Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spectre d'Aurore

avatar

Invité


MessageSujet: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    Jeu 21 Fév 2013 - 11:32


J'ai froid! J'ai peur! J'ai mal!



Mon cœur se sert. J'ai mal, non physiquement, mais plutôt mentalement. Je suis fatigué. Ma vie n'est pas ce que je rêve d'être. L'endroit où je me trouve n'est qu'une geôle. Un endroit de petite envergure, sombre et humide. Seul, par la fenêtre un éclat de jour passe. Parlons de cette fenêtre. Je ne peux m'échapper par cette sortie, des barreaux bien soudée m'empêche de m'y faufilée.

Je ne comprends pas cela s'est passé il y a de cela neuf ans. Je n'étais alors qu'une petite fille de six ans. Une petite fille innocente, une innocence d'enfant, qui n'a aucun sentiment vengeur, de haine, de colère et autres sentiments qui amènent à détester, tuer ou venger. Une petite fille qui vivait entre ses parents, une vie heureuse, sans un soucie. Mais un jour d'été, lors d'une nuit chaude et douce, sous une lune brillante et un ciel sans nuage, un homme est venu tard, dans la nuit. Il est entré, à parler avec mes parents, des bruits étouffés, de simple murmures dans une nuit sans orage. Mais bientôt les murmures, firent place à des cris furieux, ceux de ma mère et de mon père, l'homme restait bizarrement silencieux. Puis le silence est soudain retombé, ou plutôt les cris ont cessé, des bruits sourds ont suivi ce silence, comme si quelques choses avaient heurté le sol. Des bruits de pas dans l'escalier, les portes qui s'ouvrent et qui se referme en claquant. Puis soudain la poignée de la porte de ma chambre c'est abaissé, puis elle s'est ouverte, moi j'étais dans mon lit, à l'écoute. J'ouvris les yeux croyant que ce n'était que ma mère qui venait me rassurer, mais ce ne fut pas elle. C'était l'homme, celui qui était entré et qui avait amené le courroux de mes parents. Le reste était flou, dans une nuit d'été, j'ai été emmenée de force, je me suis retrouvée dans un endroit noir. Ensuite, je ne me souviens plus, tout ce que je sais, c'est que ma vie a basculée.

Il fait froid dans ma geôle exsangue, si froid, dehors de gros flocons volent et tombent. Ils ressemblent à des jolis diamants, si doux et purs. Mais il fait froid, ce vêtement que je porte ne me protège pas de ce froid. J'entends soudain le bruit de pas de LUI, il s'approche de la porte. Je me lève avec précipitation pour aller me recroqueviller dans le coin le plus éloigné de la porte. Non pas que j'ai peur de LUI, mais quand il venait c'était un mauvais signe. IL allait me demander de travailler, mais le moindre de mes gestes ne lui plairait pas.

J'entends le cliquetis de la clé tourner dans la serrure, je vois la porte s'ouvrir doucement, la lumière entre en flot dans la pièce m'éblouissant. Ça fait mal, tant de lumière d'un coup, mais yeux. IL entre dans la pièce, son pas lourd fait trembler le sol. Je lève mon regard vers lui, IL sourit, d'un de ces mauvais sourires. Je lève mes mains devant moi comme si je voulais me protéger d'un coup qui ne vient pas, au contraire il m'attrape et me tire hors de "ma petite cabane" comme je l'appelle, car pour moi c'est un lieu de sureté, un lieu reposant ou le danger n'est pas. Pourtant, il me tire hors de cette protection et me lâche soudaine devant des éclats de rire, je lève la tête, non pas avec un visage apeuré et baigné de larme, mais plutôt avec un masque impassible, à l'instar de son envie de me représentait comme une faible fille, un animal sans son repère, malheureusement pour lui je ne suis pas bête, l'intelligence s'acquiert avec l'expérience semblable à ce qu'il dit à ses camarades. Je me relève, il m'hurle à la manière d'un gorille en colère d'aller faire le service, je passe avec prudence près de lui et je m'aventure avec rapidité dans la cuisine j'apporte des boissons alcoolisées, puis repart jeter les vides dans la poubelle au coin de la pièce adjacente. Puis reviens quelques instants plus tard pour y collecter les cendres dans les cendriers, Il m'observe attendant une erreur pour me corriger, mais cette erreur ne vient pas, c'est pourquoi je sais que ce jour-là, le repas ne sera pas au rendez-vous. Ainsi que les autres fois, je pars discrètement dans la cuisine à la recherche d'un simple met. Mon regard se pose sur tous les plans de travaille, jusqu'à cette petite miche de pain, qui traine sur le sol de marbre, je me retourne pour voir si aucun œil de mauvais augures ne m'observe pas. Je me précipite sur la nourriture que j'enfouis avec une rapidité étonnante dans la manche de cette robe déchirée et sale. Quelques instants plus tard, je l'entends qui m'appelle. Je passe la porte et il me réclame avec véhémence d'autres boissons. Je lui fais signe de la tête et repars en direction du frigo là j'attrape les bouteilles et doucement en marchant avec lenteur, je lui apporte ce qu'il demande. Manque de chance une chaussure traine. M'empêtrant dans mes pas, je tombe tête la première au sol, les bouteilles s'éclate près de moi, la miche roule jusqu'à ses pieds. Il observe le pain, puis lentement relève les yeux vers moi, ses amies m'observe leurs rires sarcastiques résonne à mes oreilles dans un lointain, je ne regarde qu'une chose à présent, la seule chose qui m'est dangereux et c'est Lui, qui se trouve debout, sa main plonge dans mes cheveux sales et me tire sous mes cris vers ma geôle, ses amies le suit toujours avec leur air narquois et rieur, ils attendaient le spectacle, ils savaient que cela arriverait, il me lâche, ma tête cogne le sol dans un bruit sourd, j'essaye de me relevais, un coup dans les côtes, me fais me recroqueviller.

Mon esprit décide de vagabonder à nouveau pour ne pas ressentir, les coups sont pourtant de plus en plus forts, ce ne sont plus que coups de pieds ou de poings, mais à présent des coups de barre en fer. Je m'accroche à la seule idée qu'un jour peut-être pourrais-je de nouveau voir le jour, mais cette fois ci en étant libre, ma voix semble lointaine, je crie au secours de toute la force que j'ai pourtant, je n'ai pas l'impression qu'elle m'appartienne, toi mon esprit, ma pensée, tu es là, tu m'écoutes, tu endures le mal avec moi, mais tu ne sembles pas être moi pourquoi? Les coups se sont arrêtés, mes bras me font mal, mon dos est meurtrie, mon ventre est douloureux, à quel endroit n'ai-je pas mal? Mon corps est malmené, remplis de blessures, que je n'oublierais pas. Mon sang coule sur le sol, le silence se fait, une vague lumière apparaît dans mon champ de vision, j'entends vaguement des bruits étouffés, des voix qui appellent, qui m'appelle, qu'est-ce? Dois-je me battre pour en connaître l'origine? On me
transporte, puis on me repose avec douceur, quelle est cette chaleur qui imprègne mon corps? J'essaye d'ouvrir les paupières, c'est dur, tellement dure, je reprends place dans la réalité et la douleur qui s'y diffuse soudaine dans mon être tel un poison violent. Mes yeux s'ouvrent sur un ciel bleu grisâtre, des flocons brillants recouvres mon visage, j'aperçois une silhouette près de moi qui me parle, mais je n'entends rien, je ferme une fois de plus les yeux. Le monde disparait autour de moi, les bruits flou disparaisse, je ne ressens plus rien, je ne sens plus rien, mes bras sont à présent trop lourds pour être levé. Le monde disparait et ma vie avec en cette saison des neiges ou une multitude de flocons tombent du ciel.

Interdiction de recopier ou simplement de prendre cette idée, j'ai pris plusieurs mois pour écrire ce texte, presque 1 ans pour tous vous dire donc respecter mon travaille merci ♥ :3


Dernière édition par Spectre d'Aurore le Dim 10 Nov 2013 - 21:58, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Danse de la Tigresse

avatar

Administratrice
Administratrice

Date d’inscription : 03/09/2011
Messages : 4810
Féminin
Puf : Tigresse, Titi, Cam', Camouille, PowerTiger, Lala, Christophe • Créations : © Ellimac
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 16
Multi-comptes : Danse de la Tigresse ♀, 70 lunes, ancienne meneuse, Vent | Fennec des Sables ♂, 20 lunes, Tonnerre | Promesse du Bourgeon ♂, 18 lunes, Tonnerre | Nuage de Foudre ♀, 12 lunes, Ombre | Welther ♂, 30 lunes, La Horde

MessageSujet: Re: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    Jeu 21 Mar 2013 - 18:56

J'aime bien cette nouvelle ! =D Tu comptes faire une suite ?

_________________


DC:
 

Lov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    Dim 10 Nov 2013 - 21:55

Voilà la suite à était mise ^^ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Rêve Immortel.

avatar

Félin Légendaire

Date d’inscription : 29/01/2011
Messages : 3458
Féminin
Puf : Plumy' || Surnoms : Immo pour Maj. :3 // Fan de :3 pour Manip'. :3 // Fan de licorne-chat-dragon pour Ago. :3
Rang EÉF : Guerrier
Âge : 20
Multi-comptes : Nuage Manipulateur || Antilope des Bois || Charme Envoûtant.

MessageSujet: Re: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    Mar 12 Nov 2013 - 21:15

Ton histoire est juste super bien écrite ! Les sentiments et la tristesse sont bien décrits, et tu intègres parfaitement bien ton personnage. Malgré les quelques fautes d'orthographe que j'ai pu discerner, on te lit plutôt bien. :3 Je ne te dirais que de continuer dans cette voie, j'adore. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    Jeu 12 Déc 2013 - 20:59

Merci, pour les fautes je dois encore corriger, donc je m'en rend bien compte, mais ça fait plaisir de savoir cela ^^ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!    

Revenir en haut Aller en bas
 

[NOUVELLE] J'ai froid, j'ai peur, j'ai mal!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Mon nom est peur; Mon souvenir terreur.
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-