Les Duels d'Octobre sont ouverts pour les membres de la Horde! N'hésitez pas à vous inscrire ici!

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 14 Sep 2014 - 10:37


Demande de
Renard des Neiges


° PUF : Power
° Âge : 13 ans
° EÉF n°: 1
° As-tu déjà un rang EÉF ? Si oui, lequel ? Nop
° As-tu d'autres comptes ? Non plus.
° Depuis combien de temps es-tu sur le forum ? Depuis 4 mois.
° Autre : J'attends plus que mon thème !

Revenir en haut Aller en bas
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3115
Féminin
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 18
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 14 Sep 2014 - 13:59

Salut ! =D

Pour commencer, je te donne quelques informations puisqu'il s'agit de ton premier EÉF !
Si le thème que je te donne ne te convient vraiment pas, tu as le droit de m'en demander un second mais après tu ne peux pas revenir sur le premier proposé, même si le deuxième t'inspire encore moins. ;D

Maintenant, venons-en au thème :


Paris


Contraintes principales :

- Ton texte sera écrit à la première personne du singulier
- Le temps de conjugaison utilisé sera le présent
- Le personnage principal sera un homme ou une femme, de l'âge que tu souhaites
- Ton personnage principal découvrira Paris

Conseils & précisions :

Paris, voilà ton thème. A toi de faire fonctionner ton imagination ! Je ne te demande rien en particulier, mis à part respecter les quelques contraintes ci-dessus. Je n'ai pas plus de commentaires à faire, si tu as des questions tu peux me les poser, j'y répondrai avec plaisir (:
Attention à ne pas oublier de te relire une fois que tu auras entièrement rédigé ton texte ! Tu as trois semaines pour l'écrire, à compter d'aujourd'hui. Cela nous mène donc au 5 octobre.

Bon courage ♪

_________________

Canadaa ♥ Merci beaucoup d'avoir pensé à moi pour mon anniv', ça m'a vraiment fait très plaisir ♥

Merci ♥:
 


Dernière édition par Lyrisme Astral le Mer 17 Sep 2014 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 14 Sep 2014 - 14:28

Merci beaucoup ! Une question, il faudra que je poste à la suite ce RP ?
Revenir en haut Aller en bas
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3115
Féminin
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 18
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 14 Sep 2014 - 14:43

Oui, tu dois poster à la suite de ce sujet (:

_________________

Canadaa ♥ Merci beaucoup d'avoir pensé à moi pour mon anniv', ça m'a vraiment fait très plaisir ♥

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 14 Sep 2014 - 22:31



La découverte de Paris


Feat : ✘ Axel Maxwell ✘



La tour Eiffel était grande, majestueuse et immense face à ma si petite carrure que je portais chaque jour sur moi. Elle était là, en face de moi. On avait l'impression que tout en haut, ce qui pointait le ciel, c'était sa fine tête qui se brandissait tout là-haut comme un bras levé. On pouvait croire d'ores et déjà qu'elle touchait les nuages tandis que ses derniers se frottaient à elle en se déplaçant. Tout en bas, ses quatre gros piliers semblaient être ses pieds. Ils étaient énormes mais au moins, ils pouvaient soutenir l'infinité de son corps si gracieux et élégant qu'elle portait. À quoi bon l'admirer si il n'y a rien a voir ? Je détourna mon regard et lui tourna le dos quand je vis deux personnes effrayées qui la regardaient. Je leva mes yeux en l'air en signe d'humour et de rire avec un sourire en coin, quand soudain j'aperçus que chacun était paralysé, fixé à elle. Son ombre commença à se déplacer dans un bruit sourd et malsain. Je décida donc d'y jeter un regard.
Oh non ! Si je racontais ce que j'avais vu, on ne me croirait pas, je passerai pour un fou, un psychopathe. Pourtant, tout sembla vrai. Elle était là, en train de... Bouger ! Ses pieds s'agitaient et sa tête pencha d'un côté puis de l'autre. Son ombre semblait dorénavant plus imposante alors qu'elle l'était déjà énormément. Une terreur s'empara de moi, si bien que lorsqu'elle bougea, levant son pilier avant gauche qui se posa sur moi, je resta paralysé. Nul ne vint se plaindre d'une quelconque souffrance. Les ténèbres envahirent mon espace et toute peur avait disparue.

J'ouvris avec difficultés mes paupières lourdes après ce sommeil et ce cauchemar bien trompeur. J'étais dans le train pour Paris. Ma toute première visite. J'étira mes muscles engourdient par ce long voyage épuisant et fatiguant, tout en sachant que je ne marchais pas mais que c'était un moyen de transport qui m'emmenais de Nice jusqu'à la fameuse capitale de la France. L'objet qui avançait sur des rails se stoppa net et annonça que touts voyageurs étaient arrivés à destination. Il en profita pour rappeler de ne pas oublier ses bagages. D'ailleurs, heureusement pour moi qu'il le fit ou alors j'allais passer mes nuits dehors. Ma valise en main, je descendis tranquillement et admira les Champs-Élysées. Rien n'est plus beau que ce que l'on voit de ses propres yeux.  Les photos, les paroles, tout cela n'a rien à voir avec ce qu'on l'on peut regarder, admirer ou même être époustouflé devant ce chef-d'œuvre. Lorsque quelqu'un d'inconnu me bouscula et partit sans s'excuser, je fus d'abord surpris mais au final, il m'avait sortit de mes pensées, me permettant d'avancer.

Là, je passa devant la cathédrale Notre-Dame tout a fait splendide et merveilleuse. Sa magnificence était sans défaut à part, peut-être sa rénovation. Il y avait des échafaudages pratiquement sur tout le pourtour du bâtiment. Évidemment, il fallait plutôt voir l'intérieur que l'extérieur qui était sûrement bien plus beau. Mais disons que ça ne serai pas là si l'extérieur n'était pas entretenu autant. Enfin, ce n'était pas ça le sujet mais bien sa beauté intérieure, non ? Je décida donc de me rendre dedans. Je poussa d'abord un grand cri époustouflé avant de me rappeler qu'il fallait tout de même se taire. Un panneau exigeant une tenue correcte aussi bien physiquement que mentalement m'interpella.
Mon tee-shirt était blanc, orné d'un bon nombre de bâtiments connus dans le monde entier. Pas de montre, pas de bague. Simplement un collier possédant un pendentif en forme de croix. Celle de Jésus, notamment la croix chrétienne. Car oui, peu de gens le savent, je suis baptisé. Mais ce n'est pas pour cela que je pratique le christianisme. Je porte un jeans bleu, on ne pouvais pas contester là-dessus. Mon tatouage sur l'épaule gauche en forme de croix, exactement la même que sur mon collier, était bien visible de tous. Pas de casquette, ni de chapeau. De toute façon, j'aurai dû les enlever. Mes chaussures étaient de belles baskets " Ferrari " rouge avec un puma dessus, d'où le nom de la marque suivante : Puma. Elles possédaient aussi un petit drapeau italien qui ne se voit pas réellement au premier coup d'œil.

J'entra donc dans la Cathédrale pour admirer ses vestiges. Je me demandais si l'on pouvait aller tout en haut, peut-être. Après quelques photos avec mon nouveau téléphone portable de haute technologie, je ressortis, ayant déjà tout vu, je continua ma route dans Paris. Un pont orné de cadenas chacun l'un à l'autre, je marchais le long de la Seine, un beau fleuve. Je passa aussi devant une place, me rappelais-je, le téléthon avait eu lieu à cet endroit. La ville était si grande qu'il mettait impossible de tout voir. Enfin, je préférais être surpris par la beauté des bâtiments majestueux plutôt que d'autres moins intéressants. Là, je vis l'Eiffel Tower dit la Tour Eiffel créée par ce dernier : Eiffel. Je resta peu de temps devant elle, ayant peur de se que j'avais vu. Enfin, disons que ce n'était qu'un rêve ou plutôt, un cauchemar.

Le soleil était de moins en moins fort après tant d'heures passées au marcher. J'avais mal aux jambes. Un légère brise d'automne vint faire virevolter mes cheveux coiffés avec du gel. Ma coupe était de côté, un peu comme un joueur de football que j'aimais beaucoup. La lune était déjà visible. Elle était bien ronde, comme une pleine lune. Seulement, elle était tout près, on aurait même pût la touché mais le plus étonnant, ce n'était pas son rapprochement mais sa couleur. On l'appelait la " lune rousse ". Tout simplement sublime. Je pris en main ma valise et interpella un taxi sur le bord de la route. Je lui demanda gentiment et amicalement de m'emmener chez mon oncle à l'adresse bien précise : Avenue des Champs-Élysées. Oui, il habitait là-bas. Je l'avais peut-être éviter en passant sans aller le voir plus tôt mais j'avais préférer regarder les monuments. Le chauffeur refusa de m'emmener, je ne sais pourquoi. Il fut tout de même aimable et me donna l'annuaire des lignes de bus. Bon, j'allais donc prendre les transports en communs. L'homme, à l'intérieur de l'ancien véhicule était bizarre. Enfin, je ne le reverrai jamais. Il avait quelques petits airs de mon oncle, Maxence. Je laissa tomber et me dirigea vers un arrêt de bus.

Ce dernier se stoppa à chaque fois pour faire monter et/ou descendre quelques personnes arrivées à destination. Je sortis à son dernier arrêt et marcha bien longtemps avant d'arriver à la bonne porte pour toquer. Mon poing frappa trois fois et un jeune homme ouvrit la porte. Je lâcha ma valise pour un câlin extraordinaire. C'était mon dernier espoir. Je n'avais plus de famille. Fils unique depuis toujours, mes parents sont morts dans un accident de voiture. Tout ceci est du passé. J'entre dans l'appartement et fais comme chez moi, après les conseils de Maxence. Mes affaires rangées, je vais à table. Voyant que je tentai d'éviter de bâiller, après que nous eûmes soupé, il me conduisit dans ma chambre. Cette dernière était vaste. Un art ancien régnait.

Je me déshabilla promptement et le coucha sur mon lit. Je ferma faiblement mes paupières lourdes et je m'endormis.
Une lueur blafarde éclaira ma vue, si bien que je crus que j'allais devenir aveugle. La table, ses pieds bougeaient comme un être vivant. La tasse au dessus tomba au sol et se déplaça clopin-clopant vers des canapés qui eux, se regroupaient. Au final, je me leva, m'asseya sur l'un d'eux et posa une main sur la table. Tandis que je commençais à somnoler,  tout bougea sous moi. Je me retrouva soudain au sol. La terre s'ouvrit soudainement et je tomba dans les ténèbres lointains.
D'un seul coup, je me réveilla en sueur. J'avais simplement rêvé. Encore une chance que ce ne soit pas vrai. Je me recoucha tranquillement et m'endormis sans un problème, sans un cauchemar. Le lendemain matin fut calme et paisible. Une nouvelle journée s'annonçait pour découvrir la face cachée de Paris que mon oncle connaissait bien. J'espérais passer une bonne journée.



© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


Revenir en haut Aller en bas
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3115
Féminin
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 18
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Mar 16 Sep 2014 - 18:30

Tu es rapide dis-donc ! Je ne pense pas avoir le temps de le corriger dans l'immédiat, mais je vous essayer de le faire assez rapidement (:

_________________

Canadaa ♥ Merci beaucoup d'avoir pensé à moi pour mon anniv', ça m'a vraiment fait très plaisir ♥

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Mar 16 Sep 2014 - 21:08

Merci ! Oui, je sais, on me le dit souvent. Bon chance et prend ton temps, j'ai le mien !
Revenir en haut Aller en bas
Date d’inscription : 23/08/2011
Messages : 3115
Féminin
Puf : Ebène || Mamie Bébène || Bébène 8D
Âge : 18
Multi-comptes : Patte Céleste & Petite Crécerelle (Tonnerre), Philza (Solitaire)

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Dim 12 Oct 2014 - 17:32

Notation de Renard des Neiges


Mise en page :

Ta mise en page est très attrayante ! L'association du bleu, du blanc et de cette photo en noir et blanc est vraiment réussie. La police que tu as choisi n'a rien de spécial, mais c'est très bien comme ça puisque ton texte est clair et lisible. En plus de tout ça, tu as découpé ton texte en plusieurs paragraphes. C'est vraiment super ce que tu as fait, on a tout de suite envie de lire ce que tu as à nous dire. Félicitations pour cette mise en page ! Maintenant, voyons la suite.

Remarque :Tu n'as pas mis de musique d'ambiance. C'est peut-être parce que tu n'en a pas trouvé. Personnellement je n'y attache que peu d'importance excepté si l'écrivain veut réellement nous faire entrer le lecteur dans une atmosphère particulière. Je ne te pénalise pas pour ça, mais tu peux y penser pour la prochaine fois si tu trouves que le texte s'y prête =D

Respect du thème :

Le thème a été globalement respecté, mais pas totalement. Une des contraintes était d'utiliser le présent comme temps principal du récit. Toi, tu as utilisé les temps du passé, c'est dommage, d'autant plus que souvent tu as mal utilisé le passé simple et l'imparfait (cf. « Orthographe & Conjugaison » ). Mis-à-part ça tout va bien.

Orthographe & Conjugaison:

Tu n'as pas, ou presque pas, fait de fautes d'orthographe et je t'en félicite !

« et déjà qu'elle touchait les nuages tandis que ses derniers se frottaient à elle en se déplaçant. » → Ce n'est pas « ses » mais « ces », pour la simple raison que dans cette phrase on montre quelque chose avec ce « ces », les nuage en l’occurrence et on ne désigne pas quelque chose qui appartient à quelqu'un.

Côté conjugaison. Là, ce n'est pas parfait. Il n'y a pas tant d'erreurs de terminaisons, il y a juste une mauvaise utilisation du passé simple et de l'imparfait. Il faut vraiment faire un point là-dessus parce que cela rend ton texte étrange à lire.

Petite leçon concernant l'utilisation du passé simple et de l'imparfait.

Le passé simple s'emploie pour décrire des actions qui sont de courte durée, qui sont terminées à l'heure où l'on parle et qui ne se répète pas.
L'imparfait s'emploie pour décrire des actions qui sont longues ou qui ont une durée indéterminée. On peut aussi l'utiliser lorsque l'action en question se déroule de manière répétitive durant une longue période temporelle. Il est aussi utilisé pour les description d'objets.

Exemple : « Le jeune garçon vola une tourte au poulet, il n'avait jamais fait ça auparavant mais les temps étaient durs. »
Ici, le verbe « voler » est au passé simple parce que c'est une action qui ne s'est (pour le moment) déroulée qu'une seule fois, est courte et délimitée dans le temps. Le verbe être est à l'imparfait car on ne connaît pas la durée de ces « temps durs ».

En principe, tu n'as pas besoin de réfléchir pour savoir ce que tu vas employer. Il suffit de dire la phrase à voit haute en utilisant les deux temps et voir lequel correspond le mieux.


"Seulement, elle était tout près, on aurait même pût la touché" -> « on aurait même pu la toucher » : (pu : participe passé. Toucher : infinitif).

« Ce dernier se stoppa à chaque fois pour faire monter et/ou descendre quelques personnes arrivées à destination. » → « se stoppait » : c'est une action répétitive, donc de l'imparfait !

Qualité d'expression:

Très bon vocabulaire et une formidable description ! Tu as décrit à peu près tout ce qui m'a marqué à Paris et ton texte donne envie d'y aller. Par contre, il y a vraiment de drôles expressions.

"Ils étaient énormes mais au moins, ils pouvaient soutenir l'infinité de son corps si gracieux et élégant qu'elle portait." -> pourquoi ce "qu'elle portait" ? tu pouvais terminer ta phare à "élégant", ça aurait mieux rendu.

Enfin, plein de petites choses comme ça dont on aurait pu se passer pour alléger ton texte (:

[b]Rang & Remarques:[b]

J'ai l'honneur de te donner le rang de Guerrier !Ta mise en page est superbe, tu nous fait vraiment découvrir le principal de Paris (sauf le Louvre !), il y a peu de fautes d'orthographe et tu as un vocabulaire très étendu. Ce qui est un peu dommage c'est que tu ai oublié une contrainte et qu'il y ai eu un petit problème au niveau des temps. Mais bon, je pense qu'en appliquant les conseils que je t'ai donné tu pourras très facilement combler tes lacunes !
J'ai vraiment apprécié ton texte, tu peux revenir passer ton EEF dans un mois à partir d'aujourd'hui.

Si tu as des remarques ou des revendications concernant mon jugement, tu peux les faire =D

Et je m'excuse sincèrement du retard :v

_________________

Canadaa ♥ Merci beaucoup d'avoir pensé à moi pour mon anniv', ça m'a vraiment fait très plaisir ♥

Merci ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   Lun 13 Oct 2014 - 20:20

Merci beaucoup !! Ce n'est pas grave pour ce retard.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que suis-je ? || Ébène > Guerrier.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» Thornac, le Nain guerrier
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Le Retour du Guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: EÉF :: Examens notés-
Sauter vers: