même si beaucoup de monde, peut-être même la plupart des gens ont au moins entendu parler du concept de l’école de magie qui sépare ses élèves en quatre clans, il est important de faire comme si tu introduisais un tout nouveau concept à tous. Il m’est difficile de m’imaginer comment réagirait une personne qui n’a jamais entendu parler d’Harry Potter ou de J. K. Rowling. Des mots tels que « moldu », « mangemort » et « patronus » ne sont pas familiers à tous. S’il est possible de deviner le sens général ce certains, je n’ai trouvé aucun indice concernant les patronus.

Parlant de l’illustre auteure : tu aurais pu, et même dû, mentionner à la fin de ton texte que les personnages et une partie du concept et de l’histoire sont d’elle, et pas de toi. Attention, des éléments dans ce genre, ainsi que les guillemets manquants que j’ai mentionné au début, pourraient faire l’objet d’accusation de plagiat dans un autre contexte. L’honnêteté intellectuelle consiste à ne pas s’approprier les idées ou paroles de quelqu’un d’autre et les faire passer pour siennes; il faut faire attention à ne pas transgresser ces interdits, même involontairement. Je ne sais pas pour vous, en France, mais, chez moi, une citation sans guillemet donne au travail la note de 0, en plus d’une mention “plagiat” dans le dossier de l’élève (dossier permanent, non effaçable, auquel les écoles supérieures ont accès lorsqu’il vient le temps des inscriptions) Pardon si je suis brusque, mais il s’agit d’un point sur lequel je ne démordrai pas, c’est très important pour moi.

Autrement, la cohérence en général est très bonne. L’histoire se suit très bien, malgré des allusions à des évènements passés et pas tous reliés de façon directe, il n’y a pas vraiment place à la confusion. Le tout se lit sans problème. Les détails sont bien dosés, les descriptions ajoutent au réalisme du récit et des souvenirs sans encombrer la narration ou faire du flafla. Le personnage principal est complexe, ses intentions sont compatibles avec ses valeurs et ses sentiments. On comprend bien, au fil de la lecture, le développement de ses actions par rapport à ses motivations profondes, l’évolution littéraire est bien pensée.


Vocabulaire, expression

Sans surprise, ta maîtrise de la langue est excellente. Les phrases sont bien formées, liées, ni trop longues ni trop courtes. J’ai regroupé certaines des citations dont je voulais te parler (Oui, il y aura une inconstance dans le type de guillemets, j’ai changé d’ordinateur récemment et je ne maîtrise pas encore l’art de modifier les claviers…)

Il faisait noir. Noir comme dans une cave, et noir comme une nuit de milieu d'hiver. La pièce, ou tout du moins l'on supposait que c'en était une, était sombre. Si sombre d'ailleurs, qu'on avait peine à croire que quelqu'un puisse y vivre, sinon des ombres et quelques araignées.” Je comprends l’idée de répétition, pour faire sentir l’importance du mot dans la phrase mais, franchement, je n’ai pas trouvé cela particulièrement nécessaire ou utile.

« Ses cheveux noirs brillaient légèrement sous la lumière nouvelle, comme s'ils étaient gras, mais sa peau sèche et blafarde semblait contredire cette impression. » Je vois où tu veux en venir avec l’opposition “gras-sec” mais la condition des cheveux et de la peau n’est pas toujours liée :p

Les murs de pierre étaient nus de toutes affiches ou posters” Oui, mais affiche et poster c’est pratiquement le même mot, mis à part la traduction


Orthographe, conjugaison, ponctuation

« Mais tout ne s'était pas passée comme prévu. »  Une petite erreur, l’une des rares que j’ai dénotées dans ton texte, pour ce que j’en sais ça pourrait être une faute de frappé.  

« Le serpentard jeta un regard furibond aux fleurs éparpillées au sol » Je sais qu’on appelle familièrement les personnages par leur maison, mais je ne sais pas si c’est grammaticalement correct. Il aurait été plus juste de dire « l’ancien élève de Serpentard », « le membre de Serpentard », etc. (Je n'arrive pas à me rappeler que c'est ainsi que les élèves sont désignés dans les romans...)


« L'animal le fixa en silence, et il lui sembla entendre un « Merci » être chuchoté à son oreille avant que l'animal ne s'évanouisse dans les airs en bondissant. » (vers la fin) Le pronom "il" se rapporte à qui, déjà?



C'est là que s'arrête ce que j'ai évalué à ce jour (carrément, aujourd'hui, 18 mai, vers 15h30 heure du Québec). C'est plutôt courts, mais ça résume bien ma pensée, et il n'y avait pas énormément de corrections à faire. Les passages raturés sont des éléments que j'ai rédigés il y a un bout de temps mais dont je remets aujourd'hui en question la pertinence. Libre à toi de les ignorer.


C'est donc un excellent texte que tu as produit, j'ai apprécié la lecture, j'ai trouvé certains passages touchants malgré les descriptions un peu trop lourdes à mon goût. Travaille là-dessus. Ce n'est pas parce que la pièce est définie dans les plus petits détails dans ton esprit qu'elle doit également l'être
l'écrit. Évoquer quelques éléments qui traduisent l'ambiance peut suffire.

Le vocabulaire est recherché, varié pour la plupart du temps, et la syntaxe me m'a causé aucun problème majeur.

C'est donc avec joie (et un peu de honte) que je te décerne le rang de guerrier! Félicitations!

Tes points à travailler sont faciles, tu devrais passer vétéran sans problème, peut-être l'es-tu déjà, depuis le temps...

Encore pardon, et bravo  Hearty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage de Givreavatar
Arpente la Forêt
Date d’inscription : 21/03/2014
Messages : 144
Féminin
Puf : Lei, Eno
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Pas encore

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   Ven 26 Mai 2017 - 16:49

Aaaaaah :hawn:
Merci pour la réponse, je suis ravie de finalement avoir les résultats ^^  Je prends bien en compte ce que tu dis, je dois t'avouer que la nécessité des guillemets ou potentiels copyright à la fin m'avait échappé :/   Ca me permettra de mieux y penser la prochaine fois :)
Quand à l'autre image que j'ai mise, il s'agit de celle-ci. Je ne sais pas si tu la verras mieux en tant que lien, mais voilà.

Merci beaucoup pour ton analyse et ta note en tout cas; et bonne continuation Hearty
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mon premier EEF **   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon premier EEF **
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis
» Le Premier ministre en voyage de santé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: EÉF :: Examens notés-
Sauter vers: