Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »   Ven 15 Nov 2013 - 16:58



CHAPITRE 1



La pièce était sombre. Mais têtue comme je suis, j'y entra. Depuis une dizaine de minutes, des bruits étouffés sortaient de là dedans. La pièce était à moitié vide. Une petite armoire miteuse à gauche, et une table en bois à droite. Et au fond.. Un bureau. Et sur ce bureau, il y avait mon père. Avec une autre femme. Il l'embrassait et ses mains se baladaient sur le corps à moitié nu de la femme.

Je m'appelle Lyfa. J'ai 10 ans, et je viens de voir mon père avec une autre femme.

Un cri résonna, les larmes tombèrent. Mon père s'était retourné, il m'a regardé puis il s'est approché et il m'a giflée. La trace brûlante de sa main sur ma joue me fit hurler. Hurler de peur. De douleur. Il m'agrippa par le cou, et m'envoya contre le mur d'en face. Les larmes brouillaient ma vue, et l'odeur du sang me me donnait la nausée. Je me releva, les jambes tremblantes et fixa mon père et la femme nue. Mon père avait l'air d'un furieux. On aurait dit un fou, et quand il sortit un poignard en argent, il y ressemblait encore plus. Le couteau scintilla sous la pale lumière, et des reflets rouges, probablement du sang, attirèrent mon regard. Ce n'était pas mon sang. Mes yeux s'ouvrirent grands, mon cri resta bloqué dans ma gorge et les larmes coulèrent encore.. Mes pieds bougèrent seuls, ce n'était plus qu'une question de temps. La mort me suivait. Je le voyais dans les yeux de mon père. Je sortis en courant de la pièce. Dérapant dans les multiples couloirs du grand palace de mon père, je pris l'escalier principal. Mais je glissa sur une marche lustrée. Et ce fut la chute.

Ma tête.. J'ai mal..
Je me relève péniblement. Je sens la présence de mon père derrière moi. Je me tourne pour le regarder. Il lève son couteau, et dans un un dernier instant de lâcheté, je ferme les yeux. Mais le coup ne vint pas. Mon cœur battait à tour rompre dans ma poitrine. J'ouvris un œil, puis l'autre. J'avais peur. Très peur. Mon père avait un sourire mauvais,met son couteau dégoulinait d'un sang qui sortait de nulle part. Enfin.. Il sortait du cadavre, juste à mes pieds.. De longs cheveux noirs.. Une peau blanche... Non.. Elle ne pouvait pas mourir. Elle était tout ce qui me restait dans ce monde de danger.

« — Ma.. Maman? »
Un cri retentit. Le mien. La détresse, la tristesse et la solitude m'envahit. Elle était morte. Morte pour me protéger. Pour me protéger de ce fou qu'était devenu mon père.. Mon cri de tristesse se transforma en cri de rage et je leva les yeux sur mon père qui me regardait d'un air froid. Je me leva, et remis une mèche de cheveux vagabondes derrière mon oreille. Un sourire sans joie éclaira mon visage, et je baissa les yeux vers le corps sans vie de ma mère. Elle était belle. Je m'agenouilla vers elle, et lui ferma ses yeux vert puis lui retira la dague qu'elle cachait sous son jupon. Je me tourna vers mon père.

Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et je viens de tuer mon père.

J'ouvris les yeux. Je me releva. Pourquoi étais-je couchée sur le corps sans vie de ma mère? Pourquoi est-ce que je pleurer, sans m'arrêter. Pourquoi avais-je tuer mon père? Le corps ensanglanté de l'homme que j'avais tant aimé auparavant gisait sur les marchés de l'escalier qui se teintait peu à peu du rouge carmin qu'était son sang. Je baissa les yeux. Mes mains, ainsi que ma robe étaient écarlates. D'un simple mouvement de bras, je l'arracha, et revêtît celle de ma mère, encore intacte. Je noua mes cheveux et me dirigea vers la porte que j'ouvris. Le vent me fouetta le visage. L'aube n'allait pas tarder. Une nouvelle vie commençait pour moi. Un nouveau départ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »   Dim 17 Nov 2013 - 21:44



CHAPITRE 2


J'ai froid... Mais c'est normal que j'aie froid. Je vis dans la rue, après tout. Sous un carton, sous un papier de journal, sur un trottoir. Pas de couverture. Pas de nourriture. Seulement les regards curieux des passants, qui m'offrent de temps en temps du poisson. J'ai faim... Mais c'est normal que j'aie faim. Après tout, j'ai tout quitté pour fuir mon passé. J'ai tout quitté, il y a maintenant trois mois.

Je m'appelle Lyfa. J'ai 11 ans, et je vis dans la rue.

Il commence à faire nuit. Si je ne me dépêche pas, je vais encore dormir sous la pluie. Pourquoi est-ce que j'avais décidé de suivre ce garçon, cette après-midi? Il n'avait rien d'étrange pourtant. Mais il sentait tellement bon.. Je souris, quand je me rappelas notre rencontre plus ou moins ... étonnante.

Enfin.. De l'eau.. Je pouvais enfin me doucher après ses quelques jours sans douche. Je me sentais terriblement sale. J'étais tellement contente d'avoir enfin trouvé de quoi me laver. J'en leva en vitesse tous mes vêtements. Ce n'était peut être qu'une simple fuite d'eau, mais c'était suffisant pour que je puisses au moins me laver. J'entrais sous l'eau. Elle était froide, mais peu à peu la crasse partit, et mon visage d'ordinaire si noir de sueur, redevint celui d'une enfant propre. Je me mis à chantonner les quelques chansons que je connaissais. Je fermas les yeux pour mieux apprécier ce moment. Puis, j'ouvris doucement les yeux et.. Et je crias de peur. Un jeune garçon, cheveux bruns, yeux bleus, me regardait, et ne cachait pas son regard sur mon corps. Mon premier réflexe fut de lui sauter dessus, par pur défense. Je mis ma main sur ma cuisse, pour saisir ma dague, mais ce fut là que je me rendis compte que j'étais nue. Et que ce garçon me regardait, vu l'angle parfait que je lui offrait. Je crias. Il ria. Je le giflas, et je m'enfui en courant, après mettre graver dans l'esprit son parfum si suave.

Je ne l'avais revu que ce matin, et je l'avais suivi toute la journée. De dos, il était encore plus élégant que de face. Je l'ai suivi, encore suivi. Je voulais en savoir plus sur ce garçon. Mais en fin d'après midi, les nuages ont couverts le ciel d'habitude si bleu, et il est rentré chez lui. C'est dommage.. J'aurais bien voulu savoir son nom.. Juste comme ça. J'aurais bien aimé pouvoir le connaître. Mais j'ai renoncé à ma vie social. J'ai renoncé à la vie de riche que m'offrir mes parents.

Je m'appelle Lyfa. J'ai 11 ans, et je viens de tomber amoureuse.

Ce sont les doux rayons du soleil, qui me chatouillaient le ventre, qui me réveillèrent. J'ouvris doucement les yeux et .. Je hurlas de peur. Ce n'était pas le soleil qui m'avait réveillée, mais le garçon aux cheveux bruns. Il était assis sur moi, il avait la main sur ma joue.

« — J'ai vu que tu me suivais hier. Je m'appelle Ethan. Heureux de te rencontrer. »

Il me sourit. Il était beau quand il souriait... Je lui souris. Et je compte plus ses yeux. Je m'y perdais dedans. Il était si beau, si profond, et je pouvais y lire une profonde solitude.

« — Tu as un très beau corps, quand tu es nue. »

Il venait de me murmurer cela, et je devint soudainement rouge. Il se rappelait donc de moi. Enfin.. Il se rappelait de mon corps. De ma poitrine naissante, et de mes fesses rebondies. Ma tête se transforma en champ de bataille. S'il m'avait regardé, et qu'il m'avait trouvé jolie, cela voulait dire qu'il m'aimait? Et moi? Est-ce que je l'aimais? Je fermas les yeux et soupiras longuement. J'en avais marre de rien comprendre à la vie. Maman.. Ou es-tu partie..?


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »   Ven 6 Déc 2013 - 11:26


Chapitre 3


Mon cher Monsieur le Directeur,
Je vous écrit, car je n'en plus de cette situation. Je rentre de mon séjour à l'hôpital. Je m'en tire avec seulement quelques os cassé, mais heureusement le bébé n'est pas touché. Il est bien vivant, et il grandit sainement au sain de mon corps. Déjà trois mois de grossesses.. Comme cela passe vite.. Bref, je m'égare. Si je vous écrit, c'est parce que j'aimerai que Tia, Amel et Xena soir viré de l'établissement. Je vois déjà votre tête désenchantée, mais sachez que ce sont elles qui m'ont frappés, et jeté par la fenêtre du premier étage, enceinte et au bord de la mort.
Je vous en supplie.. Acceptez ma requête s'il vous plait. Pour moi, pour mon bébé.
Amicalement.. Lyfa.


Interdite, je m'arrêtas. Est ce que j'emprunterai le chemin du bien en envoyant cette lettre à mon directeur. Est ce que la meilleure solution était d'exclure totalement Tia, Amel et Xena de ma vie ? Elles qui m'avait tellement apportés, mais qui m'avait tellement fait souffrir en retour. Ma main tremble. Je ferme les yeux. Je sens une présence derrière moi, et me retourne, affolée. Ce n'est que Ethan. Il m'avait vraiment fait peur. Je lui tourne le dos, et m'intéressa à la boîte jaune devant moi. Ma main s'avança. La lettre tomba dans un bruit sourd. Je me retourna, et soupira.

« — Je l'ai fait. Reste plus qu'à attendre le résultat. »

La main d'Ethan se posa sur mon ventre. Je frissonna. Enceinte. J'étais bel et bien enceinte. Je souris. C'était beau, la sensation d'une chose qui grandissait dans ton ventre. La sensation que tu donnais la vie. Tu fermas les yeux. Tu te voyais, avec  Ethan, et ton futur enfant, main dans la main en riant, et en gambadant dans les champs. C'était la happy end que tu voulais. Avec Ethan.

Je m'appelle Lyfa. J'ai 15 ans, et je vais bientôt être mère.


La nuit s'était installé depuis longtemps. Couchée nue dans ce grand lit, je peinais à trouver le sommeil. Le chant des grillons résonnait autour de mon corps, mais toute sensation avait disparu. J'étais dans le néant. La tête vide. Aucune pensée. Les doigts engourdis sur mon ventre rebondi. La fenêtre ouverte procure un léger courant d'air, faisant bouger mes cheveux au gré du vent. Je ferme les yeux. Aucun bruit. C'est trop calme pour dormir. Et trop agité dans ta tête pour te lever et prendre un verre d'eau. Trop mal aux mains. Trop mal aux jambes. Trop mal au ventre. Le bébé est là. Il me le fait savoir. Je l'aime, ce bébé. C'est la chair de ma chair, le sang de mon sang. L'enfant de Lyfa et d'Ethan. Je repensa à cette nuit en particulier. Si intense.. Si magique.. Tellement merveilleuse. La plus belle nuit que j'aie jamais passé.
Un bruit ne fait revenir à moi. La porte s'ouvre. Je distingue trois silhouette. Je me relève dans mon lit, et plisse les yeux. Trois fines silhouettes. Trois femmes. Tia, Amel et Xena. Les trois tigresses de l'ombre. La rousse, celle qui m'avait le plus fait souffrir s'avança. Elle sortit un poignard,met la lame scintilla au clair de lune. "Tia" était gravé dessus, comme si c'était le dernier nom que je verrais de ma vie. Je me levas, mes mes jambes n'étaient pas de cet avis. Dans la plus grande impuissance, je m'effondre au sol, à la merci des trois tigresses.

Je m'appelle Lyfa. J'ai 15 ans, et je vais bientôt mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »   

Revenir en haut Aller en bas
 

[HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» [HISTOIRE] « Je m'appelle Lyfa. J'ai dix ans. Et ma vie est un échec. »
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-