recensement fermé
Bientôt plus d'informations sur les résultats!

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Fin Halloween! Il est temps de retrouver vos pseudos habituels :)
Annonces

Partagez | 
 

 ANIMATION NOËL 2015 : « Des étoiles parmi les arbres. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Candideavatar
Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre
Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1040
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 22
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: ANIMATION NOËL 2015 : « Des étoiles parmi les arbres. »   Sam 5 Déc 2015 - 21:29


ANIMATION :
« Des étoiles parmi les arbres. »


Bienvenue sur le mini-event de Noël 2015 !


Ce sujet est une présentation de l'animation de Noël qui se tient durant le mois de décembre 2015.
Avant toute chose, nous te conseillons fortement de lire tout d’abord ce sujet, si ce n’est pas déjà fait !



______________________________________________________



Il avait neigé la nuit précédente, mais pas assez pour que la poudreuse s’accroche férocement au sol, comme elle s’acharnait à le faire chaque hiver, imposant son humeur froide et glacée durant quelques mois.
Les arbres, eux, avaient perdu leur ardeur d’antan : les branches étaient nues, et ressemblaient étrangement à des longs doigts maigres aux griffes acérées qui tentaient d’agripper les nuages afin de les retenir. A l’exception des sapins et autres conifères, qui, quant à eux, arboraient leurs plus beaux accoutrements ; l’odeur de leur verdure et de leur sève se répandait comme pour fêter l’arrivée de cette saison pourtant si glaciale.
Le ciel, taché de quelques nuages blancs, libérait par intervalles irréguliers des brides d’air froid qui s’engouffrait dans la forêt, parmi les quelques herbes encore debout et les troncs bruns et rugueux des arbres, chatouillant la nature qui hibernait. Le soleil, quant à lui, se faisait discret : sa présence n’était pas remise en cause, mais il est vrai qu’en observant le ciel, on peinait à l’apercevoir, timidement dissimulé par les nuages et la brume plus ou moins constante, surtout en ce début de matinée.

Les animaux, pour la plupart, hibernaient : écureuils, loirs, souris, blaireaux… Mis à part les quelques imprudents, le froid avait bel et bien ordonné aux êtres de la forêt de se réfugier, de laisser place à sa magnificence, à son imperturbable froideur.

A cet instant précis, en cette douce matinée, calme, le sol était humide, l’air frais, froid, mais pas encore glacial. Légèrement supportable. Un silence sourd régnait sur la forêt et ses environs, imprégnant les lieux d’une certaine impérialité cérémonieuse, comme si l’air retenait lui-même son souffle, attendant un évènement plus ou moins soudain qui viendrait le libérer de ce silence.
Un moineau, fébrile, se posa sur une branche frêle d’un des quatre grands arbres majestueux, faisant face à la forêt et ses étendues de terres.
Puis, des bruits sourds, des voix lourdes brisèrent l’enchantement silencieux de cette matinée. L’oiseau pencha tout d’abord sa tête sur le côté, puis s’envola aussitôt.

Des hommes, chacun emmitouflé dans des habits qui n'étaient pas leur peau ni leurs poils, firent leur entrée dans la clairière. Ils parlaient entre eux, semblaient dégager une onde de joie, riaient. Quelques uns d’entre eux portaient dans leurs deux bras de lourds contenants, desquels sortaient des choses fort curieuses. Colorées. Brillantes. Extravagantes. Anormales ?
Les bipèdes s’avancèrent vers les quatre arbres, et laissèrent grossièrement et bruyamment tomber les caisses qu’ils tenaient difficilement. Ils s’étirèrent, rièrent encore. Puis, nonchalamment, ils prirent dans leurs mains les divers objets étranges, et à l’aide d’une échelle, accrochèrent de longs serpents pailletés de couleurs vives aux branches des arbres. Puis de petites boules dont les reflets luisaient à la lumière du jour, revêtant ainsi les arbres d’un habit étincelant.

Peu à peu, il y en avait de plus et plus, et les arbres, méconnaisseblement autre, furent décorés.
Les humains ôtèrent l’échelle, admirèrent un instant leur œuvre, puis, dans la même humeur de joie avec laquelle ils étaient arrivés, repartirent en riant.
Leursvoix, bientôt, au fur et à mesure qu’ils s’éloignaient, redonnèrent à l’hiver le monopole du silence magistral qui surplombait de nouveau la forêt.

Plus tard, certains des plus grands arbres, dispersés un peu partout dans la forêt de Cerfblanc, se retrouvèrent eux aussi vêtus de ce rocambolesque déguisement, comme un défilé qui se tenait dans la nature, sous les projecteurs du soleil.

Bien assez vite, les félins de la forêt trouvèrent avec surprise ces saugrenues anomalies et une atmosphère bien inhabituelle s’installa parmi les Clans.

© Moby - Tout droit reserves
Avec les corrections des fautes d’orthographe
et les critiques non pertinentes de mon codage
d’Apana ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candideavatar
Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre
Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1040
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 22
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: ANIMATION NOËL 2015 : « Des étoiles parmi les arbres. »   Mar 26 Jan 2016 - 6:47






Quelques temps plus tard.

La neige, depuis quelques temps, tombait avec bien moins d’ardeur du ciel, et l’atmosphère c’était adouci, autant dans l’air que dans les cœurs. Il flottait parmi les rayons timides du soleil une odeur d’un renouveau, comme si le monde avait prit un nouveau tournant, une nouvelle ère, plus ou moins conséquente selon les regards.

Le ciel affichait la démesure de sa grandeur bleue, sans qu’un seul nuage ne vienne tacher le tableau. Les boules à la surface réfléchissante et les serpents colorés qui ornaient les arbres affichaient un bien moins majestueux aspect que lorsque les Hommes étaient venus les déposer. Certains objets étaient sales de boue et de déjections d’oiseaux, d’autres gisaient pauvrement par terre, abandonnés par la branche qui les portait.
Selon les territoires de la forêt, il y avait plus ou moins de décorations humaines, et les félins y avaient sans nul doute joué un rôle certain.
Un rugissement se fit entendre au fin fond de la forêt, comme si un éclair fuyant les cieux avait rejoint le sol enneigé de l'hiver. Le grondement s'approchait à une vitesse considérable, faisant fuir le faune à l'autre bout de la forêt. C'est alors qu'entre arbres et buissons morts, un Monstre à deux roues fit son apparition, suivi d’un deuxième tout aussi gros que le premier. Au dessus d'eux, des Bipèdes étaient emmitouflés sous de grosses couches, sans couleur et sans vie. Impossible de distinguer les âmes qui se cachaient en dessous, mais ils avançaient en direction des Quatre Chênes. Les flocons qui ornaient le sol de leur magnificence semblaient s'envoler à l'approche des choses métalliques, avant de retomber sans bruit sur la glace. Les branches des arbres tremblaient après le passage des Monstres, avant de suivre à nouveau le rythme du vent.

Dans la clairière surplombée des quatre majestueux chênes, les Bipèdes s'étaient arrêtés, comme si les choses sur lesquelles ils avançaient venaient de mourir, sans bruit, sans gémissement. Le calme était revenu dans la forêt, alors que les hommes avaient enlevé les choses rondes de leurs têtes. Leurs visages, rougis par le froid de l'hiver semblaient effondrés lorsqu'ils aperçurent les serpentins colorés ainsi que les boules lumineuses gisantes au sol. Les trois étrangers balayaient du regard le lieu, transformé par les couleurs blanches de la neige puis se mirent à ramasser avec paresse tout ce qu'ils avaient déposé auparavant, alors que les flocons peinaient à survivre. Dorénavant, la neige et le froid étaient les maîtres des lieux, et personne ne contestait à cette transformation.

Une fois tous leurs objets entassés dans leurs espèces de sacs souples, un des Bipèdes attrapa violemment de la neige avec deux de ses membres, formant une sorte de cercle puis la lança sur un des ses camarades. Les éclats de rire brisaient la sérénité des lieux, puis les trois hommes se mirent à se jeter des boules à tort et à travers, créaient des sortes de personnages avec de la neige et des morceaux de bois morts, semblables à eux même. Pendant de longues minutes les Bipèdes semblaient s'amuser avec le peu qu'ils avaient, puis le Soleil se détacha du ciel, et l'atmosphère se rafraîchissait de minute en minute. La lune dansait dans les cieux, puis les Bipèdes remontèrent sur leurs Monstres, comme s'ils venaient d'être ressuscités des enfers puis se mirent à grogner et,dans la noirceur de la nuit, ils disparurent dans la forêt en quelques secondes. La lune semblait poursuivre les étrangers de sa lumière argentée avant de se reposer sur les Quatre Chênes, sans un bruit, la forêt récupérant ainsi sa sérénité d’antan.
.





© Moby & Snow- Tout droit réservés



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ANIMATION NOËL 2015 : « Des étoiles parmi les arbres. »
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Match des étoiles 2015
» Le papillon des étoiles
» logiciel animation gif
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Persona 4 The Animation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: L’univers RPG :: Recueil des RP :: Évent 2015-
Sauter vers: