Nous avons un nouveau guérisseur du clan de l'Ombre. Viens l'acclamer ici!

Bonnes vacances d'été à LW et à tous ses membres! Pour en savoir plus, viens là.
Nos nouveaux modérateurs pour l'été par là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 31 Aoû 2014 - 1:27



Set the fire to the third bar..

 
feat Windclan


 
Elle criait.Tout semblait noir,sombre.Totalement vidé de sentiments,sauf la tristesse.Le sol se déroba sous elle,et elle sombra dans un abysse profond..Soudain,elle releva la tête,réveillée par la voix rauque d'un félin.Une voix,rauque mais pas que.Des paroles et un ton alerté.Le dernier mot qu'il prononça la fit frémir.Le feu.Elle ne savait pas exactement ce que c'était,mais son instinct lui disait qu'elle allait bientôt savoir.La chatonne noire se releva quand sa mère se leva.Elle prit tout ses petits,sauf..Araignée.La pauvre petite de quatre lunes gémit,un sentiment d'abandon dans l'esprit.Son instinct lui cria de courir.Courir,pour ses frères.Courir,pour ses soeurs.Pour sa mère,pour son père,pour le Clan.Courir pour sa vie.Ses pattes bougeaient machinalement vers la sortie.Terrible et magnifique spectacle s'offrait à elle : le "feu" embrasait les herbes hautes et les rares arbustes du territoire.Ses flammes dansantes dégageaient une fumée noire,toxique.Malgré son état terrifié,elle ne resta pas figée là et couru vers un groupe de chat.Elle chercha sa mère des yeux..Sa mère ! Elle n'était pas là ! Non Araignée,ne perds pas espoir.Fait au moins ce qu'elle t'a enseigné.Cerisier sera fière.Elle continua donc de courir pour sa survie,la tête haute.La fumée commença à rentrer dans ses poumons,qui semblaient brûler de l'intérieur.Araignée avait de plus en plus mal aux pattes,elle était jeune.Et comme pour ne rien arranger,un guerrier maladroit fit un croche-patte accidentellement à la chatonne.Elle s'écrasa à terre,dans l'herbe déjà recouverte de cendres.Elle respira bruyamment à cause de la fumée,même si près du sol l'air semblait plus pur.Elle bougea légèrement la tête.Horreur : les flammes se rapprochaient.La femelle écarquilla les yeux,voyant,impuissante, les flammes dévorantes progresser rapidement vers elle.Elle tenta de bouger,mais ses pattes étaient trop fatiguées pour la faire se relever.Adieu..Ses yeux se remplirent de larmes,qui lui brouillaient la vue.Un sourire heureux s'esquissa sur son visage.Que vous tous survivez à cette tragédie.Je saluerait le Clan des Etoiles pour vous.Elle garda les yeux ouverts,les flammes progressant vers la chatonne..

***

Enfin,le temps tant attendu arriva.Elle ne rabaisserait pas les paupières.Elle avait toujours ce sourire,mourir heureuse.Mais ce qui se passa ne fut pas ce qu'elle espérait.Elle se crispa quand le feu se fit vraiment sentir,au niveau de ses pattes.Araignée banda ses muscles,avec le peu de forces qui lui restait.Mais elle ne pouvait pas bouger.Les flammes ardentes et impitoyables saisirent sa patte arrière gauche.La pauvre petite releva sa tête jusqu'au niveau de ses épaules,en écarquillant ses yeux embués de larmes et en poussant un puissant cri.C'était insupportable.Pourquoi avait-t-elle été si idiote ? Pourquoi n'avait-t-elle pas plus tenté de se relever,appeler à l'aide ? Maintenant,c'était trop tard..La boule de poils noire n'avait maintenant même plus la force de criait,alors elle gémissait.Le feu dévorait sa patte..Douleur qui resta bien ancré dans son esprit.Soudain,elle se demanda ce qu'arrivait aux autres.Meurent-t'ils dans les flammes ? Ils se sont peut-être déjà réfugié dans les clans ? D'autres subissent les mêmes horreurs qu'elle ? Sa mère et ses conjoints de fratrie sont-t'ils saints et saufs ? Ca,elle ne le sait pas et ne le saura peut-être jamais.Maintenant,elle était prise au piège dans des flammes ardentes qui lui faisaient subir de telles tortures que mêmes la plupart des guerriers n'avaient jamais ressenti,alors qu'une chatonne devait l'endurer.Une douleur physique,mais également mentale.Quoi de pire que l'ignorance ? .

Spoiler:
 
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 31 Aoû 2014 - 12:31


















 ❝ This is where it's ends ❞

~ Clan du Vent (Incendie) ~




« Vite, Nuée de Plumes! Réveille-toi! Il y a le feu, prend les chatons et sort vite du camp! »

     Ces paroles me firent ouvrir les yeux. Je regardais autour de moi. J'étais dans la pouponnière, avec mes trois chatons, les autres reines et leurs petits. Jusque là, tout semblait être normal. Mais lorsque Nuée de Plume, une des reines, commençaient à sortir ses petits de la tanière avec à sa suite tous mes camarades de tanière, je compris qu'il se passait quelques chose d’inhabituel. C'est en humant l'air que je sus enfin ce qu'il se passait et que je pus comprendre le sens des paroles qui m'avaient réveillées. Un incendie s'était déclaré ! La peur s'empara aussitôt de mon corps. Les cris des chatons effrayés et les ordres de nombreux félins m'empêchaient de me concentrer sur la situation présente. Le feu était là, il fallait donc sortir de la grotte et s'éloigner le plus loin possible des flammes. Petit Hérisson et Petit Hibiscus n'était pas encore réveillés contrairement à Petite Araignée. Lorsque je me levais, cette dernière fit de même. J'entrepris de réveiller son frère et sa sœur, puis de les prendre dans ma gueule. Je fis un petit signe de la queue à la petite dernière, en espérant qu'Araignée allait me suivre. Je suivais donc les reste des félins qui se ruait hors de la tanière. Une fois sur la grande place du camp, l'odeur des cendres et de la chaleur se fit plus intense. Je cherchais Sagesse des Astres du regard et heureusement, il se trouvait à ma gauche, déjà posté à une des deux sorties du camp. Je le rejoignis et lâchais mes deux petits à mes pattes :

" Sagesse des Astres ! Qu'allons nous devenir ?! Le camp, la nourriture...Nous devons tous abandonner ?! "

     Ma voix commençais à faiblir et des quintes de toux m'empêchaient de respirer. La fumée me piquait les yeux, j'avais chaud, très chaud.

" Oui, il faut que tout le monde évacue le camp ! Toi aussi, il faut que tu te dépêches ! Cette sortie mènent au Clan de la Rivière, suis-les autres ! "

     A peine eut-il finit sa phrase qu'il m'observa avec une certaine inquiétude dans son regard :

" Fleur de Cerisier ? Où est passé Petite Araignée ? "

     En effet, Araignée n'était pas à mes côtés, ni derrière moi. Je lui avait pourtant demandé de me suivre ! Où était-elle ?! Est-ce qu'elle était encore restée dans la grotte ? Non, elle devait probablement être sortie en suivant d'autres petits. Néanmoins, j'avais beau regarder de tous les côtés, je ne voyais pas ma petite. La fumée n'arrangeait pas la vision. Je tendait l'oreille pour reconnaître ses miaulements mais je percevais seulement le brouhaha des félins terrorisés. Je l'avais abandonnée. J'avais abandonnée Petite Araignée. Comment avais-je pus la laisser seule, sans protection, au milieu de cette catastrophe ?!

" Oh non ! Non, non et non ! Petite Araignée ! Keuf keuf... Il ... Il faut la retrouver ! Il faut aller la chercher ! "

     Je criais de toutes mes forces. Même si celles-ci commençaient sérieusement à m'abandonner. Mon compagnon me répondit d'un ton catégorique :

" Non, il faut que tu évacue le camp avec les autres. Je m'occupe de la retrouver et de la ramener, d'accord ? Je veux que toi, Petit Hérisson et Petit Hibiscus soyer en sécurité. Fais-moi confiance. "

     Je n'eus d'autre choix que de l'écouter. Je me pressa une dernière fois contre son poil chaud et transpirant. Oui, j'avais confiance en lui. Sagesse des Astres caressa nos deux chatons du bout du museau qui étaient à mes côtés. J'entrepris de les reprendre entre mes dents, puis, lentement je me dirigeais vers la sortie qui nous mènerait au Clan de la Rivière. Plusieurs chats passèrent devant moi en me bousculant. En sentant le feu s'approcher, j’accélérais le pas et finit par courir au même rythme que mes camarades, Petit Hérisson et Petit Hibiscus toujours dans ma gueule.

*Clan des Étoiles, faites qu'il ne soit rien arrivé à Petite Araignée et qu'elle me revienne saine et sauve.*





© Code de Kiwi119


Dernière édition par Fleur de Cerisier le Dim 31 Aoû 2014 - 15:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gloire de l'Ipomée

avatar

Modératrice Estivale & AnimatriceLieutenant du Clan de l'Ombre
Modératrice Estivale & Animatrice
Lieutenant du Clan de l'Ombre

Date d’inscription : 21/09/2013
Messages : 1171
Féminin
Puf : Douty
Âge : 16
Multi-comptes : gloire de l'ipomée (o) | passion erratique (t) | petite hellébore (t)

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 31 Aoû 2014 - 14:13

Face au flamme nous nous sommes incliné, perdu et désorienté, peut être à jamais.



La nuit, les cris, des chats en détresses, la peur. De grandes pattes, lumière parmi ces ténèbres étouffantes s'élève dans la nuit couleur ébène. Combien s'en sortirons, combien verrons la lueur rosée de l'aube dorée.
U ne douce brise s'élevait entre les murs de la grange. Que faisait-elle dans ces lieux froids et lugubres ? Soudain, l'odeur familière et terrifiante lui parvint. Celle de son père, ce fou, ce malade qui avait tenté de l'égorger durant leur première rencontre. Pendant toutes les nuits qui avaient suivi cette rencontre, Conte Enfantin n'avait cessé de faire cet affreux cauchemar, ce rêve hanté par le corps sculptural, le regard de glace, et l'haleine immonde de l'animal qui est son géniteur. Trop de fois, elle avait fait ce rêve, ou le chat, c'était jeté sur elle pour l'égorger, la décapiter. Mais à chaque fois, lorsque ces yeux croisaient les siens avant que le fauve ne se jète sur elle, elle croyait y voir quelque chose qui ressemblait à de la tendresse, de l'amour. Mais comment imaginer qu'il puisse nourrir un tendre sentiment à son égard puisqu'il na jamais cherché à la retrouver. Mais avant que le félin n'apparaisse dans l'ombre comme à chaque fois, la voie d'un de ses camarades lui parvint, cri perçant dans la froideur de son rêve.
« AU FEU ! IL FAUT ÉVACUER LE CAMP, IL FAUT SORTIR ! »

Le feu. C'est ce mot qui l'interpella lorsqu'elle ouvrit les yeux. L'odeur, acre et brûlante de le fumé s'élevait dans les airs, maitres du ciel et de la terre. Les félins en déroutent criés, couraient de toute part du camp. Il y en a trop, combien ont besoin d'aide, combien ne tiendront pas dans la fumée et la poussière volante de l'incendie. Sans réfléchir, Conte Enfantin se jeta dans un rideau de flamme, sa fourrure. Les cris des chatons et des reines lui parvinrent, étouffé par le rugissement du feu. Bientôt, l'une de sa patte avant percuta un petit corps frêle et inerte. En plissant les yeux, la femelle reconnue, l'animal, comme étant Petite Araignée. Sa petite gueule rose grande ouverte, cherchant à tout prix une bouffé d'air. La guerrière attrapa le chaton par le cou et s'élança de nouveau dans les flammes, courant à toutes jambes vers la Landes, le corps de Petite Araignée battant contre ses jambes musclées.

Tous les félins présents dans le camp partaient, couraient en tous sens, cherchant à s'abriter des flammes. Mais bientôt le feu gagnerait la Lande, la voix étouffée de Ciel Cendré lui parvint à travers les hurlements de terreur. La lande se retrouva coupée en deux par les langues orange, brûlant et anéantissant toute forme de vie dans les herbes. Les lapins et autres rongeurs couraient, ne se préoccupant point des félins. Toutes les formes de vies du territoire, qu'elle soit des proies ou des chasseurs, couraient à l'unisson parmi les herbes jaunes. Le camp du Clan de la Rivière serait un parfait endroit pour ce protégé du feu, la chatte bicolore s'élança donc vers celui-ci, la chatonne couleur ébène pendant toujours entre ses crocs. Elle n'allait pas la lâcher, elle n'allait pas l'abandonner.
HRP:
 
Petite d'Araignée:
 

_________________
Gloire de l'Ipomée + Passion Erratique + Petite Hellébore


Gloire de l'Ipomée:
 

Passion Erratique:
 

Petite Hellébore:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feuille de Chêne

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 26/02/2014
Messages : 1480
Masculin
Puf : Basile
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : /

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 31 Aoû 2014 - 19:04

En cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Empereur des Séraphins

avatar

Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »

Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4203
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 31 Aoû 2014 - 21:14

Et sur ta tête, je dépose cette couronne tressée des plus beaux lauriers.
Petite Nymphe  

Les flammes dévoraient le clan, elles ne semblaient pas repue après avoir dévasté les landes sèches et jaunies. Et il pleurait à mal place du ciel, il pleurait alors que l'empyrée ne versait pas une larme. Il pleurait, il pleurait en silence. Il ne voulait pas que ses frères et sœurs se moquent de lui face à sa faiblesse. Il n'était pas comme eux, Petit Scorpion et Petit Soleil le lui avait assez répété. Il savait qu'il n'était pas à sa place dans cette famille. Il continua à chuinter silencieusement devant le ballet incandescent. Il n'osait pas bouger, il n'osait pas partir, il était hypnotisé par les flammes qui ondulaient devant lui. Pourtant, loin d'être intrépide, il n'osait pas sans approcher bien qu'il fut tente d'effleurer ce baldaquin carmin. Pourtant cette chaleur l'attirait étrangement, il sentait une envie de se faire éteindre par le Feu sauvage et imprévisible. Allait-il se laisser bercer par les flammes avides ? Non, il savait qu'il se ferait consumer.les flammes lécheraient son petit corps tigré répandant la cendre sur son visage tordu par la tristesse. Et les flammèches formeront une couronne pour ce petit roi qui n'accèdera jamais au pouvoir, et la couronne le consumera. Petit corps qui se serait lové trop près de ce Feu sauvage et impitoyable.

Et les étoiles descendirent pour consoler le chagrin des mortels.

Ce doux chuchotement argenté tel un éclat de cristal tranchait avec la rage du feu. Cette odeur divine, fraîches et céleste, qui flottait dans l'air vicié. Petite Nymphe releva la tête et il aperçut une silhouette de chat inconnu. Il ne pouvait s'y tromper, c'était une femelle. Il recula, il avait peur de cette inconnue qui semblait être un être éthéré. Mais c'était peut-être que des suppositions enfantines sans logique apparente.

« Viens, Petite Nymphe. Il faut que tu t’en ailles, ou tu vas être brûlé. Ton destin n’est pas de mourir aujourd’hui. Ton Clan a besoin de toi. »

Le chaton leva la tête en direction de la femelle inconnue. Il essaya de se lever, mais ses pattes ne le portaient plus. Il tremblait de peur, il tremblait de terreur. Il ne voulait pas brûler, servir de repas à ce feu, pourtant il aurait aimer se lover dans ce foyer chaleureux. Il ne voulait pas bouger. Il essaya de feuler un petit : «Laisse-moi». Mais le sifflement du feu et le craquement du bois couvrirent ses protestations. Oiseau d'Hiver le prit par la peau du coup. Le chaton tigré poussa un hurlement de terreur. Il voulait rester auprès de ce feu si dangereux et pourtant si beau. Il voulait continuer de mirer les danses flavescentes et hypnotiques des flammes.

Il retomba de l'autre côté du rideau de flammes. Il regarda son sauveur aux flancs brûlés et maculés de cendres. Il hésita à courir vers la sortie du camp. Il ne pouvait pas l'abandonner même si il ne la connaissait pas.

« Cours, maintenant ! »

Petite Nymphe murmura un merci et détala en direction de la sortie. Il ne savait pas quel chemin prendre et il décida de rejoindre les forêts qui se profilaient à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciel Cendré

avatar

Félin Connu

Date d’inscription : 19/01/2014
Messages : 351
Féminin
Puf : Cendry/cendrou, comme vous voulez :B
Âge : 15
Multi-comptes : Petite Meringue, Rivière

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Lun 1 Sep 2014 - 0:17



- « La dernière phrase était de trop. Prend garde ! » -

• Ciel Cendré •
Fat. Nuage Rocailleux (PNG)
Un repos bien mérité

L'apprenti recula de quelques pas pour avoir plus d'élan avant de me sauter dessus, toutes griffes dehors. J'eu juste le temps de faire un pas sur le cotée, esquivant tout le gros de l'attaque, mais je me suis pris en vilain coup de griffe sur l'épaule, m’arrachant un cris de douleur. Sans perdre une seconde de plus, il se jeta sur moi pour martelé mon flanc de ses pattes arrière. Non ... je ne vais pas finir comme ça ... tuer pars un apprenti pars ce que j'ai voulu me réfugier sur le territoire du Clan de la Rivière ... je ne vais pas finir comme ça ! Je n'ai plus la force de me battre ...

Heureusement, j'avais l'avantage de la taille : c'est un apprenti et moi je suis une guerrière, je suis plus grande que lui. C'est comme ça que, d’un coup de patte, j'ai finalement réussie à l’envoyer valdinguer. Je me suis relever en vitesse pour m'éloigner de lui en boitant, mes coussinets brûler me faisant souffrir.

« Arrête tes bêtise et écoute moi ! Tu ne  vas pas me tuer à cause d'une malentendu, non ? »

« Tu a enfreint le code du guerrier ! »

« Et tu pense que c'est en t'acharnant sur moi au point de presque me tuer que tu le respectas , jeune idiot ! »

Pour tout réponse, il me cracha, les oreilles en arrière. Le combat vas continuer.

Il faut que je trouve une solution ...

Je donne un coup de langue à mes pauvre coussinets, espérant éteindre la douleur quelque instant, avant de prendre appuis dessus et de m'élancer sur le jeune mal. Une fois l'apprenti mis à terre, je me suis enfui en direction de la rivière, à la frontière.

De la, la seule chose qu'on voyais c'était le feu. Le feu immense qui dansait devant mes yeux en détruisant mon territoire. Le mâle arriva en quelques seconde après et fut stopper nette pars la vu du brasier.

Il s'assis, en pleine cogitation. Dire que mon sort est entre les pattes d'un novices !

Après un long moment, il se tourna vers moi, toute trace d'hostilité effacer.

« Tu avais donc raison. Je comprend mieux ce que tu fait ici, il a été bête de ma part de ne pas te croire. Je me nomme Nuage Rocailleux, dit-il en s’inclinant. Je vais t'emmener dans mon camp pour que notre guérisseuse s'occupe des blessures que le feu ... et moi ... t'avons causer. »

« Enfin ! ...Euh, je veux dire, merci. Quand a moi, je nomme Ciel Cendré, ai-je dit en m'inclinant à mon tour. »

« Alors Ciel Cendré, si tu veux bien me suivre. »

Je trempa ma patte dans l'eau de la rivière avant de le suivre du mieux que je pouvais. Il a bien changer ! Il lui suffisais juste d'une assez grosse preuve pour qu'il me crois. Enfin, je le comprend...

Bref,

En route vers le camp du Clan de la Rivière !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Lun 1 Sep 2014 - 19:22



Plume Apache ▲



Et je cours jusqu'à en perdre haleine, je cours jusqu'à sentir mon cœur vibrer plus fort, se décrocher. J'étouffe. La fumée et épaisse, même loin du camp, elle me brûle, me pique les yeux. Je suis moins loin que ce que je pensais. Ma vieille blessure se fait sentir et je dois ralentir. Je boite, mon os claque à chaque pas m'obligeant à m'arrêter. Je tousse, j'ai l'impression de mourir. J'ai perdu les autres...

« Où êtes vous ? NE ME LAISSEZ PAS ! »

Maintenant c'est chacun pour soit. J'enrage contre eux, contre moi même, contre cette patte qui ne veut plus avancer, contre ce feu dont la chaleur m'étreint. Crac. La branche tombe au dessus de moi. Elle tombe avec violence sur mon flanc fatigué et le brûle. Assaillant ma fourrure puis enfin ma peau. Ma peau est à vif, ma peau me tue. Je hurle à m'en briser la voix, je hurle ma douleur et ma peine. Je hurle sans m'arrêter. Je me roule dans l'herbe sèche. Je veux que ça cesse, je veux que ça cesse... Peu à peu le feu s'éteint, me laissant avec pour seul ami le crépitement du feu qui s'étend. Alors je pleure à n'en plus finir.

« Je veux que ça cesse... »
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Mortuaire

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 03/11/2013
Messages : 1834
Féminin
Puf : youtoupe / le haricot tartiné
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 15
Multi-comptes : nuage spectral - ombre fugace - pendaison du traître - nuage mortuaire - le promeneur - crépuscule gris

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Lun 1 Sep 2014 - 21:07



This is where it's ends.
INCENDIE

Tout était passé si vite. Un réveil en sursaut, moi qui étais rempli de sueur à cause de mon cauchemar horrible que je vous épargnerais la comptine, ce cri grave qui atteignait toute les oreilles endoloris :

« AU FEU! IL FAUT ÉVACUER LE CAMP, IL FAUT SORTIR! »

Puis tout le stress qui accompagnait.

Chacun pour soit. Tous le monde se ruait vers la sortie, prenant garde à sa famille dans le camp, si tous le monde sortait correctement. Moi je m'en fichai je n'en avais à compter que pour ma peu. Je n'avais pas de famille dans ce clan, tous le monde m'avait délaissé seul, telle une feuille d'automne se décrochant lentement de l'arbre à cause du vent. Je me mi à courir je ne sais où tant que je rejoignais une frontière - qu'importe laquelle - au plus vite. J'esquivais racine d'arbres et plante robustes, et je suivais mon esprit fétiche que tous le monde n'aimait pas. Mais j'oubliais une chose : les arbres qui brûlaient par le tronc et qui tombait en suite. En une fraction de seconde un arbre tomba sur ma queue et bloqua tout mouvement. La panique prit niche en moi et je ne savais que faire. Le feu consumait l'arbre lentement et approchai de plus en plus de l'endroit où ma queue était bloqué. Pour enveloppé le papier cadeau, le nœud papillon splendide : les flammes face à moi. J'allais mourir dans les flammes. Malheur, toujours ça. Comme par hasard cette malchance tombe sur moi. J'avalai mon sort et je me laissais mourir brûle, le feu approchant de la partie sur ma queue. Je m'asseyais tranquillement tel que je le faisais dans la tanière des apprentis, une habitude. Si je mourrai aujourd'hui tant pis. Si quelqu'un vient me sauver heureusement, et encore qu'il me connaisse, si il croit que je suis son pire ennemi il me laissera mourir lentement. Dieu prépare toi à m'accueillir.

© Aki Epicode




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Mar 2 Sep 2014 - 8:53



Plume Apache ▲



Je sèche mes larmes et étire mon corps tremblant. Mes cuisses s'entrechoquent, brûlantes et meurtries. Elles ressemblent à deux branches mortes pouvant céder sous le poids d'une simple plume. Une plume... Je reprend mes esprits. Il faut se battre. Je m'apprête à rebrousser chemin vers la frontière lorsqu'un craquement sinistre me fait sursauter. Un arbre tombe. Pas bien haut. Il s'écrase avec violence sur le sol sec, brûlant à petit feu. Les flammes grimpent le long du troncs, sournoises, telles une multitude de serpents dorés. Une silhouette se dessine. Les yeux écarquillés, l'énergie du désespoir m'emporte. Je cours vers cette silhouette à peine plus petite que moi, cette silhouette que je ne reconnais pas. Mon corps faible se jète sur le tronc qui immobilise l'un des miens. Je répète ce mouvement jusqu'à réussite à faire un peu vaciller le tronc. Il craque et se fend tandis que je vois le feu se refléter dans les yeux verts.
Je suis terrifiée mais il semblerait que mon visage n'affiche plus aucune expression. La queue du jeune n'est pas totalement libérée alors je pousse encore, suffocante dans la chaleur, les yeux brûlés par la fumée. Je pousse un dernier coup salvateur avant d'écarter violement mon cadet des flammes. Figée, je les fixe un court instant, hypnotisée, avant de fuir, accompagnée du petit. Je lui lance un regard sans expression. Vide. Je murmure :

« Dépêchons nous... »
Revenir en haut Aller en bas
Nuage Mortuaire

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 03/11/2013
Messages : 1834
Féminin
Puf : youtoupe / le haricot tartiné
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 15
Multi-comptes : nuage spectral - ombre fugace - pendaison du traître - nuage mortuaire - le promeneur - crépuscule gris

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Mar 2 Sep 2014 - 11:34



This is where it's ends.
INCENDIE

Je voulais m'endormir. Que tout cela s'arrête et que je rejoigne les cieux. Je n'avais plus rien à faire de ma vie, après tout. Je n'ai plus de famille, je n'ai plus d'objectif, je n'ai plus de but. Et tout ce que je voulais c'était une vie où je souriais toujours et où tous le monde m'appréciait et voulait rigoler avec moi. C'était tout l'inverse de ma vie. Je n'ai plus rien, j'ai tout perdue et aujourd'hui j'allais finir cramée. C'est une belle mort, n'est-ce pas ? Bah oui après tout tous le monde voudrait finir cramé, sa queue coincé sous un arbre brêlant. Je sentais la chaleur de l'arbre chatouiller le bout de ma queue. Je m'allongeais tranquillement. Une étoile de plus ce soir, ça ne serait que très discret alors à quoi bon, même dans le Clan des Etoiles je serais inutile ou bien très discret. Mais d'un seul coup je sentis de coups sur l'arbre. Tel un taureau se ruant sur le drapeau rouge. Quelques secondes qui m'avait paru une éternité, l'arbre se débloqua enfin de sur ma queue ensanglantée. Je n'ai pas pu voir le chat qui m'avait délivré avec toute la fumée qui se propageait dans la forêt mais je pus tout de même entendre la phrase qu'il/elle m'a murmuré :

« Dépêchons nous... »  

Je me mis à la suivre en courant et j'eus le temps de murmurer entre deux soupirs d'halètements :

« Merci de m'avoir sauver... »

Je pus voir dans un rayon de soleil filtré entre les branches d'arbres que les deux pattes arrières du chat étaient brûlées. Le pauvre..

© Aki Epicode



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Mer 3 Sep 2014 - 16:04



Boule de Lumière
Le Vent soufflera mon destin, l'ombre fera sombrer le tien.


Nuage de Lumière



Lumière des Etoiles



Au feu !
• • •

J'entedais ces paroles dans mon someil. Elle vibrait en moi. Je sentis une chaleur.
Le feu !
Je me réveille tout en sueur. Les reines s'affolait, mais je ne sentais aucune odeure suspecte.
- Evacuez le camp ! cria le lieutenant.
J'ai compris qu'il y avait vraimment le feu et, prise de panique fonça vers la sortie en trébuchant sur du gravier, ce qui  m'arracha un cris de douleur. Mais je repris avec autant de bien que de mal ma course. Je rejoint les reines avec regret, car je n'ai pas vérifier si le clan allait bien. Mais on me laissera pas s'éloigner d'une queue de renard d'elles
• • •
Ma fiche n'est pas fini, mais le RP est fini.
codage  par keylha sur sweet swirl


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Mer 3 Sep 2014 - 23:11


       
This is where it's ends.

       
Belle-des-Nuits & Les Venteux

       

       
D'enormes nuages noirs couvrent le ciel. Mon regard est planté sur cet immense voile noire. Je ne peut pas savoir si la lune levée haut dans le ciel. Je cligne des yeux. La Toison Argentée n'est pas présente, ce soir. Je décide enfin de dormir. Je suis épuisée, avec toute cette chasse. Je ferme alors mes paupières, me laissant emporter par la douce caresse du rêve. Ce rêve m'emporte très loin de la réalité. Dans ce rêve, je suis allongée sur un rocher. Le grand soleil me réchauffe la fourrure. Je commence à tousser. Dans ce rêve, la chaleur devient insupportable. Je lève les yeux vert la plaine devant moi... Horreur, désastre ! Le paysage brule sous les flammes dévastatrices, riant de sa prise. Mon visage horrifié, je pivote et détale comme une flèche. Mais après quelques mètres parcourus, je m'arrête. Mon visage défiguré par la peur, je regarde avec peur les grandes flammes qui me barrent la route. Le feu ne fit qu'un rideau pour m'empêcher de passer. Un rideau maléfique, s'occupant désormais de mon cas. J'ouvre ma gueule, rabbats mes oreilles et pousse un hurlement. Un hurlement de peur.

                       ________________________________

        J'ouvre mes paupières. Je cligne des yeux pour m'habituer à cette chaleur soudaine. D'un bond, je me lève. Mon rêve est la réalité ! Je suis entourée par les flammes brulantes et dévastatrices. Piégée au milieu de l'enfer, je regarde les alentours, cherchant un passage. J'aperçoit alors une grosse branche. Je devais me dépêcher. Je prends ma respiration, et bondit sur la branche au milieu des flammes. Je détale sans perdre de temps. Les flammes se mettent en travers de ma route, brulant petit à petit mon corps. Je pousse un hurlement, et bondit avec espoir. Je tombe sur la terre ferme. Enfin... ! J'ai crus que j'allais y laisser ma peau... Mon pelage gris argenté autrefois lisse et beau, est maintenant en bataille et la couleur tourne au noir, comme les poils sont brûlés. Sans perdre de temps, j'accourt vers la sortie du Camp. La fumée me m'empêche de respirer correctement. Raison de plus pour que je me dépêche. D'un bond, j'arrive à la sortie du Camp. Je tourne la tête vers le paysage en feu. Mon foyer... Est en cendre... Je secoue la tête. Je ne dois pas perdre espoir ! Je fouille dans ma mémoire en cherchant un endroit ou me réfugier. Mais bien sûr ! Au Clan de la Rivière ! Je tourne la tête, et accourt vers la rivière. J'ai mal au flancs et aux pattes. Mon visage regarde le paysage avec désolation. Je réunis mes forces et détale encore plus vite. Soudainement, il y a une descente. Avec l'aide de la descente, je serais encore plus rapide ! Je détale donc dans la grande descente. Mais j'aperçois une silouhette au sol... Un membre du Clan du Vent ! Cette femelle est allongée sur le sol, épuisée et affaiblie. J'accourt vers elle. Quel est son nom déjà... Ah oui ! C'est Réminiscence des Âmes !

