Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 [TEXTES] Letters.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: [TEXTES] Letters.    Mar 27 Nov 2012 - 19:08

Voilà, voilà. Ca fait un bon bout de temps que j'ai un projet de roman sous forme de ''lettres''. Certaines sont vécues par moi-même. (Ce sera précisé). Les autres complètement inventées.
Je vous mets que certaines.


One : À Léa.

T'es tellement conne que ça devient flippant. J'ai jamais osé te dire ce que je pensais de toi, j'avais peur. Peur de me faire rabaisser, humilier, mais tu sais quoi ? J'ai changé et j'ai bien envie de te dire mince.
On s'est connues comment déjà ? Ah oui, dans ce parc, tu m'as parlé, ça s'est fait de fil en aiguille. Pendant deux ans, c'était sincère, contrôlé, c'était beau. Puis, plus rien. Plus un SMS, plus un coup de fil, plus une parole, juste des regards jetés en arrière en espérant que l'autre nous regardait, voyait notre souffrance, en espérant que le passé allait nous rattraper. On espérait, en tout cas moi j'espérais que tu viendrais daigner m'adresser la parole, me serrer dans tes bras, j'avais envie que tu viennes, que ce soit toi qui me dise ; « Tu rêves, je suis toujours à tes côtés. » Ça n'est jamais arrivé.
Je n'avais jamais eu l'occasion durant ces deux putains d'années de te dire que j'étais folle amoureuse de toi, et voilà que maintenant je rêve de toi, j'ai envie que tu viennes et que tu m'embrasses. T'es conne, t'es vraiment conne. Je te hais, je te déteste, je te méprise.

Mais je t'aime.

Two : À ma mère. Vécue


Ouvre les yeux. Tu dis que je ne me confie jamais à toi, que je suis distante, que je suis fade, que je suis sans joie. Tu dis que je ne suis plus ta petite fille mais... Tu rêves encore du prince charmant. Tu veux que je te ramène l'homme qui fera chavirer mon coeur et qui te donnera de beaux petits enfants, tu veux que je t'offre l'homme que tu n'as jamais eu. Tu veux me voir entrer dans une église au bras de mon père qui me donnera à mon aimé mais... non, ça ne sera jamais ainsi.
Tu veux savoir pourquoi je ne te parle pas de ma vie amoureuse ? Je suis lesbienne maman. Y'aura jamais de prince charmant et jamais d'église, si je me marie ce sera avec la femme de ma vie, quelqu'un qui fera battre mon coeur et non le tien. Je n'aurais peut être pas d'enfants mais je serais heureuse. Tu veux que je te dise pourquoi je suis fade ? Parce que j'ai mal. Mal d'aimer. Mal d'être amoureuse d'une hétéro'. J'ai mal d'être ce que les gens appellent différente. Tu sais bien que je suis toujours ta princesse mais le chevalier sur son destrier blanc ne sera que dans tes rêves.

Love you so much.

Four : À mon étoile.

Tu es partie trop tôt. Tu as quitté ce monde, endossant tes belles ailes blanchâtres, blafardes. Tu avais cette Saperlipopette de maladie qui te rongeait mais tu te battais avec la volonté d'une armé romaine. Tu avais la passion de l'écriture et c'est pour ça que je te dédie cette page manuscrite. Pour que tu saches que tu es un exemple, un modèle. Que tu es un ouragan qui a ravagé mon coeur. Que tu es un ange dans ce ciel pollué.
Tu es mon étoile, une vie après la mort. Tu me fais rêver encore aujourd'hui, tu étais mon amie mais à présent tu es mon ange gardien. Je te sens à mes côtés à chaque seconde de ma piètre existence. Je sens tes yeux amandes posés sur moi comme une lumière bienveillante au bout du couloir. Quelque chose d'inespéré, quelque chose d’inouïe. Mon rêve était le tien : Sauver des vies. Je veux devenir chirurgienne pour toi. Pour que tu saches que j'ai réussi, que tu peux être fière de moi. Tu verras, je vais réussir, je vais surmonter. Je vais aimer puisque c'était ton souhait.

À mon étoile partie trop tôt.  

Five : À la vie. Vécue

Merci à toi, merci vraiment. J'ai foi en toi. À force de parcourir le chemin qu'est le tien, j'ai compris que ce que je prenais pour une honte était une partie de moi, que ma peur était infondée, que je suis ce que je suis. Comme l'a dit Sara Ramirez, j'en suis heureuse, c'est génial, mais ça fait peur. Vraiment peur.
Je n'ai pas envie de me tromper sur mes choix. Je n'ai pas envie que mon coeur choisisse encore une personne dans son genre. Je n'ai pas envie de pleurer. Je n'ai plus envie d'être humiliée. Mais tout est beau, j'ai enfin compris ce que je cherchais, j'ai enfin des personnes sur qui compter, je m'assume enfin. J'ai envie de te serrer dans mes bras mais c'est impossible. Tu as mis d'incroyables personnes sur mon chemin.

Merci la vie.

Six : À Louca. Vécue

Oh toi, mon amie depuis trois longues années. Tu me soutiens à travers de nombreuses épreuves, tu me réconfortes lorsque que mon coeur commence à flancher, tu me donnes des conseils sublimes et utiles, tu es toi, la fille parfaite.
Tu donnes des énigmes à résoudre sur tes sentiments pas toujours évidentes mais ton coeur est en or, ton mystère entier, c'est pour ça que je t'aime. Je pourrais faire un long discours sur comment nous nous sommes rencontrées et pourquoi c'est toi ma meilleure amie et pas une autre mais je n'aime pas les choses factices, je préfère les mots qui viennent du coeur. Même si ma plume n'est pas la plus belle, je te dis ce que je ressens. Tu es un rayon de soleil dans l'orage de ma vie. Tu es ma Louca. L'une de mes raisons de vivre.

Je t'aime fort, fort, fort.

Seven : À mme Lombaert. Vécue

Oui, je sais, ça peut sembler bizarre et improbable de voir l'une de ces lettres adressée à une professeur. Mais elle n'est pas comme les autres, elle est unique, spéciale. Elle a cette délicatesse et ce côté compréhensif qui fait que l'on a envie de se confier à elle. C'était ma prof' principale en sixième, quelqu'un qui m'a donné cette passion de l'écriture, de la langue française. Elle m'a soutenue pendant une période sombre, étrange, même sans forcément le savoir. Elle a su trouver les mots justes, me conduire vers quelqu'un qui a aidé ma mère à se sortir de l'emprise de mon beau-père. Elle a su.
Elle sait beaucoup de choses Mme Lombaert, mais surtout trouver les mots. C'est un ange déchu, tombé du ciel. Elle est et restera quelqu'un d'important pour moi, quelqu'un qui m'a donné ma passion, quelqu'un qui fait que, aujourd'hui peut être, vous lisez ceci dans un livre, qui fait que, aujourd'hui, j'ai su m'adapter, qui fait que, aujourd'hui, j'ai enfin su trouver ma voie.

Merci.

( Je n'ai jamais vécu ces lettres, à part quelques unes.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [TEXTES] Letters.    Mar 27 Nov 2012 - 19:36

*Q* Tu écris bien OwO. Bonne chance pour ton roman (;
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [TEXTES] Letters.    Mar 27 Nov 2012 - 20:22

J'lai déjà dis mais t'as du talent ...
Revenir en haut Aller en bas
Empereur des Séraphins

avatar

Sunny ☼
« I wanna lie on a bed of clouds to be near the sun. »

Date d’inscription : 22/12/2011
Messages : 4216
Féminin
Puf : Sunny || Failariel
Âge : 19
Multi-comptes : ORYI ( horde ) - NEAREN ( solitaire ) - EMPEREUR DES SERAPHINS ( vent ) - LOI DE LA GRAVITE ( vent ) - MEMOIRE DES OCEANS ( soltaire ) - AROMES D'AGRUMES ( ombre ) - PATTE DE CAIMAN ( ombre )

MessageSujet: Re: [TEXTES] Letters.    Mar 27 Nov 2012 - 21:06

C'est vrai, tu écris drôlement bien ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [TEXTES] Letters.    Mer 28 Nov 2012 - 12:43

Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TEXTES] Letters.    

Revenir en haut Aller en bas
 

[TEXTES] Letters.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Petit Coquelicot sort son cahier pour écrire ses textes. Faut qu'elle postule au titre de journalist
» Nouvelles et textes divers et variés.
» HAITI: HISTOIRE, POUVOIR, CONSTITUTION
» Interview : Les descriptions physiques des personnages #
» Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-