Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

BON ANNIVERSAIRE LW Viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 MOBY - Personnages. || NO POST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: MOBY - Personnages. || NO POST   Mar 19 Mai 2015 - 2:15


PRÉAMBULE
Liste commémorative de mes anciens personnages : avril 2009 - avril 2014




MOUSTACHE BRILLANTE | ÉTOILE BRILLANTE
Description :
Clan du Vent – Guerrier, Lieutenant d’Étoile de Caresse, puis Chef – Chat roux aux poils longs, aux yeux verts émeraude – Orphelin retrouvé et sauvé par des guerriers du Clan du Vent alors qu’il été sur le point de se faire dévorer par un renard - Compagnon d’Empreinte – père de 2 chatons : Petit Aigle et Petite Fourrure

EMPREINTE
Description :
Guerrière de la Tribu – Chatte noire à la patte arrière gauche blanche, poils courts, aux yeux d’ambre - Compagne de Moustache Brillante – Mère de 2 chatons : Petit Aigle et Petite Fourrure – Brutalement décédée peu après la naissance de ses chatons.

GRIFFE TRANCHANTE
Description :
Père d’Empreinte – Solitaire, puis Clan des Étoiles (mauvais)  - Chat gris clair, le pelage couvert de cicatrices – A une profonde haine envers Moustache Brillante, car il le considère responsable de la morte de sa fille – Il meurt en tentant d’assassiner Moustache Brillante.

SHOONA
Description:
Solitaire – Chatte grise rayée de noire, aux yeux violets  - Orpheline ; elle a été enlevée par un hibou qui voulait la dévorer pour son déjeuner, mais, visiblement bénie du Clan des Étoiles, elle est réchappe et commence une nouvelle vie dans une vieille ferme abandonnée, en compagnie d’un vieux solitaire  qui l’a recueillie.



REQUIEM DAMNÉ
Description :
Guerrier du Clan de la Rivière – Chat au pelage brun nuancé, et aux poils longs et aux yeux bleus. -  Chat plutôt mystérieux, retrouvé quasiment mort sur les berges de la rivière – Très stoïque, il déteste les émotions et refuse de ressentir quoique ce soit.

ATROCE AGONIE
Description :
Clan du Sang, guerrière – Féline noire aux yeux bleus azur – Chatonne, elle vivait en tant que solitaire en compagnie de sa mère. Malheureusement, elles croisèrent le chemin d’un chat psychopathe meurtrier, qui assassina la mère de la chatonne. – Atroce Agonie ne vit que pour assouvir son besoin de vengeance ; Son unique but dans la vie est d’assassiner le meurtrier de sa mère. Elle y arrivera, et se suicidera par la suite, n’ayant plus aucun but dans la vie et ne souhaitant que rejoindre sa mère aux Clans des Étoiles.div>



PERCEPTION D’ILLUSION
Description :
Clan de l’Ombre, guerrière – Chatte au pelage gris clair et aux yeux bleus – Perception est la réincarnation d’Atroce Agonie. En effet, le Clan des Étoiles n’approuvant pas son suicide, la renvoya sur Terre, lui ôtant tous les souvenirs de sa vie antérieure. Perception d’Illusion est donc « née » déjà adulte, amnésique, et dotée d’un étrange pouvoir : Celui de cerner les illusions de ses camarades, et de savoir d’instinct l’existence d’un mensonge.




© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'



Dernière édition par Candeur Féroce le Mar 19 Mai 2015 - 2:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   Mar 19 Mai 2015 - 2:15


1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Étoile Candide

Rang :
Chef

Sexe :
Mâle

Clan :
Ombre

Âge :
75 lunes

Origines :
Claniques ; Ombre

Statut sentimental:
Célibataire

Anciens noms :
Candeur Féroce
Nuage de Candeur
Petite Candeur

Historique :



[Tempête été 2016] Perte d'une 3ème vie. [RP]
[Tempête été 2016]Perte d'une 2ème vie. RP]
[Avril 2016]Perte d'une 1ère vie. RP]
10 avril : Première Assemblée en tant que Chef. [ RP ]
mi avril : Étoile Candide perd une première vie. [ RP ]
20/21 mars 2016 : Nommé Chef du Clan de l’Ombre. [ RP ]
Fin février 2016 : Candeur Féroce guérit doucement mais sûrement.
13 octobre 2015 : Décès d’Étoile de la Louve.
Début septembre 2015: La maladie frappe Candeur Féroce.
20 juillet 2015 : Nommé lieutenant d’Étoile de la Louve.


Liens principaux :


Museau du Coquelicot - décédée : Mère.
Songe Fugace - disparu. :Frère adoptif.
__
Gloire de l’Ipomée :Lieutenant du Clan de l’Ombre.
Nitescence Reptilienne : Amie chère et confidente depuis des lunes. Ancienne apprentie, elle est la seule féline en qui il a une confiance aveugle
Nuée des Pies : Relation timide. Quel est ce sentiment étrange ?
Odyssée du Lotus : Petite protégée d’Étoile Candide.
Poussière de Lune : Guérisseuse qui a soigné Candeur lors de sa maladie tandis qu’elle dirigeait le Clan. Candeur se sent éternellement reconnaissant envers elle.
__
Étoile d’Ours: Ennemi juré.

2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Candeur était une âme généreuse et bavarde, voulant par dessus tout montrer le meilleur de  lui-même en toute circonstance. Peut-être en fait-il un peu trop, parfois. Candeur était  un chat social, ne perdant pas son temps et son bonheur, et son entrain et ses joyeuses paroles motivent les troupes, malgré son manque cruel de confiance en lui qui sait désormais dissimuler.  De nature naïve et mélancolique, il a su effacer ces défauts et forger son mental vers plus d’objectivité et de savoir vivre, même s’il lui arrive parfois de se lâcher et de prendre ses aises en présence des félins de confiance. Néanmoins, face à l’inattendu et à l’inconnu, Candeur est un chat que l’on pourrait qualifier aux premiers abords de méfiant, facilement irritable et parfois agressif. Il voue une profonde haine pour le Clan du Tonnerre, et sa réputation et sa légitimité en tant que Chef le préoccupe beaucoup.
Néanmoins, Candeur Féroce est un fidèle guerrier, loyal à son Clan. Très volontaire et doté d’un grand esprit d’analyse, il n’hésitera pas à venir en aide à ceux qui en ont besoin, notamment les plus démunis.
PHYSIQUE - Candeur Féroce a la malchance, selon lui, d’être l’heureux propriétaire d’une fourrure blanche aux reflets de couleur crème ; Les poils, bien que courts, nécessitent un entretien régulier et méticuleux, au grand malheur du jeune félin.  Ses yeux sont bleus azur, ses oreilles courtes. D’un point de vue général, son corps n’est ni trop trapu, ni trop mince. Ses pattes semblent si fragiles, mais armées de griffes anormalement longues, en raison de la flemme de Candeur Féroce de se les limer régulièrement.
HISTOIRE :
CHAPITRE 1 ♠ Let it go

Candeur fut un chaton banal. Obéissant, quoiqu'un peu farceur. Joie de vivre, rire cristallin, regard pétillant d'émerveillement. Son enfance fut belle, innocente, loin de tout  tracas,  de tout malheur ; il eu des parents aimant. Il fut le seul de sa portée. Fils unique, chouchouté de tous et bercé dans une ignorance impétueuse, naïve.

Naïf. C'est ce qu'il était devenu. C'est en éloignant son petit le plus longtemps possible des choses de la vie, le bernant de jolis mots et de fées clochettes, qu'il devient ainsi. Naïf. Imbécile et nigaud.


C'est ainsi que Candeur découvrit ce qu'était réellement la vie. Les relations qui ne se réduisent pas à Papa-Maman-dire bonjour à la guérisseur-être poli avec les anciens.  C'est ainsi qu'étant apprenti depuis un moment déjà, Candeur s'aventura seul dans les bois, à la recherche de gibier afin d'approvisionner loyalement le Clan. Quelle ne fut pas sa surprise, au détour d'un bosquet, de tomber nez à nez avec une charmante femelle.

Ces yeux étaient prunes. Une couleur splendide, oscillant entre le rouge sombre de la cerise et le violet reluisant de la prune. Mystique. C'est ainsi qu'elle disait s'appeler. Elle sentait la fleur de cerisier et la fraîcheur d'un ruisseau. Elle était mignonne, charmante, polie, joueuse et drôle. Ils avaient fait connaissance, ils s'étaient immédiatement appréciés. Les sujets de conversations n'avaient jamais manqués, les éclats de rire non plus, et les instants doux et silencieux non plus. Parfois, elle plongeait son envoûtant regard dans le sien, confortablement installés à l'abri des regards, et Candeur ne manquait pas de se perdre dans l'océan pourpre de ses iris. Il observait la lueur qui y brillait, la frénésie de ses paupières se refermant vivement par intervalle irréguliers.

Ses battements de cils s'abattaient sur le cœur de Candeur comme la faux de la Mort.

L'amour, c'est ainsi qu'il le découvrit, et c'est tout aussi brusquement qu'il le perdit.

     « Ce sera notre secret, Candeur. N'en parle à personne. Comme si nous étions l'un pour l'autre une petite voix qui souffle dans l'oreille de l'autre ! »


Il acquiesça. Que pouvait-il faire de plus, sous le charme de ses beaux yeux ? Très rapidement, elle devint son obsession. Chaque minute de son quotidien lui était consacré, chacun de ses actes étaient calculé de manière à être plus rapide à rejoindre la féline à l'ombre d'un buisson, aux tréfonds du territoire du Clan, là où personne n'irait jamais le chercher. Une obsession sourde et béate, pour cette féline qui ne sortait de nul part. A chaque fois qu'ils se séparaient, à l'issue de leur entrevue, elle prenait grand soin de le regarder s'éloigner avant de partir à son tour, afin que jamais Candeur ne puisse savoir où elle passait ses nuits, ses moments où elle n'était pas avec lui.

Et puis un jour, elle ne vint plus. Plus jamais.
Candeur ne s'en inquiéta pas, tout d'abord. Puis tous les jours, il revint, et à chaque fois qu'il revenait au camp la queue basse, après avoir attendu jusqu'au coucher du soleil la venue de sa douce Mystique, il s'inquiétait de plus de plus. Puis son inquiétude se mua en douleur. De sa douleur naquit une folie. De sa folie naquit en deuil.


Un deuil sourd, incompréhensible et interminable. Éternel. Comment faire le deuil d'une disparition inexpliquée ? Comment faire le deuil d'un amour qui à peine commençait à fleurir ... ? C'est une plaie à vif, une brûlure pleine de cloques qui jamais ne guérira et repend quotidiennement son pus souillant sur la plaie. Empoisonnant.

Naïf, jusque dans son deuil. Candeur se persuada que la douleur sourde qui résonnait dans ses oreilles, lorsqu'il était seul la nuit, n'était qu'éphémère. Cette douleur n'existe pas. Je ne suis pas elle, elle n'est pas moi.

Alors tout va bien.

Il suffit de rompre le silence, quotidiennement.


CHAPITRE 2 ♠ Is that fate ?

Il avait combattu sa dépression. D'un coup de croc fatal, il l'avait étouffé à petit feu, les dents douloureux à force tenir la pression autour du coup de son adversaire. Mais il avait réussi.
Candeur Féroce, enfin, sut vivre comme il fallait. Il reprit goût aux activités quotidiennes auxquels il s'adonnait désormais avec entrain, et devint parti ses semblables un félin apprécié. Peu d'entre eux se souviendront du macabre félin qu'il était.

Étoile de la Louve dut y voir en lui le symbole d'un renouveau et le nomma lieutenant du Clan du l'Ombre : un nouvelle surprenante, et terrifiante aux premiers abords. Avec quelques maladresses au début, le vétéran accompli ses tâches dignement, mais ce fut de courte durée.

Un mal inconnu le frappa. Il s'était effondré, sans crier gare, un soir d'automne. Nul ne découvrit l'origine de ce mal qui paralysait ses muscles, l'amaigrissait et le plongeait dans un état d'inconscience quasi permanent. Peu à peu, le nombre de visite à son chevet se firent moindre, quand finalement, quasi plus personne ne vint à lui : il était, dans l'esprit de beaucoup, déjà mort.
La mort d'Étoile de la Louve changea cependant la donne et complexifia la situation. Suivant les dernière volonté de la meneuse, Poussière de Lune, la guérisseuse, prit timidement les rênes du Clan, priant chaque jour le Clan des Étoiles que Candeur Féroce guérisse.

Timidement, le Clan des Étoiles exauça ses prières. Le lieutenant reprit le contrôle de son corps et chassa la maladie aussi vite et aussi mystérieusement qu'elle était arrivait. Il ne fallut pas plus de 3 lunes pour qu'il soit désormais apte à diriger le vaillant Clan de l'Ombre.




CHAPITRE 3 ♠ We could wash the dirt off our hands now
En quête de réponse, Candeur Féroce s’interroge sur le message que le Clan des Étoiles a tenté de lui adressé. Pourquoi est-il tombé malade peu avant la mort d’Étoile de la Louve ? Les ancêtres le jugeaient il incompétent pour le  poste de Chef ? Déchiré entre réalité et foi, Candeur Féroce craint de devoir prendre la tête du Clan de l’Ombre. Cependant la situation est critique : Les guerriers grognent, protestent, râlent, et Poussière de Lune se fatigue de sa double fonction illégitime. Le temps presse, et Candeur annonce alors son arrivée au pouvoir, et se rend le lendemain à la Pierre de Lune afin d’y recevoir ces 9 vies.Durant la cérémonie auprès du Clan des Étoiles, le nouveau chef comprit à travers les yeux des ancêtres célestes qu’ils lui accordaient leur entière confiance. Déterminé, Étoile Candide compte bien redonner au Clan de l’Ombre sa splendeur d’antan, en remuant ses guerriers, nommant des apprentis à foison et en affirmant un caractère confiant et fort face aux autres Clans.  

(c) Reira de Libre Graph'




Dernière édition par Étoile Candide le Dim 30 Avr 2017 - 17:15, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   Lun 8 Juin 2015 - 12:57




1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Nuage du Phœnix

Rang :
Apprentie

Sexe :
Femelle

Clan :
Tonnerre

Âge :
14 lunes

Origines :
Claniques ; Tonnerre

Statut sentimental:
Célibataire

Anciens noms :
Patte du Phœnix

Historique :



Été 2016 : Les sœurs se réconcilient !
[ de août 2015 de mars 2016 :Personnage en pause. ]
[8 juin 2015 : Création du personnage Nuage du Phœnix]
mai 2015 : Patte du Phoenix est nommée apprentie.

Liens principaux :


??? -   : Mère.
Petite Rapace - décédé. :Frère.
Nuage de Mésange-   : Sœur.

__
Théorie Obscure : Mentor.
??? :  Ami (mâle) et confident. Il est amoureux d’elle, mais ce n’est pas réciproque.
Nuage Mordoré (Rivière) :  Amitié forte que Phoenix tente de cacher, en vue des tensions Tonnerre-Rivière.

__
???: Rivale (femelle)

2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Phœnix est jolie. Phœnix est calme. Phœnix est joyeuse, enjouée et toujours prête à faire rire la galerie. Elle n'aime pas être seule, la vie de Clan lui convient en effet à merveille : elle aime être entouré de ses semblables et se rassurer, ainsi les prendre pour exemples. C'est une apprentie maladroite, mais studieuse et pleine de bonne volonté. Seul bémol, elle est plutôt prétentieuse et jalouse, mais cela, la jeune femelle s'applique à le cacher, car elle sait bien que ce n'est socialement pas acceptable dans une vie en communauté. En conclusion, c'est un féline gentille, bavarde, sociale, serviable, dotés d'un bon sens et qu'un sens de l'orientation, mais qui oublie parfois de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler, ce qui lui vaut parfois d'être un peu prétentieuse, flemmarde, en plus de n'avoir que peu confiance en elle..
PHYSIQUE - Nuage du Phœnix est loin d'être petite, et c'est bien là la première chose que l'on remarque chez elle. La jeune femelle a toujours été très grande pour son âge. Ses longues pattes longilignes en sont certainement la cause et son port de tête très haut, fier et digne, contribue à l'illusion que cette féline est dotée d'une agilité remarquable, mais que nenni : bien que possédant les atouts d'une parfaite chasseuse, agile et rapide, il lui manque encore beaucoup d'entraînement et d'approfondissement. Son pelage, quant à lui, est doté de poils courts et soyeux, bicolore ; entièrement blanc, taché de belles et franches flaques noires. A moins que cela ne soit l'inverse .. ? Sa queue, plutôt longue, est elle aussi bicolore, Ses pattes également. Son visage ? De même. Tous les éléments de son corps possèdent irrémédiablement les deux couleurs, blanc et noir. Cette particularité est très flatteuse vis-à-vis des courbes de la féline, qu'il faut muscler encore un peu. Pardon, que disais-je ? Nous oublions un détails : les yeux de la jeune femelle, quant à eux, font exception, leur couleur ambre aux multiples nuances d'orange, en font dévisager la femelle plus d'un. Ses petits crocs encore nacrés et fragiles et ses petites griffes maladroites donnent à la petite chatte un air adorable et mignon dont elle aimerait bien s'en passer.
HISTOIRE -


    CHAPITRE 1 ♠ We’re going fast ♪

    Patte du Phœnix est née par une journée timidement ensoleillée de la saison des feuilles mortes, au sein même du camp du Tonnerre. La grossesse n'était pas spécialement prévue, et l'hiver approchant, la jeune mère eu peur de voir sa chatonne céder aux bras que lui tendrai la Mort lors des nuits glaciales de la saison des neiges. De plus, elle n'était pas seule, mais la portée comptait 3 chatons : son frère et sa sœur.
    L'hiver fut rude. Une grande famine sévit sur la forêt et de nombreux chats et chatons perdirent la vie pour s'en aller vers le Clan des Étoiles. Ce fut le cas de Petit Rapace, son frère. Le mal et le froid l'avait emporté en fin de journée, et c'est Phœnix elle même qui le trouva.
      « Maman... Petit Rapace... Il ne bouge plus...»
    Sa mère s'était efforcé de cacher sa terreur et sa peine immense devant les deux chatonnes qui lui restait, mais ses joues trempées l'avaient trahie alors qu'elle revenait à la pouponnière, après avoir enterré son défunt fils.La saison glaciale passa. Et les deux chatonnes, quant à elle, avaient survécu, et la vie leur tendait désormais des bras grands ouverts : les feuilles nouvelles, la terre fraîche, le gibier à foison, tous les éléments étaient réunis pour développer les sens des deux chatonnes qui seront bientôt baptisées apprenties.
    Patte du Phœnix semblait être la plus appréciée des deux sœurs, certainement parce qu'elle était la plus calme... et la plus maligne. Il est vrai que la chatonne avait tout pour plaire : son caractère adorable et facile, son physique avantageux, et son nom ; un phœnix ! Quelle créature légendaire et mythique qui nourrit les rêves et l'imaginaire de tout être vivant ! Créature de feu qui renaît de ses sens et qui ne peut, par définition, mourir. Son nom collait parfaitement à cette saison glaciale et cette grande famine qu'elle avait traversé dès les premiers instants de sa vie. Tout le Clan l'appréciait, lui souriait et se montrait aimant avec elle. Sa sœur, elle, était hyperactive et ne savait pas dissimuler ses bêtises ou jouer d'hypocrisie. Cela valut à Phœnix d'être en quelques sortes le chouchoute des Anciens et du Clan en général, ce qui lui déplut, car elle considérait néanmoins que sa sœur en méritait tout autant... Et son frère aussi. Au moindre souvenir de Petit Rapace qui jaillissait dans les pensées de Phœnix, la chatonne était en proie à une tristesse immense, un deuil qu'elle mettra du temps à faire.
    Vint le jour de leur baptême d'apprenti, le jour de leurs 6 lunes. Le stress avait été trop intense pour qu'elle se souvienne exactement de la cérémonie, mais elle se souvint parfaitement du regard admiratif et fière de leur mère, et de son nom hurlé par la foule « Nuage du Phœnix ! » Tandis que les différents chats s'approchaient d'elle pour la féliciter et lui souhaiter bonne chance, elle songea à Petit Rapace, et se désola de ne pas l'avoir à ses côtés. S'il était encore en vie, il se nommerait désormais Nuage de Rapace. Sa fourrure noire scintillerait aux rayons du soleil, et son sourire illuminerait la journée de Phœnix. Mais, il n'était pas là. Il était mort. Et il faudrait à Nuage du Phœnix un certain temps encore pour s'y faire.

    CHAPITRE 2 ♠ Promise me a place in your house of memories.
    Été 2016.Un nouveau jour se lève sur Cerfblanc, semblable à beaucoup d'autres et pourtant différent. Il y a quelque chose dans l'air, une tension ambiante que tous ressentent. Les rongeurs se sont réfugiés dans leurs trous, et des nuées d'oiseaux fuient à l'horizon. Dans le camp du Clan du Tonnerre, tous ont le poil hérissé. Les chatons ont abandonné leurs jeux et restent recroquevillés près de leur mère. Les guerriers et les apprentis, écrasés par la chaleur, se reposent à même le sol. Le vent commence à souffler de plus en plus fort. Personne ne s'inquiète. Pour le moment.Les rafales font ployer et grincer les branches des arbres. Les reines commencent à rassembler leurs petits autour d'elles, pressées de retrouver l'abri de la pouponnière. Les bourrasques sont si puissantes à présent que les chatons doivent se cramponner au sol avec leurs griffes, les yeux écarquillés de peur.Un bruit retentit dans le lointain. C'est le retour de la patrouille de chasse. Le martèlement de leurs pattes sur le sol évoque le grondement de l'orage. Dans un craquement assourdissant, une branche arrachée vole dans les airs et frôle dangereusement un ancien. Toute la forêt gémit. La panique se répand dans le camp et les cœurs, mais personne ne semble comprendre ce qu'il se passe.La tempête arrivait.
    Nuage du Phœnix savourait une proie juteuse aux côtés d’un autre apprenti lorsque le vent s’était brusquement levé. Silencieuse, elle avait observé la panique se répandre dans le camp comme le poison à l’intérieur d’une plaie. Son rythme cardiaque s’accélérait, sa queue fouettait l’air de plus en plus rapidement, par geste saccadé. Elle garda un œil sur sa mère, qu’elle vit discuter avec un autre guerrier.
    La tempête se déclara bel et bien. Les rafales de vent firent voler des feuilles et des branches d’arbres, l’air sifflait dans ses oreilles. Les yeux écarquillés, l’apprentie noire et blanche parti d’un bond se réfugier dans la tanière des apprentis, où certains s’y cachaient déjà, mais très vite, il lui semblait que la tanière allait s’envoler. Elle entendit alors des cris, aperçu des félins courir, totalement paniqués, de part l’entrée de la tanière. Elle ferma les yeux. Quand je les rouvrirai, tout cela n’aura été qu’un mauvais rêve. Pitié.. Mais malheureusement, le retentissement d’un éclair déchira le ciel la fit sursauter, les yeux exorbités ; non, ce n’était pas un cauchemar, mais bien la réalité. Elle entendit la voix d’Étoile Azurée à travers le boucan de ce déchaînement de la nature, elle sortit en trombe. Tous s’en allaient. Abandonner le camp ?! Nuage du Phœnix se précipita aux côtés de Théorie Obscure, son mentor, pour lui demander ce qu’ils devaient faire, mais on lui répéta les ordres de la meneuse, tandis que tous couraient à travers les arbres, s’éloignant du camp.
    L’apprentie courra quelques foulées, mais s’arrêta net. Sa tête pivota, son regard fixa l’entrée du camp. Et s’ils avaient oublié un chaton ? Un ancien ? Et si l’information n’était pas parvenue à l’oreille de tous ? Nuage du Phœnix commença à faire demi-tour quand une guerrière lui agrippa fermement le cou, et lui ordonna de suivre le reste du Clan. Un boucan infernal retentit soudainement, hérissant le poil des félins à son maximum. Un arbre enflammé par la foudre venait de s’effondrer dans le camp. Sans réfléchir plus longtemps, la jeune féline fonça ventre à terre rejoindre le reste du Clan. Puis elle vue le corps inerte d'une apprentie.
    Une décharge souleva le corps de la jeune féline. Morte. C’était la première fois que Nuage du Phœnix était ainsi confronté à la mort d’un des siens. Non. Pas la première fois, en réalité. Elle n’avait que peu parlé à cette apprentie, mais sa mort la bouleversait. Un hoquet de terreur souleva une nouvelle fois son poitrail tandis qu’elle observait au loin les paupières définitivement closes de la chatte. C’est comme la mort de Petit Rapace.. Mort.. Le vent, imperturbable, continuait sa chanson folle, et la pluie fouettait le visage horrifiée de la féline noire et blanche. Son cœur semblait à deux doigts d’exploser. Quelqu’un d’autres pourrait mourir. Nuage de Mésange.Le nom de sa sœur retentit dans son esprit, blesse son cœur comme la piqûre d’une guêpe : doucement, progressivement, sûrement. Depuis trop de temps elles étaient séparées, depuis trop de temps Nuage du Phœnix boudait seule dans son coin, sans lui adresser la parole. Si sa sœur venait à disparaître, Nuage du Phœnix ne se le pardonnerait jamais. Absolument jamais.
      « Nuage de Mésange ! Nuage de Mésange ! »Crier ce nom de sa voix sonnait bizarrement. Elle ne se souvenait plus de la dernière fois qu’elle avait appelé sa sœur par son nom.

(c) Reira de Libre Graph'




Dernière édition par Étoile Candide le Sam 5 Nov 2016 - 18:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   Lun 28 Mar 2016 - 20:32




1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Petit Pissenlit

Rang :
Chaton

Sexe :
Mâle

Clan :
Vent

Âge :
3 lunes

Origines :
Claniques ; Clan du Vent

Statut sentimental:
Célibataire

Anciens noms :
//

Historique :



[19 mai 2016 : Création du personnage Petit Pissenlit ]
mi mars : Naissance de Pissenlit

Liens principaux :


Fleur de Cerisier  -   : Mère adoptive
Petit Hibuscus  - : Sœur adoptive
Petite Araignée  - : Sœur adoptive dont il est très proche.
Petit Hérisson  - : Frère adoptif

__
Fleur de l'Aube : Amie et guerrière qui prend la peine de l'écouter et de répondre à ses questions farfelues.



2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Petit Pissenlit est un être curieux et a soif d’apprendre. Il s’intéresse au monde qui l’entoure. Comme tous les chatons me direz-vous ? Bien plus que ça. En réalité je dirais qu’il s’agit d’un chaton aux questions.. improbables. Est-ce que le Soleil tourne autour de nous ? Et où part-il derrière l’horizon ? Est-ce quelqu’un est déjà allée là où le Soleil se couche ? Est-ce que quelqu’un sait ce qu’il y a de l’autre côté de l’horizon ? Même si la réponse ne lui convient pas, le petit chaton ne se laisse pas découragé et contemplera l’étendu de sa questions et des éventuelles réponses.
D’un naturel calme, il semblerait que rien ne peut l’énerver, même pas les morsures des autres chatons, les tensions du Clan, les adultes qui le bousculent parfois. Petit Pissenlit est une bonne poire, optimiste éternel et philosophe à ses heures perdues.
PHYSIQUE - Petit Pissenlit semble tout droit sorti de l’ombre, à cause de son pelage noir et court. Une teinte bien trompeuse vis-à-vis de son caractère enjoué et optimiste. Ce petit chaton n’est et ne serait sans doute jamais un matou massif et robuste, et l’exercice physique l’intéresse peu. Courir, jouer, se rouler dans la poussière… ça va cinq minutes et puis stop. Pissenlit aborde une petite bouille enjouée et toujours souriante, décorée de deux grands yeux verts émeraude, qui communique la joie et la bonne humeur à tous félins dotés d’un peu de sensibilité. Il aime aller vers les gens et s’intéresse de leur personne. Qui es-tu ? A quel âge es-tu devenu guerrier ? Es-tu déjà allé de l’autre côté de l’horizon ? Est-ce que tu sais ce qu’il y a de l’autre côté de l’horizon ? La démarche pataude typique des chatons le rend bien plus adorable. Mais nombreux sont les adultes qui s’interrogent sur l’avenir du chaton : S’il ne montre pas rapidement un intérêt pour le combat et la chasse, que deviendra-t-il pour le Clan du Vent.. ?
HISTOIRE -


    CHAPITRE 1 : How do you feel ?

    Pissenlit naquit un doux soir de mars. L’odeur du pollen avait empli ses naseaux dès les premières secondes de son existence et les coups de langue effrénés de sa nerveuse mère annonçaient déjà un bémol dans ce doux moment magique où débutait une vie.

    « Maman » n’avait jamais été très présente. Au sein du Clan du Vent, elle n’avait jamais eu trop d’amis, et il semblait qu’elle ne cherchait pas à s’en faire. Elle partait souvent à la chasse ou en patrouille, et c’était une autre reine qui le surveillait. Pissenlit trouvait ça normal.

    A l’âge de 3 lunes «Maman» lui expliqua qu’avant qu’il soit là, à ses côtés, elle rêvait parfois de ce qu’elle appelle « une vie ». Mais, une vie, n’est-ce pas ce qu’on a lorsqu’on est vivante ? Et la voilà vivante, « Maman » ? Elle lui avait expliqué, brièvement, excédée, sans réagir au regard interrogateur du petit chaton qui n’avait rien compris à ce qu’elle voulait dire. Il avait simplement comprit qu’il devait se séparer. C’est ainsi qu’elle l’avait dit : « Nous devons nous séparer, bientôt. »  Pissenlit savait que « Maman » ne lui disait pas tout ; parfois, elle partait, longtemps, et quand elle revenait, elle sentait la pâtée grasse et puante. Une odeur absolument pas naturelle, contrairement à parfum de la pouponnière. Elle parfois, elle entendait le chef du Clan crier contre « Maman », et d’autres guerriers aussi, mais Pissenlit ne comprenait pas leurs paroles.

    « Maman » faisait parti de son quotidien : il la tétait, s’endormait contre la chaleur de son ventre, se réveillait contre la douceur de son poitrail. Mais c’était tout. « Maman » partait ensuite en chasse ou en patrouille, revenait parfois à la pouponnière, repartait, revenait, et ainsi de suite jusqu’au crépuscule. « Maman » faisait parti de son quotidien, mais lui, ne faisait pas parti du quotidien de « Maman ».

    Une nuit, elle le réveilla brusquement, sans attente, le pris dans sa gueule. Elle l’emmena part delà du camp, par delà tout ce qu’il avait connu jusque là. Il découvrit une plaine immense, de l’herbe. Des odeurs bien différentes. « Maman » ne s’était pas penchée pour que sa voix porte distinctement à ses oreilles, « Maman » avait marmonné : « Pissenlit, fait demi tour, continue tout droit. Garde la Lune comme point de repère, et marche. Suis la lune. Dans quelques temps, tu sera de retour au camp, et tu retrouvera la pouponnière..  »  C’était clair et flou a la fois. « Maman » n’avait pas léché le crâne de son petit alors que, tremblant et hésitant, il avait fait quelques pas, et avait regardé en arrière avant de comprendre qu’elle ne le suivrait pas. « Nous devons nous séparer. »  elle a dit. « Maman » a toujours raison. Alors Pissenlit a marché, marché sous l’œil bienveillant de ce qu’on appelle la lune, et il avait marché longtemps. Trop longtemps pour un petit chaton de 2 lunes. La Lune avait disparu à l’horizon, si bien que Petit Pissenlit ne pouvait plus la suivre. Apeuré, il miaula, miaula encore à s’en fendre la gorge. Puis on le retrouva. Mais Pissenlit ne se souvient plus, car il avait faim et ses pattes peinaient à le porter à cet instant précis, et il s’était effondré.

    Ce n’est que plus tard, en se réveillant contre la douceur d’un poitrail qu’il pu réfléchir. Cette nouvelle mère, qui n’était pas « Maman », lui plaisait bien. Elle était douce, gentille, et léchait parfois Pissenlit ; ça lui faisait du bien, il appréciait cette sensation nouvelle. Parfois, elle ronronnait en humant son odeur, et au fond de son petit poitrail noir, il sentait que ça lui faisait du bien. D’ailleurs, Pissenlit avait appris à parler : Ses phrases devenaient plus cohérentes, de moins en moins maladroites : c’est grâce aux autres chatons avec qui il a pu parler. Avec « Maman », il n’avait  jamais parlé, car elle ne répondait que rarement. Mais c’était normal.

    Pissenlit se souvient désormais que très peu de cette entité mystérieuse qu’est « Maman » , et personne ne semblait vouloir lui en parler. Mais à jamais il gardera en tête son dernier (et unique, sûrement) conseil : Garde la lune comme point de repère, et marche. Suis la lune.

    D’ailleurs, est-ce que vous savez ce qu’il y a de l’autre côté de l’horizon ?

(c) Reira de Libre Graph'




Dernière édition par Étoile Candide le Lun 6 Juin 2016 - 23:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   Mar 31 Mai 2016 - 12:55




1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Cynder

Rang :
Guerrière Oméga

Sexe :
Femelle

Clan :
La Horde

Âge :
14 lunes

Origines :
Apothéose

Statut sentimental:
Célibataire

Anciens noms :
Inconnus

Historique :



[31 mai 2016 : Création du personnage de Cynder ]

Liens principaux :


Voir arbre généalogique de Cynder : ICI

Mercure - : Frère. Son comportement parfois est détestable, mais elle l'aime malgré tout.
 Complainte du Léviathan  -   : Demi-frère qui la protège un peu, et elle lui en est secrètement reconnaissant.
 Astaroth  -   : Demi-frère dont elle très proche, même si ça clashe un peu.

__
Svanhild : (Demie nièce cachée) Guerrière Bêta méprisante et méchante à l'égard de Cynder qui n'est qu'une Oméga.
Hyde :  (Père caché) Matou que Cynder méprise totalement, mais qui continue de la coller au train. Ça en devient insupportable.
Kaï :  (Demi neveu caché) Il éprouve de la pitié pour Cynder puisqu'elle est Oméga, mais ce comportement la vexe profondément.


2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Cynder déteste les contacts, qu’ils soient d’ordre physiques ou sociaux. Elle les sait pourtant nécessaires, et accepte la compagnie que quelques félins, ceux qu’elle ne juge pas d’imbéciles boule de poils prétentieuse et avide de haine. . Dur à trouver dans la Horde, me direz-vous. La tranquillité lui sied parfaitement, autant que la solitude. Autrui est une tare pour elle, et les autres sont un combat permanent qu’elle tente d’échapper.
La féline se démène à user de ses remarques cinglantes et empli de mépris pour progresser au sein de la Horde. Son statut d’Oméga lui vaut la moquerie des Bêta, qu’elle n’hésite pas à envoyer paître par des phrases généreusement garnies d’insultes et de feulements.
PHYSIQUE - Il s’agit là d’une féline pas bien épaisse, aux muscles peu développés puisqu’elle refuse tout combat. Elle use toutefois d’une grande vivacité et n’hésite pas à frapper d’un coup de ses griffes limées ou de ses crocs acéré, juste par pur avertissement, sans pour autant aller jusqu’au combat. Sa fourrure aux multiples nuances de bruns, striée de rayures d’un brun plus foncé encore, la rend banale, et lui permet de se fondre parfaitement dans n’importe quel décor. Sa tête triangulaire, fine, et ses longues oreilles pointues singulières lui donnent un air toujours un peu sévère qui s’allie parfaitement à son caractère.
Quant aux reste des parties de sont corps, elles décrivent fidèlement ce que la chatte veut montrer : son indifférence et sa banalité. La queue est d’une longueur moyenne, ses pattes ni trop fines ni trop épaisses.
HISTOIRE -


    CHAPITRE 1 : The hardest part of ending is starting again Cynder n’est née que le but de survivre.Une douce nuit de printemps, une petite féline, fille unique, naquit d’une union apothéosienne. Une union cependant loin d’être soudée, puisque la minette n’eut jamais le privilège de connaître l’identité de son père. Sans doute était un lâche, un lâche comme ils étaient tous en grande majorité dans le Clan de l’Apothéose.La chatonne grandit au sein de l’Apothéose, devint apprentie et s’arma de dédain et dérision pour grandir sans se laisser marcher sur les pattes. Elle perdit de vue sa mère avec qui elle n’avait jamais véritablement eu de lien intense. Auprès de ses camarades, elle avait réussi à se tailler une place et une réputation suffisamment aisée pour se mouvoir et vivre comme elle l’entendait. Sans se préoccuper des affaires du Clan, sans aspirer à quelconque importance et prestance ; du moment qu’elle était tranquille, peu lui importait le reste.A l’heure où le solitaire qui vint tuer Spectre du Sureau, la féline était restée dans l’Ombre, stratégiquement, n’avait prit aucun parti. Elle y voyait la fin de l’Apothéose, et s’effrayait de s’imaginer une vie de solitude, car si l’Apothéose n’est plus, que viendra la remplacer ?Les félins se regroupèrent cependant, et la Horde vint le jour. La féline se renomma Cynder, et oublia définitivement son ancien nom, qui, grâce à la discrétion dont elle avait toujours fait preuve, ne résonnait de tout façon plus dans les esprits. Les combats éclatèrent, le capharnaüm le plus total balayait les hautes pierres, quotidiennement, plusieurs fois par jour. Des combats d’ordre hiérarchique que Cynder haïssait, refusait catégoriquement, tant l’ambition des autres la dégoûtait. Elle fut par conséquent relayée au rang d’Oméga. Essuyer les railleries des Bêta devenait de plus en plus insupportable, mais elle devait s’avouer que cette nouvelle organisation ne lui déplaisait pas. Chacun pour soi, c’est ainsi qu’elle envisageait son existence, et non autrement.

(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Étoile Candide

avatar

Modératrice   Chef du Clan de l’Ombre
Modératrice
Chef du Clan de l’Ombre

Date d’inscription : 14/04/2014
Messages : 1033
Féminin
Puf : Moby
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Nuage du Phoenix (Tonnerre) & Petit Pissenlit (Vent) & Cynder (La Horde) & Shoona (Solitaire)

MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   Jeu 13 Oct 2016 - 1:04




1
Identité de Votre Pseudo

Nom :
Shoona

Rang :
Ancienne

Sexe :
Femelle

Clan :
Solitaire

Âge :
100 lunes

Origines :
Inconnues.

Statut sentimental:
Célibataire

Anciens noms :
Inconnus

Historique :



[13 octobre 2016 : Reprise du personnage de Shoona ]
[année 2010 : Création du personnage de Shoona ]

Liens principaux :




 Pépé [Décédé]  -   : Vieux matou qui la recueilli, sauvé, éduqué, élevé.
 ? -   : ???


2
Qui es-tu ?

CARACTÈRE - Son âge avancé et sa vie bien chargée lui ont constitué un caractère d'acier, inébranlable, et d'un avis impossible à changer. Têtue comme il n'en existe pas d'autre sur Terre, Shoona est une bonne vivante : revenue sur ses terres natales il y a peu, la vieille féline aime paresser dans les arbres, taquiner les chats de Clans qui sont trop sérieux à son goût : Après 100 lunes d’existence, la solitaire avait appris une chose essentielle : la vie est faite pour être vécue et truffée de bons moments, d'amusement et d'apprentissage. Oust, la mauvaise humeur ! Les émotions négatives !

Les journées quotidiennes de l'ancienne ne sont donc pas de tout repos : toujours, Shoona osera s'aventurer sur les territoires des autres Clans, riant à leur nez et embête les autres solitaires quand ceux si ne sont pas trop de mauvais poils. Car, précisons-le, Shoona discerne les limites de sa camaraderie un peu lourde, et sait détecter les signes avant coureurs d'un raz-le-bol conséquents chez son interlocuteur. Pas prétentieuse, l'ancienne saura par ailleurs s'excuser si ses idioties iront trop loin. Sa sagesse est parfois respectée des autres, tandis de d'autres énergumènes jugeront plus approprié de la considérer comme folle, gâteuse.
PHYSIQUE - Le corps fatigué de l'ancienne est malgré tout encore beau, svelte sans pour autant être maigre. Les muscles saillants, acquit par des années de marche et de voyage, sont un atout dont elle est fière : Vieille, mais pas faible ! Shoona possède une fourrure plutôt épaisse, été comme hiver, tigrée aux nuances de gris et par endroits de bruns. Son poitrail blanc la rend différentiable aux yeux des autres, comme une immense tâche de poussière blanche. Ses yeux ambré tirent parfois sur une couleur rubis sous le soleil crépusculaire.

Des pattes puissantes, aux coussinets durs et abîmés et aux griffes fragiles et usées, lui permettent encore de chasser les petits rongeurs. Ses crocs semblent intacts à première vue, mais quelques molaires manquent, et les gencives virent peu à peu au noir, remplaçant la teinte rose de la jeunesse. Il n'est pas rare que l'ancienne se plaignent de douleur pour inciter les jeunes solitaires en quête de compagnie de chasser pour elle.
HISTOIRE -
CHAPITRE 1 :
 
CHAPITRE 2 :
 
CHAPITRE 3 : Be concerned.

Aujourd'hui même, dans la soirée.

Shoona poussa un long soupir.
La grange avait changé ; elle avait vieilli, elle aussi. La féline parcourut l'intérieur un instant, les sens à l’affût.

Elle avait appris tant de choses. Il n'y aurait pas assez de temps en une journée pour conter chacune de ces péripéties qui avaient bercé sa vie. Elle avait aimé, joué, rit, chassé, pleuré, crié, fait confiance, détesté, prit des risques, rit encore, aimé encore. Elle avait grimpé dans tant d'arbres différents, mangé tant de mets différents, nagé dans tant de rivières différentes, foulé tant de sols différents de ses coussinets.

Son périple fut parfois à l'image de ses rêves, parfois non : et pour cette singulière raison, il fut également à l'image de ses attentes. Les images de certains instants singuliers, tous aussi différents les uns que les autres, certains empli de sens, d'autres insignifiants, berceraient désormais ses nuits paisibles, son sommeil de plomb dans la grange. Son aventure fut la contraction de multiples aventures, plus petites, ou plus grandes, selon le point de vue. Son aventure est le récit de la personne, de l'âme qu'elle était désormais, vieille féline qui venait de poser son premier pas dans la grange qui l'avait vu grandir 85 lunes plus tôt. Était-elle seulement consciente que c'était il y a 85 lunes, et non la lune dernière ?

Le fait est que la dernière aventure serait à l'image de sa vie : de multiples aventures qui seront elle-même à l'image de ses vieux rêves, parfois non : et pour cette singulière raison, cette ultime aventure sera à l'image de ses attentes.

Sereine, Shoona se roula en boule contre le foin jaune de la grange, l'odeur si enfantine de l'herbe coupée l'attirant dans un profond sommeil fort mérité. Demain serait le début d'une nouvelle aventure.
(c) Reira de Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MOBY - Personnages. || NO POST   

Revenir en haut Aller en bas
 

MOBY - Personnages. || NO POST

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» LIENS DE MES PERSONNAGES. | No Post.
» Manga | Personnages pris
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» Les personnages joueurs
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Gestion des personnages :: Petites annonces :: Fiches de personnage-