Le Staff a concocté une importante MAJ pour la rentrée sur LW! Pour en savoir plus, viens là.

Recrutement de juges EÉF en cours ici.

Partagez | 
 

 [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nuage Floconneux

avatar

Invité


MessageSujet: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Lun 9 Avr 2012 - 18:08

Je travaille ce texte depuis un certain temps, mais j'ai remarqué des inconvénients. Pour l'instant, j'en suis au chapitre 8.
J'espère que cela va vous plaire et bonne lecture ! ^^



Tchaïga le Dragon Solitaire

Naissance


Dans le pays de Nabora, le pays des dragons, vivait un couple, qui chérissait beaucoup leur fils et les deux oeufs, les futurs enfants, qui n'avaient toujours pas éclos. Leur unique fils, pour l'instant, se nommait Arcal, aux écailles aux couleurs de bronze mais aussi argentées, faute d'âge. Le petit dragonneau portait deux petites bosses sur son dos : ses futures ailes.
Le petit dragon se hissa sur ses petites pattes de bébé de deux mois et alla se blottir aux cotés de son père aux écailles oranges, Shargon. Celui-ci regarda son fils, comme il était petit ! Il faisait à peine la taille de l'aile de Shyvane, sa mère ! La mère aux écailles de couleur cyan n'était pas là, car elle était partie chasser.
Le grand mâle grogna faiblement et invita son ascendant à monter sur son dos. Celui-ci répondit à son père d'un petit rugissement, qui n'en était pas vraiment un, car son lanceur était encore trop petit, puis le petit dragon monta sur le dos de son papa.
Arcal s'amusa alors à jouer au toboggan avec la queue de Shargon qui, lui, s'endormit quelques minutes plus tard.

D'un battement d'ailes, Shyvane s'envola, le butin dans ses énormes serres noires de dragons : un couple de renards et un ours brun. Cela devrait suffire pour nourrir la famille pour un seul dîner. La dragonne aurait voulu apporter plus, mais elle avait peur de se blesser, car les ours bruns se rassemblaient tous les printemps à un endroit précis et étaient très violents avec les intrus, ce qui rendait la tâche plus difficile, pour pouvoir en tuer. Beaucoup de carnivores raffolaient beaucoup de la viande d'ours, car elle était très bonne et était aussi la meilleure viande du Mont Shiftora, là où habitait notre petite famille.
Alors que la mère aux écailles bleu cyan approchait de la grotte où attendait son compagnon et son fils, elle entendit des battements d'ailes très bruyants. Bien sûr ! Les vautours voulaient de la viande d'ours brun ! Mais elle n'allait pas se laisser faire, elle n'était pas un corbeau, elle était une dragonne ! D'un vif mouvement de tête, la dragonne se retourna. Elle avait eu raison, car devant elle se dressait une bonne dizaine de vautours, ou peut-être plus, la suivait. L'énorme créature bleu cyan les chargea et en tua la moitié sur le coup. Elle décida de tuer le reste à coup de serres.
" Qu'ils sont lents ! pensa t-elle en soupirant.
Elle entra dans la grotte et posa les proies qui se trouvaient dans ses serres et pris quelques vautours et les fit entrer dans la grotte.
Arcal courut sur ses petites pattes écaillées, couina légèrement et se blottit aux côtés de sa mère. Celle-ci attrapa un vautour et planta ses crocs dans la chair du charognard, but un peu de sang chaud de l'oiseau, découpa un morceau avec ses griffes et l'offrit à son fils.
" La viande, c'est bon. Mange et savoure l'odeur du sang, Arcal. dit-elle.
-Merci Maman ! s'exclama le fils.
La délicieuse odeur de viande alla chatouiller les narines de Shargon. Celui-ci ouvrit un oeil, alléché puis se leva, s'étira, bâilla à s'en décrocher les mâchoires et se joignit au repas.
Après le repas, Shargon constata qu'il avait dévoré deux vautours et que sa compagne en avait mangé deux et les ailes d'un autre vautour.
Alors qu'Arcal allait s'endormir, un hurlement de loup retentit dans la colline : la pleine lune venait d'arriver.
Ce jour-là signifiait le dernier jour de la lune, à Nabora. Et cela signifiait aussi que les loups hurlaient jusqu'au crépuscule. Puis soudainement, les carnivores arrêtèrent d'hurler. Un espèce d'hurlement différent des autres remplaça ceux qui s'étaient arrêtés. Cet hurlement était très spécial, car c'était le vrai hurlement des loups alphas qui, eux seuls, savaient le produire, les chefs de Clans.
On appelait ce hurlement le " chant des alphas ".
Alors, ce chant vint jusqu'au fond des oreilles du dragonneau, qui dressa soudainement les oreilles car il venait de percevoir l'hurlement du loup alpha. Shyvane et Shargon se tournèrent vers leur fils et tous deux murmurèrent :
"Arcal. Viens. Nous allons t'apprendre à déchiffrer le chant des loups et à bien l'écouter. Ne rate surtout pas cette occasion. Tous les fins de mois, tu aura une leçon. Suis-nous. "
Le petit dragon obtempéra.
Alors, la petite famille sortit de la gigantesque grotte et la dragonne s'envola en rase-motte. Puis Shargon fit de même et la petite créature aux écailles aux couleurs de bronze essaya de s'envoler, également.
Peine perdue. Ses ailes venaient presque à peine de percer.
Alors il se rabattit sur ses deux pattes arrières et suivit ses chers parents. La mère, qui menait la petite famille, la conduisit jusqu'à une grande falaise un peu loin de la grotte où ils habitaient, là où les hurlements de loups s'amplifiaient au fur et à mesure que les trois dragons avançaient. La grande dragonne aux écailles de couleur cyan replia ses gigantesques ailes et s'installa sur le sommet de la falaise. Shargon et Arcal l'imitèrent puis Shyvane, soudainement, se retourna et fixa son fils de ses yeux bleu ciel et ordonna d'un voix douce mais ferme :
" Viens à côté de moi. Je vais te montrer comme reconnaître les notes qui signifient chacune un mot.
- Maman, comment as-tu appris à les reconnaître ? demanda la petite créature.
-Il existe un Clan de loups et ceux-ci sont mes amis. Ils m'ont appris leur langage, que j'ai fait apprendre à Shargon et que je vais maintenant te faire apprendre. puis la mère fit une pause, puis reprit. Soit très attentif. Déchiffrer un seul hurlement est difficile. "
Le fils de la dragonne hocha la tête.
"D'abord, il faut que les hurlements mélodieux, ou si tu veux le chant des loups alpha, s'amplifient encore plus, comme ça, ils seront plus clairs.
Tu es sûre que c'est ça ? demanda le petit dragonneau, incertain des affirmations de sa mère.
-Oui, j'en suis sûre. "
Les hurlements s'amplifièrent soudainement. Tous les loups hurlaient en même temps. C'en était terriblement beau et à la fois terriblement imposant. Shyvane se tourna vers son fils et lui donna une petite pichenette avec sa griffe au front et murmura, satisfaite :
" Parfait.
Ainsi, pendant toute la soirée,  la dragonne enseigna à son fils la mystérieuse langue des loups. Puis, Arcal bâilla, fatigué.
"Maman... gémit-il. quand est-ce qu'on dort ? Je suis fatigué..."
Celle-ci se tourna vers son fils,, puis lui répondit, d'une voix douce :
" Bientôt, Arcal, bientôt. La leçon est presque terminée. Regarde. Tu vois ? La lune va bientôt commencer à baisser. Lorsqu'elle aura baissé, les loups arrêteront d'hurler, et tu pourras aller te reposer.
- D'accord. "
Puis soudain, le ciel s'illumina et un point blanc énorme passa dans le ciel, laissant dans son sillage des paillettes argentées. Puis les hurlements des loups cessèrent.
" Regardez !   hurla Shargon. L'une des Comètes d'Argent ! Elle va s'écraser ! Et elle est énorme ! "
Les trois dragons levèrent la tête vers dans le ciel.
" C'est... Une Comète d'Argent ? murmura Arcal, ébahi.
- Oui ! Les Comètes d'Argent sont des sortes de petites étoiles, et elles produisent une lumière étrange. Elles tournent dans la galaxie, et une par une, elles s'écrasent sur les autres mondes et sur le nôtre, très rarement. Celle-ci est la première que je vois de toute ma vie ! Il faut avoir beaucoup de chance pour en voir une ! expliqua sa mère."
Puis la Comète disparut derrière une colline. Le dragon orange dit :
" Je vais dormir.
- Je peux venir avec lui ? demanda Arcal, visiblement déçu que la Comète d'Argent aie si vite disparu derrière cette colline.
- Allons-y tous, alors.... accepta Shyvane en soupirant.
Alors, les trois dragons rentrèrent dans la grotte pour dormir. Seulement, Arcal n'arrivait pas à s'endormir. Ses parents dormaient déjà.
Enfin... C'est ce qu'il pensait.
Tard, dans la nuit, Shargon se leva et disparut dans un coin de la grotte. Il revint avec une fiole qu'il agita. Puis il grogna. A l'intérieur se trouvait un liquide bleu, brillant. Il s'approcha de l'un des oeufs, puis versa le liquide dessus.  L'oeuf fut parcouru un instant d'un petit frisson, puis plus rien.
Le dragon orange cassa la fiole qu'il avait dans la patte, puis partit se recoucher.

- Papa ! Papa ! Viens voir ! L'oeuf ! Il bouge !
Arcal secoua son père, qui dormait encore. Celui-ci bougea sa lourde tête, puis grogna :
" Quoi ? L'oeuf ? Bon... D'accord...
Il se leva, s'étira, puis s'approcha de l'oeuf. Il ne semblait pas très étonné. Shyvane était assise à côté. L'oeuf blanc se balançait, de droite à gauche. Puis il émit un minuscule couinement. Et, - enfin ! - une fente apparut.
- Maman !! s'étrangla le dragonneau.
- Oui, Arcal. Il va éclore !
Puis l'oeuf se brisa. Une petite forme gélatineuse en sortit.  


Fin du premier chapitre


Dernière édition par Nuage Floconneux le Jeu 8 Nov 2012 - 12:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Lun 10 Sep 2012 - 21:47

[ Le feu est vert ! Les commentaires, que vous me faites des louanges ou des critiques, des reproches, vous pouvez commenter ! :) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 12 Sep 2012 - 16:47

*Q* J'adore ! Tu écris super bien et l'histoire et super originale !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 12 Sep 2012 - 16:50

Ah oui ? Merci beaucoup ! Ça me touche vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 12 Sep 2012 - 17:16


J'aime aussi ! Mets vite la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Sam 15 Sep 2012 - 17:52

j'♥! je suis fan de ta nouvelle! mets vite la suite stp!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 19 Sep 2012 - 10:33

Waouh ! Je suis contente pour ça ! :)
Comme les chapitres sont assez longs et que je n'y pense pas trop, ça prends du temps...
Mais ça arrive ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Dim 23 Sep 2012 - 21:08

Enfin !!! Le deuxième chapitre, que vous attendez !
Bonne lecture à toutes et à tous !



Kundlle
La petite boule gélatineuse se transforma vite en un minuscule dragonneau tout rose. On le voyait déjà grossir à vue d’œil. Il n’était pas encore muni de ses écailles de bébé mais cela n’allait pas tarder.
" C’est… Un garçon ! s’exclama Shargon.
- Papa, c’est un dragon, ça ? Il est tout bizarre ! Il a une grosse tête ! Et pourquoi ses écailles sont roses ?
- Oui ! C’est un petit dragonneau alléchant… Enfin, je veux dire, c’est un bébé dragon mignon, comme toi ! lui répondit sa mère.
- Tu vois, lorsque tu venais tout juste d’éclore, tu étais comme lui. A la naissance, ta tête a encore une taille démesurée, mais au fil du temps, elle prendra forme. En même temps, lorsque tu es né, toi aussi, tu étais tout rose, et tu n’avais pas d’écailles. ” expliqua le dragon adulte.
- Ah bon ?! J’étais comme ça, moi ? s’étonna
le jeune dragonneau.
- Comment allons-nous appeler cet enfant ? murmura Shyvane.
- Connais-tu la légende du dragon des Cieux ? Il avait un surnom. Appellons-le ainsi. [color] répondit le dragon orange.
- Kun…Kundlle ?
- Oui. "
La dragonne bleue cyan se tourna vers le nouveau-né, qui s’agitait beaucoup.
- A partir de maintenant, tu t’appelleras Kundlle !
Le minuscule dragonneau dressa ses petites oreilles.
- Kund…Kundlle ! Hihihi ! Kundlle ! Ha, ha ! Kundlle ! Kundlle ! répéta t-il en éclatant de rire.”
Arcal se pencha au dessus de la la tête de son petit-frère et lui dit :
"- Tu t’appelles Kundlle. "
Il fit une pause, puis continua en articulant bien ses mots:
"- Et moi : A-r-c-a-l !
- Moi Arcale ! Oi Arcal ! Appelles Kundlle ! " s’exclama le petit.
Le jeune dragonneau soupira. " Qu’est-ce qu’il est petit ! Je n’aurais jamais pensé que lorsque j’étais tout bébé, j’étais comme lui… " Après une petite pause, il s’indigna :
" Sans écailles ! Je n’avais pas d’écailles ! Même pas une seule de bébé ! Et j’avais une grosse tête ! Comme un… un… un…un ours ! " s’exclama t-il en pensant à la délicieuse viande d’ours qu’il avait goûté lors de la dernière lune. Puis à la comptine que Shargon lui avait chanté. Il dit, d’une voix douce :
" Tu veux que je te chante une comptine ? Papa me l’a apprise.
- Tu chantes comptine ! Tu chantes ! Papa chante comptine ! Youpi ! s’exclama t-il.
- D’accord, alors… "
Le dragonneau de bronze prit son inspiration, puis ouvrit la gueule :
" Qui est-ce qui vole, qui plane partout ?
Est-ce… Mon ami l’aigle ?
C’est un géant, le plus grand et le plus fort en tout !
Il a de jolies ailes,
Les plus belles du monde !
C’est…

…Le dragon !
Un grognement, un hurlement, n’importe quel son,
Tout ce qu’il émet est beau !
C’est le roi des cieux, celui qui flotte sur l’eau,
Qui fend les nuages,
Malgré son grand âge !
"
En vrai, il ne connaissait que deux couplets sur quatre. Kundlle frappa des pattes et s’exclama :
" Ouais ! Ouais ! Encore !
- Encore ? s’étonna Arcal. Bon… Si tu veux ! "
Alors, il reprit les deux couplets. Son petit-frère le regardait avec admiration, et ses yeux brillaient. Alors que celui-ci allait terminer le deuxième couplet, Shyvane l’interrompit :
" Les enfants ! Shargon et moi, nous allons partir chasser. En attendant, vous serez gardés par l’un de nos amis. C’est un Shir alpha. "
Un loup à la large poitrine, aussi grand qu’un cheval, se tenait assis, devant l’entrée de la grotte. Son imposante taille étonna les deux dragonneaux. Le plus grand poussa un espèce de grondement, en signe d’avertissement. Ses babines étaient retroussées et sa queue hérissée de piques balançait violemment d’un côté à l’autre.
Kundlle, effrayé, se cacha derrière son grand-frère. Celui-ci se tourna vers lui et lui donna des petits coups de museau, l’ordonnant à se réfugier tout au fond de la grotte. Mais, le petit s’y résigna. Il avait peur, certes, mais il n’était pas un lâche. Et puis, peut-être que ce Shir ( ce sont, en fait, des loups géants ) ne leur voulait aucun mal.Celui-ci entrouvrit sa gueule, et laissa échapper un grondement rauque et sonore. Il riait. En même temps, il était impressionné par l’audace et le courage d’Arcal.
- Je suis un Shir, précisément Haïco, et alors ? J’ai beau être impressionnant avec ma taille, j’ai beau être un excellent traqueur, être un tueur réputé, fort, mais je n’ai presque jamais fait de mal à vous. Vous, les puissants dragons, qui crachent du feu, qui volent, qui veillent sur les cinq éléments. Autrefois, quand j’étais jeune, je mangeais des bébés dragons, quand j’étais affamé, et je ne me rendais pas compte des conséquences. J’ai encore ( il roula sur le dos et montra de la patte une horrible balafre qui allais des pattes arrières jusqu’à la poitrine ) une cicatrice d’un combat contre une dragonne enragée : ceci , je ne l’oublierais jamais. Il se releva, et continua. Comprenez-le. Je vous respecte.
Mais Arcal ne semblait pas très convaincu. Kundlle, encore petit et naïf, le crut. Il s’approcha à petits pas du loup géant.
Son grand-frère lui attrapa la patte, le retenant donc.
Un grondement guttural résonna dans la grotte. Shyvane gronda :
Les enfants ! Ca suffit ! C’est un ami ! Ne soyez donc pas méchants avec lui ! C’est un Shir, mais c’est lui qui m’a appris sa langue ! Il vous gardera, et ne l’attaquez pas ! Si vous le faites, à risque et péril…

Bah allez ! Quand même ! Kundlle ! Tu n’as pas la force d’aller chercher un bâton ? s’exclama Arcal.
Les liens entre les deux dragonneaux et le Shir s’étaient rapprochés, et ils étaient, à ce moment là, en train de jouer. Une personne devait lancer un bâton à une autre personne, et s’il elle le rattrapait, elle le relançait, et ainsi de suite. Grâce à sa taille, Haïco arrivait facilement à attraper le bâton. Egalement, le plus souvent, celui-ci se brisait sous les canines pointues du loup géant.
Kundlle, c’était le contraire : étant de petite taille, ses petites pattes ne lui permettaient pas de courir assez vite pour ramasser le bâton, de plus, à cause de sa petite taille, il ne pouvait pas saisir la branche entre ses mâchoires dans les airs.
Arcal avait donc lancé le bâton à son petit-frère, avec beaucoup de force. Celui-ci avait suivit le bout de bois, mais il était tombé dans la rivière. Il dérivait à présent, balloté par le puissant courant d’eau.
Oups … murmura le dragonneau de bronze.
- Pas la peine, petit ! Tu n’arriveras pas à l’attraper ! Il est dans l’eau ! ” s’exclama le Shir.
Celui-ci s’approcha de la rivière, et soupira. La branche se bloqua dans deux rochers, et le petit dragonneau laissa échapper un cri de joie. Seulement, les deux rocs étaient en plein dans la rivière… Il soupira de nouveau, et remonta vers son grand-frère et le canidé géant. Les trois créatures se regardèrent.. Toutes trois demandaient aux deux autres : ” Tu vas prendre un autre bâton ?
Oh làlà … C’est bon, j’y vais, c’est moi qui a mis la branche dans la misère… ” grommela t-il.
Sur ce, le dragonneau s’en alla en direction d’un buisson. Il le farfouilla, à la recherche d’un bout de bois étant tombé. Après dix minutes, il grogna, frustré. Aucune branche. Tant pis. Il regarda les plants, puis arracha une branche, avec quelques épines. Il laissa échapper un petit cri de douleur. Les épines lui avaient piqué la langue. Il desserra un peu sa prise, et déposa la déposa devant Kundlle et Haïco.
Celle-ci est-elle convenable ?
Le loup toucha la branche du bout de ses pattes. Il hocha négativement la tête et il s’en alla vers un buisson. Il en revint, même pas cinq minutes plus tard, avec une longue branche rigide, sans une seule épine. Il riva ses yeux d’un vert profond sur ceux d’Arcal, et lança la branche. Le jeune dragonneau alla le chercher. Il revint, moins d’une minute plus tard.
Le nez du Shir remua.
- Les petits ! Voilà vos parents ! ” s’exclama t-il alors que le dragonneau aux écailles de bronze s’apprêtait lancer le bâton.
En effet, le loup géant avait raison.
Deux énormes ombres passèrent sous leur nez. Une bourrasque s’éleva, et deux dragons atterrirent devant eux.
- Alors, tout s’est bien passé ?



Dernière édition par Nuage Floconneux le Mer 3 Oct 2012 - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 26 Sep 2012 - 23:17

Super! J'ai hâte de savoir la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Mer 3 Oct 2012 - 9:48

Tant mieux ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Jeu 8 Nov 2012 - 12:41

Le troisième chapitre, qui a prit du temps pour sortir...



Coup de Griffe


- Waouh ! Regarde tes ailes, Arcal ! Elles sont magnifiques ! Je t'envie... s'exclama Kundlle.
- Ne t'inquiète pas, toi aussi. Dans deux mois, tu auras aussi des ailes ! répondit Arcal.
Deux mois s'étaient déjà écoulés depuis que les deux dragonneaux avaient rencontré Haïco, un loup de la taille d'un cheval, appelé "Shir". Kundlle avait à présent toutes ses écailles de "grands" qui se révélaient être d'un magnifique bleu azur. Ses écailles avaient poussé plus rapidement que son grand-frère. Celui-ci possédait maintenant ses ailes. Il commençait déjà ses leçons de vol.
Trois fois par mèdes, Haïco venait chez eux pour les garder, toute la journée.
Les petits jeux d'autrefois étaient terminés. A présent, lorsque les trois mâles jouaient ensemble, ils se bagarraient. Coup de crocs, de queue, d'ailes, de pattes, et cela se finissait avec un vainqueur, toujours le même : Haïco. Celui-ci prenait garde à ne pas frapper trop fort car il était très bien capable de vaincre les deux dragonneaux unis.
Lorsque les parents rentraient, souvent, Shargon n'était pas de très bonne humeur en voyant les blessures de ses enfants. Shyvane, elle, était totalement l'inverse : elle était pour, en disant que cela fortifierait les jeunes dragons.
Des deux parents, Shyvane était la plus dure. A présent, elle n'hésitait plus à gifler Arcal ou Kundlle d'un violent coup d'aile. Ce qu'elle faisait était dangereux, car, sur le bout des ailes des dragons, il y a des pointes accérées, comme celles qui courent du cou jusqu'à la queue. Mais, sa violence était aussi une qualité : pour défendre sa famille, elle était une championne. Terrestres ou pas, elle terrassait ses ennemis.
Tournoyant d'abord au dessus de l'ennemi, elle lui donnait de réguliers coup de queue. Puis ensuite, elle fondait sur l'ennemi affaibli, et si il en avait, elle lui mordait, puis le tuait avec ses serres. Shyvane aimait combattre. Beaucoup combattre. Et c'est grâce à cela qu'elle avait survécu. Survécu à la grande famine qui s'était abattue sur le Mt Shiftora il y a de cela 37 ans. Les lapins avaient disparus avec les écureuils, les ours hibernaient, les renards étaient morts de faims, les loups se dévoraient entre eux, les lynx allaient également mourir de faim...Il n'y avait plus un morceau de viande. Alors, pendant 4 mois, Les dragons de Shiftora durent jeûner. Ils avaient, quelque fois, l'occasion de trouver un loup affamé ou un lynx, mais sans plus. Autrefois peuplé de dragons, le Mt Shitora avait subi une grande perte. Beaucoup des dragons étaient partis de la région, et n'étaient revenu depuis.


Un grondement grave retentit dans la grotte.
- Ne touche pas à ce dragonneau, où c'est moi qui te dévore ! prévint Haïco.
Un lynx était entré dans la grotte sans que le Shir s'en aperçoive et il menaçait maintenant de dévorer Kundlle. Celui-ci, terrifié, balançait sa queue, de droite à gauche. Il ne comptait pas montrer qu'il avait peur. Le dragonneau bleu chercha du regard son grand-frère. Il le trouva, aux cotés du loup géant, les yeux emplis de rage, mais de peur également.
Le canidé gris gronda de nouveau. Puis, pendant un court instant, hésita. Il pouvait attaquer, mais le lynx pouvait tuer le jeune dragon. Que faire ? Il ne pouvait pas laisser le félin s'emparer du petit ! Sinon, il se ferait liquider par Shargon et Shyvane !
- Ecoute, Lynx. Pourquoi t'attaques-tu à des dragons ? Il y a proie plus facile ! Tu peux tuer des écureuils ou des lièvres sans que des dragons en colère ne te tombent dessus et te tuent ! dit le Shir.
Le lynx se mit à rire.
- Si tu crois que je vais désobéir à Sytima ! Elle m'a demandé de tuer un dragonneau bleu, qui vit avec un autre, son frère aux écailles de bronze ! Plutôt mourir que de lui désobéir ! Si je réussis, on me couvrira de gloire !
- De... Gloire ? Pourquoi ? murmura Haïco.
Kundlle mordit la patte du lynx.
- Tu es méchant ! s'exclama t-il.
Le lynx se tourna vers lui, et lui griffa le ventre.
- Petit insolent ! Comme oses-tu ?! cracha t-il.
Le dragonneau bleu hurla de douleur.
- Maintenant, Haïco ! s'exclama Arcal.
Tous deux fondirent alors sur le félin. Arcal lui donna un coup d'aile tandis que le Shir lui plantait ses crocs dans la poitrine. Le lynx poussa un feulement de rage et leva la patte, mais son feulement se transforma en un râle d'agonie. Il expira encore une fois, et mourut. Arcal se rua sur le lynx et se mit à le frapper à coups de queue, d'ailes, de pattes, de crocs. Il gronda :
- Tu ne méritais pas de vivre ! Tu ne mérites pas de vivre !
- Arcal... murmura son petit-frère.
Il s'arrêta, net.
- Tu vas bien ?
- Ca fait très mal...
Kundlle tomba dans les pommes.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Sam 10 Nov 2012 - 17:03

Génial, comme d'habitude! Vivement la suite! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Lun 12 Nov 2012 - 17:20

x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   Lun 12 Nov 2012 - 18:04


Super ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

[HISTOIRE] Tchaïga le dragon solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

 Sujets similaires

-
» Le Guetteur de l'eau, dragon bleu solitaire...
» Dragon >> Libre >> Solitaire >> Femelle . Petit Hiver >> Libre >> Rivière >> mâle
» La fabrique de l'histoire
» Le Conte du Dragon des Rêves
» Personnage dragon le plus effrayant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre Des Clans :: Archives :: Les chroniques :: Flood :: Œuvres d’artistes :: Histoires & Poésies-