                       ________________________________

Je plonge mes yeux bleus dans les siens. Je rapproche ma tête de son front et lui donne un coup de langue. Je colle mes flancs contre les siens, et l'aide à se relever. Je l'épaule du mieux que je peux. Mon pelage argenté collé contre le sien, j'ouvre la gueule pour parler.

       
    - Réminiscence des Âmes ! Je suis Belle-des-Nuits, une « nouvelle recrue » du Clan du Vent. Je vais t'aider à passer cette rivière, et j'irais t'accompagner au Clan de la Rivière. Les autres sont... devant je crois.


              Je me met à tousser. Je pose alors ma queue sur le bas du dos et l'aide à marche. On arrive alors à la rivière, et j'attends qu'elle commence à faire le premier pas pour traverser.
       
       
© Imaginary pour Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Étoile Constellée

avatar

Administratrice ★ Journaliste CM  Chef du Clan du Vent
Administratrice ★ Journaliste CM
Chef du Clan du Vent

Date d’inscription : 04/06/2013
Messages : 1908
Féminin
Puf : Hossy
Âge : 18
Multi-comptes : Étoile Constellée (♂) - Bravoure du Lion (♂) - Etherium (♂) - Nuage Libre (♂) - Petite Épine (♀) - Renard Errant (♂) - Decem (♂) - Valar () - Petit Crapaud ()

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Ven 5 Sep 2014 - 4:39

This is where it's end.
CLAN DU  V E N T  & Constellation du T i g r e

Je galopai au devant du groupe, passant devant Doux Parfum, guidé par Réminiscence des Âmes. Je n’eus pas le temps de me demander pourquoi il se laissait guider ainsi que je vis dans quel état il était. Salement amoché. Je réprimai un envie de vomir, et je restai de marbre, avant de continuer à avancer pour finalement prendre la tête. Tout le groupe était dans un était pitoyable. Tous. Depuis quand les malheurs aimaient-ils autant le Clan du Vent? Je ressentais cette puissante douleur, au fond de ma poitrine. C'était la rage que je retenais, toute la colère, toute la fureur et la haine, tout ces cris que je voudrais lancer au ciel avec sauvagerie. Oh... oui, j'aimerais tellement avoir le responsables de tout ces malheurs entre mes pattes... Au moins, j'avais toujours l'espoir que Nuée était en sécurité avec Paon. J’espérais. Et puis peut-être que le chemin  qu'ils avaient empruntés était sûr. Il menait aux Quatre Chênes. Ils avaient peut-être été épargnés par le feu... Et ils avaient Révérence du Paon au trousse. Je ne pouvais pas nier qu'il était un fort guerrier, sûrement un garde-du-corps utile. Je guidai le groupe un peu vers la gauche, de peur que les flammes ne nous atteignent, avant de continuer, les yeux rivés sur le territoire du Clan de la Rivière. Il fallait que je reste fort, pour eux. Je ne permettrai pas d'avoir d'autres morts aujourd'hui, ça non. Je me rendis compte à un moment que je haletai. Peut-être que la fumée m'avait intoxiquée, peut-être que la douleur au fond de ma poitrine était trop puissante... je m'en fichais. Tout ce que je voulais, c'était de débarquer tout ces survivants dans le Clan de la Rivière et retourner chercher Nuée de Plumes, les enfants et même... Paon.

Je sentis un mouvement à côté de moi. Je tournai la tête, avant de voir... Révérence du Paon, en personne. Pas de trace de Nuée, pas de Petite Névée, ni Petit Pingouin ou Patte Libre.
Trop bouche bée pour pouvoir parler, il me devança en hurlant :

« Ils ne sont pas avec toi ? Où sont-ils ? »
Oh. Mon. Dieu. J'allais le tuer. J'allais vraiment le tuer. Mes yeux s’écarquillèrent, mais je ne dis rien. Je sentis mes poils se dresser sur ma nuque, d'un coup, simplement en posant mes yeux sur lui.

« QUOI? »
Avant qu'il me réponde, je fis volt-face, faisant face au groupe. Ils étaient tous désespérés. Et moi aussi je l'étais, plus que quiconque, je peux vous l'assurer.  Sans perdre une minute de plus, je hurlai :

« VOUS TOUS, ÉCOUTEZ MOI! Marchez jusqu'aux terres du Clan de la Rivière. Vous atteindrez la rivière, si je n'y suis pas quand vous serez sur ses berges, ne m'attendez pas. Les petits traverseront avec un guerrier, sans exception! Ne laissez personne derrière. Quand vous aurez tous traversez, et je dis bien TOUS, marchez jusqu'au camp de la Rivière. Je vous rejoindrai. On attendra là-bas que l'incendie cesse! Bonne chance! » Ils commencèrent à avancer, comme je leur avais dis. Je tournai rageusement la tête vers le feu, les yeux fous. Oh Clan des Étoiles... Nuée. Il l'avait laissé là-bas. Moi qui m'étais forcé à lui faire confiance... Moi qui.. Oh, ciel. Mes griffes s'enfonçaient dans le sol, je serrai des dents, je me retenais. Mes tout mes muscles criaient vengeance. Je n'en pouvais plus. Je me retournai vers Paon, et je laissai enfin cette stupide rage sortir, sortir avec toute sa force et sa puissance.

« JE T'AVAIS FAIS CONFIANCE! » hurlai-je plus fort que jamais, avant de bondir sur celui à qui j'avais toujours rêvé faire ça. Il tomba à la renverse, heurtant le sol avec un bruit assourdissant. Mes griffes s'enfoncèrent dans ses épaules, et je serrai les dents pendant que je le regardais souffrir. Je sentis bientôt la chaleur de son sang sur mes coussinets, et sa fourrure blanche, déjà souillée par la suie, se tacha de sang. SON sang. Moi qui si longtemps avait espéré lui faire ça, qui avait tellement souvent espéré avoir une chance de lui défaire son visage arrogant, moi qui... Oh, ce n'était même plus amusant, maintenant qu'il avait peut-être laissé ma famille dans les bras de la Faucheuse.

Je m'approchai de son visage avant de cracher : « Je t'avais dis que les surveiller! LES SURVEILLER. »
Dans un cri rageur, je relâchai ses épaules, avant de le bousculer plus loin, les crocs dévoilés, près à enfin pouvoir lui détruire son affreux minois. Je ne sentais plus la brûlure de mes flancs, je ne sentais que le plus puissant des feux qui brûlait dans ma poitrine comme une fournaise. J'allais crever. Crever de douleur. Il fallait que Nuée soit en vie.

_________________



♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Ven 5 Sep 2014 - 20:17



Boule de Lumière
Le Vent soufflera mon destin, l'ombre fera sombrer le tien.


Nuage de Lumière



Lumière des Etoiles



Je marchais devant les reines, la queue haute et sûre de moi. Je reconnaissais le lieu, on allait vers la rivière. J'étais fière de moi : j'ai reconnus une ancienne odeur le lapin. Celui-ci allait vers l'incendie, de plus, le lapin était passer il y a deux ou trois jours.  
Enfin quelque chose d'excitant, je peux montrer que je mérite mon baptême
On arrive bientôt tous prêt de la rivière. Cette dernière coulait paisiblement, comme si de rien était. On distinguait l'odeur de la peur des guerriers angoissé, ce qui me donna des frissons. Autant d'angoisse, alors que, moi, je suis détendue. Après tout, il y a Petite Source pas très loin, les reines ne me lâche pas, le lieutenant fait l'impossible et...
Nuée de Plumes ! Où est elle ?
Je me détendit un peu, en essayant de me convaincre que Nuée de Plumes et les autres sortiront sain et sauf, et que, bientôt, je serais installer dans la pouponnière en train de jouer avec Petite Source ou dormir au chaud contre le ventre de Maman.
- VOUS TOUS, ÉCOUTEZ MOI! cria le lieutenant, pour se faire entendre sans doute.  Marchez jusqu'aux terres du Clan de la Rivière. Vous atteindrez la rivière, si je n'y suis pas quand vous serez sur ses berges, ne m'attendez pas. Les petits traverseront avec un guerrier, sans exception!
Je suis même pas qu'un petit chaton inoffensif ! Je connais même la position du chasseur, de plus, j'ai l'âge d'être apprentis. Chgregneugneu.
- Ne laissez personne derrière. continua Constellation du Tigre. Quand vous aurez tous traversez, et je dis bien TOUS, marchez jusqu'au camp de la Rivière. Je vous rejoindrai. On attendra là-bas que l'incendie cesse! Bonne chance!
- Moi je suis grande, dis-je. Vous pouvez me laisser !
J'était assez agacé : j'avais mal aux pattes à force de marcher, mal aux oreille à cause des cris de panique des guerriers froussard et aux piaillement des chatons et surtout chaud. Non, je ne sue pas à cause de la panique mais par la chaleur des flammes qui nous coursait.
Il est temps de traverser la rivière.

• • •

Ma fiche n'est pas fini, mais le RP est fini.
codage  par keylha sur sweet swirl


Revenir en haut Aller en bas
Étoile Constellée

avatar

Administratrice ★ Journaliste CM  Chef du Clan du Vent
Administratrice ★ Journaliste CM
Chef du Clan du Vent

Date d’inscription : 04/06/2013
Messages : 1908
Féminin
Puf : Hossy
Âge : 18
Multi-comptes : Étoile Constellée (♂) - Bravoure du Lion (♂) - Etherium (♂) - Nuage Libre (♂) - Petite Épine (♀) - Renard Errant (♂) - Decem (♂) - Valar () - Petit Crapaud ()

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 5:32

This is where it's end.
CLAN DU  V E N T  & Patte L i b r e

Le félin noir remua des pattes, ses quatre petits membres pendouillant comme des membres inutiles, sa sombre fourrure reflétant les flammes orangées et les étincelles crépitantes brillant dans ses yeux verts.

Un faible grognement, une vibration dans mon cou qui aurait presque pu me faire rire si la situation n'avait été moins grave. Elle pointa le sentier devant nous. Et j'y voyais, au loin, les grands arbres. Oui, ceux que j'avais vu quand j'étais parti explorer, là où j'avais vu Patte de Foudre! Ils étaient proches, maintenant! Je souris, avant de tourner la tête vers le brasier. Il hurlait tellement fort, il faisait tellement chaud... Mais c'était tellement beau. Je clignai des yeux, ceux-ci commençant à perdre leur humidité à force de contempler une telle source de chaleur. Sans avertir, on fit volt-face, ce qui me fit pousser un couinement de surprise devant le geste si soudain de maman. Elle rejoint Petit Pingouin, il était au sol. Fatigué. Elle me posa et prit Petit Pingouin à la place. Je lui souris, et la laissai faire. Elle ne m'avait pas vu, mais ce n'était pas grave. C'était aussi pour moi-même que je souriais. Rester fort, n'était-ce pas ce qu'elle avait demandé? Voilà ce que je faisais. Je restais fort. Peut-être étais-je aussi un peu trop téméraire et surtout très peu conscient du danger. Peut-être était-ce aussi que ma curiosité et mon appelle d'un monde nouveau prenait le dessus... Dur à dire.

Maman s'empressa que nous pousser dans une faille à travers les flammes menaçaient de nous brûler. Je sentis la vague de chaleur s'écraser contre mon corps, intensément. Tellement que ma fourrure se plaqua sur mon corps. Jamais au grand jamais je n'avais eu aussi chaud. Nous avançame à l'aveuglette, cherchant à s'éloigner de cette fournaise. Lorsque je me retournai, je ne vis ni maman, ni Pingouin, ni Polaire. Il n'y avait plus que Patte Aquatique, Petite Névée, et moi. Maman était derrière le feu.
« MAMAAAN! » m'époumonai-je, ma gueule rose grande ouverte, les yeux cherchant avec désespoir une trace de ma mère.
J'allais crier son nom, pour l’appeler une seconde fois, mais, comme dans un rêve, une illusion, je vis son ombre derrière les flammes; avant de voir bondir Nuée de Plumes, Petit Pingouin dans la gueule et Polaire sur son dos. Elle atterit non loin de nous, avant de déraper et de s'écraser dans le sable, sa poitrine se soulevant rapidement. J’eus le souffle coupé un moment. Maman avait fait comme un oiseau! Elle avait volé! Je n'aimais pas l'ambiance de cette famille. Je n'étais pas très à l'aise avec la plupart d'entre eux. Mais je les adorais. Jamais je n'aurais supporté que maman ne ressorte jamais de ces flammes. Elle se remit vite debout, j'imagine pour se distancer du feu qui nous menaçait déjà à peine peu de temps après que nous l'avions quitté. Comme Petit Pingouin avant moi, j'attrapai sa queue. Je ne vis plus que du poils gris et long, qui sentait la fumée, mais au fond, quand on respirait bien – et sans être interrompu par une crise de toux – on pouvait encore sentir le jasmin et la lavendre, et même le lait. Je ne voyais plus rien, certes, je n'avais plus cette atroce fumée noire qui s'enfonçait dans ma gorge jusqu'à brûler mes poumons. Je pris de profondes respirations, et ne pouvant plus me fier à ma vue ni à mon odorat, je du me contenter de mes pas, et de mes oreilles. Le son du feu diminuait en force, donc nous nous en éloignions. Je clignai un peu des yeux. Ils me brûlaient. Eu aussi avaient dû subir les aléas de la fumée. Sous mes coussinets, je sentis le sable et la bruyère, avant de sentir la terre meuble et les cailloux. Ce ne fut pas trop long que je pu à nouveau sentir l'herbe, longue et grasse, sous mes pattes. La même herbe dans laquelle je m'étais roulé avec Patte de Foudre lorsque nous nous battions. Nuée de Plumes s'écrasa dans celle-ci, et ressentant enfin la fatigue de cette odyssée, je m’assied lourdement, dans un soupir. J'avais de la difficulté à respirer, c'était pénible. Un sifflement, c'est ce qui sortait de ma gueule. Je me tournai vers la pente que nous venions de dévaler. Et je regardais la lueur orangée des flammes vaciller dans le ciel, avec de grand yeux brillants, la gueule entrouverte. J'entendais les tambours dans ma tête, forts, ils martelaient mon crâne. Personne d'autre n'entendait ça? Sans que je m'en rende compte, trop obnubilé par la contemplation du ciel, et surtout très fatigué, Nuée vint près de moi, elle me glissa entre ses pattes et passa de doux coups de langues sur mon poitrail. Mais comme je vous dis, je ne suis pas sûr que je m'en sois rendu compte. Prit d'un frisson, surtout après la chaleur que nous venions d'endurer, toute température était maintenant glaciale, je m'approchai de Nuée et collai ma tête contre sa patte, toujours observant le ciel, un peu dans les vapes. Je glissai mon museau dans la fourrure de mon poitrail et pris une profonde inspiration. L'odeur de la fumée avait volée la place de toutes les autres. Vivement, je levai la tête vers maman et chuchotai, excité, les yeux mi-clos, exténué mais à la fois éveillé par tout ce voyage :

« Maman! Mon pelage sent l'aventure! »

_________________



♥:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 10:54

Jusqu'à la Rivière

Réminiscence & sa sauveuse,


Sa vue se brouilla et la première chose qu'elle vit en ouvrant les yeux furent des iris bleus qui la fixaient. Elle frémit imperceptiblement et tourne légèrement la tête. Son regard se posa immédiatement sur la fournaise qui rugissait au loin. "Merde, pense-t-elle, je suis encore enfoncée dans ce bourbier jusqu'au coup." Au fond d'elle, Réminiscence des Âmes n'était pas entièrement sûr qu'elle aurait préféré mourir. Peut être aurait-elle simplement voulu se réveiller quelques jours plus tard, hors de danger. Oui, très certainement même. Mais dans son cas, la chance n'était pas une belle compagne. La chasseuse blanche fut prise d'une quinte de toux et les yeux qui la fixaient quelques instants auparavant brillaient désormais d'une détermination brûlante qui la fit sourire. Celle qu'elle reconnut vaguement comme étant Belle-des-Nuits se colla à elle dans l'intention de l'aider. Une grimace de douleur se fit une place sur le museau de Réminiscence, mais la guerrière décida de passer outre et se força à s'appuyer sur ses pattes. Elle s'avança fébrilement aux côtés de l'autre chatte en levant une patte après l'autre quand le cri de rage de Constellation du tigré la fit tressaillir. La gorge brûlée par la fumée, elle grogna et se força à se tourner vers ce pseudo-lieutenant qui ne savait pas garder son sang froid dans une telle situation. Elle n'avait pas de conseilles à donner, mais elle n'était pas lieutenante, c'était un fait. Le regard électrique, elle aurait voulu cracher à la figure ses quatre vérités au guerrier sombre, mais aucun son ne franchit le seuil de ses lèvres. La haine qui brûlait en elle se termina en un filet de voix indistincts qui mourut dans le vent. Elle fit les gros yeux et se racla la gorge, apeurée. Si Doux Parfum avait perdu la vue, se pouvait-il que ce soir la voix qui lui manque, à elle ? Il lui sembla un court instant que son orgueil venait d'être réduit à une myriade d'éclats de verre, mais elle se ressaisit. Tranchante, elle se dégagea de l'aide de Belle-des-Nuits et fit volte-face. Sa fierté en prit un coup. Elle marchait lentement, de une démarche incertaine qui menaçait de la faire tomber à chaque pas, mais elle ne voulait pas se retourner. Constellation du Tigré avait ordonné que l'on se dirige vers la rivière, et elle le faisait. Pas de quoi la blâmer. Sa queue calcinée se balançait nerveusement de droite à gauche, et pour ne pas aider, ses paupières tombaient toutes seules. Elle ne savait pas si quelque stupide chat l'avait suivit, mais elle avançait, déterminée. Les oreilles couchées sur son crâne, la fourrure en bataille, il lui sella bien qu'elle entendait des pas. Pourtant, malgré la distance qui les séparait du feu, le vacarme incessant qu'il produisait avec toujours le dessus. Réminiscence marmonnait des paroles indistinctes, et c'est ainsi qu'elle eut la confirmation que sa voix ne l'avait pas totalement abandonnée.

Quand elle vit la rivière, ce fut la délivrance. Son regard ardoise s'illumina, et, les oreille pointées vers l'avant, la guerrière presque blanche accéléra tant qu'elle le pût l'allure -ce qui se résumait malheureusement à un pas aussi rapide que celui d'un blaireau. Elle se laissa tomber sur le ventre et plongea une patte dans l'eau. Le froid glacial engourdit son membre et la minette frissonna de plaisir. Elle lapa un gorgée d'eau fraîche et agita les oreilles avec satisfaction. Elle était seule dans son monde. Peut-être entourée d'une dizaine de chats, mais infiniment seule dans son malheur et sa souffrance. Cependant, elle ne dit rien et inspira un grande goulée d'air pur.
Revenir en haut Aller en bas
Danse de la Tigresse

avatar

Administratrice
Administratrice

Date d’inscription : 03/09/2011
Messages : 4801
Féminin
Puf : Tigresse, Titi, Cam', Camouille, PowerTiger, Lala, Christophe • Créations : © Ellimac
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 16
Multi-comptes : Danse de la Tigresse ♀, 70 lunes, ancienne meneuse, Vent | Fennec des Sables ♂, 20 lunes, Tonnerre | Promesse du Bourgeon ♂, 18 lunes, Tonnerre | Nuage de Foudre ♀, 12 lunes, Ombre | Welther ♂, 30 lunes, La Horde

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 11:30


♣ Nous allons demander au Clan du Tonnerre de nous héberger. ♣

Étoile de la Tigresse

Ils étaient là, devant moi. Faibles, désespérés, tristes, inquiets. Je balayai la troupe du regard, enregistrant tous ces visages familiers. Il y avait si peu de mes guerriers, et tellement de chatons. Tellement de chatons ! Ils avaient perdu ce qui comptait le plus pour eux : leur famille. Ils étaient livrés à eux-mêmes, sans au moins leur mère pour retrouver du réconfort. Les guerriers aussi. Certains avaient le pelage roussi par les flammes, d'autres étaient heureux de compter quelques uns de leurs proches auprès d'eux, d'autres encore avaient le visage ravagé par la tristesse. Ils étaient tous tournés vers moi. Sans doute attendaient-ils que je daigne donner mes ordres. Car oui, j'avais leur vie entre mes pattes, et ils le savaient. Plus fort que l'inquiétude pour mon Clan, je ressentis le besoin de voir les visages aimés de mes enfants parmi les rescapés. Je scrutai l'assemblée encore et encore dans l'espoir de les savoir à mes côtés. Mon coeur se serra une nouvelle fois. Inutile de les rechercher, ils n'étaient pas parmi nous. Et où se trouvait le reste du Clan ? Un sentiment de panique envahit tout mon être. Doux Parfum n'était pas là non plus, mais personne ne me sembla gravement blessé. Ils étaient tout de même souffrants. Je devais me reprendre,  guider tous ces chats et les mettre en sécurité. La survie du Clan avant la mienne. Quelle noble tâche. Je ravalai la boule qui s'était formée dans ma gorge et levai enfin la tête. J'essayai tant bien que mal de retrouver mon expression impassible. Malgré mon statut, j'étais comme les autres : moi aussi je souffrais. Alors que je refoulais ces pensées négatives, une immense détermination m'envahit. Je voulais les revoir heureux, épanouis. Tous.

« Clan du Vent ! Nous allons demander au Clan du Tonnerre de nous héberger pendant quelques temps. » lançai-je d'une voix forte. « Les autres ont sûrement regagné la rivière et Constellation du Tigre prend soin d'eux, j'en suis sûre ! Rassemblez les chatons et les anciens et assurez vous qu'ils soient toujours entourés. Vérifiez que tout le monde est en mesure de traverser la forêt et aidez les blessés. Soyez toujours groupés, nous ne devons perdre personne ! »

J'espérai avoir été assez claire. Les chats réunis acquiescèrent solennellement et se regroupèrent derrière moi. Je lançai un dernier regard en arrière et la vue de la Lande noircie me glaça. Nous pénétrâmes dans la forêt avec l'infini espoir qu'Étoile de la Biche se montrerait clémente. Même si ce n'était pas mon territoire, l'odeur sylvestre qui régnait dans l'air me réconforta. Ca me changeait de la fumée. D'ailleurs, je percevais encore sa présence étouffante dans mes poumons. Je toussai. Je regardais régulièrement derrière moi pour m'assurer que tout allait bien. Observant le paysage, je remarquai que les feuilles des arbres revêtaient une couleur rousse qui me rappela les flammes consumant le Camp. Une désagréable impression d'être prisonnière s'empara de moi. Décidément, je ne m'habituerais jamais à tous ces arbres !



Codage & texte (c) by Ellimac



A l'intention de mon groupe:
 

_________________


DC:
 

Lov:
 


Dernière édition par Étoile de la Tigresse le Dim 7 Sep 2014 - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enchantement de la Source

avatar

Apprentie-guérisseuse du Clan du Vent
Apprentie-guérisseuse du Clan du Vent

Date d’inscription : 02/08/2014
Messages : 928
Féminin
Puf : Spring (biscotte policière)
Âge : 15
Multi-comptes : Nuage Douloureux (T) || Mûre Sauvage (R) || Nuage de l'Hirondelle (O)

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 12:21

Petite Source avait réussit à retrouver le groupe de guerriers qui se dirigeait vers le camp du clan du Tonnerre. Elle remarqua qu’Étoile de la Tigresse était en tête. La chatonne dévisagea un par un ses camarades, ils avaient beaucoup souffert et avaient peurs. Ce qui pouvait se comprendre, mais Petite Source, elle, n'avait pas peurs des choses comme ça, elle était rester fasciner devant le feu qui dansait avec le souffle du vent. La peur ne la faisait pas reculer, elle l'aiguillonnait. Tout ses camarades étaient tristes ou apeurés ou encore blesser, mais elle, elle avait rien, elle sentait le brûler mais ne l'étaient pas. Toujours seule dans cette expression de caractère, elle était sombre regardait les autres sans emmètre d'expression ou de sentiments, son regard d'habitude d'un bleu qui ne glaçait pas trop, là, pour la première fois de sa vie il était vraiment froid. C'était son clan mais elle ne ressentait rien pour eux, certain regard se posait sur elle étonner. Gêner elle croyait être un monstre aux yeux de ses camarades, mais elle ne l'était pas. Elle ne souffrait pas comme tous le monde, elle sombrait dans le noir à force de se rapprocher du clan du Tonnerre. La petite féline grise espérait que personne ne lui fasse de remarque, plus elle s’éloignait du camp du vent, plus elle devinait que la colère montait en elle. Pas de peur pas de souffrance juste de la colère, pour une raison qu'elle n’arrivait pas a déchiffrer. Personne ne lui parlait, elle était toujours seule dans les moments difficile, mais le pire était qu'elle aimait ça. Tout se qu'elle espérait était que personne ne la dérange, ils pouvaient la regarder autant qu'ils voulaient du moment qu'il ne posait pas de questions. Elles avait encore des forces mais ne voulait en aucun cas ouvre la bouche pour des questions auquel les réponses étaient pires que tout. C'était même presque monstrueux. Elle resta dans le silence en restant prêt de ses camardes qu'elle aimait mais pas assez pour souffrir avec eux. Les choses qu'elles vivaient étaient horribles aux yeux des autres.

* Tout les chats ont peur du feu. Alors pourquoi pas moi ? Pourquoi je suis impressionner et mystérieusement fasciner par la peur. Pourquoi je pleure pas, je souffre pas, j'ai pas peur, je suis pas horrifier ? Je connait la réponse mais elle me fait peur. Je suis pas normale, je suis juste en colère pour une raison que je ne comprend pas. Pourquoi moi ? *


Aucunes larmes ne coulaient ses yeux étaient toujours aussi glacés.

* Pitié, ps de questions. *

_________________


Uwny  http://r28.imgfast.n

Mûre Sauvage & Nuage Douloureux & Nuage de l'Hirondelle:
 


Merci Mary ! http://r28.imgfast.n:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Source aux Fées

avatar

Félin Mythique

Date d’inscription : 20/07/2013
Messages : 5326
Masculin
Puf : PillsNPotions - Perlouu (minaj) - Arno ...
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 17
Multi-comptes : Source aux Fées (O)

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 12:37



Avec peine, Doux Parfum marchait dans le noir si obscure. Par moment, il mettait ses pattes dans des terriers de lapin, et perdait donc l'équilibre. Que se passait-il ? Titubant à chaque foulée, le guérisseur avait l'impression d'être dans un cauchemar, un mauvais rêve si sombre, si terrible ... Si seulement cela pouvait être un simple rêve, que le matou tigré se réveille dans son antre, près d'Empereur des Séraphins, et surtout, qu'il arrive toujours à voir. Mais cela était trop beau pour être vrai, cette vie là était la réalité, Doux Parfum avait bien perdu son foyer de toujours, et surtout, l'usage de ses yeux émeraudes. A quoi ressemblaient-ils en ce moment d'ailleurs ? Étaient-ils toujours de la même couleur émeraude, ou alors étaient-ils devenus gris ternes ? Sans l'aide de quelqu'un, il ne pourrait pas le deviner. Soudain, Doux Parfum pensa à la fumée qu'il a dût avoir aspirer durant son périple dans sa propre tanière. Il s'arrêta, pas sûr de lui, et essaya de murmurer quelque chose. Il réussit facilement à parler, c'est alors avec un grand soulagement qu'il continua sa route dans la pénombre, content que ses cordes vocales n'aient pas été touchées. Il marchait, marchait, et se rendit enfin compte qu'il avait, sans le faire exprès, fait demi-tour, et revenait donc vers le camp du Vent, toujours sous l'emprise des flammes. Désespéré, Doux Parfum ne savait que faire. C'est alors qu'une odeur particulièrement familière vint jusqu'à lui. C'était une de ses camarades de clan, Réminiscence des Âmes, une jolie guerrière au pelage blanc. Cette dernière s'approchait de l'aveugle à grandes enjambées. La chatte arriva près de lui, et lui murmura :

" C'est moi Doux Parfum, c'est moi, " le rassura-t-elle. " C'est Réminiscence des Âmes, on va s'en sortir. "

Tellement bouleversé par les événements, Doux Parfum n'arriva pas à la remercier pour son sauvetage, il la suivit juste, toujours aussi paniqué. Épaulé par sa camarade, le guérisseur lui faisait une totale confiance quand il sût qu'elle le dirigeait vers le camp où les flammes faisaient toujours rage. Le duo descendit un léger chemin sablonneux. Ils arrivèrent à la Grande Place. Sans le voir, Doux Parfum savait que face à eux, se tenait un immense mur de feu, rien qu'en sentant Réminiscence des Âmes se tétanisa. La féline blanche s'arrêta, puis poussa gentiment son camarade handicapé. Qu'est ce que la guerrière voulait-elle faire ? Contourner les flammes ? Ou bien trouver un passage pour pouvoir s'enfuir du camp embrasé ? Doux Parfum se savait pas, il restait près d'elle, une confiance inébranlable entre eux. Réminiscence des Âmes accéléra l'allure, doublant alors le guérisseur, qui essayait de la suivre avec peine. Soudain, il percuta sa camarade de plein fouet. Celle-ci devait se tenir face à lui, observant ses ... Yeux ? Dans un souffle, elle murmura, sous le choc :

" Doux Parfum, tu es ... "

Les larmes montèrent aux yeux du matou tigré. Oui, en effet, il était devenu aveugle durant ce périple. Il fallait qu'il apprenne à prendre sur lui, car dés qu'ils allaient retrouver tous leurs autres camarades, Doux Parfum allait avoir le droit à pleins de question du genre. Il fallait qu'il soit fort, et qu'il assume lui-même sa différence si dure à accepter. L'aveugle sentit alors une horrible chaleur au niveau de sa queue tigrée. Il bondit en avant, le pelage en bataille. Sa camarade blanche se positionna derrière lui, courageuse, et lui murmura, d'une voix douce et aimable :

" Devant toi, il y à un trou au milieu des ronces qui nous permettra de passer, indiqua-t-elle. Une queue de renard de hauteur, et autant de largeur, poursuivit la chasseuse d'une voix rendue rauque par l'incendie. Tu te baisses et te tortilles sur quelques mètres sans te relever. Ensuit, nous serons saufs. "

Doux Parfum acquiesça et obéit sur le champ. Il se plaqua au sol, comme allongé, et rampa comme s'il voulait chasser, ce qu'il n'avait pas l'habitude de faire. Il avançait petit à petit, les ronces lui arrachant quelques touffes de poils, mais sans broncher, il sortit du camp enflammé, suivit par sa sauveuse. A peine sortit de la fournaise, le guérisseur voulut remercier Réminiscence des Âmes mais cette dernière reprit sa place et l'accompagna loin du dangereux lieu, car en effet, c'était plus prudent de s'éloigner avant que les flammes ne les rattrapent. Le duo marchait, épaule contre épaule, dirigé par la guerrière au pelage de neige. Doux Parfum avançait sans rien dire, toujours sous le choc. Réminiscence des Âmes lui fit alors signe que non loin de lui se tenait un petit groupe du Clan du Vent. La féline s'arrêta, laissant seul l'aveugle continuer sa route. Déterminé, il marchait avec assurance, ignorant les ajoncs qui agrippaient son pelage, ignorant les terriers qui le faisait trébucher. Vagabondant pendant une dizaine de minutes, une odeur lui vint au museau. Mystère de la Galaxie s'approchait face à lui. Le guerrier l'épaula, et le fit avancer plus vite vers ses camarades.

" Mon pauvre, tu as perdu ta vue ... Viens, nous allons rejoindre les autres camarades pour aller se réfugier au Clan de la Rivière. "

Sans rien dire, Doux Parfum suivit son fidèle ami jusqu'aux autres félins de son clan. Mystère de la Galaxie fit s'arrêter l'aveugle, qui s'assit, face à ses camarades. Grâce à son odorat, le matou tigré pût sentir la présence de Perle du Lac, une gentille reine, accompagnée par ses deux chatons Petit Faon et Petit Daim. La jolie reine et lui-même avait beaucoup sympathisé lors de la grossesse de Perle du Lac, car chaque jour, elle venait se faire consulter pour ses chatons. Il sentit aussi l'odeur de Nuage d'Orage, Conte Enfantin, Révérence du Paon, Nuage d'Ombres, Souvenirs des Naïades, Ciel Cendré, Aile du Phénix, Fleur du Cerisier et bien d'autres. Constellation du Tigre, le lieutenant du Clan du Vent, s'approcha de Doux Parfum, qui sentit de la pitié se dégager de tout ses camarades. Ca y est, il en avait assez, il se redressa, et dit, d'une voix claire et fort :

" En effet, je suis devenu aveugle alors que je voulais simplement sauver ma récolte d'herbe à chats. Désormais, je devrais vivre avec ça, mais s'il vous plaît, ne me traitez pas comme un handicapé, faites comme si j'étais ..., il hésita quelques instants avant de continuer. " Normal ?"

Il se sentit ensuite libéré du lourd sentiment qu'il avait eut sur le cœur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Sam 6 Sep 2014 - 20:34

Spoiler:
 
♠️ P E T I T  C L O W N ♠️
Run, run !


J'étais là, dans un champs. Je gambadais à travers les blés, et chassais les papillons colorés, mais j'étais surtout attiré par le bleu azuré qui me tournait autour, comme si il me narguait, si il avait des yeux plus visibles, plus gros, j'aurai été sûr de pouvoir y lire de la malignité. Il ne jouera pas plus longtemps avec moi ce coquin, je suis le plus malin, il ne m'aura pas à ce jeu, alors aussi vif qu'un lapin, je sors mes griffes et donne des coups de pattes dans le vide, en tout sens. Ce n'était pas la meilleure des techniques, mais elle avait son pourcentage de chance élevé.  Il m'arrive de feuler tout seul quand quelque chose m'énerve et que je m'impatiente, je me mets à donner des coups de gueule, et me voilà à rager contre un stupide papillon. Hop ! Je viens de trébucher, je roule dans la terre sèche des champs blonds, et je ris, heureux. Prince des Embruns n'était pas loin, il surveillait sa progéniture adoptive, un sourire aux lèvres, il avait l'air heureux. Je me relève et trottine vers lui, dandinant ma queue, m'approche de lui jusqu'à sentir son souffle, les battements de son cœur, et ses poils frottant au vent. Je ferme les yeux un instant, un instant magique avec ce père qui n'était pas le mien, mais au moins il m'apportait tout ce dont j'avais besoin ; du réconfort, de la tendresse, de l'amour, de la compassion, et j'en passe. 

  Une voix masculine survient au loin, et me tire de mon sommeil. Une odeur nauséabonde commence à pénétrer mon museau, de la fumée noire submerge la pouponnière petit à petit, et des cris étouffés et affolés surgissent de tout les côtés. La peur m'envahit, je suis paralysé sur place, je ne peux plus bouger, un poids lourd m'en empêche. La panique me fait trembler, mes poils s'hérissent, mon échine se courbe, mais mes pattes refusent de m'obéir. J'essaie d'hurler pour montrer que je suis là, mais mes poumons se remplissent de l'air pollué, et je tousse, épuisé. La fumée me pique les yeux et me prive de la vue, je ne peux pas voir si il y a quelqu'un pour m'aider, aucun signe de vie. Étaient-ils déjà tous partis ? Non il devait bien rester quelqu'un, quelqu'un comme moi qui serait en détresse ! Je m'affole, je me stresse manuellement, sans réfléchir. Des flammes jaillissent de dehors, et des ailes me poussent sur le dos. Mes pattes imposantes me propulsent à une allure folle, de l'adrénaline me parcourt le long du corps, je suis poussé à courir. Run, run ! Je ne tremble plus, je suis fier, je frôle les flammes d'un air courageux, et m'aperçois que je ne suis pas le dernier dans le camp. Des guerriers me coupent la route, sans même s'inquiéter pour moi, ni me laisse passer. 
Soudain, une sensation douloureuse m'envahit intérieurement. 

PAPA !
Avait-il pu s'en sortir ? Allait-il bien ? Et... Pourquoi n'était-il pas venu chercher son fils adoptif ? S'en fichait-il ? Cette idée était irréalisable. Il devait être en danger. Dans le camp, les matous étaient bien trop affolés pour pouvoir me répondre, j'allais devoir trouver ma réponse à l'extérieur, dans la forêt. 

  L'épaisse fumée avait assombri la forêt, et mes yeux me piquaient toujours autant, et mes pattes n'allaient plus tenir longtemps. Je suis peut être costaud de taille, mais je ne reste qu'un chaton sans endurance extraordinaire. Je croisais quelques chats, par ci, par là, leur posait la question, et ils me répondaient qu'ils l'avaient aperçu s'enfuir vers la forêt. Côté positif, il allait bien. Côté négatif, tenait-il vraiment à son petit, même si il ne lui appartenait pas vraiment ? Je m'effondre, sous le poids de la mélancolie, des questions, des embrouillages, de ma course... 
Des murmures rassurants mais sans grande conviction se faisaient passer d'oreilles à oreilles.
Trop de choses n'allaient pas. Y avait-il des chats en train de brûler ? Cette idée glauque  pouvait ne me donner que des frissons. Les autres chatons allaient-ils survivre ? Où sont allés les autres ? Il n'y avait pas tout le monde autour de moi. J'en donnerai ma patte à couper. 
Et puis... Vais-je survivre ? 


Que va devenir le camp ?
Revenir en haut Aller en bas
Poisson Rouge

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 02/04/2012
Messages : 1342
Féminin
Puf : Majesté
Âge : 19
Multi-comptes : Petit Pingouin (vent) | Utopie (solitaire)

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 7 Sep 2014 - 11:10



 

♦♦♦

Mes excuses accompagnent mes pleurs. Je ne suis pas assez courageux, je ne suis pas assez fort. Je pensais pouvoir tout surpasser, je pensais que je serais capable de tout, que l'on m'admirerai toujours mais cette fois ci tout va trop vite. Je ne peux plus rien faire pour changer cela. Maman fourre son museau contre mon pelage, cette sensation de contact atténue mes sanglots.

« Chut Petit Pingouin, calme-toi, ça va aller, je vais te porter... On va s'en sortir, tiens bon d'accord, tu es un véritable petit chasseur, très courageux. Ce sera bientôt fini. »

Elle s'arrête pour tousser puis me prend dans sa gueule. Ses paroles me rassurent, je ne cesse de me les répéter dans ma tête, elles sont comme une douce musique qui me redonne espoir. Après que mes frères et sœur aient reprit leur place, Patte Libre la mienne, maman s'approche d'une petite porte entourée de flammes. Elle s'y arrête et sans que chacun de nous ne s'y attende, envoie Petite Nevée, Patte Libre et Patte Aquatique de l'autre côté juste avant que la porte ne se referme. Un léger son sort de ma gueule. Toutes les flammes dansent autour de leur prise, nous sommes encerclez, la chaleur est oppressante, je distingue parmi les cris des victimes des flammes ceux de nos frères et sœur libérés de l'autre côté. Je sens les muscles arrières de notre mère se recroqueviller, puis d'un bon nous survolons les flammes rouges. Le choc au retour à la terre ferme est assez violant. Maman tombe dans le sable. Quand elle se relève, elle demande aux trois qu'ils reprennent sa queue et nous repartons. Je crois que cette fois c'est terminé, je crois que nous avons réussi, nous sommes vivants et nous avons vu le feu sous tous ces angles, chaud, bruyant, immense et impressionnant.

Je vois la végétation. Dès que nous atteignons l'herbe maman me lâche et s’effondre dans ce duvet de vert. J'observes nos frères et sœur, notre mère qui est épuisée et qui saigne, je ne peux détourner mon regard de sa peau où il semble manquer son duvet si réconfortant. Elle nous ramène à l'aide de sa queue tous contre elle un par un en commençant par Patte Libre nous lèche le ventre, nous laissant échapper quelques toussotements. Elle répéta au final le même geste avec moi, et tout en me nettoyant le pelage elle me murmurait quelques mots. « Tu vas bien mon Petit Pingouin ? C'est fini regarde, tu t'es montré très brave ! Respire bien fort. » Je la regarde, mes yeux ambrés pétillent d’excitation. Je souris, oui elle a raison, je suis un guerrier, je suis courageux, je suis sorti vivant de ce cauchemar avec ma famille. J'enfuis mon museau dans la fourrure de notre mère, puis je m'enroule en boule et pose ma tête sur mes petites pattes. Je regarde silencieusement Patte Aquatique s’inquiéter des blessures de notre mère, et Patte Libre déclarer fièrement que sa fourrure sent l'aventure. J'observes les chats aux alentours, certains sont allongés sur le sol, et mis à part leur flanc qui se soulève difficilement, ils semblent morts. Puis je repense à quelqu'un, je lève timidement ma tête vers le regard de notre mère. « Maman ? » J'obtiens toute l'attention que je demandais alors j'enchaîne rapidement sur la question qui me bouleverse. « Où est papa ? ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuage du Charbon

avatar

Félin Connu

Date d’inscription : 02/08/2014
Messages : 400
Masculin
Puf : Charb
Rang EÉF : Chaton
Âge : 15
Multi-comptes : Nuage Magique Apothéose ( 10 lunes )

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 7 Sep 2014 - 18:53

Il faisait très chaud, Petit Charbon restait dans la pouponnière pour ne pas cramer au soleil. L'herbe était jaune, on aurait dit la nourriture que donnaient les Bipèdes aux chevaux avait dit une reine. Les pauvres pensait le chaton. Soudain le petit chaton eu du mal à respirer et commença à tousser, les autres chatons aussi. Les reines commençait à s’inquiéter, mais les reines s'inquiètent pour tout pensa le minuscule félin noir. Mais les reines avaient raison on entendit l'alerte, Au feu! La panique prit tous les chats du clan. Les chats hurlaient et couraient de partout. Pris dans la panique la Boule de poils noir se fit bousculer à de nombreuse reprise. Petit Charbon aperçut avec horreur que des tanières étaient en feu. L'air devenait irrespirable, le chaton gémit ses poumons le brulait de l’intérieure. Stresser et paniquer le chaton parvient à se mémoriser d'une petite sortie que lui avait parler se sœur Petite Source. Cela lui fit rappeler qu'il n'avait pas revue ni son père ni sa mère adoptive et ni sa sœur. Mais ou étaient-ils passé? Peut-être étaient-ils tous mort dans l'incendies.
"BANG"
Une guerrière venait de percuter le jeune chat. Se qui lui fit rappeler qu'il devait sortir au plus vite de cette endroit! Il regarda autour de lui, rien n'était comme avant les tanières étaient brulées et consumées par le feu qui montait à plusieurs queue de renard. Malgré le changement du camp qui avait pris une allure de cimetière, Petit Charbon réussit à trouver la fameuse entrée se dépêcha de ci engager. Quand il ressortit il se mit à courir le plus vite possible que pouvait endurer ses quatre petites pattes. Arriver à une certaine distance du camp il se retourna pour admirer l’étendu des dégâts. C'était comme les pires de ses cauchemars.
"Que se passe t-il?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enchantement de la Biche

avatar

Bambi
♛ « Those who aren't geniuses only have effort. »

Date d’inscription : 26/01/2012
Messages : 4183
Féminin
Puf : Eden/BamBam/Kjr. de sa Canadou alors CASSEZ VOUS <3<3<3
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 20
Multi-comptes : Reflet d'Eden ~ Soir d'Orage ~ Bruine du Matin ~ Secret de Pandore ~ Symphonie des Coquelicots ~ Nuée de Plumes ~ Nuage de Garance ~ Nuage de Neptune ~ Petit Nénuphar

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Jeu 11 Sep 2014 - 23:30


.: FEATHERCLOUD :. WHEN THE FIRE START TO BURN

Nuée de Plumes toussa encore. Ses poumons la brûlaient terriblement, et elle sentait comme un poids appuyant sur sa poitrine. Haletante, elle reprit doucement sa respiration, tandis que Patte Polaire inspectait sa fourrure, fébrile. Il semblait horrifié par l'état de la reine. Glissant un regard en arrière, elle fronça son museau en avisant sa peau brûlée, son pelage carbonisé à divers endroits. Elle en garderait sans doute des cicatrices. Reniflant avec irritation, elle sentit son fils se presser contre elle en gémissant.

« Maman, t'es blessée ! Je veux pas que tu soit blessée ! »

Elle émit un petit ronron et passa affectueusement sa langue sur le crâne du chaton gris. Il était si soucieux des autres. Elle admirait beaucoup son altruisme.

« Que valent quelques brûlures comparées à vos vies à tous les cinq ? »

Le chaton se laissa choir près d'elle. Elle passa sa queue sur son dos pour le réconforter, tandis que Patte Libre reniflait bruyamment sa fourrure, elle même hérissé par son excitation. Il leva ses grands yeux vers la reine en piaffant. « Maman! Mon pelage sent l'aventure! ». La chatte pouffa doucement et attira le chaton près d'elle, fourrant son museau dans le pelage ébène. « Fais moi sentir ? » Miaula-t-elle en inspirant profondément. L'odeur âcre de la fumée et du brulé avait imprégné le duvet du jeune chat. Lorsqu'elle extirpa son museau de la toison, la truffe était noire de suie. « Oh Patte Libre tu empestes la fumée. Ta fourrure va mettre des lunes à retrouver son odeur habituelle... sans compter le temps que je vais mettre à nettoyer toutes ces saletés. » Pesta la reine en éternuant.

Petit Pingouin, lové contre la poitrine de la reine, commençait à se calmer. La joue pressée contre la fourrure de la reine, il observait les félins autours d'eux. Nuée de Plumes aurait voulu mettre sa queue sur son visage, l'empêcher de voir cette horreur, cette misère. Les flammes qui dévorent la lande en contre-haut étiraient des ombres terrifiantes sur l'herbe des Quatre Chênes.

« Maman ? Où est papa ? » Miaula soudain le chaton en levant vers elle des yeux immenses. Le cœur de la chatte se serra en se remémorant la silhouette de Révérence du Paon derrière le mur flamboyant. Il n'était pas ici. Avait-il pu s'échapper ? Elle imagina un instant retrouver le corps calciné du matou au milieu du camp. Comment avait-elle pu l'abandonner, même avec leurs différents ? Elle secoua la tête, signifiant au chaton qu'elle n'en savait rien, lorsqu'Etoile de la Tigresse lança un appel. Les félins rescapés commençaient à se regrouper. La chatte fut frappée par le nombre de chatons seuls, sans leur parents. Petite Araignée, les chatons d'Esquisse d'un Sourire... Horrifiée, elle comprit qu'elle était la seule reine du clan à se trouver ici. Elle rassembla ses petits autour d'elle, saisissant Petit Pingouin entre ses crocs, et rejoignit sa meneuse qui entrainait déjà le clan vers le camp du Tonnerre.

SUITE > http://www.lgdcwarriors.com/t20731-event-accueil-des-exiles-du-clan-du-vent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danse de la Tigresse

avatar

Administratrice
Administratrice

Date d’inscription : 03/09/2011
Messages : 4801
Féminin
Puf : Tigresse, Titi, Cam', Camouille, PowerTiger, Lala, Christophe • Créations : © Ellimac
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 16
Multi-comptes : Danse de la Tigresse ♀, 70 lunes, ancienne meneuse, Vent | Fennec des Sables ♂, 20 lunes, Tonnerre | Promesse du Bourgeon ♂, 18 lunes, Tonnerre | Nuage de Foudre ♀, 12 lunes, Ombre | Welther ♂, 30 lunes, La Horde

MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Jeu 9 Oct 2014 - 21:27

|| UP ||

_________________


DC:
 

Lov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   Dim 2 Nov 2014 - 21:34

Feuille de foudre cueillait des plante contre les maux de ventre lorsqu'elle vit une lueur rougeâtre venant du territoire du Clan du Vent.Elle s'approcha de la frontière, et découvrit avec effroi que le Clan du Vent était en feu. N'écoutant que son courage, elle avança , ventre a terre, vers le camp incendié... elle s'avança vers le bord de la pente et vit 2 chaton dans les flammes elle descendit mais se perdit dans les flammes et la fumée . les miaulement apeurés dans chatons lui parvinrent comme une un murmure et hurla pour cherchez le pauvre petit. en sentant ses membres tressaillir sous l'intoxication de la fumé elle s'évanouit.

*plaf*
-Hhhhhh ...!! feuille de foudre se souvint de tout ... , Les petit ou sont -t-ils ?!
-Ne t'inquette pas ils vont bien.
-petite feuille?
- oui ,quoi tu n'es pas eureuse que je te vienne en aide ?
- NON!! ce n'est pas cela ,mais comment ... enfin.. je .. ,la vision de Feuille de foudre se troubla et les 2 chatons lui apparurent devant elle comme un mirage et elle compris qu'elle rêvais.
(a suivre) merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN   

Revenir en haut Aller en bas
 

[EVENT 2014 | INCENDIE | VENT] This is where it's ends. ▬ LIBRE AU CLAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» [EVENT 2014] Les Rochers appartiendront au Clan du Tonnerre → LIBRE AU TONNERRE ET A LA RIVIERE
» Évent [2ème partie!] [PV: la tribu des hurleurs et le clan de la brise]
» EVENT - Il est peut-être temps de partir. [Libre au Clan]
» Event 1, sujet 2: Le siège de Port-Réal (libre)
» ASSEMBLÉE - Lieutenant & Baptême (libre au Clan du Vent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: L’univers RPG :: Recueil des RP :: Évent 2014-