Un design d'automne flambant neuf a été installé! Pour en savoir plus, venez ici.

Un recensement général a été ouvert pour la rentrée. N'oubliez pas de recenser vos personnages ici.

Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.
Annonces

Partagez | 
 

 [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kitsooavatar
Invité

MessageSujet: [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...   Dim 2 Déc 2012 - 21:01


Fanfiction
by Kitsoo™



LA PIERRE
MYSTERIEUSE...




PROLOGUE
...



Les
dernières lueurs du soir disparaissaient à l'horizon. Seuls quelques
rayons de soleil illuminaient encore la clairière. Une masse de félins
s'agitait devant une grande pierre, où était assise une élégante chatte à
la robe léonienne. Son pelage resplendissait à la lumière de l'astre et
devint bientôt argenté sous les reflets de la lune montante.
Le silence régnait à présent dans l'atmosphère quand le chef ouvrit la gueule pour parler :
"Les
temps sont venus pour nous, tous, d'endurer une étape de la plus haute
importance ! Jamais les Clans n'ont dû subir à une telle épreuve, mais
nous n'avons pas le choix, la chatte repris plus calmement. Hier soir,
les quatre guérisseurs se sont réunis à La Source de Lune et tous on
fait le même rêve !
-Rectification, nous avons fait un rêve commun !
Pierre Lunaire s'était levée avec délicatesse, mais sa voix trahissait
son irritation."
La meneuse remercia la guérisseuse d'un hochement de tête avant de continuer :
"La
tragédie est centrée sur le Bipèdes ! Des hoquettements brisèrent le
silence et les chuchotements se transformèrent en jappements. Mais ce
n'est pas tout, le chef haussa la voix."
Soudain le tonnerre gronda
et ses paroles se fondirent dans un flot de murmures insensés. Des
hurlements de chats éclatèrent quand un vautour passa; signe de maladie
et d'impureté ! Les félins se plaquèrent au sol, oreilles collées contre
le crâne, accompagnés de petits gémissements craintifs. L'assemblée se
tut brusquement quand un hululement de chouette annonça l'arrivée d'une
nouvelle prophétie !!!
Étoile de Souffre, encore perchée sur le
Promontoire, mais griffes sorties, grinçantes sur la roche, fixait avec
anxiété un de ses anciens avant de hocher la tête. Lorsque le matou
tourna le dos pour se diriger vers la sortie du camp, les reflets de son
beau pelage couleur d'ébène, ondulait sous une instantanée brise de
vent fraîche.




Cheveux aux vent, Mélodie observait
patiemment les montagnes qui surplombaient sa ville natale, de ses yeux
ambres, penchée sur le rebord de sa fenêtre de son appartement. Ce
matin-là, le ciel était d'un bleu profond. Mais la pluie n'allait pas
tarder à arriver. De gros nuages s'étaient formés au-dessus de la forêt
se situant derrière les blocs rocheux que la fillette fixait depuis
presque une heure environ.
Soudain une petite bourrasque de vent la
fit sortir de ses pensées. Elle frissonna. Détournant son regard, elle
repéra sa montre, qui indiquait...1h30 ! L'heure à laquelle Mélodie
allait chaque jour à la bibliothèque. Elle se tourna brusquement et
faillit bousculer son chat qui se frottait à sa jambe. Elle se baissa
doucement pour le caresser et sourit. Minuit était un grand matou noir
au poil mi-long âgé d'à peu près 6 1/2 ans. Mais ce qui impressionnait
le plus la jeune fille était ses yeux. Son regard émeraude la couvait de
compassion...mais aussi de détermination !
Charmée par ce moment
unique, Mélodie secoua la tête, se releva et jeta un dernier coup d'oeil
au félin avant de se diriger vers l'entrée.
"Je sors, s'écria-t-elle ! "
Elle
claqua la porte. En se précipitant dans l'escalier de son immeuble,
Mélodie faillit perdre l'équilibre à plusieurs reprises manquant
quelques marches à chaque pas.
Jeune collégienne de 13 1/2 ans,
Mélodie, comme la plupart des élèves à cet âge, n'était pas du tout une
fane de lecture ! Mais la bibliothèque était pour elle la caverne de
Alli- Baba, tout simplement parce que sa passion était; le monde
intrépide du chat sauvage !
Elle passait ses journées entières à dévorer les informations sur ce félin si mystérieux !
De
nos jours, les seules connaissances que tiraient les humains de ces
chats étaient qu'ils vivaient en clan et qu'ils avaient, comme leurs
cousins, un lien particulier avec les pierres et la Lune.
Mais, Mélodie, malgré son jeune âge, en savait d'avantage. Née dans une famille aux parentés sorciers,
tenait de sa grand-mère d'étonnantes facultés de communication avec les chats sauvages !
Seuls
étaient les magiciens précédents à connaître l'existence de ce pouvoir.
Et Mélodie se doutait bien que l'avenir lui réservait encore beaucoup
de surprises qu'elle ne pourrait l'imaginer !



CHAPITRE
1



Lespages d’anciens livres et de vieux manuscrits tournaient et
retournaient
depuis des heures. La bibliothèque allait fermerdans peu de temps à
présent. Les derniers rayons dusoleil arrivèrent à peine à pénétrerdans
l’immense salle. Lorsque l’église du village sonna 7heures des
chaussures à talons résonnèrent sur le sol.
“Il est l’heure mademoiselle”
Les pas cessèrent.
“Oui madame, j’allais justement m’en aller...Puis-je emprunter ces livres ?”
La bibliothécaire prit ses lunettes accrochées à son gilet, inspecta les documents puis reprit de sa voix chevrotante :
“Il y en a un paquet ! Mais comme vous êtes une de mes meilleures
clientes, c’est accordé ! Avez-vous votre carte ?”

Quand Mélodie posa le petit bout de papier demandé sur la table, la
femme âgé le tamponna d’un coup sec. La jeune fille se leva en remettant
soigneusement la carte dans sa poche et partit joyeuse, contente de son
affaire, les bouquins sous son bras puis franchit la porte. La
clochette de l’entrée tinta à son passage.

La
lumière allumée, Mélodie feuilletait les exemplaires ouverts sur son
bureau. À l’aide de son dictionnaire elle déchiffrait petit à petit les
mots qui défilait sous ses yeux. Grâce aux vieux livres de sorcelleries
et ceux sur les félins de ses ancêtres, Mélodie avançait beaucoup dans
ses recherches. Que devait-elle trouver exactement ? Ça, elle ne le
savait pas encore, mais les dernières paroles de sa grand-mère qui lui
avait été confié, était comme une prophétie cachée sous ses mots ;
Pourquoi
es-tu ici mon chat, dans ce monde si instable...Beaucoup d’êtres
ont sentit ta présence ! Cherche dans le passé et tu
sauras trouver ta destiné. Ne te confie à personne !
Suis plutôt ceux qui te regardent...
Ses
paroles n’étaient pas pour autant les plus compliquées à déchiffrer,
comparées aux prophéties des romans... Mais un mystère était enfuit à
l’intérieur, comme au plus profond des yeux de la défunte...Mélodie se
rappelait encore à l’époque où sa grand-mère lui racontait des histoires
qu’elles avaient inventées, elle voyait encore ses pupilles pétiller de
bonheur mais dilatées comme celles d’un chat... en parlant de matou, la
vieille dame l’appelait toujours ainsi. Peut-être y avait-il une
raison, Mélodie savait que derrière des mots doux un moment qui nous a
marqué était toujours caché la dessous !
Quand
soudain la porte de sa chambre s’ouvrit. La jeune fille se retourna
brusquement balayant ses longs cheveux en arrière. Sa mère, une grande
brune à la chevelure bien plus épaisse que sa fille se présentait devant
elle. Mélodie referma en vitesse un des livres de magie qu’elle était
en train d’étudier sans lâcher l’arrivante du regard. Cette dernière
n’était pas au courant du dont que la collégienne avait reçu. Elle
n’avait rien à voir avec ses fameux sorciers.
Intriguée par cette attitude, la mère fronça les sourcils :
“Qu’est ce qu’il y a chérie, ça ne va pas ?”
Mélodie secoua la tête.
“Ha si si, très bien, tu voulais me dire quelque chose ?
-On va manger alors ne traine pas trop, en plus...
-Oui, j’arrive je fini mes devoirs !”

Mélodie l’interrompit, elle ne voulais pas que sa mère lui parle plus
longtemps sinon la discussion allait durer un moment. Elle la fit sortir
de sa chambre et s’affala sur son lit épuisée. Une douce fourrure vint
soudain se frotter contre elle suivit d’un
ronronnement bien sonore.
Elle se tourna d’un côté pour caresser son chat mais il lui échappa
comme si un tornade l’avait emporté. Mais Minuit était toujours là.
Assis sur le rebord de la fenêtre ses deux gros yeux couleur émeraudes
fixaient Mélodie sans jamais cligner d’une seule paupière. Celle-ci
pourrait passer des journées entière à admirer son chat. Son poil allait
à présent refléter sous la lune gibbeuse montante...

Un
bruit que Mélodie n’avait sans doute pas entendu fit frémirent les
moustaches et détourner la tête du noiraud. Par contre le miaulement
perçant de Minuit, ça elle l’avait bien perçu ! Il ne poussait
généralement aucun cri de ce genre là, mais à le voir il n’avait pas
l’air serein. Mélodie s’approcha tout doucement de lui pour ne pas
l’effrayer. Son regard passait de la jeune fille à la fenêtre. C’était
sûrement signe qu’il voulait sortir mais Mélodie trouvait ça quand même
étrange. Pourquoi, d’un seul coup Minuit avait-il décidé de passer par
là ? Jamais il n’avait jeté un seul
regard par cette vitre...
Mélodie
découvrit avec étonnement l’expression irritée de son chat. C’était
comme s’il voulait lui dire quelque chose, que son visage c’était
transformé en celui d’un humain ! C’est alors que la jeune fille se
décida à ouvrir avec prudence. Le bruit de la circulation tintait jusque
dans les tympans de la collégienne. Les toits des maisons se
chevauchaient tellement elles étaient serrées, mais vu la hauteur,
Mélodie se dit que Minuit ne serait guère tenté de jouer le chat de
gouttière...paresseux comme elle le connaissait.
À
la grande surprise de Mélodie, le beau matou sauta agilement du rebord
en béton et s’assis tranquillement en face de sa maîtresse sur une
toiture voisine. Celle-ci l’observait. Il allait et venait comme s’il
attendait quelque chose. Elle n’était pas particulièrement proche de son
chat contrairement aux précédents. Ce n’était pas non plus de son
habitude de le caresser. Mais tout deux aimaient se regarder sans rien
se dire, et cela pouvait durer des heures...
La
voix de sa mère qui retentit dans le couloir fit sortir Mélodie de ses
pensées. Un petit vent frais lui fit onduler sa chevelure avant de
fermer sa fenêtre et quitter sa
chambre.

Après
manger son chat n’était plus là, mais Mélodie savait qu’il la
surveillait. Elle sentait sa présence où qu’elle aille. Avant de
s’endormir elle ouvrit encore une fois l’endroit par lequel Minuit était
sortit au cas où il reviendrait dans la foulée. Cette nuit là aucun
rêve ne vint atteindre ses pensées, sauf deux petits émeraudes dans le
noir total...et ces paroles ;
Suis eux qui te regardent...


La suite de l'aventure déjà écrite, mais sur une feuille de papier. Alors ce sera prochainement, mais laissez-moi le temps d'écrire à l'ordi ( Faut que je trouve le courage x3) *quelaforcesoitavectoi!*
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...   Ven 17 Mai 2013 - 18:42

aller juju' !!! LA SUIIIIIIIIITE !! ♥ Courage mini Dark Vador gentil !! Wink xD
J'adore!! C'est cool que y ai un bipède qui arrive dans ton histoire.
J'aime beaucoup et j'ai hâte de savoir ou le chat est aller !! et aussi ce que c'était le rêve commun des guérisseurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...   Sam 18 Mai 2013 - 12:51

*haha* (=
Revenir en haut Aller en bas
Invitéavatar
Invité

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...   Sam 18 Mai 2013 - 17:59

bon... c'est quand la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite ????? ♥ ♥ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HISTOIRE] La Pierre Mystérieuse...
» Mew,ile mystérieuse
» Mystérieuse atmosphère
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» Arya Ombrelune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-
Sauter vers: