Les Duels d'Octobre sont ouverts pour les membres de la Horde! N'hésitez pas à vous inscrire ici!

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Dim 6 Juil 2014 - 16:45



Demande de
Nuage Imaginaire.


° PUF : Street mais les gens préfèrent Mamage. ♥️
° Age : 14 ans.
° EEF n°: 1.
° As-tu déjà un rang EEF ? Si oui, lequel ? Nein.
° As-tu d'autres comptes ? Nein.
° Depuis combien de temps es-tu sur le forum ? 1 mois ou deux.
° Autre : Je sais que je viens souvent sur le forum mais je n'ai pas le temps de répondre aux rp, donc je suis lente. Aussi, quand j'ai l'inspiration, je mélange mes idées, et j'ai pas le courage d'éditer mes brouillons ou autre. Mais promis, j'ai décidé de changer ma méthode. (:


Merci à la personne qui me donnera un thème plutôt inspirant. Q_Q ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Œil de Serpentavatar
Caspian • Notre prince charmant <3
Date d’inscription : 09/11/2013
Messages : 4874
Féminin
Puf : caspian
Rang EÉF : Légende
Âge : 20
Multi-comptes : nuage de léopard

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Dim 6 Juil 2014 - 17:20

Hello =)

Pour passer son Examen d'Écriture Féline, il faut avoir 150 messages or tu n'en as que 144 pour le moment. Un juge ne s'occupera donc de toi que lorsque tu auras le nombre de messages requis. Fais-nous signe quand ce sera le cas (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Mar 8 Juil 2014 - 10:25

J'ai le nombre de messages requis, maintenant. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Mer 9 Juil 2014 - 22:32

Salut, c'est moi qui vais m'occuper de ton EEF ! (:

Je te donne directement ton thème:

Thème de Street.

Consignes.

"L'enfer, c'est les autres." Sartre.

- Ton texte devra se baser sur cette phrase philosophique, qui devra apparaître au moins une fois dans le récit.
- Le personnage principal devra être une fille pré-adolescente âgée entre 10 et 14 ans.
- Le texte sera rédigé à la première personne du singulier.
- Le personnage principal devra être renfermé, ou avoir un problème de communication avec le monde extérieur.
- Le texte devra se terminer par une chute, c'est à dire, une fin inattendue.

Conseils.

- Comme tu peux le voir, je te laisse la liberté du temps des verbes.
- Ne perds pas de vue que ton texte devra entièrement être basé sur la citation mentionnée dans les consignes !
- Je te conseille de bien décrire les émotions ressenties par ton personnage, comme tu devras travailler à la première personne du singulier, il sera d'autant plus facile de mettre en évidence les sentiments de la fille.
- Ne perds pas de vue l'âge du personnage. Une enfant n'a généralement pas la même manière de penser et de réagir qu'un adulte.
- N'hésite pas à décrire la raison pour laquelle cette fille est particulièrement renfermée !
- Fais preuve d'originalité pour me surprendre à la fin !
- N'oublie pas de te relire afin de vérifier l'orthographe, la grammaire et la conjugaison et de soigner ta présentation pour rendre le texte agréable à lire.

--> Tu as trois semaines, donc jusqu'au 30 juillet pour écrire ton texte. Dis-le moi si tu as besoin de plus de temps. Bonne chance ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas à me solliciter. Et si le thème ne t'inspire vraiment pas, signale-le moi et je t'en fournirai un autre ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Dim 13 Juil 2014 - 15:06

L'Enfer, c'est les autres.

   
La lecture de Kat.



« Bonjour. Moi, c'est Kat. Enfin, Katherine, mais la plupart de mes "proches" m'appellent Kat, et je dois dire que je me suis habituée.

J'allume ma bougie. Elle se consumera au fur et à mesure que je vous conte mon histoire.

Je n'ai plus dis un mot depuis que je suis orpheline, mais j'écris pour me consoler et pour faire passer le temps. »
" J'étais jeune quand mes parents sont morts "accidentellement" on ne sait pourquoi. Et c'est là que ma vie a changé.

 Je n'ai plus beaucoup de "proches" comme on peut encore le dire. Depuis la mort de mes parents, le reste de ma famille a décidé de vite m'oublier, pour en même temps oublier cet "accident" tragique. Ça n'est pas très sympathique pour moi, mais je ne les connaissais qu'un peu, et puis au fond, je m'en fiche totalement de ces bourgeois. Ils se servent de la mort des parents comme excuse pour ne pas m'adopter, parce que ça ne ferait qu'une bouche de plus à nourrir. Alors, aujourd'hui, je suis donc logée dans un orphelinat. Je n'aime pas les gens de là bas. Ils ne m'inspirent aucune confiance, et la nourriture y est dégueulasse. Le pire, c'est que pour y accéder, j'ai du quitter mon collège, et tout ce qu'il y avait de mon passé dans l'ancienne maison que j'aimais tant.

J'ai du mal à me faire de nouveaux amis dans mon nouveau collège. Faut dire que les élèves là bas ne sont pas très gentils avec moi, parce que je suis arrivée en pleins milieu d'année, et qu'ils savent que je suis orpheline. Ils profitent que je sois faible pour m'insulter, mais heureusement, certaines filles prennent ma défense, mais uniquement par pitié de moi. Pas par amitié ou gentillesse. Ils me prennent pour une faiblarde, une folle, une fille "bizarre", mais après tout, c'est quoi la définition d'une fille "normale" ? C'est vrai quoi. Être "normal", ça veut dire quoi ? Ça ne vaut pas le coup de leur poser la question, ils seront trop bête pour comprendre et répondre. Les professeurs, eux, pensent savoir absolument tout de la vie, ils nous font la morale, et ils nous obligent à répondre à des questions alors qu'ils ne nous ont même pas enseigné la réponse. Plutôt étrange comme façon de faire apprendre des leçons ? Mais bon. Je ne vais pas critiquer leur méthode, c'est la leur, et si par malheur je devrais un jour répondre à l'une de leurs stupides questions, je ne répondrai rien, vu qu'ils savent déjà la réponse. Mais si un jour je leur demandai de quoi mes parents sont - ils morts, sauraient - ils me répondre ? Non, parce qu'ils ne savent pas, parce que je ne leur est pas appris, et qu'ils ne méritent pas de l'apprendre.

Bref. Côté "proches", vous l'aurez compris, je n'ai plus beaucoup de gens. En réalité, il ne me reste plus qu'une personne. Emily. Ah. Que ferai - je sans elle ? Je ne sais même pas si je serai encore en vie. Avec elle tout paraît si simple, et c'est pour ça que je l'aime, et qu'elle restera toujours mon amie. A l'orphelinat, ils ne la connaissent pas, et ils disent qu'elle n'existe pas. Sauf que je la vois, moi, et si je la vois, c'est qu'elle existe, même qu'elle a les cheveux d'un blond vénitien coupés au carré et légèrement ondulés, avec de beaux yeux marines, et tant pis si eux ne la voient pas, car elle est magnifique, aussi bien de beauté que de sagesse. Pas besoin de devoir parler, elle devine tout. On ne s'exprime que par la pensée. Autant laisser les autres croire ce qu'ils veulent croire, de toute façon, a quoi bon leur expliquer, ils ne comprendront rien. C'est ça les adultes, toujours à croire qu'ils en savent plus que nous, les jeunes, parce qu'ils sont plus vieux et qu'ils ont eu le temps de se familiariser avec la vie. Mais je m'en fiche ce que qu'ils pensent, ils ne sont pas dans ma tête, et je suis très bien avec Emily. Au moins, je suis sûre qu'elle restera à moi, et que ça soit réciproque pour moi avec elle. "


Je vais devoir vous laisser, on m'appelle pour le dîner.

" Me revoilà. Le dîner a été tout aussi insupportable que le jour de ma rentrée dans le nouveau collège. Mes tuteurs m'ont obligés à cracher tout ce que je savais sur la mort de mes parents, mais je n'ai rien dit, car j'ai perdu ma langue, comme on dit si bien. Alors ils ont commencé à me hurler dessus, tels des chiens féroces. Quelques paroles m'ont peut être vexées, à tel point que j'ai faillit leur répondre quelque chose de tout au plus méchant, mais avec une part de vérité dedans. Quand une femme âgée d'une trentaines d'années a commencé à me regarder droit dans les yeux, plongeant son regard dans le mien. Elle avait des yeux d'un beau vert écaille, et ils pétillaient. Mais je lisais surtout une rage indescriptible dans ce regard acidulé d'arrogance et de méchanceté. Ses paroles ne m'étonnèrent pas, car ils accompagnaient très bien ses yeux qui me fixaient d'un air glacial.
« Arrête ton p´tit jeu tu veux ? Ça ne nous amuse plus. Regarde toi ! Tes parents sont morts mais ils sont sûrement bien mieux là où ils sont plutôt qu'avec toi. Fais toi de vrais amis au lieu de poireauter avec cette Emily qui n'existe même pas ! Tu es folle ma parole ?! »
Ça. Ça m'est resté au travers de la gorge. Elle n'en sait rien, comment peut - elle tout juger comme ça a la va - vite ? Je ne joue pas, mes parents me manquent, et Emily existe ! La colère que je ressens contre cette femme me met hors de moi, il faut que je lui réponde quelque chose, mais d'un autre côté, elle n'attend que ça. Elle m'a sûrement provoquée pour que je me défende mots, qu'on combatte oralement. Haha, mais c'est qu'elle se croit plus maligne que moi, sauf que j'ai deviné clair dans son jeu. J'ai donc couru jusqu'à elle, grimpé dans son dos et lui ai mordu dans le cou. Non pas comme un vampire, mais plus comme un cannibale. Je ne suis pas ce genre de créature qui mange sa propre espèce, mais c'est de la façon sont je l'ai attaquée qui est que je me décrive comme. C'est dans un hurlement plaintif qu'elle m'a attrapée par le cou et qu'elle m'a projetée conte le meuble en céramique le plus proche. Je n'ai pas besoin d'hurler pour faire ressentir ma douleur, mon regard était si douloureux que vous pouviez en avoir des frissons.
« Tu es un Enfef pour nous tous ! »
Elle me cria ces paroles d'un ton provocateur, un ton que je n'aimais pas du tout. C'en était trop.
« L'enfer, c'est les autres. Tu veux tout savoir ? C'est moi qui ai tué mes parents. J'en avais tellement marre qu'ils me donnent des ordres, qu'ils me demandent d'arrêter de leur répondre. Je culpabilise tellement aujourd'hui d'avoir fait ça que je ne réponds plus du tout. Voilà. Comme ça c'est clair ? Maintenant laisse moi tranquille tu veux ? J'ai autre chose à faire que de t'expliquer quelque chose que tu ne comprends même pas. »
J'ai prononcé ces paroles d'un ton glacial comme jamais personne ne pouvait avoir entendu, tout en refoulant mes larmes. Je lui en voulais tellement, à cette femme. Elle ne méritait pas ces explications.
Je lui ai tourné le dos et je suis partie, en laissant mes larmes couler le long de mon visage pale. Même si elle les avait vues, je m'en fous. Je m'en fous totalement de ce qu'elle et les autres peuvent penser. Comme toujours d'ailleurs. Mais maintenant qu'ils savent la vérité de ce que j'ai fait, de ce pourquoi je n'ouvre plus la bouche depuis ce jour avec ce fameux "accident", le monde ne sera plus pareil. Ils savent de quoi je suis capable. Si quelque chose ne me plait pas, alors je m'arrangerait pour qu'il me plaise. La vie, ça marche comme ça avec moi. Sinon, elle n'en vaut pas la peine d'être vécue. "

Ma bougie s'est consumée, ma plume n'a plus d'encre, et mon journal plus de pages, j'annonce donc la fin de l'histoire. »



   Fond by Obsession ; Codage by Bird for all forums ©
   
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Mar 15 Juil 2014 - 23:36

Je m'occupe très vite de ta nota' ! :3 Je ferai ça dans les prochains jours ! ( Et merci de ta rapidité. <3 )
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Mer 16 Juil 2014 - 10:36

D'accord. :3
Merci et de rien. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Ven 18 Juil 2014 - 0:13


Notation de Street

▲ Juge: Glacy
Respect du thème

"L'enfer, c'est les autres." Sartre.

- Ton texte devra se baser sur cette phrase philosophique, qui devra apparaître au moins une fois dans le récit. → Ton personnage ne peut supporter les autres en général et tout son « problème » se base sur cela. La phrase apparaît à la fin, et est bien mise en évidence. Critère totalement respecté.
- Le personnage principal devra être une fille pré-adolescente âgée entre 10 et 14 ans. → Ton personnage principal est bien une fille, et tu précises qu’elle est au collège. De plus, le vocabulaire plutôt simple laisse penser que la narratrice est une enfant. Le critère est donc respecté, même si tu aurais pu indiquer plus explicitement l’âge de Kat.
- Le texte sera rédigé à la première personne du singulier. → Critère totalement respecté.
- Le personnage principal devra être renfermé, ou avoir un problème de communication avec le monde extérieur. → Kat est effectivement renfermée, et on comprend très vite qu’elle a un réel problème de communication. Critère totalement respecté.
- Le texte devra se terminer par une chute, c'est à dire, une fin inattendue. → Le texte se termine en effet par une révélation inattendue : Kat a tué ses parents. Critère totalement respecté.

→ Le thème est respecté.




Mise en page.

Tu as soigné la mise en page à l’aide d’un codage, ce qui est très bien, et rend le texte plus agréable à lire. Par contre, le codage n’a pas vraiment de rapport avec le contenu du texte, et ne rappelle pas l’ambiance de ta nouvelle (bien qu’il fasse penser à une feuille de journal intime). Cependant, c’est un détail et je n’en tiendrai pas rigueur.
Je te conseille aussi de rajouter une musique à tes textes. Beaucoup de gens aiment avoir une mélodie dans les oreilles tout en lisant. Mais ce n’est pas essentiel non plus, c’est juste un simple conseil pour tes prochains textes !
Au niveau de la répartition en paragraphes, je n’ai vraiment rien à dire !
Tu as bien réussi à diviser ton texte en plusieurs parties. Les paragraphes sont suffisamment espacés, et très clairs. J’ai apprécié le fait que tu inscrives en rouge les paroles de Kat. Cela leur donne une certaine importance, un certain ton.

→ Une mise en page exemplaire. Un beau codage discret, bien qu’il ne rappelle pas tellement l’atmosphère du texte. La nouvelle est très bien divisée en paragraphes. Tout est très clair, soigné et agréable à lire.

Vocabulaire, syntaxe et qualité d’expression.

Vocabulaire : Le vocabulaire n’est pas très riche, mais cela s’explique par le fait que la narratrice est une fille pré-adolescente. Cependant, je trouve que tu aurais pu employer un vocabulaire un peu moins banal, étant donné que la fille en question n’est pas une personne tout à fait normale. Mais tu ne mentionnes pas une maturité particulière chez cette jeune fille, donc je ne tiendrai pas rigueur de la banalité du vocabulaire. Sinon, je n’ai pas remarqué d’erreur de vocabulaire, tous les mots sont bien employés. Tu utilises à peu près le même vocabulaire tout au long du texte, ce qui est également un point positif.
Qualité d’expression : Ce qu’il manque à ton écriture, c’est un style. Autrement dit, il te faudrait une meilleure qualité d’expression. Je n’ai pas repéré de phrases maladroitement formulées. Néanmoins, je n’ai pas non plus repéré de phrases comportant des figures de style (métaphore, comparaison, personnification, etc.) et je n’ai pas non plus vu de phrases poétiques ou rendant ton écriture particulière.
Syntaxe : La plupart des phrases sont bien organisées. Aucune répétition ne m’a particulièrement gênée ou frappée. (A part ça : « Je n’ai pas besoin d’hurler pour faire ressentir ma douleur, mon regard était douloureux » Tu aurais pu remplacer le premier « douleur » par « souffrance » car « douleur » et « douloureux » sont deux mots très proches.)
J’ai juste repéré quelques phrases qui ne donnent pas très bien !  
« Haha, mais c'est qu'elle se croit plus maligne que moi, sauf que j'ai deviné clair dans son jeu. »
Dans un texte narratif comme celui que tu viens d’écrire, les onomatopées comme « Haha » ne rendent pas très bien et sont à éviter ! Le « mais c’est qu’elle se croit » est également un peu lourd.
« mais c'est de la façon sont je l'ai attaquée qui est que je me décrive comme. »
Je n’ai pas vraiment compris cette phrase. Est-ce que tu voulais dire : « mais c’est la façon dont je l’ai attaquée qui fait que je me décris comme tel » ? Si oui, je l’aurais plutôt rédigée comme cela : « Mais la façon dont je l’ai attaquée évoquait cela. » Parfois, un simple mot tel que le verbe « évoquer » suffit à éviter des tournures de phrase lourdes.

→ En résumé, un vocabulaire régulier mais qui manque de richesse (et qui peut tout de même en partie s’expliquer par l’âge du personnage principal ), un style d’écriture un peu trop basique, et pas particulièrement beau, et quelques rares phrases lourdes (sans que cela gêne fort la lecture)
C’est le critère le moins bien réussi selon moi (même si cela reste bon, ne t’en fais pas.) Je te conseille de t’entraîner à écrire des descriptions, par exemple, pour essayer d’enrichir ton écriture par des figures de style ou du vocabulaire.


Cohérence du texte.

Le contenu du texte est ce que j’ai préféré dans ta nouvelle !
Le texte est rythmé par ces commentaires qu’elle fait, lorsqu’elle quitte son journal intime. J’ai particulièrement aimé la phrase finale, qui termine ton texte à merveille !
La fin est imprévisible et surprenante ! Je t’avoue qu’au début, j’ai cru que ton texte serait d’une grande banalité, se contentant de raconter la vie d’une fille mal dans ma peau. Mais tu as réussi à y mettre de l’originalité grâce à cette chute !
Par contre, je trouve que cette chute est un peu trop imprévisible. Jusqu’à la fin, tu montres Kat comme une victime. Elle-même se considère un peu comme telle. Puis, à la fin, on apprend qu’elle est en fait une meurtrière. De plus, elle a tué ses parents pour un rien, elle est donc loin d’être une victime ! Puis après le dialogue avec la femme, tu la fais passer pour une assassine, qui n’hésitera pas à semer le mal autour d’elle pour son propre intérêt. Souvent, dans les nouvelles à chute, l’auteur sème des indices sur la fin dans son texte, pour que le lecteur soit surpris mais trouve la fin logique en même temps ! Ce n’est pas le cas dans ton texte, où la fin est un peu incohérente : Kat passe du statut de victime au statut de meurtrière de manière trop précipitée. Mais c’est la seule incohérence que j’ai remarquée, et elle est légère.

→ Un texte comportant de belles émotions, bien rythmé, présenté de manière originale, avec une chute surprenante. Cependant, des indices sur la fin auraient dû être mentionnés, car là, le personnage passe de victime totale qui se plaint des autres à meurtrière n’hésitant pas à tuer de sang-froid.

Grammaire/Orthographe/Conjugaison

Quelques (très) rares fautes, qui ne choquent pas plus que ça :

« Je n’ai plus dis un mot » C’est « je n’ai plus dit » Une faute de distraction, sans doute.
« Que ferai-je sans elle ? Je ne crois même pas que je serai en vie. » Ici, il faut utiliser du conditionnel, et non du futur : « ferais » et « serais ».  Tout simplement car ici, Kat imagine ce que serait sa vie sans Emily, ce n’est pas un événement futur.
« Mes tuteurs m’ont obligés » Ici, c’est « m’ont obligée » car le participe passé s’accorde avec le complément du verbe, qui est Kat.
« Quelques paroles m’ont peut-être vexées » Même chose. « Vexée », car ça s’accorde avec Kat.
« J’ai faillit » C’est « J’ai failli », il s’agit du participe passé.
Pour le paragraphe qui suit (concernant sa réaction aux paroles de la femme) je n’ai pas trop compris pourquoi tu as tout écrit au présent, alors que tu décris un événement passé.

→ Une orthographe très bonne avec très peu de fautes, bravo !  Une relecture de plus aurait suffi à éviter ces quelques erreurs, à mon avis.

Ponctuation.

Une ponctuation bien maîtrisée ! Toutes les phrases commencent par une majuscule et se terminent par un point, les virgules sont bien placées et utilisées à bon escient. J’ai juste repéré une phrase terminée par un point d’interrogation alors que j’aurais mis un simple point : « Plutôt étrange comme façon de faire apprendre des leçons ? »

Sinon, j’ai aussi vu que tu mettais un espace entre les mots et les traits d’union. Par exemple, tu inscris « serai - je » alors que tu aurais dû mettre « serais-je ».

→ Une ponctuation bien maîtrisée, à part quelques minuscules erreurs.


~  Dans l’ensemble, j’ai vraiment apprécié ton texte. La mise en page est agréable, le personnage central bien imaginé, l’histoire originale, l’orthographe vraiment bonne. Cependant, ton style d’écriture est banal, plat, sans rien de particulier. Tu devrais essayer de l’enrichir en rajoutant des figures de style, en tentant de te montrer plus « poétique » en écrivant et en évitant les phrases trop lourdes ou trop familières. Encore une fois, je te conseille de rédiger des descriptions pour t’aider.
Mais sinon, le contenu du texte est très bon, malgré cette incohérence que j’ai relevée.
J’ai donc décidé de te décerner le titre de Guerrière. J’espère que ma décision te paraît juste et que tu n’es pas trop déçue. Je suis sûre que tu réussiras rapidement à monter de niveau si tu prends en compte mes quelques conseils. D’ailleurs, tu pourras repasser ton EEF dans un mois si tu le désires. Si tu as la moindre question par rapport à cette notation, n’hésite pas à me solliciter. :3  ~

Codage by Bird for all forums ©
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   Ven 18 Juil 2014 - 10:07

Merci de m'avoir notée aussi rapidement,
Et à vrai dire, je loin d'être déçue. :3
Je m'attendais a plus de correction, plus de maladresses de ma part,
Et le niveau de Guerrière me convient parfaitement, car je m'attendais plus à Apprentie. :')
En bref, merci.
Pour mon vocabulaire, j'y réfléchis tout le temps, car quand je lis des rp d'autres personnes,
Il y a des mots auxquels je n'aurai jamais pensé, et je préfère rester dans la simplicité. Mais vu que maintenant tu me le dis, je vais "essayer" d'enrichir mon vocabulaire et d'utiliser des figures de styles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'aimerai enfin pouvoir me donner un niveau, et savoir ma valeur rpg. / Glacy --> Guerrière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti - Nicaragua Niveau de Pauvreté En interprétant l’article sur le ralen
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Les femmes noires au pouvoir ...
» HAITI POURQUI ET POURQUOI LES LUTTES POUR LE POUVOIR ?LES E

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: EÉF :: Examens notés-
Sauter vers: