recensement fermé
Bientôt plus d'informations sur les résultats!

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Fin Halloween! Il est temps de retrouver vos pseudos habituels :)
Annonces

Partagez | 
 

 # Lettre pour toi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: # Lettre pour toi.   Jeu 31 Jan 2013 - 20:02


    # LETTRE POUR TOI

    Les gens disent, les gens parlent. Mais que savent-ils, au fond ? On a passé notre temps à marcher, côte a cote. Je suis tombée, sans pleurer, et tu n'as rien vu. Il est difficile de dire que je t'aime. Dans un passé, il y a longtemps, peut être. Mais dans mon hier à moi, je ne sais pas.
    Sans un remord, le temps est passé. Il a semé ses pétales clairs et a recouvert ma vie. Et il continue, encore, jusqu'à ce que les fleurs fanent. J'aimerais te dire quelque chose, avant que ça n'arrive. Mais peut être qu'elles tomberont d'autant plus, tu ne crois pas ? Je regarde les aiguilles de l'horloge de la cuisine bouger silencieusement.
    Il n'y a rien de plus stressant que cette absence de bruit. Je reste immobile, j'ai peur. Mais mon cœur bat encore. J'aimerais dire que c'est la vie. J'aimerais te dire, que c'est fini. Ma destinée est la mort. Comme celle de tout le monde, je suppose. Alors a quoi bon s'accrocher ? On ne passe qu'un printemps ici, pendant la floraison des fleurs. Et quand c'est fini, on meurt. Puis c'est tout.
    Au bout du chemin, qui y a t-il ? Existe t-il seulement une raison d'être la ? Je suppose qu'on s'en crée une, chacun. Mais au fond, on aspire tous a la même chose n'est-ce pas ? Le bonheur, sûrement. Je pense que tu étais cette raison, a un moment ou a un autre. L'es-tu encore ? Sans toi je ne partirai pas, non. Mais sans toi, j'errerai sans fin, entre les pétales incolores de mon existence. Et je marcherai vers l'horizon, cette chimère que l'on ne peut atteindre, jusqu'à ce que le temps soit révolu pour moi aussi.
    Peut être que nous, humains, nous ne pouvons que nous effacer tranquillement dans la nuit, sans un bruit ni un regard en arrière. Peut être que nous ne sommes qu'un rêve qui se laisse emporter par la brume du matin. Peut être sommes nous seulement l'illusion d'une réalité, le songe poussiéreux de quelqu'un qui n'existe pas.
    Tu sais, les autres ont pu dire que j'étais dure et égoïste. Mais a la première affirmation, je ne répondrai seulement qu'en devenant dure, je me protégeais de la douleur. Je n'attendais plus que ta délicate attention. Je ne rêvais de rien d'autre : juste que tu m'aime. C'est sûrement trop utopique, mais c'est vrai. J'aurais pu vouloir avoir un bon travail, une bonne situation. Mais a quoi bon ? Tout ce que je voulais, c'est que tu me vois, moi. Au second qualificatif, je dirai seulement que c'est faux. Tout le monde l'est un peu, égoïste. Et heureusement.
    L'injustice est forte. Je suis née avec des qualités que d'autre n'ont pas. Mais en contrepartie, j'ai eu mal. Est-ce suffisant pour équilibrer ? Je ne sais pas. Pourtant parfois, je regrette. Regardez, dans l'histoire. Nous parlons plus d'un assassin que d'une personne bonne, attentionnée, mariée, bon père/mère de famille et sérieux dans son travail. Pourquoi ? Hein, pourquoi ? Pour moi ce fut exactement la même chose. On s'est occupé de ceux qui causaient des problèmes. Moi j'ai subit le déchirement, sans rien dire.
    J'aurais pu hurler. J'aurais pu tout ficher en l'air. Et dieu, j'en ai eu envie. Mais je n'ai rien dit. Pourquoi ? Je n'ai rien fait. Pas par peur. Simplement parce que je ne suis pas tant égoïste. J'ai préfère continuer, sans me faire remarquer. Pour ne pas causer de souci. Je me suis obstinée a devenir la meilleure, a rester la meilleure, occultant le reste. J'aurais aime pouvoir effacer ma peine.
    Peut être este naïf de ma part, trop gentil. Mais juste l'éclat de ton regard m'a fait croire en quelque chose. Une porte qui m'était ouverte, un peut être qui a traversé mon esprit. Oui, j'aurais voulu que pendant quelque temps, tu chemine a mes cotes. Mais pourtant, nous avons du nous quitte. Sans un mot. Et jour après jour, je me laisse recouvrir par les pétales pâles, monotones. J'aurais aime te dire que je t'aime. J'aurais voulu que tu me prennes dans tes bras. Tu me manque. Et le temps passe, sans repos, et fait mourir les fleurs sur le parterre.
    Tu sais, tu m'as dit un jour que les trèfles ne portaient chance que s'ils étaient vrais. Alors toi, tu n'étais qu'une contrefaçon ? Un leurre, une illusion qui a trahit ma confiance ? Pourtant j'en ai ramassé des trèfles a quatre feuilles, et aucuns n'avaient d'aussi beaux yeux que toi.
    J'aurais pu devenir attentionnée, pour toi. Rien que pour toi. J'aurais pu être gentille et douce, serviable. Et au fil des mois je me suis laissée aller a la tendresse que tu as su faire naître dans mon cœur. Et j'aurais aime avoir ton attention aussi. De délicates marques d'attachement, une main dans mes cheveux, un sourire. J'ai dépassé bien plus que mes limites, pour toi. Je me suis mise à penser différemment, a envisager quelque chose en lequel je n'avais jamais cru. J'aurais aime que tu te laisse aller a l'amour, toi aussi. Que tu me dises que tu m'aime, que je suis belle, que tu passe tes doigts sur mon visage. Je me fichais bien des autres, tant que tu étais la. J'aurais pu faire tout ce que tu voulais, pour une gentillesse de ta part.
    Pour te plaire, j'aurais pu faire des choses improbables. Me mettre a la couture, a la cuisine, devenue sociable, sortir. J'aurais pu courir sous les pétales en riant. Pour te plaire j'aurais pu me ridiculiser de bien des manières, renier n'importe lequel de mes principes, de mes choix.  J'aurai pu dire n'importe quoi. Je me suis simplement misé a rêver d'un futur dans tes bras.
    Quand j'ai pensé à toi, en écrivant cela, me remémorant le passe, je ne sais pour quoi, mes larmes ont coulés. Pas de sanglots, pas un bruit. Elles ont justes roulées sur mes jours, le temps de quelques secondes. Elles sont tombées sur mon bras, comme mes rêves. Brisés, fragmentés, éparpillés comme les étoiles dans le ciel nocturne. Et pourtant j'ai espère tu sais, encore et encore, plus que raison. Il n'y en a eu que quelques unes, froides, glacées comme la bise que je vois souffler par la fenêtre. Pourtant, des larmes j'en ai versé. Mais aujourd'hui, la tout de suite, j'aurai aime dire que c'était les dernières. Oh mince, je crois que je t'aime encore.
    Tu réussis simplement a me faire vivre, encore, dans les moments comme ceux la, ou je me demande pourquoi, pourquoi je m'accroche. Pourquoi je ne laisse pas d'ors et déjà les fleurs faner, ne plus tomber a mes pieds. Oh, je suis en train de mourir, je suis en train de mourir. C'est fatiguant de repenser à toi.
    Tu remarqueras, au fil et à mesure que j’avance dans la rédaction de cette lettre, j’en oublie mes mots, mes propos philosophiques, toutes mes figures de style. Je n’arrive plus qu’à dire, à affirmer une seule chose : je t’aime. A chaque fois que je te dis un mot, je te dis que je t’aime. A chaque fois que je pleure, je te dis que je t’aime. Je t’aime, je t’aime, je t’aime. Maintenant que tu le sais, est-ce nécessaire de continuer cette lettre… ? J’ai tant de choses à te dire, mais toutes mes pensées en arrivent à la même conclusion : je t’aime, toujours.

    || Écrit comme ça, au fil des jours, en attendant que je m'attaque à mon trip.
    Oh, et désolé si y a des fautes grotesques, j'ai pas corrigé, ça vient de mon Ipod. ||


Dernière édition par Nuage Pourpre le Lun 17 Juin 2013 - 14:55, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astre de Cristalavatar
Félin Légendaire
Date d’inscription : 27/02/2010
Messages : 1659
Féminin
Puf : Fly ou Ju'
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 21
Multi-comptes : Astre de Cristal & Petite Ambroisie

MessageSujet: Re: # Lettre pour toi.   Jeu 31 Jan 2013 - 21:24

J'adore, comme j'tai dis =3
-Pour les fautes on voit que c'est pas fait exprès, genre mal corrigée par le pod.-
Bref, j'aiiime **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: # Lettre pour toi.   Mar 26 Fév 2013 - 21:47

Merci. <3333
Revenir en haut Aller en bas
Draculaavatar
Administratrice
Administratrice
Date d’inscription : 03/09/2011
Messages : 4819
Féminin
Puf : Tigresse, Titi, Cam', Camouille, PowerTiger, Lala, Christophe • Créations : © Ellimac
Rang EÉF : Vétéran
Âge : 16
Multi-comptes : Danse de la Tigresse ♀, 70 lunes, ancienne meneuse, Vent | Fennec des Sables ♂, 20 lunes, Tonnerre | Promesse du Bourgeon ♂, 18 lunes, Tonnerre | Nuage de Foudre ♀, 12 lunes, Ombre | Welther ♂, 30 lunes, La Horde

MessageSujet: Re: # Lettre pour toi.   Mer 27 Fév 2013 - 11:58

Tu es vraiment très douée Iris ! =D C'est très beau et ça réchauffe le cœur (: **

_________________


DC:
 

Lov:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: # Lettre pour toi.   Mer 27 Fév 2013 - 12:51

Merci Tigresse. :3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: # Lettre pour toi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
# Lettre pour toi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre pour sa cousine...
» Lettre pour demander l'autorisation de la slack dans un lieu public
» Lettre pour M. Gilderoy Lockhart
» Lettre pour Rudy[PV RUDY]
» [ARC PERSO part.2] Lettre à Miku [ MIKU ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-
Sauter vers: