Le concept du forum se base directement sur le roman La Guerre des Clans d’Erin Hunter. LGDC Warriors dit « LW » a été fondé en 2007 par Étoile Noire, et il continue aujourd’hui de vivre grâce à ses infatigables membres toujours aussi déjantés ! Incarne un chat sauvage et rejoins l’un des quatre Clans de la forêt de Cerfblanc. Quel que soit ton choix, sois prêt à te battre pour ta tribu, chasse pour elle, rencontre les autres félins et marque de ta patte l’histoire des Clans ! LGDC Warriors est un forum RPG félins qui demande un minimum de 7 lignes par réponse. N’hésite pas à profiter également de la Chatbox et des différentes catégories hors-rp que propose le forum. Rejoins-nous vite, tu ne le regretteras pas !
LGDC Warriors
s'inscrirese connecter

Top Site
Votez toutes les 2 heures !
Nouvel évent sur LW
Suivez le fil d'actualité ICI.

Éclat de Lune | Le feu est un ami versatile | 18/12
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Dim 15 Nov 2015 - 18:42

Éclat de Lune


Identité

Nom & Surnom : Éclat de Lune

Âge : 31 lunes

Sexe : Femelle

Clan  & Rang : Tonnerre, guerrière

Origines : Tonnerre



Caractère
Qualités (minimum 3) : Loyale, généreuse, compréhensive, patiente, réfléchie, débrouillarde, vive

Défauts (minimum 3) : Infidèle, égoïste, impassible, impatiente, sarcastique, pessimiste, apathique



Un caractère… je n'en ai pas. En fait, je suis une chose puis son contraire.
Commençons donc par les traits qui varient le plus chez moi.
Je suis aussi généreuse qu'égoïste. Tu vois je peux te demander si tu veux bien de mon aide pour une quelconque affaire et, une seconde plus tard, alors que tu m'aurais accordé ton assentiment, je te dirais d'aller te faire voir. Mais ne le prend pas personnellement, cela n'a rien à voir avec toi, je suis comme ça je n'y peux rien. Je te fais peur ? Pauvre chou.
Je suis aussi loyale qu'infidèle. Alors, mettons les choses au point. Je serais toujours loyale à mon Clan, c'est inscrit dans mes gènes ça. Cependant, je ne suis pas toujours loyale aux membres de mon Clan. C'est pourquoi il ne vaut mieux pas tomber amoureux de moi, vous risqueriez d'être déçu à moins que vous ne me supportiez ce qui est rare. Les secrets ne me sont donc confiés que rarement…
Je peux être aussi compréhensive qu'impassible. Je peux venir te voir, toi, chat seul dans sa déprime, je t'offrirais une écoute sans faille suivie d'une aide que tu n'aurais jamais osé rêver et là,j alors que tu me raconterais ton dernier malheur en date, la mort de ton fils tant désiré, tant aimé, tu n'obtiendras alors de moi qu'un regard inexpressif, une indifférence qui te déchirera le cœur et l'emplira d'incompréhension.
Je suis aussi patiente qu'impatiente. Sérieusement, ne me demandez jamais de participer à des plans d'observation. Parce que, voyez-vous, pendant une minute je resterais là, à mon poste, bien gentiment à attendre et la fraction de seconde d'après j'aurais disparu, j'aurais déjà attaqué l'ennemi. Alors voilà, quand on sait, en plus, que je suis particulièrement agressive lorsque l'adrénaline me parcourt, on évite de me placer en observation mais plutôt dans les groupes d'attaque.
Mon caractère n'est pas stable comme vous avez pu le remarquer. Je suis déconcertante. Je peux être tout à fait normale un instant et puis, le suivant, je fonds en larmes. Je peux aimer pour ensuite détester, je peux m'intéresser puis me désintéresser, je peux aider puis délaisser et tout cela en à peine une fraction de seconde, en un battement de cœur, en une inspiration. Cependant, j'ai quand même quelques traits qui ne changent pas et ne changeront jamais.
Je suis sarcastique, cela est indéniable. Je ne peux me passer de l'ironie et des sarcasmes qui vont avec, c'est tout simplement ma vie entière qui se base là-dessus. Eh. Arrêtez de me juger. Certains fondent leur vie sur leurs ambitions sanguinaires, moi je préfère les sarcasmes, c'est tout mais ça n'est pas pour autant que je passe mon temps à railler les autres et à me moquer d'eux, non. Je ne suis pas spécialisée dans le harcèlement je vous ferais dire.
Quoi d'autre… Ah oui. Je suis pessimiste. Tout le temps. J'ai toujours eu du mal à voir la vie comme quelque chose de bien, comme une chance, j'ai toujours eu un avis négatif sur le monde ou les choses qui m'entourent, je suis comme ça. Pour moi, l'espoir n'est qu'une illusion. Ça n'existe pas et ça ne peut en aucun cas mener ta vie. Je suis dépourvue de tout optimisme et les idées noires se bousculent dans mon crâne. Je pense à mourir. Souvent. Trop souvent. Je pense à comment, où et quand. Je pense à chaque détails mais je n'ai jamais le cran de passer à l'acte. Sinon je serais déjà morte une bonne trentaine de fois. C'est si facile de se noyer ou de percuter un monstre vous n'imaginez pas…
Bon, comme vous avez été sages et que vous m'avez écouté jusqu'au bout pour le moment, je vais vous donner un dernier trait de caractère collant avec moi. Je suis mystérieuse. Je suis un mystère à moi toute seule. En fait, je ne l'ai jamais vraiment voulu, c'est venu bien malgré moi, je vous assure.  En fait ça a commencé lorsque mon apprentissage est devenu un calvaire. À cause de certaines choses dont je vous parlerais plus tard. Depuis, je ne me suis plus jamais ouverte à qui que ce soit, je ne fais confiance qu'à peu de gens et encore, c'est beaucoup dire sachant que ma confiance est quasiment inexistante. J'ai en quelque sorte perdu ce qui faisait de moi quelque chose de normal. Quelque chose s'est cassé en moi et rien ne peut me réparer.
 





Physique

Je suis un chat. Enfin, non, une chatte pour être plus précise. Une femelle quoi. Mais est-ce si important tout compte fait ? Sans doute oui. Je ne sais pas.
Tous ces chats commencent par leur pelage ou leur visage… changeons un peu ces coutumes tacites !
Mes pattes. Qu'est-ce qu'elles ont mes pattes ? Et bien elles sont plutôt grandes et, pour tout vous dire, je ne sens même plus mes coussinets. Ils ont été trop endurcis par l'entraînement et ne me font souffrir que rarement. Tellement que, lorsque je cours, assez vite d'ailleurs, l'avantage d'avoir de longues pattes, j'ai l'impression de voler. Enfin, en quelque sorte. Disons que le contact de mon corps contre le sol est un peu amoindri mais cela ne m'empêche pas de savoir que je suis tout de même les pattes sur terre. Concernant la couleur de celles-ci, elles sont rousses. Entièrement. Bon, d'accord, également striées de quelques traces de roux un peu plus foncé, comme tout chat roux ou d'une autre couleur. Aucun chat ne peut avoir un pelage sans un seule défaut de nuance. À part les chats entièrement blanc et entièrement noir. Et entièrement gris pour certains, les chartreux je crois si je ne me trompe pas de nom. Enfin bref, là n'est pas la question.
Remontons un peu, dirigeons nous vers l'arrière et nous trouvons ma queue. Normale, celle-ci. D'une rousseur flamboyante et striée des mêmes couleurs que mes pattes. En fait, il en est de même de mon pelage. Roux clair strié de roux un peu plus foncé.
Mon visage est d'une grande simplicité, comme la plupart des chats. Sa forme est un rond à la base mais qui s'étire vers le bas pour le menton. Mes yeux sont presque des ronds parfaits et sont colorés d'un beau vert quelque peu grisé par je ne sais quelle nuance de couleur.
Mais je suis et reste un chat. C'est tout ce que je suis, je ne devrais rien avoir à dire de plus.  




Histoire


C'est comme si tu criais et personne ne pouvait t'entendre. Tu te sens presque coupable, que quelqu'un puisse être si important à tel point que sans lui, tu te sens vide. Personne ne comprendra jamais à quel point cela fait mal. Tu te sens désespérée, mais rien ne peut te sauver, et quand c'est fini, quand c'est parti, tu souhaites presque que toutes ces mauvaises choses reviennent pour que les bonnes aussi.


Pour vous présenter un peu ma famille, je vous dirais que mes parents étaient tout deux issus du Clan du Tonnerre, exactement comme leurs parents avant eux. Mon père se prénommait Cataclysme des Océans et ma mère, quant à elle, avait pour nom Galaxie Étoilée. Ils s'aimaient malgré leurs différences et, pour moi, ils étaient et restent les meilleurs parents qu'un chaton puisse avoir.
La nuit où je suis née, je n'étais pas seule. Il y avait ma sœur aussi. Petit Automne. Elle a failli ne pas survivre. C'était le printemps bien sûr mais il faisait très froid mais apparemment pas autant qu'en hiver. Comme en automne. C'est à cela qu'elle doit son nom. Lorsqu'elle est sortie du ventre de maman, elle avait déjà commencé à respirer, elle étouffait dans la membrane et elle est restée inconsciente plusieurs jours. Je ne m'en souviens pas, j'étais encore aveugle dans ce temps là, mes yeux ne s'ouvraient pas comme ceux de tout nouveau-né. Tout ce que je vous raconte, c’est mon papa qui me l’a dit.
Une semaine plus tard, mes yeux s’ouvraient. Comme tout chaton normal, j’aurais dû vouloir explorer le monde, faire connaissance avec les apprentis, la routine des nouveaux en somme. Mais non.
Je ne voulais pas bouger de la pouponnière.
Parce que ma soeur était toujours chez le guérisseur et que je ne comptais pas explorer le camp sans elle. C’est ma soeur quand même !
Alors pendant une lune, j’ai passé le temps en faisant des allers-retours entre la pouponnière et la tanière du guérisseur, j’ignorais ma curiosité et les regards inquisiteurs des autres chats, je ne voulais et ne pouvais pas céder à la tentation. Sous aucun prétexte.
La seconde lune suivant ma naissance, après ce qui m’avait semblé être un temps plus qu’interminable, Petit Automne fut enfin remise. À peine arrivait-elle dans la pouponnière que je l’entraînais dehors en piaillant de bonheur. Enfin ! On passait de la tanière des apprentis à l’entrée du camp, passant devant la tanière des guerriers, saluant nos camarades qui, pour la plupart, nous fixait en souriant d’un air amusé. On ne vit pas le chef, il était sans doute occupé à faire ses trucs de chef.
Dans l'ensemble, notre enfance fut plutôt tranquille. Oh, si ça n'avait tenu qu'à moi, je serais partie faire de l'exploration hors du camp, je serais allée voir les quatre chênes, le grand sycomore, j'aurais fait les quatre cents coups avec les apprentis. Sauf que voilà. Je n'avais rien fait de tout cela. À cause de Petit Automne.
Je ne lui en voulais pas trop mais un peu quand même. Des suites de ses problèmes de santé de début de vie, elle était devenue plus ou moins craintive et extrêmement prudente, tout mon contraire. J'étais la plus aventureuse de nous deux et la plus colérique aussi. Je m'affirmais tandis qu'elle restait dans l'ombre. Parfois j'aurais voulu la secouer dans tous les sens, lui hurler dessus, lui dire de se bouger, de faire quelque chose de sa vie au lieu de rester cloîtrée dans la pouponnière à rien faire, toujours à dormir, manger, parler à voix basse avec Maman. Parfois j'aurais voulu ne pas la connaître, faire comme si elle n'existait pas. Mais elle était si belle, si petite, si fragile encore, je me sentais responsable d'elle, Maman me disait souvent de ne pas trop m'en faire pour elle mais je ne pouvais pas m'en empêcher.
C'était peut-être une timide et une ennuyeuse de première mais elle restait ma sœur. De plus, malgré tout, je l'aimais beaucoup.
Cependant, ce matin avait été la goutte d'eau de trop.

Petit Automne viens on va jouer !

Non je suis fatiguée.

Viens on va embêter les apprentis !

Non j'ai pas envie on va se faire fâcher sinon.

T'es vraiment énervante, tu veux jamais rien faire !

T'es jamais contente Petite Lune, j'ai pas envie.

T'as jamais envie ! Tu veux toujours rester cachée pendant que le monde continue de tourner dehors, tu fuis juste la vie qui t'attends, t'es qu'une peureuse ! Je vais t'apprendre une chose, je serais pas là éternellement, quand t'auras fini de faire ton bébé on pourra peut-être enfin faire quelque chose ensemble.

T'es méchante Petite Lune !

Et toi t'es qu'une pleurnicharde qui est pas capable de reconnaître que j'ai raison !

Après ça, j'aurais voulu pouvoir retirer toutes ces choses que je lui avais dites. J'aurais voulu pouvoir lui faire oublier, effacer les derniers instants mais c'était impossible et je le savais bien. Il fallait bien que ça sorte, ce serait sorti un jour ou l'autre.
De toute façon, elle ne pourra pas m'en vouloir bien longtemps, je suis sa seule amie et elle ne sait pas se débrouiller toute seule.



Lorsque nous avons eu six lunes, nous sommes devenues apprenties. Nos attitudes avaient été très différentes, je m'en souviens.
J'avançais vers le Promontoire, en fixant mon chef dans les yeux, je levais la tête, j'étais fière, je ne me laissais pas démonter par les regards que je sentais sur moi. Petit Automne, elle, avait la queue frétillante mais elle baissait la tête, refusant d'affronter les yeux des membres du Clan. Son comportement m'agaçait fortement. Ça m'énervait de voir qu'elle était toujours aussi peureuse, une vraie mauviette.
Depuis notre dernière dispute, on avait plus ou moins fait la paix mais la tension se sentait encore entre nous.
Nous sommes montées sur le Promontoire, elle fixait ses pattes, moi mes camarades. Notre chef entama alors le discours classique et, je dois bien l'avouer, quelque peu ennuyant, des baptêmes de chatons devenant apprentis.
Mon mentor s'appelait Éveil des Sens, c'était un mâle sage au caractère cependant affirmé, il était grand, il avait un pelage noir et arborait de beaux yeux gris clair.
Celui de Nuage d'Automne était une femelle, Nature Sauvage. Je ne la connaissais pas et m'en fichais totalement. C'était son mentor pas le mien. Le clan tout entier nous regardait et nous acclamait. Cela me faisait du bien de me sentir intégrée. À côté de moi, Nuage d'Automne baissait encore la tête, toute timide qu'elle était. Je me retenais d'ailleurs de soupirer.

Les premières lunes, l'entraînement fut une véritable partie de… déplaisir. Je m'occupais souvent, trop souvent à mon goût des anciens tandis que ma sœur passait son temps dehors. J'étais terriblement jalouse, il faut bien l'admettre. J'exécutais souvent, trop souvent, des leçons de chasse et je n'aimais pas ça. Pas parce que je n'étais pas douée, non, je me débrouillais assez bien, là n'est pas le problème. Mais j'avais la très nette impression que j'étais plutôt faite pour le combat. Éveil des Sens ne voulait rien entendre cependant et, au bout d'un moment, lassée d'essayer de changer les choses, j'ai arrêtée et j'ai obéit.

Lorsque j'ai eu onze lunes, les choses se sont gâtées et ma vie a commencé à basculer. J'ai appris deux mauvaises nouvelles en une journée et ça, c'est vraiment pas bon pour le cerveau. Et pour le coeur. Surtout pour le coeur.
Le matin, j'étais dispensée d'entraînement car, la veille, je m'étais tordu la patte assez violemment, trop pour pouvoir m'entraîner aujourd'hui. Ma sœur était venue me trouver dans la tanière des apprentis. Elle avait changée. Elle avait grandi, son pelage roux semblait plus flamboyant et le noir de ses rayures faisait ressortir ses prunelles vertes. Prunelles envahies par les larmes. Elles ruisselaient le long de sa fourrure, sur ses moustaches, sur son museau. Elle pleurait et me fixait. Elle m'effrayait à faire ça mais je ne dis rien. Je restais silencieuse, attendant que s'abatte la nouvelle.
Que se passait-il ?
Pourquoi pleurait-elle ?
Deux questions auxquelles j'aurais aimé ne jamais avoir eu la réponse.

Je vais mourir

Trois mots. Trois petits mots tout simples. Trois mots peuvent transpercer un coeur, peuvent détruire une vie, peuvent vous marquer, vous blesser à jamais. Trois mots peuvent tout faire basculer. Ma jalousie et mon exaspération envers cette sœur incapable s'envolèrent. Tout n'eut plus aucune importance, il n'y avait plus qu'elle. Elle seule comptait à mes yeux désormais.

Pourquoi ? Comment ? Quand ? Qui sait?

J'ai… j'ai une maladie qui… va s'empirer, je commence déjà à la ressentir, une forte fièvre, perte d'appétit, j'ai froid puis chaud, j'ai envie de vomir et je… j'ai peur… tu es la seule au courant et je veux… je veux que… je veux pas qu'on le sache s'il te plaît.

Au moins à Papa et Maman.

D'a… d'accord.

Je serais toujours là pour toi. Tu ne seras jamais seule. Je te soutiendrais toujours. Tu ne mourras pas je te le promets.

Je n'aurais pas dû dire ça. Je n'aurais pas dû lui dire qu'elle n'allait pas mourir, je n'aurais pas dû lui dire d'annoncer ça à Maman et Papa. De toute façon, elle n'a jamais pu le dire à notre mère. Alors qu'elle sortait de la tanière, elle poussa un hurlement déchirant. À tel point que, ignorant la douleur lancinante dans ma patte, je me levais et accourais le plus vite possible auprès d'elle. Je la regardais mais elle semblait aller bien. À part le fait qu'elle tremblait comme une feuille.
Elle fixait l'entrée du camp. Papa. Papa portant un corps. Le corps tombant à terre.
Non.
Maman tombant à terre.
Non. Non. Non. NON.
Pourquoi maintenant ? Pourquoi elle ? Pourquoi ? Comment ? Que s'était-il passé ?
C'était la tempête dans mon esprit. Mes jambes ne me portaient plus et il s'en fallait de peu pour que je ne bascule dans un monde de noirceur et d'inconscience. Titubant, je m'approchais du corps. Mon père pleurait silencieusement et je m’affaissais à terre. Elle était là et pas là. Il y avait son corps mais pas son esprit. Sa présence et son absence. Le silence pesait sur mon cœur et mes sanglots ne voulaient pas s'arrêter. Son corps était si froid, si froid… La chaleur semblait avoir déserté le monde entier. Qu'allais-je faire ? Qu'allais-je devenir ? Ma mère, si jeune, si belle, en pleine santé. Morte. Partie. Comme ça. Sans prévenir. J'en aurais presque rit.  
Sauf que ce n'était pas drôle.
J'enfouis ma tête dans son flanc gelé tandis que mes larmes trempaient son pelage noir de nuit. Mes épaules se soulevaient au rythme de mes pleurs et je ne pensais pas pouvoir m'arrêter. On chuchotait derrière moi et lorsque l'on déplaça le corps, je me mis à hurler. Non. Il ne faut pas. Laissez là. Elle n'est pas morte. Elle va se réveiller.
Maman c'est toi ?
Maman tu es là ?
Maman réveille-toi.
Je t'aime Maman.


À partir de ce moment-là, tout a commencé à basculer. Rien ne me semblait important, je délaissais tout. Ma sœur, mon père, mon mentor, ce que j'étais. Ma vie n'avait plus aucune importance.
Ma sœur se mourait et son état empirait à vue d’œil. Elle pouvait à peine sortir de la tanière du guérisseur alors s'entraîner… personne n'y pensait.
Ma mère était morte et mon père faisait son possible pour surmonter cette épreuve tandis que je ne parvenais pas à faire mon deuil. Mon mentor me regardait souvent en secouant la tête, l'air résigné.
Généralement, presque personne ne se risquait à me parler. J'étais de très mauvaise humeur et ce, tout le temps. Je ne supportais aucune critique, aucune remarque, aucun reproche, rien.
Aujourd'hui malheureusement, installée et me morfondant dans la tanière des apprentis, quelqu'un osa me déranger. Nuage des Corbeaux.
De deux lunes mon aîné, il avait un pelage noir de nuit et des yeux d'un bleu remarquable, il était très apprécié et, à ce qu'on disait, il possédait une grande intelligence et serait l'un des meilleurs stratèges du Clan.
C'est ça.
Comme s'il pouvait être supérieur à Étoile Flamboyante et Tache de Sang.
La star s'avança vers moi et se racla la gorge. Je ne tournais pas la tête, focalisée sur le bord de ma litière de mousse. Je me fichais de lui, de sa présence, de ce qu'il représentait, de ce qu'il foutait là, de tout ce qui le concernait.

Nuage Lunaire ?

Va-t-en.

Tu voudrais pas sortir ? On te voit plus, on aimerait bien que tu reviennes. Que tu retrouves un peu ta joie de vivre et que tu sois un minimum heureuse. On dirait que tu ne veux pas essayer de te remettre toute seule alors laisse nous au moins…

Quoi ? Vous laisser au moins quoi ? M'aider ? Je veux pas de votre aide. Je m'en fous.

Nuage Lunaire, écoute…

Non toi écoute ! Je suis fatiguée d'être ce que vous voulez que je sois pendant que je me sens couler, je sais pas ce que vous attendez tous de moi. Ma mère est morte et vous voudriez que j'oublie ça ? Parfois j'aurais juste envie qu'on me fiche la paix, je suis devenue si engourdie, je ne ressens pratiquement plus rien, je suis si fatiguée, comment est-ce que je suis encore consciente hein ?

Je ne sais pas. Ce que je sais c'est que tu ferais mieux de venir avec nous, on s'amuse.

C'est ça le problème. Je ne veux pas m'amuser sombre crétin.

Je voulus me lever, sortir et courir, fuir du camp, aller me réfugier loin dans la forêt, aller me nicher dans le creux d'une branche d'arbre, aller n'importe où ailleurs mais pas ici.
Il me barra le passage.

Je te conseille vivement de déguerpir de mon chemin.

Non. Tu vas venir avec moi, tu vas venir rigoler avec moi et les autres apprentis, tu vas reprendre goût à ta vie.

Mais quelle vie ? Vous êtes tous aveugles ou quoi ? Tu crois vraiment que je peux sourire de nouveau ? C'est impossible. Je peux pas être comme toi et je ne le veux pas d'ailleurs. J'aimerais être plus comme moi et moins comme toi si tu veux tout savoir. Je ne m'amuserais pas ce soir fin de la discussion. Maintenant dégage.

Il s'écarta et hésita pendant une seconde. Une seconde, c'était tout ce qu'il me fallait. Je bondis au dehors, le poussant sur la côté encore plus qu'il ne s'était décalé.
Aussitôt, je fus agressée.
Pas physiquement, moralement.
Comme un orphelin débarquant dans la pouponnière.
Comme un ermite débarquant dans un camp plein de vie.
Comme une anomalie.
Une erreur.
Les larmes me montèrent aux yeux et, sans plus attendre et feignant de ne pas entendre les voix enjouées des autres apprentis qui m’appelaient, je m’élançais et sortais en trombe du camp. Je m’enfonçais dans la forêt, toujours plus loin. Je m’arrêtais non loin des grands pins, me nichant sur les racines de l’un d’eux. Je fermais les yeux et respirais profondément, tout ce dont je souhaitais, là maintenant, ce serait de dormir toute l’éternité et de ne me réveiller que lorsque la vie craindra moins. Ouais. Jamais en fait.
Je soupirais.
Un raclement de gorge interrompit mon soupir. Allons bon. Qui venait encore me faire la morale ? J’ouvris les yeux et je me retournais, les yeux emplis d’un sentiment de défi. Pour me retrouver nez à nez avec un guerrier de mon Clan.
Croassement des Corbeaux.
Histoire de le présenter rapidement, c’est un guerrier depuis environ onze lunes, sans apprenti, apparemment impulsif mais généreux et assez à l’écoute. Je ne lui avais jamais parlé et je ne voyais pas pourquoi je commencerais à le faire aujourd’hui.

Va-t...

Si tu veux que je m’en aille, je m’en irais.

Alors vas-y.

C’est vraiment ce que tu veux ? T’es vraiment sûre de n’avoir pas envie que quelqu’un t’écoute ou vienne t’aider ?

Je sais pas.

Parle.

À cet instant, j’aurais pu lui dire d’aller se faire voir, j’aurais pu lui dire que je n’en avais rien à faire de lui, j’aurais pu l’envoyer balader. Mais je ne l’ai pas fait, non. Non, je suis restée là, je me suis relevée, j’ai respiré un grand coup et j’ai fait une chose. J’ai parlé.

Ma mère est morte.

Je sais.

Chut. En fait... j’ai l’impression que ce que les gens attendent de moi, c’est que je tourne la page, que je passe à autre chose, que je laisse ça derrière moi.

Et ils ont tort d’après toi ?

Oui et non.

Explique.

Ils n’ont pas tort parce que la mort c’est... une réalité de la vie et que tout le monde meurt donc on doit s’y faire même si on ne le veut pas. Mais ils ont tort parce qu’on n’a pas tous les mêmes réactions et que moi, je n’arrive pas à l’accepter. Ça voudrait dire que si ma soeur meurt je devrais oublier ? Si mon père meurt je devrais en faire de même ? SI tous ceux qui me sont chers meurent aussi ? Désolée mais je ne veux pas.

Ne sois donc pas désolée. Je ne pense pas la même chose que toi mais je comprends quand même ton point de vue.

Qu’est-ce que tu penses toi ?

Tu ne le sauras probablement jamais.

Je levais les yeux au ciel. Ridicule. Mais bon, à vrai dire, parler avec lui m’avait quelque peu allégé de ce fardeau invisible que je transportais depuis quelques temps déjà.

Merci.

Il hocha la tête, ayant l’air de comprendre. Sans plus de cérémonie, je repartais doucement en direction du camp.
UC



 
 
 
But de ton personnage : Un but... Difficile de déterminer le mien. Des fois, mon but est de détruire le monde, parfois de tuer tout ce qui se dresse sur mon chemin. D'autre fois, ma seule ambition est de faire régner l'ordre et la paix, de faire en sorte que tout le monde sois heureux, que je sois une bienfaitrice en quelque sorte. Au final, je ne sais pas ce que je veux et mes buts sont assez flous, même pour moi.




You

Votre puf : Passy ou Ella'

Votre âge : 14 piges

Penses-tu être actif sur LW ? : J'en sais rien ça va varier je ense :v:

Comment as-tu connu LW ? Est-ce un multi-compte ? : Bah... c'est un peu un gros forum quand même on va pas se mentir RIP

Kit utilisé (si vous n'en n'avez pas, demandez-en un dans un atelier) : Écrire ici

As-tu lu toute la partie Règlement & Co ? : Noooon pas du tout RIP

Alors donne-moi les codes cachés - héhéhé - : Validés !

Souhaites-tu être parrainé(e) ? (facultatif) : Nope

Que penses-tu de LW ? Un conseil pour le forum ? : Euh... sincèrement j'trouve les catés compliquées mais c'juste que j'suis pas habituée RIP après le design est magnifique *-*

Autre chose (facultatif) : Blup
avatar
Arpente la Forêt
Arpente la ForêtVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 18:45
Hellooo wai
avatar
Date d’inscription : 21/10/2015
Messages : 81
Féminin
Puf : Blasph'
Âge : 23
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du Tonnerre
Admin à l'essai ✿ Chef du Clan du TonnerreVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 18:46
Bienvenue Passy ♥

_________________
avatar
Date d’inscription : 20/03/2015
Messages : 6142
Féminin
Puf : power (lightning power).
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : esprit du lion (t) + nuage du panda-roux (t) + cœur de louve (o)
Félin Mythique
Félin MythiqueVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 19:19
Bienvenue sur LW ! yay
Tu as jusqu'au 25 novembre pour terminer te trouver une signature ainsi que les codes du règlement. Si tu as des questions, n'hésite surtout pas ! wai
avatar
Date d’inscription : 20/07/2013
Messages : 5329
Masculin
Puf : perlouu forever, arno, pillsnpotions.
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 19
Multi-comptes : Source aux Fées (o) Nuage Nordique (r)
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 19:37
Bienvenue! wai

_________________

avatar
Date d’inscription : 26/04/2015
Messages : 1940
Féminin
Puf : gotheim
Âge : 23
Multi-comptes : Faucon des Rivières, Astaroth
Cynna ✿ « And that's how the story goes ♫ »
Cynna ✿ « And that's how the story goes ♫ »Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 20:08
Bienvenue :3
avatar
Date d’inscription : 17/08/2012
Messages : 1155
Féminin
Puf : Cynna
Âge : 20
Multi-comptes : Théorie Obscure, tonnerre; Arta, solitaire; Nuance Améthyste, ombre
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 20:21
Bienvenidos on LW wai
avatar
Date d’inscription : 14/06/2014
Messages : 1202
Féminin
Puf : Cocci (ou Poudrette)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 22
Multi-comptes : Interminable Tango & Entorse au Destin
Félin Connu
Félin ConnuVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 20:31
Bienvenue dans le meilleur des clans ♥
avatar
Date d’inscription : 16/06/2015
Messages : 373
Féminin
Puf : Capri ou Reine Caprichette (pour Blood et Az)
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 19
Multi-comptes : Folie du Faucon (disparu)
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 20:58
Welcome ♥
avatar
Date d’inscription : 30/06/2014
Messages : 1859
Féminin
Puf : Drop
Âge : 19
Félin Connu
Félin ConnuVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 21:05
Bienvenue! :)
avatar
Date d’inscription : 23/08/2015
Messages : 335
Féminin
Puf : Givry/Aury
Rang EÉF : Chaton
Âge : 22
Multi-comptes : Constellation de Braise - Clan du Vent - Guerrier - 21 lunes // Fleur de l'Aurore - Clan du Vent - Guerrière - 19 Lunes // Poussière Astrale - Clan du Vent - Guerrière - 24 Lunes
Nounou ✿ Notre petite brise d'air frais
Nounou ✿ Notre petite brise d'air fraisVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 21:07
PASSY :hawn:
C'est Nounou Hearty
Bienvenue ici !
Je valide les codes, il ne te manque plus que l'histoire et le kit :hawn: Bon courage !
avatar
Date d’inscription : 20/07/2014
Messages : 891
Féminin
Puf : Nounou
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Petite Victoire - Ombreuse
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 21:13
Bienvenu (j'ai l'impression de t'avoir déjà vu quelque part :v:) bon jeu sur le fo :3
avatar
Date d’inscription : 13/02/2015
Messages : 748
Féminin
Puf : River
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 18
Multi-comptes : Vallée du Mirage
Caspian ✿ Notre prince charmant
Caspian ✿ Notre prince charmant <3Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Nov 2015 - 22:16
bienvenue sur LW Hearty Hearty
avatar
Date d’inscription : 09/11/2013
Messages : 4915
Féminin
Puf : caspian
Rang EÉF : Légende
Âge : 21
Lou ✿ « La légende des bourrelets »
Lou ✿ « La légende des bourrelets »Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Nov 2015 - 12:35
Bienvenuuuuuue Hearty

_________________
« J’veux sentir ton âme épier la mienne
J’veux que la nuit s’étende jusqu’au bout du monde
J'veux qu'la planète nous appartienne
J'veux que la vie soit vierge, j'voudrais qu'on soit comme
Adam et Eve. »


La tribu:
 

Ce swag:
 
avatar
Date d’inscription : 20/08/2014
Messages : 3450
Féminin
Puf : Moise55 (surnommé Lou)
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 24
Multi-comptes : Esprit du Loup • Kharx
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Nov 2015 - 17:25
Heii Bienvenue :hawn:
avatar
Date d’inscription : 22/04/2012
Messages : 2074
Féminin
Puf : Teny || (T)Edderkopp || Raptor Jésus || MKHXARZYIFKTZ
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 19
Multi-comptes : Garden. - Enchantement des Anges. - Mélancolie des Oiseaux. - Nuage de Renard. - Valse des Papillons.
Invité
Invité
Mar 17 Nov 2015 - 7:03
Bienvenuue Bounce
avatar
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Nov 2015 - 7:28
Bienvenue.
avatar
Date d’inscription : 08/04/2015
Messages : 2036
Féminin
Puf : © north.
Âge : 19
Multi-comptes : caprice de la sirène (41), orion (46), petit conteur (4).
Félin Célèbre
Félin CélèbreVoir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Nov 2015 - 11:32
Weelc' ! J'adore la caractère de ta chatte ça te dirait un petit lien? :3
avatar
Date d’inscription : 18/08/2015
Messages : 620
Féminin
Puf : pumpkin
Multi-comptes : Icare (s) •• Atlas (h)
Félin Légendaire
Félin LégendaireVoir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Nov 2015 - 11:28
Bienvenue chez nous 8D
Et UP, nous sommes le 25 novembre. As-tu besoin de plus de temps ? :3
avatar
Date d’inscription : 03/09/2011
Messages : 4819
Féminin
Puf : Tigresse, Titi, Cam', Camouille, PowerTiger, Lala, Christophe • Créations : © Ellimac
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 17
Multi-comptes : Danse de la Tigresse ♀, 70 lunes, ancienne meneuse, Vent | Fennec des Sables ♂, 20 lunes, Tonnerre | Promesse du Bourgeon ♂, 18 lunes, Tonnerre | Nuage de Foudre ♀, 12 lunes, Ombre | Welther ♂, 30 lunes, La Horde
Invité
Invité
Mer 25 Nov 2015 - 18:19
Merci
Tigresse : une petite semaine de plus serait pas de refus oui si possible RIP
avatar
Invité
Invité
Mer 25 Nov 2015 - 18:31
    Bienvenue !
avatar
Nounou ✿ Notre petite brise d'air frais
Nounou ✿ Notre petite brise d'air fraisVoir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Nov 2015 - 20:22
Pas de problème Passy, je te rajoute dix jours, ce qui te laisse jusqu'au 5 décembre pour terminer ! Hearty
avatar
Date d’inscription : 20/07/2014
Messages : 891
Féminin
Puf : Nounou
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Petite Victoire - Ombreuse
Administratrice
AdministratriceVoir le profil de l'utilisateur
Jeu 26 Nov 2015 - 20:49
Bienvenuuue http://r19.imgfast.n Bon courage pour terminer ta fiche. Twan

_________________




Nuage de la Lubie:
 


Litanie Fauve:
 


Cadeaux  I love you :
 
avatar
Date d’inscription : 24/10/2014
Messages : 1595
Féminin
Puf : Apana
Âge : 19
Multi-comptes : Nuage de la Lubie (o) ; Litanie Fauve (v)
Nounou ✿ Notre petite brise d'air frais
Nounou ✿ Notre petite brise d'air fraisVoir le profil de l'utilisateur
Sam 5 Déc 2015 - 14:02
UP ! Besoin d'un nouveau délai ? :hawn:
avatar
Date d’inscription : 20/07/2014
Messages : 891
Féminin
Puf : Nounou
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Petite Victoire - Ombreuse
Invité
Invité
Sam 5 Déc 2015 - 16:29
Bienvenue par chez nous ^^
avatar
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Éclat de Lune | Le feu est un ami versatile | 18/12
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Sauter vers: